Bordeaux – Marseille (13/05/2006)

Bordeaux – Marseille (13/05/06)

N°38 : Bordeaux 1 – 1 Marseille (13/05/06) / Stade Jacques Chaban Delmas

Compte-rendu

9h, Porte d’Orléans, enfin à côté vu qu’il y avait les supporters de Paris et Marseille, on va pas se mêler à eux non-plus. Petite visite de kikick avec ses t-shirt MB IDF, j’en prends un au passage. Et vers 9h30, on se dit : « tiens ! il faudrait peut-être partir non ? » Donc nous sommes 14 à partir pour Bordeaux ! Alors dans la voiture Verte : jojo le chauffeur, Gégé, Carine, Bg7, Nico, Voiture Bleu : Séverine la chauffeuse avec Damien, Maman Roda et son fils Kev, Girondingue, et dans la Voiture Rouge : Laurent le chauffeur, Moi, Darch 9 avec Sandra. Je crois que j’ai oublié personne ??

Voilà en route pour Bordeaux !! Trajet tranquilou, enfin ce qui est pour la voiture rouge, convers’ sur le foot etc… après c’était le KO total tout l’monde endormi! Sauf le chauffeur bien sùr lol. Après pour les autres voitures, je sais pas comment ça s’est passé ? J’crois que dans la voiture Verte, c’est là où ça bougeait le plus !?

Enfin bref, il arrive le moment de sortir de la voiture pour de dégourdir les jambes et manger. Il est environ midi. On reste groupir et on mange ensemble sur deux tables. Et puis il vient les missions de buissonage. Le 1er de la liste c’est Kev’, très compliqué, il fallait retirer tout ce qu’il avait sur lui le p’tit : Lunette, écharpe…. Et puis HOP !! et de 1 !! Tout de suite après, Darch a eu droit à son p’tit buisson. Notamment écrasé par Nico ! 2 côtes brisées au moins !
Après c’était… heu… ah oui ! Girondingue !! Un peu de résistance mais il a tout de suite vu qu’on était en position de force mdr ! Il s’est laissé dirigé vers le super buisson et Nico se jette dessus en 1er !! et tout l’monde suit !! Et de 3 !!
Et la dernière personne, c’est une vrai gazelle !! Pour l’attraper il a fallu que je déploie toute ma vitesse pour attraper Sandra ! les secours arrivent parce que la p’tite se débat quand même. Mdr ! On arrive enfin devant le buisson et hop ! et de 4 !!

Après ce petit moment de défoulage, photo traditionnelle et Direction Bordeaux ! Mais avant, il fallait déposer le prez’ pour qu’il rende visite à sa mère grand à 80km de Bordeaux à B…. désolé, pas retenu le nom du bled. Cela fait notre 2ème arrêt, assez court celui çi, Carine prend les commandes de la troupe et est-ce qu’elle sera à la hauteur de l’évènement ?? Pas si sùr… Et en partant Nico nous fait un p’tit striptease.

Il est 16h30 environ, on est à Bordeaux. On passe devant le stade, y a déjà un peu d’monde. Des cars de CRS tout au long de la rue et nous, on fait quelques tours pour trouver de la place. On y arrive, pas très loin du stade, parfait !
Et direction la boutique de Bordeaux ! Alors là ! On a cartonné !! t-shirt, écharpe, maillot et plein de gadgets… Je suis sorti de là dedans avec 225 euros d’achats ! MDR !! Heureusement c’est qu’une fois ! La tête de la caissière ! MDR ! Et bien voilà, après que tout le monde soit sorti, il faut déposer tout ça dans les voitures et quartier libre après !

19h, il faut se retrouver. Pas une tache facile par contre. Darch9, Mlle Darch9 et moi, on a eu un peu de mal. Sur place: Djkistra, Loic Por., Enzoo, Jerome et Poch. 19h30, on rentre dans le stade ! Enfin ! J’y suis ! ça fait plaisir.. !!
On s’installe dans les tribunes, moi, darch9, Mlle darch9, girondingue, Laurent, Maman Roda et le fiston étions placés vers le haut plein centre. Salie et Gégé étaient en bas avec les Devils et Ultras. Dans un stade plein !! Magnifique !! Contre Marseille, terminer cette saison comme ça et les envoyer en Intertoto, c’est trop beau !

1er mi-temps, assez équilibré, Ramé nous sauve avec son arrêt sur péno, Barthez nous sort des arrêts de grande classe ! Darch bouge beaucoup… Côté ambiance, il faut être placé en bas pour en avoir. Un peu faible en hauteur. Je dis à Girondingue en 2ème mi-temps qu’on descendra en bas.

2ème mi-temps, Placé avec les Ultras, c’est autre chose. Comme dans les déplacements, c’est de la folie ! Girondingue a le sourire, pas déçu de l’ambiance. ça chante, ça danse, les fumis allumés etc… La nuit commence à tomber… Et là ! Carton Rouge pour Marseille !! Le stade explose de joie ! On se dit tous : « C’est bon, on va les avoir ! » Et bien NAN !! Ils marquent contre nous à 11 contre 10, les boules…
Mais cela nous empêche pas de continuer à chanter, danser… tous derrière cette équipe qu’on aime tant ! Un match sans enjeux, juste pour notre honneur, 28ans que Marseille n’a pas battu Bordeaux chez nous !
Et là, Fernando, chope la balle et marque à quelques minutes de la fin du match !!! Le stade explose !!! Les marseillais sont dégoutés ! ça fait plaisir… !!! le virage sud est en feu !! Dommage que Chamakh rate la dernière occas’, peu importe, on envoie quand même les marseillais en intertoto !! Coup de sifflet final, le stade exulte, Un hommage à Ricardo, aux joueurs et ça chante et ça danse, le virage sud déploie une banderole : « Marseillais, la prochaine ligue des champions tu la verras à la télé ! » MDR…!!
Les marseillais quittent le stade rapido ! Le stade éteint les projecteurs pour laisser la place au spectacle ! Le virage sud sort les fumigènes, c’est le feu !!! Le feu d’artifice commence !! Magnifique !!!
Le voyage m’a couté 70 euros, le passage à la boutique 225 euros mais ce que j’ai vécu cela n’a pas de prix !!

Après toutes ces émotions, nous sortons, on se regroupe, Carine et Gégé reviennent la voix éclatée (Surtout Carine) et on décide d’aller en ville accompagnés par l’ami de jojo. On se balade dans les quartiers les plus chic, on fait une pause et on mange un bout. Mcdo pour certains et les autre Kebab, enfin si c’était un kebab ?? MDR… pour moi, j’crois que c’était du labrador ou du teckel lol ! Il est environ 23h30.
En suite, après le ventre rempli, direction nos lits ! Enfin, avant il fallait trouvait l’hotel ! Alors là, cela a été à deux doigts d’être mission impossible ! Mais on a réussit à le trouver ! chacun se répartit dans les chambres, on sent qu’il y en a quelques uns ou UNE surtout, qui sont pas fatigués. Moi p’tite partie de PSP (6-0 bordeaux Marseille) et dodo !

