Lens – Bordeaux (17/05/2008)

Lens – Bordeaux (17/05/08)

N°83 : Lens – Bordeaux (17/05/08) / Stade Félix Bollaert

Compte-rendu

En arrivant au point de rendez vous, on peut remarquer pas mal de nouvelles têtes pour ce déplacement, et c’est grâce à eux que qu’ont pu être réservés deux bus pour ce déplacement. C’est une première au niveau français pour l’asso, et on avait donc le choix entre un bus calme, « bus VIP » (qui n’était apparemment pas un bus de bois-peu d’après ce qu’on a pu voir), et un bus plus agité, le « bus populaire », on a le président qui gère le premier tandis que Nico s’occupe du deuxième.

Direction pour ma part vers le bus ambiance, je remarque qu’on y retrouve l’intégralité de la section Mickey Mouse avec quelques nouveaux adhérents à celle-ci, cette section en pleine expansion depuis quelques déplacements et c’est bon pour les buissons.

L’ambiance est bonne avec pas mal de chants lancés dès le départ du car. Ca entame les hostilités direct avec pas mal de boissons, l’organisation prévue sur le forum a bien marché pour la diversité des différents liquides, avec un succès habituel de la « green stuff ». On tente un full-mooning au péage, plutôt réussi j’ai l’impression (mise à part les filles qui se sont toutes dégonflées) mais faudra regarder les photos. On a une série de pogos où les mickey mouse prennent cher, avec notamment Alex qui rebondi quand il essaye de sauter dans le tas, Fernando s’occupera lui des pronos par la suite.

A mi-chemin on s’arrête sur une aire d’autoroute pour partager un gouter avec les très sympathiques Ch’tis Gavroches, au menu toutes sortes de boissons (bière, cidre…) et de gâteaux, merci au bureau pour ça. ça nous permet de rencontrer des supporters adverses sympas, on cause un peu pendant que certains font un foot, mais on a l’impression que les lensois sont quand même dépités d’avance pour le match du soir. L’arrêt est également l’occasion de buissonner, certains ont pris malgré les structures de buissonnages qui n’étaient pas forcément adéquates.

Après être repartis, Nico nous gratifie alors d’une de ses spécialités : les interviews, on en a droit à quelques unes, dont celle de « madame Agnès » (ou presque). On a ensuite Cyrille qui a comme beaucoup enquillé les boissons, mais il a eu un peu de mal sur ce coup là et on s’arrête pour qu’il prenne l’air et après quelques galettes on est reparti. On avait l’impression qu’il allait passer la soirée avec les secours mais au final quand on est arrivé au stade il pétait la forme. Nico a lui aussi enchainé les boissons, et nous a également gratifié d’une galette juste avant d’arriver au stade.

On a eu le grand parcage et il affiche complet (pour une fois) vu l’enjeu, dommage qu’avant même le coup d’envoi on s’aperçoit tous que Lyon mène déjà à Auxerre et récidive même 10 minutes plus tard. Ca n’empêche pas une bonne ambiance malgré une grosse pluie (elle démarre au début du match et se termine à la fin, logique). On a pu assister à une domination bordelaise avec des buts et Cavenaghi (comme dab) et Bellion (à l’ancienne) et même aux débuts de Saivet en Ligue 1. Mécontentement logique des supporters lensois à la fin du match, notamment de ceux de la tribune Marek qui tentent d’envahir le terrain mais c’était sans compter sur nos amis les CRS (d’ailleurs, « qui ne saute pas est CRS »).

Le retour sur la capitale est bien plus calme que l’aller mais on a pu voir Fernando, Alex et Girondin92 ultra motivés pour chanter d’un coup. Ludo a remporté la cagnotte des pronos d’environ 130 euros dans l’autre bus et peut tranquillement préparer ses vacances, bravo à lui. Nico se charge d’organiser le raccompagnement de tout le monde chez soi, et après quelques difficultés tout le monde a trouvé un moyen de rentrer (encore merci Loïc ).

Ce dernier déplacement de la saison était bien sympa malgré qu’on n’ait pas gagné le titre (ce n’est que partie remise pour l’année prochaine) avec la centaine de présents. Bravo au bureau de l’organisation, en espérant qu’ils puissent réorganiser de tels déplacements la prochaine saison, notamment avec les gros matchs de la Champions League.

Merci HARDTACK


Marseille – Bordeaux (04/05/2008)

Marseille – Bordeaux (04/05/08)

N°82 : Marseille 1 – 2 Bordeaux (04/05/08) / Stade Vélodrome

Compte-rendu

Le rendez-vous était fixé à 9h30, le vendredi, à Torcy par Vangogh. Avec ludo on se donne rencart à la Défense à 8h30 pour choper le RER A. On arrive au point de rendez-vous avec un petit quart d’heure d’avance, le temps pour nous de voir qu’à Torcy bah y’a rien du tout, ah si une sorte de petite caravane qui vend du pain et qui attire les touristes chinois qui se prennent en photo devant. Vangogh arriva avec le RER suivant et puis c’est youpla qui arriva à l’heure avec sa voiture.

