Nantes – Bordeaux (26/01/2020)

Nantes – Bordeaux (26/01/2020)

N° 418 : Nantes 0 – 1 Bordeaux (26/01/20) / Stade de La Beaujoire

Album photo : Google Photos

Compte-rendu

CR – FC Nantes – Girondins de Bordeaux – 26 janvier 2020 ! Dep bien galère 😁

Nantes, dimanche 26 janvier 2020.

C’est à Nantes, célèbre ville de de Jules Verne et de Xavier Dupont de Ligonnès, que le calendrier de L1 nous emmène en ce mois de janvier de la nouvelle décennie.

Une douzaine de MBIDF se mobilisent malgré le piteux état du club en ce moment pour aller représenter nos couleurs et les MBIDF ! Et ce dep fut rempli de nombreuses péripéties.

10:30 – Point de rendez-vous n°1 – 1ère galère: BenCarotte et Alex92 nous annoncent qu’ils viennent de se lever et seront en retard. pas bravo les gars 😉

Le J9 part pour le point de rdv n°2 récupérer les autres membres, tandis que Youpla attend les retardataires.

11h15 – Point de rdv n°2 – on récupère les membres au point de rdv numéro 2 avec le J9 sauf Adrien qui va attendre la voiture de Youpla car du coup, le J9 est plein.

11h40 – Au milieu de la cambrousse – 2e galère : notre J9 est déjà fatigué et avance aussi vite que Maxime Poundjé sur son couloir gauche face à Pau. On s’arrête sur l’aire d’autoroute. Le J9 déclare forfait.

11H40 – Point de RDV numéro 2 – 3e galère : la voiture récupère Adrien au point de rdv n°2 non sans rebondissements. Bravo à tout le monde pour votre calme. Mais en fait la voiture va attendre et ne pas partir car Némo et Neptune reviennent avec le J9 pour le ramener et pour reprendre la voiture de Neptune afin de pouvoir assurer le dep ….

12h15 – Aire d’autoroute: Tout le monde se retrouve sur l’aire d’autoroute où nous étions restés en attendant que le J9 et la voiture de Youpla arrivent (vous suivez ? Non, ce n’est pas grave).

4e galère : Némo perd son sac avec des objets de valeurs.

12h20 – On retrouve le sac de Némo par chance. Bon Burger King en récompense !!

A ce moment-là, on est déjà épuisés ^^ mais on est dimanche, la vie est belle et on va voir les mythiques Girondins de Bordeaux.

14h00 – les blagues sur le coronavirus envers ma personne se multiplient

ça y est, on part pour de bon pour Nantes. Le trajet se passe bien, Aurel a des sandwichs TooGoodToGo. Le véhicule 7 places de Youpla est confortable et la 5 places de Neptune trace !

On arrive au stade à 16h30 du coup.

17h00 – La Beaujoire – Evenement paranormal : les Girondins de Bordeaux gagnent un match de football.
Blague à part, très bel hommage à Emiliano Sala dans tout le stade, vrai moment d’émotion, Emiliano no te olvidamos !

On repart de la Beaujoire vers 19h15. Le début du trajet retour se passe bien.

20h45 – Au milieu de la cambrousse – Evenement paranormal n°2 : on apprend la mort de Kobe Bryant (pas Dany, ni Jimmy …)

21h – Au milieu de la cambrousse – 5e galère : on apprend que la société de location vient de reprendre le J9 qui était stationné au point de rdv numéro 2. Super les gars, comment on fait pour rentrer du point de rdv numéro 2 au point de rdv numéro 1 ?

Par chance, le nouveau véhicule 7 places de Youpla fait qu’on sera pile poil le bon nombre pour pouvoir rentrer du n°2 au n°1, sinon on aurait été dans une nouvelle galère ….

23h04: Alex92 se fait mal au cul.

23h15 – On arrive au point de rdv numéro 2 – 6e galère – Nouveau problème sur un des véhicules … la loi des séries. Courage Adrien

00h – On arrive sain et sauf au point de rdv numéro 1, sous la pluie.

Bref, superbe odyssée que ce dep chez les Nantais ! On envisage de contacter Netflix pour une prod originale.

La victoire et l’hommage à Sala étaient au rdv, pour le reste comme on dit, vaut mieux que toutes les galères arrivent en une fois 🙂

ça n’empêche qu’on étaient présents à Nantes pour encourager nos couleurs malgré la difficulté !

Les résultats ne suivent pas, mais c’est vraiment là qu’il est important pour nous de bien représenter le groupe et nos couleurs, faut pas lâcher, après la pluie vient toujours l’arc en-ciel !

Prochains deps : Bordeaux contre les sardines, Fleury et Metz ! 🙂 Allez Bordeaux !

Merci WILL_BX


Nantes – Bordeaux (24/02/2019)

Nantes – Bordeaux (24/02/19)

N° 395 : Nantes 1 – 0 Bordeaux (24/02/19) / Stade de La Beaujoire

Compte-rendu

Pas de compte-rendu


Nantes – Bordeaux (16/04/2017)

Nantes – Bordeaux (16/04/17)

N° 333 : Nantes 0 – 1 Bordeaux (16/04/17) / Stade de La Beaujoire

Compte-rendu

Pas de compte-rendu


Nantes – Bordeaux (13/12/2014)

Nantes – Bordeaux (13/12/14)