Le lendemain matin, réveil forcé ! Par Carine ! Une folle !! Elle tapait sur toutes les portes, courrait dans le couloir en faisant trembler le sol ! LOL ! Et j’entends une p’tite baston de polochons, alors j’arrive, je frappe à la porte de la chambre et c’est Carine qui m’ouvre, ça tombe bien s’est elle que je voulais !
Après ce réveil agité, on se prépare, on déjeune, petit foot organisé dehors. Bon je passe ce moment là, la honte pour moi ! LOL (Carine j’aurai ma revanche !)

Et direction le Haillan ! Il est 10h. On savait tous qu’il n’y aurait pas beaucoup de mouvement là-bas. A part Ramé qui est passé, c’est tout… tristesse… mais cela a permis à quelques uns, comme moi, d’aller voir comment c’était foutu là-bas. Mais pendant cette attente, petit foot organisé, la section MB IDF contre des p’tits mômes de 5-6 ans. Il y a eu des p’tites surprises quand même. MDR ! On a trouvé le successeur de Roy Keane ! N’est ce pas gégé ? mdr ! Ta cheville va mieux ?

12h, il est temps pour nous de rentrer. Des souvenirs plein la tête, des bons moments passés entre nous…
Nous partons, la voiture bleu part seule devant. Et voiture rouge et verte, on va chercher Nico. Il est 13h, cela permet de faire une pause pour manger. On raconte au Prez’ comment cela s’est passé etc… et en même temps on repère quelques buissons, cool… !! Carine, j’avais prévu de me venger et bien je l’ai fait ! Avec un p’tit buisonnage, enfin c’était plutôt un Buissonage arbuste quand même. Avec l’aide de Jojo, Nico, Gégé et Hop !!! Et de 5 !!! Cela a laissé des traces et du sang !! Nico aime ça !
Et puis tout le monde dans les voitures, directions Paris ! Petit transfert de voiture avec Bg7 et moi. Je me retrouve dans la tuture verte. On me propose de me déposer directement chez moi. Merci ! Dans la voiture, Carine qui fait toujours la fofolle en dansant dans la voiture. Et puis, elle essaye la Manzana et cela lui réussit pas.

2ème arrêt, il est… je sais pas ?? Cet arrêt est plus calme, la fatigue commence à faire effet. On reste pendant 20min et on repart !
On arrive près de Chartres, dans ma Beauce, On s’arrête à Mcdo où mes parents m’attendent. Le voyage s’arrête là pour moi, on voudrait que cela ne s’arrête jamais des week-ends comme cela. Mais tout à une fin…

Merci pour tout, ces dernier mois pour moi, en votre compagnie m’ont fait vraiment du bien, de rencontrer des gens, de bouger et de vivre de super moment dans les tribunes. Ce dernier déplacement a été le bouquet final. Merci aux organisateurs…

Merci ANUBIS


Nantes – Bordeaux (06/05/2006)

Nantes – Bordeaux (06/05/06)

N°37 : Nantes 0 – 1 Bordeaux (06/05/06) / Stade de La Beaujoire

Compte-rendu

Avant dernier déplacement de la saison. Le rdv est fixé à 14h.
Nous attendons les retardataires. Je ne citerai pas de noms, suis pas une balance. Pas loin de nous un groupe de scouts. est-ce qu’on se fait la main sur eux pour se préparer pour la rencontre contre les Nantais?? Apres mure réflexion, nous abandonnons cette idée. ce n’est pas bien !!!!!
Tout le monde arrive. C’est l’heure de l’appel et de la répartition dans les véhicules. Pour ma part, je me retrouve avec Pam, Tarao, Barth, Protus, Jean-Phi, Jojo et Salie. Dans l’autre J9, Tim, Anubus, Steph, Marc, Rahan, pira, Orignal et ptit Orignal.
et c’est parti. Ca discute tranquillement. Puis pour mettre de l’ambiance, Salie décide (non pas de faire un streap !!) de faire une partie du voyage dans le coffre. Elle s’amuse avec l’essuie glace que Tarao enclenche de temps en temps ‘C’est la poupée qui fait non !!’
Premier arrêt au stand. Ravitaillement, quelques photos et c’est reparti. Nous voici à Angers. Tarao se déclare guide:’sur votre droite… sur votre gauche…’ A l’arrière, Salie, Jojo et Jean Phi ne verront pas grand chose de la ville, tous les trois dans les bras de Morphée ! Le temps?? Plus nous allons vers l’ouest, plus le soleil se fait présent. C’est étrange il parait qu’il pleut toujours en bretagne. Au fait Nantes, c’est en Bretagne???

Bref, revenons au dep.
Nous arrivons à Nantes. Il est 18h, nous avons 2h a attendre. Pourquoi pas un foot? Problème,le ballon est à 400km de nous !! Pratique !!!
Les supporters nantais passent près de nous. Echange de Mots doux !!!
Et voici que ça s’anime sur le parking. 1, 2 puis 3 bus des transports urbain nantais arrivent, pleins de supporters bordelais en folie. L’ambiance monte.

Nous voici dans le stade. L’un des plus beau que je connaisse. Le parcage bordelais est plein. Ambiance de folie. 1ère minute, occasion nantaise. Le match est animé. Arrive la 79ème minute, penalty pour Bordeaux. Darchevile s’élance eeeeeeeet…. BUT… Le parcage explose. La fin du match est sifflée. le derby de l’atlantique est remporté par les Marine et Blanc et Landreau ne quittera pas Nantes sur une invincibilité.
Le stade se vide, mais nous restons. Les chants fusent ‘cuit,cuit,cuit les canaris sont cuit!!!’

Nous sortons du stade, traditionnelle photo des participants au dep, puis c’est repartis pour la capitale.
Le retour se fait tranquillement. Quelques heures plus tard nous voici à Paris. Tout le monde se sépare, le déplacement est déjà fini !!!

Il manque juste une chose, pas un seul buissonnage!!! les traditions se perdent !!!!

Merci PTITE JEJE


Sochaux – Bordeaux (23/04/2006)

Sochaux – Bordeaux (23/04/06)

N°36 : Sochaux 0 – 3 Bordeaux (23/04/06) / Stade Auguste Bonal

Compte-rendu

pas de compte-rendu


Lille – Bordeaux (15/04/2006)

Lille – Bordeaux (15/04/06)

N°35 : Lille 3 – 2 Bordeaux (15/04/06) / Stadium Lille Métropole

Compte-rendu

Le rendez-vous est donné à 13h30′ aux portes de Paris.