Il est environ 10h lorsque que nous prenons la route pour un week-end de malade. Tout d’abord direction Cannes pour y retrouver notre logement du week-end. Puis samedi direction Nissa pour le match Nice-Lyon puis retour sur Cannes pour un match de National et enfin le dimanche c’est parti pour LE match du week-end.

La route se passe plutôt tranquillement, on s’arrête assez vite pour faire le plein d’essence de casse-croute pour la route. Youpla et Vangogh sont très en forme, ils nous sortent blagues sur blagues. Quant à Ludo, lui, nous feras bien marrer avec quelques bons bides. Youpla s’amusa avec les panneaux de sortie notamment le « « Taizé » vous ». On se raconte nos vies, et les kilomètres défilent. On s’arrête une nouvelle fois après Auxerre pour se reposer un peu et c’est repartie. Le prochain arrêt seras pour manger à Lyon.

Tout le monde hésite lorsqu’on voit le panneau Lyon centre, que fait-on? On mange dans Lyon? Bon aller je prend la décision d’aller dans Lyon centre. Vangogh demanda à Youpla de nous diriger vers place Bellecours. On feras une petite visite expresse de la ville sous un guide qui connait très bien la ville. On arrive à cette fameuse place et c’est parti pour des bouchons à n’en pas finir. On attendras plus d’une demi heure avant de rentrer dans un parking qui nous affiche complet lorsqu’on arrive et le temps surtout de nous faire doubler par un marseillais qui n’avait pas compris qu’on attendait tous pour aller au parking. Vangogh décide de lui faire remarquer et il nous répondras qu’il ne connait pas la ville blablabla. (‘culé )
Enfin bref on décide de lâcher l’idée de manger sur Lyon et on repart donc pour manger mais pas dans Lyon. Mes camarades ne manqueront pas de me faire remarquer que mon idée de Lyon était tout simplement lumineuse (en même dans la ville des Lumières ).
On s’arrête dans un mac do pour manger en plein soleil. C’est très agréable, vangogh nous avouera qu’il a limite froid sous une température de 25°.
On reprend la route vers 14h (si mes souvenir sont bons) et c’est ludo qui prend le volant. C’est Charles Aznavour qui viendra rythmer la deuxième partie de la route. Ludo nous feras voir qu’il garde des réflexes de motard, ce qui n’échappera pas à son co-pilote qui en profita pour lui faire remarquer.

Le kilomètre défilent toujours dans une ambiance bon enfant et on arrive dans les bouchons de Cannes vers 19h30-20h.
Le temps pour nous de trouver une place pour la caisse et de prendre nos affaires, on se dirige dans l’appart’ pour nos deux jours sur Cannes. Une fois installer on va aller chercher un petit resto dans le centre ville. On passe sur la croisette, les marches du festival, le port ou y’a des yachts hallucinants. On trouve une pizzeria prêt de la plage et on décide de s’installer en terrace. Gros fou rire à table lorsqu’une qu’un homme viendra s’installer à la table derrière nous avec son petit chien qui deviendra le meilleur ami de Ludo, avec une soudaine envie de bouffer un hot dog. Ce cher monsieur avait un rire indescriptible.
Bref le monsieur repart avec son chien en vie (c’est passer de peu ) et nous on propose à la serveuse de passer la soirée sur notre yachts (bien prononcé yachte et non yote) pour une soirée champagne. Manque de bol elle n’aime pas le champagne on lui propose donc du cacolac. Une petite promenade au bord de l’eau et on se balade de nouveau dans la ville. On se prend en photo avec des personnages de film connus (Tom Rider, Jack Sparrow). On rentre à l’appart’ et on décide du programme pour la journée du lendemain.
On décide de se coucher. On trouve pas trop le (David) sommeil, et sa rigole.

Réveil à 8h30. Le soleil est encore au rendez-vous. Chocolatine et croissantine font le débat du petit déj’ avec les mots « bizare » du sud-ouest. Youpla et Vangogh dérive du coup tout en « tine ». Chausson aux pommetines, pain aux raisintines.

On prend un douche et c’est parti pour la playa. On se balade dans les hauteurs de Cannes pour admirer une super vue sur toute la ville. On prend quelque photo et hop (dream) on redescend pour se poser sur la plage. On s’installe et on va se tremper les pieds dans l’eau. Elle est fraiche mais Ludo est le premier courageux à se jeter dans l’eau suivit de très prêt par Vangogh. Je reste hors de l’eau pour prendre des photos de nos deux baigneurs. Youpla lui veut lire son bouquin sur la plage.
Le temps passe, on va sur les marches du festival pour se prendre en photo avec la bâche. De jolies étrangères se prennent en photo elles aussi sur les marches. Youpla et Vangogh veulent squatter la photo mais un joli « Go away » les feras fuir de la photo.
Il est 11h30 on retourne à l’appart’ se changer puis direction Nissa pour y passer l’aprèm. Visite de la ville puis match contre Lyon sont au programme. On décide de longer la côte, on y voit des paysages de malade.