N° 262 : Nantes 2 – 1 Bordeaux (13/12/14) / Stade de La Beaujoire

Compte-rendu

Bon certes c’est un CR un peu après la bataille mais c’est un CR quand même!
Petit feed-back sur le dép de Nantes.
Départ J9 au complet + voiture de Mario en route mauvaise troupe! On complète et récupère une autre voiture au complet en route.
Trajet festif avec une sélection de musique pointue de Koh! (Autant dire pas les grands classiques de la chanson française mais plutôt les grands classiques spécial dép!)
Attente de l’escorte au péage jusqu’au stade. Accueil dans le parcage pas forcément des + agréables des nantais à notre arrivée comme le montre Fredo sur la vidéo pour ceux qui l’ont vue.. Accueil encore moins sympa si tu as un J9 de loc et que tu imagines déjà la caution sauter. Au final + d’intimidation qu’autre chose.
Mais certains se révèlent ! Francis en première ligne filme! Puis retour au calme encadré et entrée dans le stade. Parcage plein ambiance au RDV. Bâchage + qu’efficace vu les photos!
Pour ce qui est du match en bref résumé: Dominer n’est pas gagner!
– 1ère mi temps plaisante
– 1 but encaissé pas de chance entre Diabaté et Jug
– un grand Touré très prometteur qui a malmené la défense nantaise. (Qui a confirmé hier à Lille)
– de belles choses mais une défaite quand même.
Et tous contents de se mettre au chaud!
Mais bon ça n’entame pas la bonne humeur du retour en mode déchaîné en ce qui concerne le J9 jolis chansons et vidéos sur la chanson mondialement connu Passe partout!
Petit concours de limbo au péage!
Petit problème de chauffage mais les gars ont trouvé la solution pour le régler!!!
Je pense avoir fait le tour… Ah dernière demande adressée au bureau prévoir en produit dérivé MB des couches ça évitera quelques fuites urinaires à l’arrière du J9! Mais un dép sans être sale n’est pas un dép réussi non?

A bientôt pour de nouvelles MB aventures…!

Merci MARINE&B


Nantes – Bordeaux (29/03/2014)

Nantes – Bordeaux (29/03/14)

N° 248 : Nantes 0 – 0 Bordeaux (29/03/14) / Stade de La Beaujoire

Compte-rendu

Oh ! Putain…..10 ans !!!!
En ce jour d’anniversaire, le rendez-vous est fixé à 12h30.
Gigi et moi arrivons donc sur les lieux les premiers suivi de près par un camion avec Aurel et une Némo dans une magnifique tenue de wonderwoman faisant retentir les klaxons des voitures passant à côté de nous ! Un léger vent me fait penser qu’elle aurait pu s’appeler wonderass!
On commence donc à décharger…le camion hein ! pas sur Némo !
Petit à petit les participants arrivent, avec à la clé , un Val kilmer en frère Tuc, une sebastienne(tout seuls)MAGNIFIQUE comme dirait l’amie Christina, un Koh coussin pêteur, 2 bioman force bleue(y avait quand même d’autres couleurs)un représentant de la Maaf en tue l’amour…ou Tullamor…fin bref, les deux lui vont bien, un hippie digne de l’époque du CollaroShow, un flic et son bagnard, un pharaon en bouteille de bière, un gros cochon rose, un petit dark vador,une très jolie hôtesse de l’air qui me rappelle un très beau film « Dorcel Airline », une Lara Croft à faire pâlir d’envie Angélina Jolie ,un Vangogh en Benoit Maylin de « L’Equipe du Soir » quand il nous parle d’Andy Murray, un dalmatien, une Black’s Nurse want a big dick…mais le Big Dick n’en voulait pas ! et bien d’autres tenues farfelues !
Ange noir arrive en Jackson Five dans les derniers( et oui 10 ans après les antillais changent mais pas la précision des horaires) mais pour une fois c’est le car qui est en retard.
Nous prenons donc la route et lors de la pause, le bureau nous offre un splendide gâteau au chocolat sur présentoir, tout ça tout ça, la classe quoi ! Séance photo et on reprend la route.
Arrivés au stade, Seb hésite pour la fouille entre les hommes ou les femmes, les deux étant possible.
Puis le match…pffff un petit effort pour nos 10 ans aurait été bienvenu. 0-0 , fin du match et longue, très longue attente pour pouvoir sortir. Alex et moi nous mettons alors en mode radiateur pour réchauffer les mains de Lara et de notre hôtesse de l’air d’un jour.
Retour au car et là, distribution de lunettes fluo, musique à fond et ambiance boîte de nuit. Pour ma part, c’est le premier dep où l’ambiance du retour est tout aussi soutenue que l’aller. En même temps, le car est vraiment trop rikiki pour pouvoir se détendre, David et moi regrettons de ne pas avoir nos chiottes. C’est vrai quoi merde, si le fond du bus « derrière eux y a la vitre » nous on est milieu du bus »devant nous y a les chiottes » !
Gibal distibue des tee-shirts spécial 10 ans. Le plus grand nombre de dep en coupe d’Europe( gibal est juste derrière) le plus grand nombre de dep tout confondu(gibal est juste derrière) le meilleur déguisement(Gibal est juste…ah ! non ! ce serait devenu louche)
Fredo nous fait un petit malaise, sûrement la grippe aviaire, mais bon quand on collectionne les canards, on prend des risques !
Une pensée pour Amar à qui l’on adresse de prompts rétablissement et une autre pour Loïc pour qui apparemment le dep des 10 ans le faisait chier !
Dans l’ensemble, le dress code fût bien respecté, hormis peut-être pour une personne dont je ne citerai pas le nom, Xavier me disant qu’il espère toulours que le Tchitchi soit l’original…
Il est 1h59 du matin, il est 1h59 du matin, il est 1h59 du matin, il est 1h59 du matin, il est 03h00 du matin…eh ! oui on est passé à l’heure d’été, on se dit quon va arriver une heure plus tôt !
Voilà, 05h00, arrivée sur Paname, on a passé une journée MAGNIFIQUE( faut que j’arrête « les reines du shopping moi !)
Encore un grand merci au bureau, à Dick le fondateur et premier président (Gibal est juste derrière..), Gibal a été grandiose et pourtant il s’est fait allumer, mais moi je m’en fous de savoir qui prend les photos, elles sont juste toujours MAGNIF…Putain ! Cordula, sort de ce corps !
En espérant vous revoir très vite, pour ma part, je pense que ce sera Valenciennes et surtout au mois de mai pour la grande bringue!!!!