Tout d’abord, petite déception lors de la préparation du déplacement par le bureau des MB IDF.
Ce n’est pas la mobilisation générale attendue.
Ce ne sera pas le 7eme car de la saison. Snif !!!
Pourquoi ?
– match le samedi à 17h15
– retransmission sur Canal+
– week-end de Paques

Malgré tout, 20 personnes sont présentes au lieu de rendez-vous. 13 personnes nous attendent au stade.
En l’absence de Barth, qui va être en retard et être le dernier ?
C’est Tim le vainqueur du jour.

On se repartit dans 5 voitures :
– Rahan, Morgane (future Mme Rahan ?), Kasta et Gibaldi
– Sayuri, Marc D. et deux amis à lui (Romain et Myriam)
– Laurent B, Medhy, Kenny et Anusbis
– Mario, Protus, Godefroy et Emmanuel F.
– JojoAN, Salie, Tim et Vangogh

Bienvunue aux nouveaux : Myriam, Romain et Sayuri

Je me retrouve dans la voiture de Rahan, Hard Rock’s style !!!
Le voyage aller est assez tranquille.
Je m’occupe de faire en sorte que les 5 voitures se suivent et que personne ne se perde.
Très vite, une pause s’impose.
On en profite pour faire la photo de groupe devant la bâche MB IDF.
Kasta n’est pas très content car il a autour de lui que des « bois peu ».
Un ballon de foot arrive au milieu de nous et cela permet de voir que Tim a l’air d’être assez technique.
Peut-être une future recrue pour notre équipe ? A toi de jouer Coach Cub !!!
Je vois également Vangogh avec un ballon, mais ce dernier n’a pas l’air motivé pour venir courir sur le terrain de Choisy. Vangogh feignasse !!!
Laurent B. m’explique qu’à chaque déplacement qu’il a fait Bordeaux a perdu (Chat noir, Tarao’s style ?). En effet, cette année, il n’a pas pu aller à Metz, Wasquehal et Troyes.

On arrive à Villeneuve d’Ascq au Stadium Nord de Lille.
On se dirige vers le parking visiteur.
C’est plutôt bien fait ici, on ne croise pas de lillois.
On se retrouve entre bordelais.
Il y a deux cars venus de Bordeaux (CVS) et pleins d’indépendants.

Sur place, on retrouve Rico et sa famille, le Kid et une amie, El Gobi et Alexis.
Une fois les places distribuées, on se dirige vers le parcage visiteur.
On a le droit à deux fouilles (stadier lillois et crs) !!!

Dans le parcage, on est environ 300 bordelais.
Protus s’occupe une nouvelle fois du ‘bâchage’. Impossible de la mettre devant car toute la place est occupée par le CVS.
Elle est positionnée en hauteur.
A mon avis, elle est mieux positionnée que lors de la rencontre de coupe de France contre Wasquehal.

On retrouve en bas du parcage les habitués : Protus, Anusbis et renforcé par le p’tit nouveau Sayuri.
Un peu plus haut, il y a le reste des troupes MB IDF.
Juste avant le match, je vais le tour pour le jeu des pronostics, 13 € de récoltés mais pas de vainqueur. Cette somme sera donc remise en jeu lors d’un prochain déplacement (Nantes ?).

L’ambiance est vite refroidie par les deux buts lillois en 6′.
Malgré cela, on continue à chanter mais sans grande conviction.
Le match est agréable à suivre, ça change des purges que l’on peut voir chaque week-end dans notre championnat.
L’ambiance hausse d’un ton lorsque Darcheville marque son penalty.
On se remet à y croire. Bordeaux pousse avec un très bon duo d’attaque bien soutenu par Denilson et Faubert.
Fernando a enfin mis le turbo.
Par contre, Henrique, Marange et Cheyrou sont à la rue.
Nouveau coup de refroidissement au 3eme but lillois, en gros sur leur 3eme frappe cadrée.
En 2eme mi-temps, on voit une belle équipe bordelaise.
On pousse et Faubert marque un but MAGNIFIQUE. Quelle frappe !!!
On y croit, on se dit que Bordeaux mérite le match nul.
Finalement, le 3eme but ne vient pas.
Quelle déception !!! Notamment Laurent B. qui est fou de rage !!!

Je rameute les gars pour faire la photo de groupe. Merci à la fille de Rico qui a joué les photographes.

On revient aux voitures. Certains se restaurent (merci à Sayuri qui a fourni des sandwichs). Quelques bières sont descendues.
On rentre tranquillement sur Paris.
On est très mais alors très déçu.
La seule bonne nouvelle de la soirée est d’avoir vu un excellent match.

Une nouvelle fois, une pause s’impose.
J’en profite pour payer les chauffeurs.

Tout d’un coup, Protus fait signe à tout le monde de le suivre dehors.
Mais que veut-il ? Que lui arrive-t-il ? Aurait-il reçu un ordre secret du président de l’association Nico.C ?
En fait il s’est transformé en « Buissonneur ».
Tout y passe : les nouveaux (Rahan, Anusbis, Sayuri et le jeune Romain), certains anciens (Salie, Kasta) goùtent aux buissons du Nord.
Rahan perd ses deux genoux. Sayuri y perd un morceau de sweat. Etc …
Je ne parlerais pas de la suite car cela devient trop insoutenable pour les âmes sensibles.
A noter que Protus a été bien aidé par Godefroy et Mario.

Nous arrivons vers 22h sur Paris.

Merci à tous et surtout aux chauffeurs de voiture.

J’ai de nouveau participé à un déplacement sympathique.

Prochain déplacement : Sochaux le dimanche 23 avril.
« Bois sans soif » ON TOUR ???

Merci GIBALDIPONTIN


Paris SG – Bordeaux (02/04/2006)

Paris SG – Bordeaux (02/04/06)

N°34 : Paris SG 3 – 1 Bordeaux (02/04/06) / Parc des Princes

Compte-rendu

Pas de compte-rendu


Troyes – Bordeaux (18/03/2006)

Troyes – Bordeaux (18/03/06)

N°33 : Troyes 1 – 1 Bordeaux (18/03/06) / Stade de l’Aube

Compte-rendu

Histoire de prendre un peu la température de la saint-patrick, Kévin, Tibo, Gillou, JP et moi-même nous nous donnions rendez-vous dans un pub à Paris pour descendre quelques bières sur un fond de musique rock et faire connaissance avec quelques étrangères de passage à Paris !!

