Metz – Bordeaux (08/02/2020)

Metz – Bordeaux (08/02/2020)

N° 421 : Metz 1 – 2 Bordeaux (08/02/20) / Stade Saint Symphorien

Album photo : Google Photos

Compte-rendu

CR FC Metz – Girondins de Bordeaux, 08 février 2020

#depavecpeudalcool #depsansgofio

Pendant que la grosse actualité du week-end était à Fleury où de nombreux MB se sont déplacés pour encourager les filles (bravo à vous, bravo à elles!), une voiture part à Metz pour la 24e journée de Ligue 1.

Départ à 14h00 du point de rdv, où tout le monde est à l’heure cette fois-ci !
Le casting du déplacement est très calme ^^ : moi-même, loicporsche, fredo28, cedric28 et BenCarotte.

Le trajet aller se passe bien, Fredo met du bon son et on arrive sans encombre dans la cité de Francis Heaulme pour être escortés.
D’ailleurs pas sûr que Francis Heaulme ait eu dans sa vie une escorte aussi poussée. 🙂
Vers 18h, premier (et seul) gofio du dep. On boit quand même quelques bières avant le match.

Découverte de Saint Symphorien pour ma part tandis que loic est déjà à sa 5e visite et fredo à sa 3e. Beau stade, un peu à l’anglaise, mais avec une tribune complète en travaux comme vous pouvez le voir sur une photo ci-dessous où un caméraman se sentira bien seul. La Horda est juste en bas de nous et les GG95 en face.

150 bordelais en parcage pour une ambiance correcte au vu du nombre.
Nos joueurs galèrent sur le terrain mais finissent par s’imposer. Deux victoires de suite en deux déplacements pour ceux qui étaient à Nantes !!

On fait la photo bâche sans bâche. 😀

Retour express sur Paris, où on arrive vers 1h50.

Merci à fredo et loïc d’avoir roulé et à fredo pour sa voiture, et merci à la sécu du FCGB pour nous avoir greffé à l’escorte.
Beau week-end féminin et masculin chez les MB 🙂

Merci WILL_BX


Metz – Bordeaux (19/05/2018)

Metz – Bordeaux (19/05/18)

N° 366 : Metz 0 – 4 Bordeaux (19/05/18) / Stade Saint Symphorien

Compte-rendu

Pas de compte-rendu


Metz – Bordeaux (21/09/2016)

Metz – Bordeaux (21/09/16)

N° 314 : Metz 0 – 3 Bordeaux (21/09/16) / Stade Saint Symphorien

Compte-rendu

Pas de compte-rendu


Metz – Bordeaux (29/08/2007)

Metz – Bordeaux (29/08/07)

N°59 : Metz 0 – 1 Bordeaux (29/08/07) / Stade Saint Symphorien

Compte-rendu

Le rendez-vous est prévu à 14h, à l’endroit habituel.

J’arrive sur place aux alentours de 13h, et semble être le premier (en fait, Youpla était arrivé avant).
Tour à tour, chacun des (nombreux pour un mercredi) membres ayant réservé leur place pour ce déplacement à Metz arrive.
Le plaisir de se retrouver pour un nouveau dép est là, les discussions sur les résultats de la veille (Lorient-Valenciennes, Liverpool-Toulouse) animent déjà les discussions, et déjà les premiers chambrages sur les tenues que certains ‘arborent’ en sortant du taf (Loic, Andrew – sans Alex ! – et moi), telles ‘bah c’est toi qui conduit le bus aujourd’hui ?’ (je tairais le nom de l’auteur, mais étant donné le niveau de blague, tout le monde aura deviné )…
14h arrivent, c’est le moment de monter dans le bus et se préparer à partir car nous sommes tous là… tous ? non, car un irréductible gaulois résiste encore et toujours à arriver à l’heure Vous l’aurez compris, une fois n’est pas coutume, Mario arrive à la bourre. 1/2 heure cette fois…