Merci KEFRAN33


Nantes – Bordeaux (17/01/2009)

Nantes – Bordeaux (17/01/09)

N°103 : Nantes 1 – 2 Bordeaux (17/01/09) / Stade de La Beaujoire

Vidéo : Une journée particulière

A télécharger : ici (lien MEGAUPLOAD)

Compte-rendu

Récit d’un déplacement mythique :

Tout commence tranquillement et froidement sous la grisaille parisienne. Les membres de l’esprit canaris et des mbidf se retrouvent ensemble dans la bonne humeur.
Beaucoup de nouvelles têtes correspondant aux membres de l’équipe de foot qui pour la plupart ne font que rarement des déplacements.
Avant de monter dans les cars, une gentille distribution de croissants et de pains aux chocolats ( non je dis pas chocolatine ) sera effectuée.
Ensuite les deux cars arrivent. Chacun pourra choisir son bus « populaire » ou « l’équipe »
Je ferai parti pour ma part du bus « populaire ».

Puis c’est parti à l’assaut de la route ! Nous voyons tout de suite que certaines personnes se sont trompé de bus car oui à peine sorti de la capitale que les journaux s’ouvrent…
L’avant du bus est nantais, le fond est bordelais. Un fond du bus inédit, Youpla fait figure de doyen. Moyenne d’âge des 5 derniers rang… je dirais entre 20 et 21 ans.
Ca chante, Youpla est chaud et entraine les autres. Devant, les nantais se concentrent déjà sur leur match de l’après midi. Casques sur les oreilles, ils font le vide et se préparent mentalement. On ne les entendra pas de l’aller malgré les différents appels. « On entend pas chanter les canaris !! »
Le voyage traîne un peu en longueur mais nous auront le loisir de reprendre tous les chants connus.

Nous arrivons enfin au centre de la Jonelière. Nous sortons des cars. Le responsable de l’organisation du match au sein du FC Nantes nous fait son discours sympa.
Le match EC – MBIDF se déroule dans de très bonnes conditions et dans une ambiance parfaite. L’EC sortira victorieux de ce match aux tirs au but.

En suite, retour aux cars, les groupes se regrouperont chacun dans un car pour accéder au stade.
Le stade n’est pas loin et nous y arriverons vite.
Sur place nous retrouvons ceux qui n’ont pas fait le voyage avec nous.
Entrée dans le stade, une ambiance énorme (CMB) durant tout le match, un parcage plein et un virage peuplé de bordelais. Il s’est même mis à nous répondre sur les aux armes.
Après ce match et ce bon résultat de pris. Nous regagnons le bus.
Vianney a remporté le concours de pronostiques, bravo à lui.

Au premier arrêt, tout se passe bien, nous investissons la station service gentiment lorsqu’une bande de cons déboulent pour certains à moitié nus, d’autres… presque intégralement nus. C’était bien sur les nantais qui vite remis de la défaite du FC Nantes fêtaient leur propre victoire au TAA.
Avant de repartir, chacun aura une nouvelle fois le choix du car. Ceux qui veulent dormir ont désormais leur propre car.
Les nantais plus chaud que jamais débarquent donc dans note car et ne mettrons pas longtemps à foute le gros bordel.
Tranquillement installés au fond du bus les canaris se donnent pour objectif de nous déloger…
Et la guerre commence ! Une guerre composée de nombreuses batailles. Nous pratiqueront la prise d’otage. Mikou, Duga, Anubis, swe3et, Rominou, Fernando et j’en passe se batterons très honorablement pour tenter de garder le fond du bus et ses trophées comme la bouteille d’Oasis qu’Anubis réussira à reprendre de fort belle manière.
Bref, les nantais il faut l’avouer nous ont dominés, mais nous nous sommes quand même bien battus. Après je demande à voir le même match avec nos meilleurs éléments qui étaient absents ou pas motivés ( Protus, Pam, Youpla, Mario…)
Nous arrivons enfin à Paris (je ne me rappelle plus de l’heure) D’ailleur en descendant du bus je ne savais pas où j’étais ni où je devais aller…
Nous laissons donc un car dégueulasse aux pauvres gens qui ont du le nettoyer.

Je fit parti du groupe « métro » qui a du attendre l’ouverture de celui-ci dans le froid.
Ca se chambe toujours sur le quai ente nantais et bordelais. Dans le metro même également un nantais et moi-même en venons même aux mains (mais gentiment bien sur)
Voila pour un déplacement des plus exceptionnel, un des meilleur qu’il m’a été donné de vivre.
A noter que ce fut le dernier deplacement de swe3et pour cette saison car il part travailler à Barcelone. Bon vent à toi

Merci à tous pour ce déplacement ! Une expérience à revivre à n’en pas douter.

Merci GIRONDIN92


Nantes – Bordeaux (16/12/2006)

Nantes – Bordeaux (16/12/06)

N°46 : Nantes 0 – 0 Bordeaux (16/12/06) / Stade de La Beaujoire

Compte-rendu

Nous y sommes, aujourd’hui je retourne à la beaujoire après plus d’un an d’abstinence. L’EC et les MB IDF organisent pour l’occasion un déplacement en commun, en car, au départ de Paris (Porte d’Orléans). Une bien belle journée qui se prépare.

Je décolle sur les coups de midi de Fontainebleau, après un rapide arrêt à Champion afin d’acheter l’indispensable pack de Koenig et un paquet de fraise tagada, je tombe sur la caissière qui a des moignons à la place des mains… Je suis donc à la bourre pour rejoindre un spécialiste du genre, vous l’aurez tous reconnu, Naffoine. J’arrive chez lui vers 13h, après une brève embrassade nous voilà parti pour la capitale où le RDV était fixé à 13h45, de raccourcis en raccourcis nous arrivons Porte d’Orléans, on voit le car et notre Douggy nationale qui a son téléphone greffé à l’oreille, il est 13h46 Le plus dur nous attendait, trouver une place, les minutes passent, là c’est clair on est à la bourre, on en trouve finalement une (pas grâce à Doug en passant ^^). On arrive, nous sommes les derniers.