Le lendemain matin, un peu mal au cheveux de la veille, je me prépare pour ce nouveau déplacement qui s’annonce encore fort sympathique. Mon beau-frère me rejoint vers midi pour aller acheter des sandwiches et direction porte d’Orléans ou nous avons rendez-vous avec tout le monde pour aller à Troyes !!!Sur la route nous rencontrons le petit Teva et son papa.

Nous arrivons vers 13h20 et déjà pas mal de personnes sont présentes !!! Il y a de nouvelle tête (Rahan et sa compagne, Anubis, la copine de darch9 et je ne sais plus qui ) et les habitués. Pam est là aussi pour nous souhaiter un bon déplacement, ou peut-être pour faire la promo des postiers avec son joli pull !!!!

Vers 14h nous voila parti pour deux trois heures de bringue !!! Nico prend le micro et nous annonce qu’il n’y aura pas d’arrêt jusqu’à Troyes et qu’on ira directement faire les magasins pour ceux qui le souhaitent, un ravitaillement au supermarché pour les alcolos et ensuite direction le stade. Dans le bus, l’ambiance est organisée par Kévin qui nous met un cd de musique assez amusant, puis son petit jeu :
-tu tiens ta bière de la main droite je crois
-…euh…oui.
-BUFALO !!! Il est des noootreeee il a bu son verre commeeeeeee les aaaauuuuuautre !!!!!
Les bouteilles de Jaqueline et de kalimouxo, faites chez tibo la veille, descendent à une bonne vitesse. Un atelier de gonflage de ballon s’organise dans le fond du bus !!! TaraO me fit remarqué que je n’arrivais pas à gonfler les ballons mais c’est plutôt moi qui gonfle petit à petit. A l’avant sa discute, sa picolle, attention pour ceux qui ont match le lendemain, hein Barth. Kévin décida d’offrir sa tourné général de Jaqueline !!

Arrivé sur Troyes vers 16h et les dernières directives du prez !! Tout le monde peut aller ou il le souhaite mais rendez-vous à 18h30 au car pour aller sur le stade !!! Le groupe se divise : les personnes qui souhaite claqué leur sous dans les magasins, les alcolos au bistro et d’autre s’occupe de se ravitailler en bouffe et en boissons bien sur !! Pour les plus sportifs un foot bière est organisé sur le parking du supermarché !!!

Les équipes sont les alcoolos du fonddubus contre les alcoolos du milieudubus !!! Le petit Teva restera sans doute l’homme du match, le petit est bourré de talent, non pas d’alcool comme certain membre des équipes. L’équipe alcoolos du fonddubus peu compter sur une défense en béton armé qui est composé de TaraO dans les buts, Nico et moi en défense central !!! Nous faisons voir notre talent dés les premiers ballons, d’ailleurs Barth y laissa son bras sur un duel aérien contre moi (pas de ma faute si mon genoux a rencontré son bras comme même ), puis TaraO a eu l’idée de me catapulté contre les joueurs adverse pour les impressionner !!! Guigol nous montre qui ne sais pas courir avec une bière a la main, mais j’en suis sur qu’avec un peu d’entraînement !! Bref le match s’achève sur le score de 8-3 pour les alcoolos du fonddubus !! Le parking se transforma ensuite en laboratoire afin de confectionner le kalimouxo pour le reste du chemin ! Darch9 arriva avec sa compagne avec un hamburger qui fut rapidement intercepté par Nico !!

Nous repartîmes cette fois ci direction le stade de l’aube. Durant le cour trajet les nouveaux ont du se présenter comme a chaque fois maintenant !! La copine de Darch9 fut très acclamée (va savoir pourquoi), elle est en première, il me semble, sms.
Nico : «Alors vous envoyez des textos a longueur de journée ? »
-Euh nan c’est pas ça du tout !!
Puis la suite de l’interview dont je n’ai pas trop fait attention !
Bg7 passa aussi au micro de Nico ainsi que Tibo !!

Nous arrivons sur le stade un peu avant 19h ! D’extérieur le stade est sympathique, il s’instille comme la tour Eiffel. Nous faisons plusieurs (ba oui on est des stars) photos souvenir avec la bâche devant le stade de l’aube puis direction le parcage !! Une jolie guichetière attira l’attention de plusieurs personnes !! Nous entrâmes dans le stade ou nous attendais un sandwiche et une boisson offerte par le club de Troyes (une très bonne initiative) ! Un bâchage rapido sur le petit grillage et je me place du cotés droit avec TaraO !!
Pendant le match l’ambiance est plutôt bonne dans la tribune visiteur !!! Au niveau du terrain nos girondins ont un peu de mal !! Ramé sauve sur sa ligne une belle tentative troyenne. Les girondins réplique sur un corner mais le gardien troyen sauve la maison !! A la 30ème minute de jeu ouverture du score de nos protégés !! Jean Claude Darcheville ouvre le score. Mais juste avant la mi-temps les troyens recolle au score !!
En deuxième mi-temps ba rien de space !!! Une seule occase de Henrique en fin de match !! On a été dominé pendant la totalité de la seconde période !! Enfin le score ne bougera pas et tant mieux on revient avec un point mais on aurais pue revenir avec un zéro pointé !!!

Le retour fut animé par la suite des interviews !! C’est au tour d’Anubis, Cédric 28, Rico et M. et Mme Rahan de passer au micro !!! Une personne se démarqua plus que les autres, elle est niçoise ce qui a le dont de faire réagir le bus. Laureeeeeeeent a l’air joyeux et discute avec tout le monde !!!! Nico et Kévin vont tuer tout le monde avec le camembert qui a bien eu le temps de fondre depuis notre départ !! Une super odeur de fromage qui resteras jusqu’à l’arrivé !!!
Pas d’arrêt pour rejoindre la capital nous arrivons sur les coups de minuits et demi !! Tout le monde se dit au revoir en espérant de se revoir bientôt pour un nouveau déplacement !!!

Merci a toutes les personnes présentes, au bureau des mb – idf pour l’organisation de ce déplacement !!

Un ptit mot de soutient pour finir à Kévin a qui c’était son dernier déplacement avant de passer en jugement mercredi !! Bon courage on pensera à toi

Merci PROTUS


Lyon – Bordeaux (05/02/2006)

Lyon – Bordeaux (05/02/06)

N°32 : Lyon 0 – 0 Bordeaux (05/02/06) / Stade Gerland

Compte-rendu

On est 14 valeureux supporters à avoir décider d’aller soutenir notre équipe préférée chez les gones.
Le rdv est fixé à 14h00′ aux portes de Paris.

J’arrive pile à l’heure. Et, là, surprise de voir que Barth est déjà là. Mais que lui est-il arrivé ?
Pour une fois, il n’aura pas à payer la tournée.