Bon, sur ce, on est parti !
Petit mot du prez (l’occasion d’un ‘ferme ta gueule’ bien sur) qui souhaite la bienvenue à tous, de passer encore de bons moments en déplacement, et qui remercie tout le monde de s’être mobilisé pour arriver à faire un bus en semaine (en même temps, il semblait y avoir beaucoup de vacanciers… enfin,je me comprends !).
Au passage, on récupère Cricky et sa douce pas loin de Torcy, après un passage par l’A104 puisqu’on a loupé la sortie…
Et hop, on reprend la route !
Au bout de vingt minutes, premières inquiétudes : l’arrière du car (déjà bourrés ??) trouve que le chauffeur ne roule pas droit… Faut dire qu’on est dans un bus (ca roule rarement droit un bus…) et il y a un peu de vent… Tout ce petit monde analyse, et conclue à des inquiétudes inutiles.
‘L’organisation’ joue son role : le pôle dép récupère les soux pour le dép et les cotisations, et délègue à Almajo le concours de porno prono.
La route offre un large choix de paysage à contempler : des champs, des champs et des champs…
Et aussi plusieurs péages (3 ?), du coup, quelques moonings se font !
L’ambiance est joviale, peut être à cause du temps et de la t°clémente, mais plus surement parce que personne n’imagine les girondins perdrent ce soir… Les journaux sportifs sont décortiqués, les compos analysés, on ne peut pas perdre…
Même les tentatives de déstabilisation des messins, qui nous préviennent du danger que représente Aguirre (dont le prénom Wilmer inspire notre troubadour Vangogh ).
L’heure de la pause arrive, on s’arrête donc sur une station (Total, vous ne viendrez plus chez nous par hasard)…
L’occasion de rencontrer quelques sosies : Roland Magdane, Katsumi, et Khaled… Sauf que ce dernier est le VRAI, mais refuse de poser avec son bras en écharpe avec nous. (On aurait peut-être du demander aux demoiselles qui l’accompagnait )
Pas grave, on se fait quand même la photo de groupe devant l’arrière du bus, et on repart sans buissonner, car on est tombé sur la seule aire d’autoroute sans buisson (ni château gonflable au passage).
Bien sur, avoir deux messins dans le bus est l’occasion de les soumettre à l’interview.
Les messins s’en sortent très bien, c’est l’occasion de nombreux ‘fous rires’ (la vidéo spécial MBIDF TV le prouvera) et de découvrir les talents d’auteurs et de chanteurs des metz capitale : Tony nous sort une chanson sur Fancis Heaulme (faut oser, mais c’est drôle !)
Loustic lui nous sort une parodie de Plastic Bertrand, dont il a un peu de ma à se souvenir des paroles… Faut dire qu’elles sont compliquées : (sur l’air de ‘ca plane pour moi’) Metz Capitale, Metz Capitale, Metz Capitale-tale-tale-tale, Metz Capitale ! ouhouhouhouh ! Metz Capitale !
Le voyage a pris du temps, il est déjà 18h30 quand on arrive à l’entrée de Metz.
Quelques minutes plus tard, alors qu’on se demande où l’on va pouvoir descendre pour visiter Metz (sans croiser la horda), on croise une estafette de la police nationale qui (alors que je croyais qu’il nous faisait coucou) nous arrête, et appelle deux motards pour nous escorter au stade. Dommage on pourra pas visiter la ville, mais, il faut le souligner, sans eux, on aurait sùrement pas trouver le parcage !
En effet, pour y arriver, oublier vos gps, sortez les vieilles carte IGN et vos boussoles, et suivez les instructions suivantes : longer le stade, s’en éloigner de 10km, tourner à gauche, visiter les quartiers pavillonnaires des bleds aux alentours, prendre en face au rond-point, puis prendre le chemin où le bus risque de ne pas pouvoir ressortir… Continuer sur 2km, en essayant de ne pas accrocher les chênes, puis vous voyez les stades d’entraînement et Saint Symphorien…
soit 30 minutes depuis que vous êtes passés à coté la première fois !