Le car est plein, on reconnaît quelques têtes et on découvre les autres, ya que du bleu marine, ca s’annonçait mal pour nous autres nantais ^^ Nous retrouvons enfin les notres, miss Julie, le bon Doug, notre Yenyen national, Francois, Paul et le phénomène Alain et enfin l’inévitable Nico (la ligne rouge). Neuf EC pour ce déplacement, face à une armada MB IDF, qui fait plaisir à voir d’ailleurs. Nous prenons la route de Nantes dans la joie et la bonne humeur. Les présidents au micro annoncent la couleur (bien qu’on leur ait dit à plusieurs reprises « Ferme ta gueule, ferme ta gueule… » ^^), c’est potache, c’est super

Une série de chants suivent les présentations, on voit que les bordelais ont répétés, « Emmenez-moi au stade la Beaujoire, emmenez-moi au pays des bâtards, il me semble que la misère serait d’être supporter jaune et vert », on ne peut que souligner l’originalité des paroles ^^ Nous autres nantais étions encore un peu intimidé pour rétorquer mais nous avons été vite mis à l’aise et avons pu donner de la voix par la suite (d’ailleurs j’ai pu de voix…).

Nous apprenons petit à petit les us et les coutumes bordelaises :
– Aux péages la rangée située le long des fenêtres est invitée à baisser son froc pour faire peur à la caissière, le problème c’est que les bordelais le font aussi aux distributeurs automatiques de tickets ^^
– Des expéditions punitives sont prévues pour lutter contre les supporters mettant du gel ^^ (Nico s’en souvient encore…)
– On jete les enfants dans les buissons !!! (sorte de petit bisutage pour les petits membres… enfin les jeunes membres je voulais dire ^^)
Bref j’en oublie sùrement un paquet (les pogos, les pères noel, les histériques…) enfin que du bonheur de voir cette bande de gay (PayDay) lurons !!!

Nous apprenons aussi beaucoup concernant la communication et les rudiments des déplacements en car, la présentations par le président gros nico des nouveaux membres, l’organisation d’un jeu de pronostique (que j’ai gagné en passant ^^), la mise en place des transports en commun pour le soir… De notre côté nous avons apporté le muscadet pour tous

Le déplacement était évidemment alcoolisé, et pour ce qui est de cet aspect, là encore les bordelais on une grosse organisation, mais nantais nous étions bien loin d’être en reste, rhum brésilien pour nico, vodka, bières à gogo, bref de quoi être joyeux ^^
Nous avons également fait notre ancestrale partie de belotte, les équipes étaient jojo-julie face à yenyen-nico, pour la petite histoire les JJ ont gagné

Nous arrivons enfin à Nantes, vers 19h, les bols de lait nous déposent aux alentours du stade et vont rejoindre leur parcage, nous de notre côté on se réchauffe à la buvette, nous sommes mis au courant d’une action de mécontentement organisée par la BL, celle-ci consiste à délaisser la tribune le premier 1/4 heure du match… Certains d’entre nous la feront et d’autres non !!! Au final pas certain que cette opération est servie à quelque chose mais de toute façon il n’y avait rien à voir sur la pelouse… Nous avons rejoint sur place quelques sympathisants dont Isma !!! Le match je vais faire rapide, pas grand-chose à se mettre sous la dent, un bon Payet un gardien qui sauve quelques actions bien qu’il soit toujours pataud, un geste d’une grande technicité pour Daroch… Bref un bon vieux 0-0 des familles. Nous ne tardons pas à quitter le stade pour aller… à la buvette puis à la boutique officielle. Nous refaisons le match, nous parlons des rumeurs Laurent Blanc, du transfert de Barthez, des possibles recrues hivernales (Santos, Darcheville). Nous rejoignons ensuite les bordelais qui nous attendaient au point de RDV. Le score nul aura finalement été un bon résultat pour l’ambiance et le bus est toujours aussi joyeux.

Nous entamons le retour, un retour que nous pensions tous calme… « En revenant de Nantes la digue la digue, en revenant de Nantes la digue du c… ». Résultat des pronostiques, 4 gagnants qui se partagent les mises Le car s’arrête dans une station, après un Kouign amann, un Doug énervé par une machine à café récalcitrante, une chaise d’enfant brisée par les grosses fesses d’un MB IDF et une photo de famille avec un père noel et des cadeaux nous revoilà sur la route de Paris.
Les warriors sont toujours à vider les bouteilles à l’arrière, quant à moi… je m’endors. Je suis réveillé vers 4h par des rires et des cris « Yenyen yenyen yenyen yenyen… » je me lève et je vois notre pauvre yenyen la tête dans une poubelle !!! Il a craqué à 10mn de Porte d’Orléans ^^ Gros nico annonce alors que le déplacement est validé ^^ (il ne croyait pas si bien dire). Après un bref nettoyage du bus, on vide tous les déchets et chacun s’en va de son côté.

Mon covoiturage se passait avec Naf (normal je suis garé chez lui), gros nico toujours aussi jovial bien que fatigué, d’ailleurs il nous a offert des phrases assez surprenantes : « Moi en Laponie en 1994 j’avais mal à la Bistouquette tellement je limais » ^^ et Nico qui a loupé le coche et le départ de la section Courbevoie. Nous sommes sur la voie rapide quand gros nico ouvre la fenêtre, je pensais qu’il voulait s’oxygéner et là ce qui devait arriver arriva… un gros vomi qui recouvre sidéralement tout le côté droit de la voiture de Naf, ce qui rend la vitre arrière droite opaque MDR !!! Avec Nico à l’arrière on était plié à en avoir mal au bide, Naf un peu moins ^^
S’en suit une vraie mission, ramener Nico à Courbevoie puis gros nico à Charenton, le tout en s’arrêtant tous les 100 mêtres ^^ Je vais passé les détails assez glauques de cette situation, le fait que Nico (renommé l’******** de Courbevoie par gros nico) a eu son blouson glasé ou que gros nico ne retrouvait plus son domicile ^^ Bref que du bonheur bien que fatigué !!!
Direction l’éléphant bleu, un petit coup de karcher à 6h du matin, oui oui 6h ^^ sous un -2 avec Naf qui visait ma tronche au lieu de nettoyer son côté droit ^^ J’arrive à ma voiture, elle est glacée, je gratte, c’est de la glace… Finalement j’arrive chez moi à 6h50 pour un gros sommeil réparateur avec plein d’images (pas toujours très agréables ^^) en tête !!!