4 nouveaux nous rejoignent : Magid, Christian, Frédé28 et Cédric28. Bienvenue à eux !!!
On a attendu 1/2 heure la venue de Romu. Celui-ci n’est pas venu et SURTOUT il n’a prévenu personne. Pas cool !!!
On se repartit dans les 3 voitures.

Au passage, un nouveau grand merci aux personnes qui ont pris leurs voitures : Frédé28, Mario et Kikick.

Les membres du bureau sont venus en force : Tarao (vice-président), Gibaldi (trésorier), Kikick (responsable produits dérivés), Ben-Becker (responsable site Internet) et El Cubi (responsable section foot).
Des habitués des déplacements sont présents : Loicporsche, Protus, Barth, Darcheville9.

Un premier problème se pose : qui va être derrière le grand Mario ?
La réponse vient très rapidement, c’est SIM alias loicporsche qui s’y colle.

Le voyage aller est tranquille.
La voiture la plus dissipée semble être celle de Kikick. En effet, Protus est obligé de se faire respecter car être entouré de Tarao et Barth, cela doit être dur !!!

Vers 19 heures, nous arrivons à Lyon et on se perd. Pas très grave car on avait prévu une marge importante.
Finalement, vers 19h30′ nous arrivons vers le parcage visiteurs.
600 supporters bordelais sont attendus ce soir. C’est bien mais quand on pense que la vieille il y avait 28 cars de stéphanois au Parc des Princes, plus de 1500 supporters.
Je vais chercher les places du match. 13 € la place, quel enc… d’Aulas, seul en France à pratiquer ce prix exorbitant !!!
Nous entrons dans le parcage. Il fait très froid (moins de 0°C).

Des petits nouveaux sont surpris par les chants bordelais à la gloire des lyonnais. lyonnais, lyonnais, lyonnais, oh fils de p… oh fils de p…
Je leur explique que c’est souvent le cas avec les gens qu’on aime bien : Marseille, Nice, Paris et Lyon.

Protus doit exécuter son travail de la journée : le bâchage. Un jour il faudra qu’il nous explique sa méthode si particulière.
PS : A noter que certains se sont plaint du positionnement de la bâche à Wasquehal !!!
La bâche est posée. Je dirai que le travail a été bien fait.
Au passage, les Magic Fans (supporters de St Etienne) venus soutenir leurs amis bordelais posent leur bâche à côté de la notre histoire de narguer les lugdunums et autres bad gones !!!

Dans le parcage, les MB IDF se repartissent en 3 catégories :
– cat.1 : ceux qui vont en bas du parcage se joindre aux Ultras et Devils, ils participent aux pogos, j’en ai même vu agiter des drapeaux, ils chantent, … Exemples : Tarao, Protus, …
– cat.2 : ceux qui chantent mais qui veulent bien voir le match (en évitant les drapeaux et calicots), ils se mettent juste au dessus des drapeaux, … Exemples : Gibaldi, Mario, …
– cat.3 : y’en a qui vont parler de supporters ‘3ème âge’, c’est faux, ils se mettent en haut du parcage, ils sont le plus souvent assis, … Exemples : El Cubi, Loicporsche, …

Tout cela pour dire que TOUS les supporters de Bordeaux sont le bienvenue chez les MB IDF !!! Y’en a pour tous les goùts.
Mais un point est essentiel : c’est le respect de la charte de l’association. Nous respectons et aimons (parfois) les supporters adverses, les arbitres (eh oui même Derrien) et même les CRS …

A noter que c’est le grand démarrage de la vente de notre nouvelle écharpe en satin. 12 € pour les membres, 15 € pour les non membres. Tarao se démène pour la vente.

Le match est tendu. On fait une nouvelle fois un belle performance défensive. Mais on est inexistant offensivement.
Je trouve que l’arbitre siffle facilement en faveur des lyonnais surtout contre Fernando.
Le match se termine sans but. Globalement, les supporters bordelais sont contents.

A lyon, il y a une habitude très pénible. On est ‘bloqué’ au moins 1 heure dans le parcage.
Cette fois-ci c’est également le cas.
Vers minuit, on se retrouve aux parkings.
Ayant une place de libre dans les voitures, on ramène sur Paris Kévin.

Le voyage retour se fait également tranquillement malgré un brouillard tenace.
Lors de la dernière pause, on étudie une nouvelle répartition dans les voitures afin de ramener tout le monde chez eux.
A un moment, on en est venu à dire n’importe quoi, la fatigue peut-être.
On souhaitait mettre dans la voiture de Mario : Protus, Ben-Becker, Kevin, El Cubi. Cherchez l’erreur !!!
Finalement, tout rentre dans l’ordre.
Les chauffeurs acceptent de faire des petits détours pour ramener les gens chez eux. Cool !!!

Personnellement, j’arrive chez moi vers 5h30′. Bien fatigué car je n’ai pas dormi dans la voiture.

Prochain déplacement : Troyes le 18 mars (probablement en car)

Merci GIBALDIPONTIN


Wasquehal – Bordeaux (07/01/2006)

Wasquehal – Bordeaux (07/01/06)

N°31 : Wasquehal 1 – 3 Bordeaux (07/01/06) / Stadium Lille Métropole

Compte-rendu

Nous sommes le 7 Janvier 2006,aujourd’hui va avoir lieu le 32éme de finale de coupe de France. Autant dire qu’on y va pas pour voir un grand choc mais plus pour se faire un p’tit dep sympa.

Il est 14h30 le temps d’avaler une pizza de faire mon sac et c’est partit, j’ai rendez-vous a 15h10 avec orignal qui passe prendre mon frere et moi direction porte maillot. Arrivé a porte maillot on se rend contre que nous sommes presque les derniers, il ne manque plus que barth qui ne tardera pas a arriver non plus car au bout de quelques le voici en face de nous de l’autre coté de la porte maillot ou il tente une traversée presque suicidaire et après avoir évité tous tranquillement 2 voitures et une moto il nous reviens sain et sauf.

Nous sommes 18 et nous allons nous séparés en deux j9 le premier véhicule sera composé de : Mario, Orignal, p’tit Orignal, Loic porsche, Barth, Gibaldipontin, Marc, Cedric et Almajo que nous récupérerons un peu plus tard a Roissy. Le deuxième véhicule hérite donc de : p’tite Gégé, Tarao, kasta, Nico, Pam, Maximus, Protus, Jean-phil et moi mémé (kikick).

le départ peut donc s’éffectuer ou Bière et musique ska sont la pour nous accompagner. Premier arrêt Roissy on l’on vient récupérer Almajo et ou l’on fait une brève rencontre avec le cvs idf. Nous reprenons notre route et première constatation : la bière ça donne envie de pisser donc nous allons pas tarder a nous arrêter de nouveau. Et la c’est le drame, d’un geste inexpérimenté Maximus ouvre le coffre et vlan, vision d’horreur le pack de bières explose a terre. Prés de moi les pleurs des cris, après une brève concertation c’est décidé Maximus va manger chaud il est donc invité a se rendre prés des buissons mais là l’effronté prend la fuite, nous finissons par le rattraper et lui infligeons sa sanction tant mérité. sans suit une pagaille générale ou pas mal de monde finira par goùter au buissons. Justice faite nous pouvons repartir.