Au bout de quelques dizaines de minutes, la sécu nous invite à rentrer dans le (joli) stade, la fouille est complète et on croise quelques jolies demoiselles.
Du coté bordelais, les supportrices sont présentes, ce qu’ont remarqués les crs qui s’impatiente d’en voir rentrer certaines…
Youpla fait admirer son zoom, qui permet de vérifier la couleur des culottes des hôtesses en tribune officielle, la bâche est en place, les ultras arrivent, chacun prend sa place.
Ramé rentre pour l’échauffement et a droit à son ovation, puis le reste du groupe.
Le match en lui meme est plus difficile que prévu, on se fait vraiment bouger en première mi-temps,et on arrive à 0-0 à la mi-temps avec soulagement… La seconde nous offre la libération, mais reste tendue jusqu’à la fin (Merci Gabi d’avoir maintenu les suspens)

Quelques minutes après, on nous laisse sortir, on rejoint donc le bus… Les mines sont enjouées, ravies d’avoir fait les centaines de km qui séparent Metz depuis Paris ou Bordeaux (notamment).
On laisse Keopar sur place, on en récupère un autre.
Une pause est prévue sur l’autoroute pour se restaurer, en attendant, chacun retourne à ses occupations. Certains refont le match et analysent les résultats du soir, en chambrant gentiment les amis messins.
Puis viens le résultats des jeux : le concours de prono voit 4 vainqueurs (1-0 score final, 0-0 score à la mi-temps mais aucun bon buteur), et le tirage du jeu mis en place par le pole déplacement depuis le début de l’année voit Mario vainqueur !
Comme à chaque fois, le bureau essaye de faire en sorte que tout le monde puisse rentrer chez soi : on dépose Cricky et Rejane, puis Fabien avec le bus, et malheureusement, 3 devront finalement prendre un taxi pour rejoindre Montparnasse…
Arrivée sur Paris vers 3h, sans encombre.
Tout le monde est heureux de sa soirée, et se donne rendez-vous pour Lille, mi-septembre…

Merci LUDO92250


Metz – Bordeaux (01/10/2005)

Metz – Bordeaux (01/10/05)