Vivement le match retour

Merci JOJO_LAPATATE


Nantes – Bordeaux (06/05/2006)

Nantes – Bordeaux (06/05/06)

N°37 : Nantes 0 – 1 Bordeaux (06/05/06) / Stade de La Beaujoire

Compte-rendu

Avant dernier déplacement de la saison. Le rdv est fixé à 14h.
Nous attendons les retardataires. Je ne citerai pas de noms, suis pas une balance. Pas loin de nous un groupe de scouts. est-ce qu’on se fait la main sur eux pour se préparer pour la rencontre contre les Nantais?? Apres mure réflexion, nous abandonnons cette idée. ce n’est pas bien !!!!!
Tout le monde arrive. C’est l’heure de l’appel et de la répartition dans les véhicules. Pour ma part, je me retrouve avec Pam, Tarao, Barth, Protus, Jean-Phi, Jojo et Salie. Dans l’autre J9, Tim, Anubus, Steph, Marc, Rahan, pira, Orignal et ptit Orignal.
et c’est parti. Ca discute tranquillement. Puis pour mettre de l’ambiance, Salie décide (non pas de faire un streap !!) de faire une partie du voyage dans le coffre. Elle s’amuse avec l’essuie glace que Tarao enclenche de temps en temps ‘C’est la poupée qui fait non !!’
Premier arrêt au stand. Ravitaillement, quelques photos et c’est reparti. Nous voici à Angers. Tarao se déclare guide:’sur votre droite… sur votre gauche…’ A l’arrière, Salie, Jojo et Jean Phi ne verront pas grand chose de la ville, tous les trois dans les bras de Morphée ! Le temps?? Plus nous allons vers l’ouest, plus le soleil se fait présent. C’est étrange il parait qu’il pleut toujours en bretagne. Au fait Nantes, c’est en Bretagne???

Bref, revenons au dep.
Nous arrivons à Nantes. Il est 18h, nous avons 2h a attendre. Pourquoi pas un foot? Problème,le ballon est à 400km de nous !! Pratique !!!
Les supporters nantais passent près de nous. Echange de Mots doux !!!
Et voici que ça s’anime sur le parking. 1, 2 puis 3 bus des transports urbain nantais arrivent, pleins de supporters bordelais en folie. L’ambiance monte.

Nous voici dans le stade. L’un des plus beau que je connaisse. Le parcage bordelais est plein. Ambiance de folie. 1ère minute, occasion nantaise. Le match est animé. Arrive la 79ème minute, penalty pour Bordeaux. Darchevile s’élance eeeeeeeet…. BUT… Le parcage explose. La fin du match est sifflée. le derby de l’atlantique est remporté par les Marine et Blanc et Landreau ne quittera pas Nantes sur une invincibilité.
Le stade se vide, mais nous restons. Les chants fusent ‘cuit,cuit,cuit les canaris sont cuit!!!’

Nous sortons du stade, traditionnelle photo des participants au dep, puis c’est repartis pour la capitale.
Le retour se fait tranquillement. Quelques heures plus tard nous voici à Paris. Tout le monde se sépare, le déplacement est déjà fini !!!

Il manque juste une chose, pas un seul buissonnage!!! les traditions se perdent !!!!

Merci PTITE JEJE


Nantes – Bordeaux (20/11/2004)

Nantes – Bordeaux (20/11/04)

N°17 : Nantes 0 – 1 Bordeaux (20/11/04) / Stade de La Beaujoire

Compte-rendu

Donc ce samedi les différents membres de l’association MB île-de-France (je préfère pas donner les noms, je vais en oublier la moitié) se sont donnés rendez-vous Porte d’Orléans sur les coups de 14 heures pour un départ à 3 voitures en Loire-Atlantique. Nous sommes accompagnés de 2 représentants de l’association ‘Esprit Canari’, l’équivalent de MB IDF version Bretonne. J’débarque à 13h50, salut les gars, Le Prèze est déjà inquiet, tout le monde n’est pas là. Et il fait un temps de merde.

Bon, tous les participants finissent par arriver, Le Prèze dispatche tout le monde dans les différentes voitures et je suis affecté dans la voiture de TaraO. Je prends donc place à l’arrière avec Zouzou et Blablator, alors que TaraO met un de ses potes, Golgoth (ou Gogol, dixit TaraO, mais là à mon avis faut être intime) à la place du mort. Donc vous comprenez avec tristesse que je ne suis pas dans la voiture du prèze qui commence à se méfier, et que j’ai donc dù passer à côté d’un bon paquet d’anecdotes. Mais pour me rattraper un peu, je retournerais souvent à la ligne, reproche qui m’a été fait à propos de ma dernière nalyse.

Voilà qui est fait. Donc dans la voiture ça parle de foot, on se demande qui de Cohade ou Uche sera titularisé, qui va gagner le Clasico espagnol, ou encore qui a pété parce que là ça commence à être pénible. Le tout sur une musique ‘différente’ de ce qu’on a l’habitude d’entendre la plupart du temps. Ne comptez pas sur moi pour vous donner les références, adressez-vous plutôt à TaraO ou Zouzou. Comme de bien entendu on a droit environs toutes les 20 minutes à un dépassement de la part de la voiture du prèze, ce qui lui permet de nous faire admirer sa gestuelle, dans un style qu’on lui connaît si bien et qui ne surprendra plus personne. Mais ça fait partie des traditions, comme les 3-0 face au PSG, et ce serait con que ça se perde.

Bref, on traverse Angers, TaraO nous raconte qu’il y a fait ses études et nous vante les mérites de cette bourgade (il y aurait créé une secte).

Ensuite premier arrêt. On se restaure un peu, Jérôme le Nantais partage ses m&m’s (sauf les jaunes), et me propose un sandwich que j’accepte. Un sandwich à la rosette de Lyon offert par un Nantais, si ça ça ressemble pas à un traquenard ! Enfin bon, après inspection ça m’a l’air correct, je l’engloutis sans vergogne.