ça y est on arrive au stade, on a un peu de mal a trouver le parking visiteur mais après quelques instants nous y voici. Nous partageons des galettes avec le cvs idf offertes par les mb idf.
Nous pénétrons dans l’enceinte du stade (vide), le match va commencer un hommage est rendu a julien et la parti commence.

Première mi-temps rien a signaler : 1 occase et un but.
Deuxième mi-temps plus animée tant dans les tribunes que sur le terrain, un deuxième but de nos protégés puis vient la bourde de notre gardien remplaçant (qui le restera d’ailleurs!!) 2-1. Là tout le monde se remémore les souvenirs de Calais mais pas trop longtemps car juste derrière planus conclue ra la partie d’un magnifique coup franc pleine lucarne.3.1 l’essentiel est fait nous sommes en 16 ème.

Nous rejoignons donc le parking ou après quelques minutes d’attente nous pouvons repartir sur Paris. Là sans suit une visite de toutes les stations de l’autoroute afin d’en trouver une ouverte car soir de match oblige…elles sont toutes fermées.
A la 4ème tentative, nous trouvons celle ou nous pourrons enfin manger. C’est le ventre bien rempli que l’on redécolle.
Là nico fera une découverte qui va le faire pleurer de rire(si si pleurer!)il découvre que de montrer son cul sur une fenêtre froide ça fait péter. Au grand désarrois des occupants du J9, il réitérera l’expérience à maintes reprises. Dernier arrêt pour prendre de l’essence et là on reforme 2 groupes:l’un qui va à porte maillot et l’autre qui fera le tour de Paris pour ramener tous les piétons.

1h15 arrivé à porte maillot nous nous séparons tous en se disant que l’on se reverra au prochain Dép(Lyon)
1h40:j’arrive enfin chez moi et j’ai mal à la cuisse(un con me l’a martelé toute la soirée.)
Voilà pour ce Dép qui malgré le fait de ne s’être pas fait en bus fùt vraiment très sympa.

Merci KIKICK


Le Mans – Bordeaux (10/12/2005)

Le Mans – Bordeaux (10/12/05)

N°30 : Le Mans 1 – 0 Bordeaux (10/12/05) / Stade Léon Bollée

Compte-rendu

En ce samedi 10 décembre, il fait un temps magnifique, quoi qu’un peu frais. 14h, j’émerge doucement de mon lit, la nuit a été dure, je fais l’impasse sur le p’tit dej’, j’ai pas trop de temps à perdre, le rendez-vous pour partir au Mans a été fixé à 15h45. Finalement c’est avec 5 min de retard que je retrouve la petite bande, le bus est déjà arrivé, il ne manque plus grand monde. Un bonjour rapide à tous, la plupart étaient déjà présents il y a 15 jours pour le match de Saint-Etienne, au final nous n’accueilleront donc aujourd’hui que quatre nouveaux. TaraO est presque sage pour une fois, je ne saurais dire si c’est
1) parce que sa douce est à ses côtés pour ce déplacement
2) parce qu’il veut pas saloper son beau costard
3) parce que j’ai pt’être pas encore complètement décuvé de la veille et que ma perception en est légèrement altérée…

Finalement, après avoir attendu les quelques retardataires (Pam a sorti comme excuse qu’il travaillait, quelle vaste blague ), nous voilà partis, direction le Mans et son stade Léon Bollé. La grande occupation de cette première partie du trajet sera de critiquer le dvd réalisé suite au déplacement de St-Etienne: ‘ça c’est trop long’, ‘ça c’est bien’, ‘ça ça passe pas’ (non, il n’y a aucun sous-entendu à la con dans ces phrases là, bande de petits pervers que vous êtes ). Au final c’est quand même super sympa et bien drôle de se revoir tous sur le petit écran, et moi finalement cet interlude vidéo a fini de me réveiller, je suis enfin prêt

Première et unique pause, pas de quoi faire un buissonage pour le moment, du coup on se contentera d’une petite partie de foot improvisée sur le parking de la station. Coucou à ben-becker et zarco croisés dans la boutique, et hop, on repart.

Viens alors le moment de la présentation des nouveaux, qui comme d’habitude, viendront vanter leurs mérites auprès du président et de son micro. Le premier candidat est donc Laurent, qui nous promet de nous aider lors des prochains déplacements à l’étranger, son english est plutôt good (ce qui après tout est assez normal pour un enseignant de la langue de Shakespeare ). Deuxième candidat, Benjamin, à côté de qui Nico fait tout petit. Ce gentil garçon est encore étudiant, mais il a quand même droit à son jour de paye grâce aux suédois. ‘ça dépanne’ commentera t-il sobrement: rires au fond du bus. Nous entrons au Mans au moment (au Mans au moment, c’est rigolo ) où s’approche le troisième candidat, qui est une candidate: bienvenue à Justine. Elle aussi est étudiante, et elle aspire à devenir scrïpte. Alors scrïpte qu’est-ce que c’est ? Et bien Justine nous explique que c’est celle qui vient dire à l’actrice principale de bien remettre ses cheveux comme sur la prise précédente avant de tourner une nouvelle scène. Vachement important comme rôle donc. Nico, très impressionné, avoue alors qu’il aurait bien aimé faire scrïpte: Justine le tacle alors par derrière en lui rétorquant qu’il n’avait qu’à faire des études. Rires encore au fond du bus, moi du coup ça y est, j’suis fan de la demoiselle et de sa répartie. Viens alors le tour de Romain, frangin de Justine, mais pas de chance, il nous faut abandonner les présentations pour se concentrer sur la route et trouver le stade. Parce que jusqu’à maintenant, on a trouvé la cathédrale, le théâtre, mais pas le stade. Finalement on y arrive, mais on rate le parcage: pas grave, José, notre chauffeur, nous remonte une rue complète en marche arrière, et hop, nous voici finalement dans le parcage.

Sur place on retrouve quelques connaissances, on découvre surtout la ‘tribune’ visiteur: une belle tribune démontable… Frissons garantis lorsque le parcage se met à sauter. D’ailleurs je suis agréablement surpris: le parcage est bien rempli, d’ailleurs le stade est lui aussi pratiquement plein. Côté bordelais toujours le même message de soutien au supporter incarcéré, les chants sont lancés, le match va débuter.