N°28 : Metz 1 – 0 Bordeaux (01/10/05) / Stade Saint Symphorien

Compte-rendu

Nous sommes le Samedi 1er Octobre 2005, et 3 Metz Capitaux ont rendez-vous à la Porte d’Orléans, lieu de départ du bus des Bordelais de Paris.
La plupart de nos membres ne peuvent pas venir, ou sont déjà sur place et ce sont donc Mix Curt, Toni Truand et Loustik qui se présentent au rendez-vous.
Les Bordelais arrivent, et il ne reste donc plus que Loustik (qui pensais que le rdv était fixé à 14h50… après quelques minutes d’attente, nous sommes en route pour la Moselle ou se joue la 10e journée de Championnat entre la lanterne rouge, Metz et Bordeaux le 3e du championnat.
Après quelques kilomètres, 20 minutes de route, un MC, fidèle à sa réputation se dirige vers les toilettes, les mains dans les poches, sifflotant, heureux à l’idée d’évacuer un trop plein de Leffe et de Malibu-Coco-Coca. Et là, c’est le drame… un MB annonce que les toilettes sont fermés et qu’ils n’ouvriront pas (du fait des derniers dép ou apparemment certains auraient salopé lesdits toilettes)… coup dur pour les MC, habitués à uriner plus saoul vent qu’à leur tour, d’autahnt plus dur que la première pause pipi est censé arrivé pas avant 1h30!!!!!! Deux solutions se présentent alors à nous: la première est de ne pas boire les mélanges soigneusement préparés pour le dép, la deuxième étant de se servir d’une bouteille de Yop (et son gros goulot) comme urinoir. Après réflexion la 2e solution sera choisie.
L’ambiance est détendue à bord du bus marine et blanc, Grosnico fait alors une présentation des 74 nouveaux membres (j’exagère à peine) présent à bord… on apprend que le préz’ des MB est le fils caché de Jacques Martin, et les questions pour connaitre ces bleu-bites ce succèdent…. prénom, profession, passion, chanson, buisson?, sodom…. enfin ça ils ont bien essayé mais Lauuuuureeeeeeent ne voulait pas (au grand dam de Nico, Tarao puis de tout le bus)… bref une présentation bien simpa mais qui pourrait en bloquer plus d’un (les MB peuvent se le permettre ils ont 457 demande d’adhésion par jour lol)….
bref, quelques minutes plus tard on a toujours envie d’uriner alors les tentatives dans la teille de Yop se succèdent, mais malgrè le mur humain fait par les autres MC, imposssible eud’faire…
donc tant pis on continue de picoler, leffe, puis fait son arrivée Charles de Beaucourt (un mousseux contenant des sulfites à 85 centimes qui, pour sùr sera réinvité!) etc etc…
Mix Curt et Loustik se voient remettre leur carte de membre MC, et écoutent attentivement tout les avantages que leur procurera celle-ci…
Leur de la pause à sonné, les premiers buissonnages (bizuitage MB, l’équivalent de notre Mouncharaï, sauf que chez nous c’est le sport national et qu’on essaye pas d’y échapper)… retour à bord du bus, et la Sektion Bambu entre en action: présentation du produit, chants à sa gloire, et tournée dans le bus (seuls 3 MB refuseront d’y goùter)… pour sùr de nouveaux membres viendront grossir les rangs de la SB04.
Les litres se succèdent à mesure qu’approche notre belle ville de Metz, la bouteille de yop a bien été rempli entre temps, à 5mn de la première pause (ça brùlait trop), puis à nouveau par la suite (obligation de transvaser le contenu dans une autre bouteille au goulot pls petit, c’est que c’est technique)…
Appel de NeuOeil et Grenate, les MC déjà présent sur place, montée à bord de ces derniers (qui fument dans le bus pfffff) puis les MB nous lâche près du Lidl et du Stade… on retrouve alors Tonio, et les forumistes qu’on oublie pas de saluer bien sùr… puis bon, cassage de lunettes apparement et d’autres truks sur lesquels on ne peut revenir (j’ai la mémoire qui flanche…) … on prend place dans le stade, puis début du match, j’ai pas vu grand chose, surtout parce qu’il n’y avait rien à voir, circulez… 90 minutes et une défaite plus tard, la foto des 3T effectuée, il était temps de regagner notre bus… autant ça fait bizar d’arriver à St Symph’ en bus, autant ça fait encore plus bizar de rentrer dans la Est et de sortir avec les supporters adverses…
le retour sera plus calme (un de nos membres apprenant que sa soeur est sur le point de mettre au Monde un petit Quentin de 51cm et 3,580kg héhé), on se fait un peu chambrer, normal, puis comme de coutùme, on se fait le répertoire de mon portable… petits kikooos à nos amis qui n’ont paspu venir, puis arrive l’heure d’un nouvel arrêt. Buissonages de ceux qui y avaient échappé jusqu’alors…. et entrée en action des Mouncharaïeurs les plus téméraires: un 2-2 MB-MC qui verra différents buissons prendre plus cher que des putes de luxe hihihi tout y passe, saut synchros à 4, différentes figures…. du grand art… et dire que ma maman m’avait dit de pas me salir hihihih
Puis c’est l’heure de l’arrivée… 3h du mat’, mais pas dans le calme, à cause de la satané Nuit Blanche, qui nous voit attérir dans des Noctiliens bondés… Lauuuureeeeeent manque de se tuer 17 fois dans le court trajet Porte d’Orléans-Chatelet et on a peur qu’il rende sur des passagers hihi.
Finalement tout le monde rentre chez soi, c’est qu’il faut être en forme pour le dernier jour du Week-End Grenat, Marine et Blanc avec pour finir en beauté le match entre Bordelais et Messins de Paris…
Quoiqu’il en soit, on a passé un excellent samedi, et on espère que d’autres dép seront possible dans le futur (faudrait que nos joueurs se réveillent pour ça) et en espérant être plus de MC à ce moment là (parce que niveau chant on a été un gros ton en dessous de nos prestations habitueles laul.
Merci à vous amis MB, bonne coninuation, Kikooooo!

Merci TONI BAMBU


Metz – Bordeaux (11/09/2004)

Metz – Bordeaux (11/09/04)

N°13 : Metz 0 – 0 Bordeaux (11/09/04) / Stade Saint Symphorien

Compte-rendu

Pas de compte-rendu