Le reste de la route se déroule sans trop de problèmes (enfin la vérité c’est que je le saurais jamais, j’ai dormi). 18h00 et des poussières, arrivée du cortège sur le parking visiteurs de la Beaujoire. Il y a déjà pas mal de voitures et de minibus, plus 3 cars de supporters Bordelais. Bien. On patiente en observant le manège des Ultras qui escaladent des grillage dans un sens puis dans l’autre à l’arrivée des CRS, tout ce petit monde ayant été vexé par l’allumage d’un fumigène, semble-t-il. En tous cas c’est animé et ça fait passer le temps.

Les grilles s’ouvrent, on rentre (logique), et là c’est le choc. Quel stade ! Il est magnifique. Il est quasiment vide (il n’est que 19h00), mais je suis quand même épaté. Et c’est pas un parcage à la Caennaise, non, là plutôt grand luxe, avec places assises à l’arrière, emplacements multiples pour accrocher les banderoles, de larges allées pour une circulation fluide… Le top. Le temps pour Zouzou de prendre 2-3 photos, pour Del’s d’accrocher sa banderole MB Pôle Nord et pour TaraO de s’occuper de celle des MB IDF, et chacun prend ses quartiers. Certains, comme Le Prèze représentent derrière la banderole, d’autres comme LoîcPorsche vont admirer le panorama bien assis en haut des gradins, d’autres comme TaraO, Zouzou, Del’s ou moi-même allons nous installer debout en plein kop.

C’est ambiance free-party dans la Beaujoire en attendant le début du match, la sono crache de la techno à fond les ballons jusqu’à 19h50. Et là c’est énorme. Le speaker balance ‘L’hymne Nantais’ en demandant au public de chanter en chœur, mais apparemment tout le monde s’en cogne. La musique et formidable. Pour ceux que ça intéresse (et je sais que vous êtes nombreux) : http://www.fcna.fr/supporters/hymne.php.

19h55, entré des joueurs et Tifo Nantais. Un bateau vogue sur le virage, et une banderole sur laquelle est écrit ‘depuis 43 ans, Nantes domine l’Atlantique’ (à peu de choses près). Bon. Direct, 4-5 fumigènes claquent dans le parcage bordeaulais histoire de réchauffer tout le monde et montrer qu’on est bien là (Zouzou a été quelques peu surpris et a bien failli craquer son slip sur ce coup là).

Les Bordelais donnent le coup d’envoi, la fumée se dissipe et ça part fort, tant au niveau de la pelouse que des tribunes. Les occases s’enchainent côté bordelais, et nous on gueule et on sautille gaiement avec une intensité rare. Ce qui devait arriver arriva, après un 1er 1/4 d’heure à sens unique, Bordeaux plante. Enorme bordel dans le parcage, je tente de résister à la pression des mecs qui descendent en direction du bas des tribunes en essayant de remonter à contre-courant tel un saumon afin de ne pas me faire emporter. Mais là je me suis un peu surestimer et la chute fut inévitable. Notez qu’à ce moment là du match, on ne donne pas cher du slip de Zouzou. Les chants repartent de plus belle côté bordelais alors que le public Nantais et complètement amorphe, ne se manifestant que pour siffler les nombreuses imprécisions canariennes, ce qui ne manque pas de nous surprendre, car d’après animostar.com, ‘Le canari est facile à vivre et très agréable. C’est un oiseau connu pour ses qualités de chanteur. Son chant est mélodieux est varié. Lorsque les canaris sont en groupe, les chants sont d’autant plus fournis.’ On nous aurait mentis ?

Mi-temps. Tenaillé par la faim, je me dirige rapidement vers la buvette et commande un hot-dog plus un coca (7 euros). Pour mieux profiter de mon repas et afin de ne pas renverser mon coca, je m’installe peinard en haut des tribunes pour assister à un trophée Wanadooooo de haute volée. Je note que le public s’enflamme plus sur les frappes laborieuses de ces enfants que sur la prestation du FCNA. On entend les 1ers applaudissements, et c’est un gamin d’1m20 qui les a provoqués. C’est là que l’on s’aperçoit que l’idée des Allemands de rallonger la mi-temps de 5 minutes afin de permettre aux gens de se restaurer n’est pas si bête (là Le Prèze me dira que ma naïveté et touchante). Je rejoins mon emplacement dans le kop à la 55ème minute.

Alors là il y a une anecdote bizarre racontée ensuite par Zouzou et cautionnée par TaraO qui m’a complètement échappée. Zouzou se serait fait à moitié draguouiller par une blonde de type Bourgeoise du plus belle effet, et genre MOI je l’aurais pas remarquée. Enfin bon, pourquoi pas, en tous cas le slip de Zouzou ne tient plus qu’à un fil.

Sur le pré, la partie s’est quelque peu rééquilibrée, encore que les Nantais n’ont jamais parus dangereux. Mais bon, je vais pas vous faire la nalyse technique du match, je suis pas là pour ça (enfin pas ici en tous cas). Bref on ne voit pas comment la victoire pourrait nous échapper et ça gueule de plus en plus (si si, c’est possible). Les 5 dernières minutes furent vraiment très fortes d’un point de vue émotionnel, avec des Nantais qui poussaient avec la force du désespoir sans réussite, les travées de la beaujoire qui se vidaient à vue d’œil, et nous qui chantions et dansions sur des airs de Samba, des sourires jusqu’aux oreilles.

Coup de sifflet final, on tombe dans les bras les uns des autres, ivres de bonheur. Les joueurs viennent nous remercier, puis nous jettent des t-shirts contre le racisme, et en ce qui concerne le slip de Zouzou, c’est de l’histoire ancienne. La sortie du stade se fait sans problème, on récupère les 2 Nantais qui nous applaudissent, fair-play (en même temps y a pas photo), et on se dirige vers le McDo le plus proche. Je commence à avoir sacrément mal au bide (le sandwich Nantais ? le Froid ? ). Bref, on débarque dans le fast-food toutes écharpes et maillots dehors, sans pitié (sauf Zouzou qui laissera son écharpe dans la voiture, prenant le McDonald’s pour un endroit où règne la violence et la barbarie). Personne n’ose sacrifier son billet de match pour avoir un Big Mac gratis, et on s’installe comme à la maison.