Il démarre plutôt bien pour Bordeaux: avec des girondins bien en place, le Mans ne parvient pas à être dangereux. Au contraire même, le premier frisson vient d’une frappe trop croisée de Faubert, puis d’un coup-franc dangereux à 20m des buts qui ne donnera rien. Viens alors le tournant du match: on vient de passer les 20 min de jeu, quand Fernando tacle un peu durement le japonais Matsui. Les manceaux s’emportent, début de mêlée générale, et finalement l’arbitre, M. Garibian, expulse directement le bordelais ! Stupeur dans le parcage, jouer plus d’une heure à 10, ça va être long… Mais bon, on y croit encore (j’y crois encooooooooooooreeeuh… Hem, pardon). La suite nous donne raison, les manceaux ne montrent pas plus de jeu en supériorité numérique qu’avant. Côté bordelais on tente des gestes techniques de folie, on a même vu Jurietti oser une relance du gauche… qui a fini dans les tribunes des latérales. En fin de mi-temps, Le Mans se montre une première fois dangereux, avant finalement d’ouvrir le score à la 43ème minute… La mi-temps est sifflée, dans le froid et le vent de Léon Bollé, c’est pas vraiment la joie côté supporters bordelais… En deuxième mi-temps, les bordelais tenteront bien, mais trop timidement pour vraiment pouvoir ramener quelque chose. Là j’avoue que j’hésite pour élire l’action de cette deuxième mi-temps : les dix minutes de Leroy, entré à la place de Chamakh pour ensuite aller directement au vestiaire lors de son remplacement par Denilson, ou bien la tentative de ciseau (oui oui, ciseau ) de Jurietti, encore lui, tentive qui se conclue par la mise en orbite du ballon. Au final une troisième défaite cette saison, heureusement on ne restera que 5 min de plus dans le parcage, on aura au moins évité d’endurer plus longtemps le froid.

Le retour se fera ma foi très calmement, on laisse TaraO et sa miss sur place, ils retrouvent des amis, nous en rentre directement sur Paris, avec comme but d’arriver avant le dernier métro. Du coup pas de pause, et donc pas de buissonage, chose rare sur un déplacement MB IDF. Mais que Laurent, Benjamin, Justine, Romain et Cyril (qui y a échappé pour la deuxième fois, c’est pas normal ) se rassurent, ils y auront droit quand même. Histoire d’égayer un peu le retour, on se repasse quelques bons moments en vidéo : le 4-1 face à Marseille de 99, ainsi que le 3-0 face au Milan AC en 96. Nico avoue alors que ces moments là sont pt’être les meilleurs des déplacements, du coup Cyril propose qu’on enregistre tous les matchs puis qu’on les visionne le lendemain dans un bus qui ferait des tours de périf : bon, c’est une idée comme une autre hein, mais va trouver une station avec des buissons autour du périf… Enfin bref, finalement nous arrivons juste pour le dernier métro à Paris, tous le monde se sépare à regret, évidemment. A+ tout le monde, c’était encore une fois très sympa, rendez-vous pour la prochaine sortie

Merci DJIKSTRA


St Etienne – Bordeaux (26/11/2005)

St Etienne – Bordeaux (26/11/05)

N°29 : St Etienne 1 – 1 Bordeaux (26/11/05) / Stade Geoffroy Guichard

Compte-rendu

Saint-Etienne – Bordeaux, deux grands clubs du championnat de France. S’il y a un stade mythique, c’est bien Geoffroy Guichard. Nous avons tous rendez-vous (sauf 10 qui nous rejoindront à Saint-Etienne) à 7h15 porte d’Orléans. Départ vers 8h00 car Fabrice est en retard, tant pis, il paiera sa tournée.

Ca commence fort dans le bus, ça chante, ça boit et nous faisons la connaissance des nouveaux, Ryvireak et sa femme, Bunnawadh (j’espère que l’ortho est bonne) qui attendent un heureux événement. On saura le 23 décembre s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon. Séverine (qui a vaincu sa timidité) et Damien (PSP man), puis Kevin qui n’est pas vraiment nouveau mais qui tient quand même à se présenter. Il nous informe qu’il ne boira que du Perrier et on le croit.

Ensuite visionnage du match MB-IDF – Esprit Canari, la 2ème édition du trophée Atlantique. C’est sympa de se voir jouer, nous en profitons pour nous remémorer cette superbe victoire et bien rigoler devant certaines actions, notamment les dégagements pitoyables du gardien de but bordelais, les passements de jambe foireux de Nono ou les relances approximatives de Gégé, notre déplumé préféré.

Distribution de café, chocolat chaud, thé et croissants, l’organisation prouve une fois de plus qu’elle est à la hauteur. Naty s’étonne même que le café préparé par Nico soit bon. Ca continue de chanter et de boire alors forcément, rien d’étonnant à ce que soit réclamée une pause vidange qui nous permettra par la même occasion de nous dégourdir les jambes.

Retour dans le bus. Nous passons le temps comme nous pouvons. Certains chantent (encore !), discutent, prennent des photos, filment (Goléador), lisent ou matent la télé sur laquelle passe une vidéo des nuls. Kevin profite que tous les regards soient rivés vers l’avant pour attirer l’attention sur le fait que nous ne chantons pas assez. Nous nous inquiétons qu’il en soit au moins à sa quatrième bouteille de Perrier et que si ça continue, avec toutes ces bulles il va finir par exploser.

Il fait beau dehors. Les kilomètres défilent et nous nous approchons doucement de notre deuxième halte où nous rejoignons un car de supporters stéphanois. C’est la pause-déjeuner. Certains mangent à l’intérieur tandis que d’autres se risquent à manger dehors en regardant tels des bovins les voitures passer, à défaut de trains. Crash-test de Kevin sur un panneau de menu monté sur ressort. Ca a l’air confortable et solide, surtout. Avant de partir nous posons en compagnie de nos amis tout de vert vêtus devant les bus et déployons nos écharpes.

Je guette les réactions des gens, étrangers aux groupes, qui assistent à la scène. Belle image que celle de ces supporters qui partagent deux passions, celle de leur club et d’un sport, le foot. Les écharpes mélangées donnent de la couleur au tableau qui pourrait être montré dans certaines émissions où l’on parle de violence dans le football. Ces images ne feront pas oublier qu’il y en a toujours, hélas, mais prouveront qu’il n’y a pas que ça. Bref, passons.

Nous reprenons la route et nous approchons petit à petit de notre destination. Vous prendrez bien un whisky ? Juste un doigt. Vous voulez pas un whisky d’abord ? Parlez-moi de vous plutôt. Non, Odile, moi c’est Odile, Pluto c’est l’ami de Mickey. Non c’est le chien de Mickey, l’ami de Mickey c’est Dingo. Sur ces quelques dialogues d’un film bien connu nous arrivons à Saint-Etienne où nous attend une file interminable de bus. Nous réjoignons le parking réservé aux visiteurs. Nico descend en marche, fait un roulé-boulé, récupère les billets et remonte aussi sec. Nous les récupérons à la sortie du bus et admirons les extérieurs du stade Geoffroy Guichard. Brève palpation de sécurité à l’entrée, nous pénétrons dans l’enceinte (comme Ryvireak quelques semaines plus tôt, qui est comme chacun sait maintenant, le chien de Mickey.) Il est 16h30. (Ne réglez pas vos montres, je parle de l’heure à laquelle nous entrons dans le stade).

Premières impressions : c’est beau, c’est haut, c’est vert et orange ! Nous nous empressons de regagner nos places et commençons à chanter, à sauter aussi car ça caille sous le ciel bleu stéphanois. Nous prenons des photos, les gardiens entrent pour s’échauffer vers 16h45, Janot vient saluer son public et nous salue aussi. Salve d’applaudissements des deux côtés, j’entends un « pas sùr que Letizi soit accueilli de la même manière » derrière moi. Un ptit coucou de Ramé vers notre tribune. Ils sont suivis quelques minutes plus tard par les joueurs et Naty est navrée de l’absence de Chamakh.

17h15. Le tifo est suberbe et abhorre le scapulaire et l’écusson de l’ASSE. Magnifique ! Une minute de silence est observée et respectée à la mémoire d’un supporter des Verts décédé lors de la rencontre Saint-Etienne – Auxerre. A noter aussi le soutien apporté à Julien, un supporter bordelais incarcéré à la suite d’incidents lors de la rencontre PSG – Bordeaux, soutien sous la forme d’une banderole intitulée : « Respect à toi Julien, tous avec toi ! » Une mouette passe au dessus du stade…

Le match commence. Mal, puisque sur un corner Ilunga marque de la tête à la première minute. A noter l’intervention assez limite de Ramé, qui passe complètement au travers. C’est le monde à l’envers, c’est l’ASSE qui joue en contre. Certes, ils mènent au score, ils nous attendent donc. Frappe de Darcheville à la 25ème minute bien captée par Janot. Les bordelais dominent timidement sans se créer de réelles occasions.

La température a chuté de 2 degrés en l’espace de 20 minutes, il fait maintenant 0°, pas besoin de nous réchauffer nous continuons à chanter et sauter. Bordeaux fait le jeu mais l’attaque reste muette. Mi-temps. A la reprise Smicer est remplacé par Denilson, qui apporte un petit plus à Bordeaux, notamment grâce à ses débordements. Bordeaux a la main-mise sur le match, mais que de maladresses devant le but ! Le défaut de Bordeaux reste le même, il nous faut toujours 36 occasions avant de marquer. A noter la superbe intervention de Janot qui détourne in extremis une frappe de Perea que nous avions tous vue au fond.

75ème minute. Sur un ballon renvoyé de la tête par Diawara, Faubert reprend de 20 mètres et loge le ballon au fond des filets. La tribune des visiteurs s’enflamme. Le voilà enfin ce but que nous attendions tous. Et il est mérité. La fin du match verra l’expulsion de Darcheville pour un coup donné à Hognon, carton rouge direct.

Coup de sifflet final. Un point à Saint-Etienne, c’est pas si mal. Beaucoup se sont cassés les dents sur la défense stéphanoise et l’excellent Janot, qui est resté rappelons-le 1534 minutes sans encaisser le moindre but à Geoffroy Guichard.

Quelques joueurs bordelais viennent nous saluer ainsi que Feindouno, le maillot de Bordeaux à l’envers, qui reçoit une salve d’applaudissements et entend scander son nom. Toujours sympa le Feindou !

Nous regagnons le car et repartons vers 20h30, avec le sourire. Il fait – 2°. Nous nous arrêtons une heure après pour dîner, Nico prend du fromage de chèvre que mange Ben-Becker, sous l’œil inquiet de Naty qui voit ce dernier renverser du coca dans ses lentilles. Je regarde en sortant du resto-route s’il y a quelques buissons appropriés, pas grand-chose à se mettre sous la dent.

Vers minuit nous refaisons une pause, la dernière, et les hostilités commencent. C’est l’heure du buissonnage, et il sera neigeux. Séverine refusant de se laisser faire c’est Damien qui se dévoue pour aller goùter de plus près la verdure blanchâtre. Ryvireak n’y coupe pas non plus, il était resté dans le car, priant que Nico l’oublie. Salie prend des photos, Tarao mène le bal et balance tous ceux qui passent à portée de main. Djikstra qui n’est pas nouveau pourtant s’en donne à cœur joie et ressort tout blanc d’une mêlée digne du France – Afrique du Sud de l’après-midi. Je crois que Tim a eu droit aussi à un bref séjour dans la poudreuse, Jean-François n’en parlons pas, il en a mangé même. Il me semble même avoir vu Protus nous prouver qu’il pourrait faire partie de la prochaine équipe de France olympique de plongeon. Perso j’aurais bien jeté Salie et Ptite Gégé dans la poudre mais elles étaient déjà maquillées.

Pour finir, un vol plané de quelques barjots dans le seul buisson où il reste de la neige, sous l’œil de la caméra de Goléador, et un magnifique craqué de fumigènes pour la photo collégiale. La tronche du type de la station quand on est re-rentrés pour se sécher un peu dans les toilettes, j’aurai du la prendre en photo. C’est trempés que nous nous dirigeons pour la dernière fois vers le car où nous attendent quelques fourbes qui nous accueillent à coup de boules de neige. On avait dit pas les affaires !

Les derniers kilomètres se font en compagnie de Bernie (le plus embêtant avec les oiseaux, c’est les becs). Dehors il fait toujours – 2, c’est possible ? Quelques flocons rendent la route un peu glissante mais le chauffeur assure. Merci à eux deux, pas un seul à-coup dans la conduite, toujours de bonne humeur et d’une grande patience (surtout pour donner le micro à qui le veut).

Arrivée vers 3h45 porte d’Orléans. Nettoyage du bus et tout le monde repart. En résumé, une journée mémorable, pour ma part une première à Geoffroy Guichard. C’est l’heure des remerciements, aux organisateurs, à ceux qui ont assuré l’intendance et tous ceux qui, par leur attitude et leur bonne humeur ont fait que ce 26 novembre 2005 restera gravé dans nos mémoires.

Merci WAOOOOO