Ceux qui ont vu la bourgeoise du parcage en discutent (ils ne sont que 2), Le Prèze nous raconte qu’il a pris un abonnement à son truc Pilot Time parce qu’y a moyen d’accélérer les pubs, et tous les Nantais qu’on croise nous félicitent et nous disent ô combien notre équipe est magnifique. C’est beau.

Les nouveaux vont embrasser les buissons, puis on repart avec une voiture de plus qu’à l’allée. Je suis toujours dans la voiture de TaraO, il est 23h45 et on repart bercés par Autoroute FM, ce qui me met en joie (je vous laisse imaginer ce que j’ai pensé des disques écoutés à l’aller). La route se fait dans le calme, on est otus un peu KO, Golgoth a pris le relais et c’est désormais lui qui conduit.

On s’arrête dans une 1ère station service dans laquelle on rencontre une quadragénaire seule qui, qui engage la conversation.
La Quadra : – ‘Mais vous venez d’où (TaraO a pas osé), tous en groupe comme ça ?’
Moi : – ‘On est des Parisiens qui revenons de Nantes où on était allé encourager Bordeaux’
La Quadra : -‘..’.
Le Prèze : – ‘Oui on sait, on est cons.’
La Quadra : – ‘Moi j’ai jamais compris comment on pouvait se battre pour un ballon. Moi, j’ai gagné un ballon à la tombola et il est dans mon coffre. Et ben personne se bat pour lui.’
Là mon côté macho a pris le dessus et j’ai décidé de m’éloigner de la conversation parce que c’est trop simple de se moquer d’une dame seule à plusieurs. Plus tard, lorsque les autres me rejoindront, ils me parleront d’une proposition scabreuse que la quadra aurait faite à deux d’entre eux. Mais je préfère ne pas en savoir plus.

Le reste du retour se fera sans histoires, avec un changement de voiture suivant la répartition des uns et des autres autour de la capitale. On était tous rentrés autour de 04h00 du matin, la tête remplie de bonheur.

http://www.animostar.com/race/oiseau/fiches/canari_sauvage.htm

Les Photos http://alphaproduction.free.fr/tias/tias.htm Merci à Zouzou qui les a prises et à Raul qui les a mises en ligne.

Merci TIAS


Nantes – Bordeaux (30/08/2003)

Nantes – Bordeaux (30/08/03)

N°1 : Nantes 0 – 0 Bordeaux (30/08/03) / Stade de La Beaujoire

Compte-rendu

Ayé le Nico a dit: on part samedi à 12h, donc RDV chez lui à 11h30 pour partager la pizza de la Fraternité d’avant match …
Donc pour moi, je prépare mon petit sac la veille (les écharpes, les maillots, le zlip de rechange, les feuilles de routes – pour ce qu’elles ont servies )
hop hop levé 9h (et gnia tête dans les fesses), arrivé 11h chez le nico (et merde chui à l’avance, il va falloir que je les aide … heureusement, je suis tombé sur les des Nico (ouais je gère les miaous, vous gerez les ‘dwichs)
Nico et Chris’ préparent les sandwichs et pizza (plus le plat de tomate pour monsieur ‘jmangepo de viande’) … bon il est 11h30 … toujours personne …
(‘quelqu’un sait faire la vinaigrette ???’ — réponse du nico ‘ouais mon colloc je v le réveiller c pas grave …’)
11h35 arrivée du nantais de mes 2 ‘euh g dormi 1h mais g fait des flans ‘ (prochain déplacement c une forêt noire)
bon… on commence par être à la bourre mais c pas grave …
12h30 … ayé vla le hooilgan et la dragon’s (Morticia-mon-coeur qui avait mis un vieux sweat shirt de Paris) … les chats ont gagné le droit de se faire papouiller par morticia et peusnoo… on attend toujours le nono … la tension monte … christelle enchaîne (enchaine moi au bout de la terre … euh non c pas ça les paroles) les cigarettes (c po bien) …
12h45 le nono arrive (il est passé chez sa soeur chercher l’appareil photo et c dit que juste le prendre et se barrer ça le faisait pas … il est gentil d fois le nono )
ayé on peut décoller, il faut encore qu’on aille chercher le Bruno à Vélizy …
décollage des deux voitures (NicoChrisStef – NonoJeromePeusnooTaraO) … on arrive à Vélizy, ayé on a le bruno, on a sa bache peinte par lui et un pote … magnifiquement belle pour une première …
ayé on partttttttttttttt (ouais cool)
ah non peusnoo et stef ont été acheté à manger … on atttttttttttend
ayé les voila !!! yeaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
gogogogoogogogogogo

donc les voitures se recomposent :
Peusnoo – Stef/Morticia – Nico – Christelle
Nono, BB, Jerome, l’auteur de cette prose
donc on passe en tête, on sème morticia (yavé un camion)
donc on bourre sur l’autoroute (au moins 140 avec la R5 de nono !!!), on fait connaissance (salut BB, 16 ans gymnaste -tagguer /// Jérome 30 ans aime nantes –bouhhhhhhhhhhhhhhhhh– patissier — ouaissssssssssssssssssssss — et pas dormi, …) on chante( (nantais)² on te fait des trucs dans les fesses !!!)
bref la joie d’avant match (ouais on va vous buter la tête 5-0, tarif habituel, ouais super on est les champions et t’as vu (poc)² est pas là, on lie le Parisien )
BB écrase dans son coin.
on file tel (bip)² le coyote …
Angers (snif, je tiens la jambe à la voiture sur cette ville pdt 30 min — nan chui pas lourd)
pause on change de conducteur (me voila aux commandes de la tuture) et la tout à coup … paf comme ça, ça nous tombe sur la tête :

ya plus qu’a suivre les panneaux … donc hop on regarde les plans, oki on prend la rocade sud, oh un panneau la beaujoire !!! et paf 17h30 nous voils garé ( 10 ème caisse sur le parking qui sera plus tard rempli à ras bord)
et la paf on l’apperçoit :

bon a du temps à tuer avant que la seconde voiture arrive, on se promène, pause bouffe avec Bruno (‘ah bon t sur on mange après le match … masi g faim moi)
heureusement, devant la beaujoire ya un vrai camp de restaurations qué installé donc on trouve notre bonheur

(hop)² estomace colmaté …
Jérome retrouve ses amis de la soirée (Esprit Canaris) on discute un peu avec eux (pas trop après ils vont déteindre sur nous !!!) on va acheter les places auprès du stadiers gironflons dans la zone de parkage des nous (gros périmètre avec tout fourni, les CRS, la poussière, les grillages … une vraie petite enceinte de sécurité !)

on attend …
19h toujours pas vue de la twingo … (news du telephone … ils sont perdus dans Nantes …)
bon ….
BB se met en tenue (Force Bleue marine) avec son drapo sur les fesses, l’écharppe au tour du cou, l’autre au poignet, le maillot bien en vue … pendant ce temps, nono fait la girouette sur un plot (‘anne ma soeur anne, ne vois tu rien venir ???’) … on se décide pour rentrer et aller bacher quand enfin la deuxième voiture arrive enfin à se sortir du merdier (pardon) de la circulation nantaise… direction le parkage
tentative de photo avec un nantais devant le stade avec la bache et une moumoiutte jaune fluo pour Nico (mais bon un nantais ça reste un nantais donc il a pas pris la photo qui a dit (neu)² ???) ….
on rentre… tournage en rond pour essayer de bacher qqpart ??? euh bah ya pa de place pour … bon bé tant pis elle sera pas visible depuis les caméras tant pis …
bon on la met, on s’échauffe la voix et c partit pour 90 min de bonheur avec dans un TaraO torse nu, un nain de 10 ans supporter qui chante avec nous, un non hyper calme … chacun son match comme il le sent ……

bon ébé on a chanté on a beuglé, on aimé on a ralé contre l’arbitre, contre les joueurs contre les nantais de .erde de la tribune erdre (ou je cpas quoi comme nom) qui passent le match assis …
le must restera quand même à mon sens l’hymne à la Beaujoire, hymne de soutien (??? on peut se demander quand même) que les Nantais reprennent grâce au texte qui défile sur l’écran géant … fantastique ce public … (au moins il sait lire et c’est déja ça !!!!)…
pour le match a proprement parlé … je dirais que peusnoo a ralé (‘poutain de gros drapo : on voit rien’), on a cramé d fumis (pas moi mais des zens devant nous), Nico a fait un concours de je gueule le plus fort avé le gamin de 10 ans (quété habillé de la casquette aux chausettes en MB) et bizarrement c lui qui a gagné ….

(d’ailleurs le père du gamin été juste devant nous et avait un superbe maillot de joueurs floqués Ramé ….)
passons… on a pu faire tous les chants habituels ou presque … on a pas u au traditionnel ‘oooo mamamamama sais tu pourquoi etc …’ (chui triste j’adore ce chant) mais bon on a pu faire (à la joie de stef) le fameux ‘et à gauche héhé, é à droite héhé, en avant éhéh, ….’ fabuleux (à vous de dire si je suis ironik ou pas)
nivo foot (ah ouais on é quand meme la pour voir le match) bordeùs souffre, fein’ en dessous du match précédent, deivid pas bon, jurietti pas fameux, costa efficace masi encore une fois il prend un carton de merde TRES bétement, Celades moins en vue mais encore bien efficace, Planus costo, BB efficace (bon il a fait une super feinte de tombage mais il est trop bon en fait ) et Ramé royal nous rassurant quand ça allait pas et tout !!!
bon apres ce fut la MT avec annonce des scores … (bon psg perd tout le monde crie sa joie à part peusnoo et moi …. et stef) TFC perd (me vla en pleure presk …)
pendant ce temps Nico apprend à compter … ‘euh BB t soux ‘ ‘euh ils sont dans la caisse … la sono nous pète les oreilles … les Bordelures reviennent sur le terrain … tous seuls …. (‘tiens t’as vu Deïvid il a pas d’ami’) … on recommence à chanter pour les motiver
2nde MT – chants -torches (au même moment le speaker ‘les torches c vilains’) – et tout le bordel (et puis j’avais chaud donc g essayé de faire craquer Stef en me mettant torse nu (mais bon c plus peusnoo qui a été séduit — loopé))
voila
sino le geste que je retiens
fin du match BB se dirige direct vers nous avec ze large sourire et nous applaudissant … ce gars a un coeur énorme ….

bon bé le match est fini, on fait les photos de la bache avec nous, stef se fait brancher par un magic fan de saint été et un autre de bordeaux (faut dire à la mT elle a craqué et virer le maillot marine et blanc pour se retrouver en sweat shirt PSG)
on débache, on plie et on attend ….
ayé on peut sortir direction les caisses pour le
on retrouve Jerome (qua honte de ses couleurs et enlevé son maillot)
hop hop on s’installe sur l’herbe, les sandwichs amoureusement fait par christelle (plus la salade pour (hooooo)²ligan)
(miam)²
on mange c bon
et la plus personne a faim et la surprise du chef : le flan de Jérome …. toh et voila on é sur la tranche !!
bon é on doit reprendre les caisses on se fait des bisous des embrassades et c partit: stef et moi prenons les commandes de nos Torpedos direction Paris !!!
dans la caisse du nono tout le monde (même moi – c bo le pilote automatique) je teste la caisse (140 chui pied au planchet, chouette une descente, 150 ya qqes choses qui se dévisse 160 g l’impression que je v perdre le capot …. j’arrete la l’expérience)
donc voila retour tranquille (nono m’a remplacé vers le km 100 de l’autoroute) et a ramené BB puis moi (3h à la montre) et enfin le Jerome (normalement)
voila c tout pour moi
en bref ce fut bon mais fatiguant mais très bon … à suivre un jour les photos !!!!
tout le monde est ok ??

Merci TARAO