On arrive sur Nice, direction la boutique puis ensuite on dépose la voiture pas très loin du stade pour pouvoir partir assez vite. On prend le tram de Nice, on passe devant la célèbre banque puis on décide de manger un sandwich et de faire un petit tour sur la balade des anglais. La ville est vraiment magnifique et peuplé de très très jolies femmes.
L’heure avance et on décide de se diriger vers le stadio. Un petit stade mais vraiment plaisant. Les virages annoncent la couleur. Ils sont en lutte contre la répression qu’ils subissent en ce moment. Les capis de la BSN vont prendre la parole pendant les 10 premières minutes du match avant de lancer les premiers chants qui sont vraiment impressionnant. Les lyonnais se feront peu entendre du match, on est un peu loin et surtout la Brigade Sud balance énormément. Des chants contre la Ligue et pour la liberté des ultras seront scandés. Un fils demanda derrière nous ce qu’ils disent. Son père ne sachant pas quoi dire lui répond: « Laisse tomber, ils sont bêtes ». Sur le terrain c’est vraiment pas mal du tout. De belles occases d’un côtés comme de l’autre. Lloris et Coupet nous sortent des arrêts de malade. La deuxième mi-temps est moins riche en occasion, Lyon a peur de prendre un but. Juste à noter que Letizi rentre à la place de Lloris. « Letizi c’est pas Hugo » nous diras la dame devant nous. Vangogh en profita pour lui répondre que c’est normal puisque Letizi c’est Lionel son prénom.
Le match se termine sur un score nul et vierge. Bien dommage on aurait bien voulus voir le stade éclater sur un but. Tant pis.

On sort rapidement du stade pour récupérer notre caisse et se diriger vers le stade de Cannes. Malheureusement on tombe dans les bouchons, on va mettre une heure pour sortir de Nice. Le match à Cannes commence à 20h contre Arles. Sur la route on écoute les matchs de la journée de championnat. On voit le stade de loin et on arrive sur le parking vers 20h30 on voit qu’il y a 0-0. On se dirige vers le premier guichet. 15€ la place (il me semble) pour la tribune « présidentielle ». On demande une petite réduction car on arrive seulement à la mi-temps. Premier refus. On lui dit qu’on vient de Paris expret pour voir le match et qu’on est dégouté d’avoir rater le début. Second refus tant pis on se dirige vers la populaire. La place est à 5€ et 2,5€ pour les étudiants. On fait le tour du stade pour trouver l’entrée qui était en fait juste à côtés du guichet. Le stade est petit mais sympathique. On voit beaucoup de jeune looké ultras avec des écharpes et tout le matos qui va avec. On décide de leur parler, ils nous ramène un de leur leader. On discute pendant la pose et pendant une bonne partie de la seconde mi-temps ou les locaux encaisseront trois buts. On peut voir que la qualité de jeu n’est pas exceptionnelle. Les locaux jouent leur maintient en National et les deux dernières journée s’annonce difficile pour les supporters. Un jeune viendras m’offrir son écharpe, en échange je lui promait de lui envoyer mon écharpe satin. A noté qu’à la mi-temps Ludo et Youpla ont entendu le speaker remercie des supporters parisiens venus spécialement pour le match. On se demande si c’est de nous qu’il parle. Sans doute.

Score final 0-3, les supporters sont déçus et le font savoir. On dit bye bye aux personnes qui nous ont gentiment accueillis.

Après le match on se dirige vers le quick puis on décide d’aller boir un verre dans un pub prêt de Cannes. La musique ne fait pas trop penser à un pub mais bon ça va pas nous empêcher de nous amuser. Certain nom de cocktail nous feront bien marrer. Vangogh de voit offrir un tee-shirt par le serveur et Youpla une jolie perruques. Les pintes se vident et on décide de rentrer.
Là le grand moment de la soirée. Sur RMC à 2h du mat’ une émission sur le jardinage: « comment faire pour avoir un très beau gazons ».
Grand moment de fou rire dans la voiture avec un pilote très en beauté avec sa perruques.

On arrive à l’appart’ puis direction dodo pour une journée sur Marseille.

Lendemain matin levé 8h30. Je me propose d’aller chercher le petit déj’ ainsi que les ingrédients pour Jaqueline. Je tape tout un détour dans la ville pour trouver un magasin ouvert. Sauf qu’un dimanche à Cannes bah rien est ouvert. Tant pis le secret de la jaqueline seras encore gardé. Café, croissantine et chocolatine avalés on range l’appart’ et on dirige vers Marseille.

On arrive à notre hôtel vers 13h, on prend nos chambre puis direction le vieux port et la cannebière pour aller manger. On décide d’aller se poser dans un snack pour y manger panini et salade. On y voit énormément de maillot marseillais, c’est hallucinant. Après s’être restauré on décide de monter à Notre Dame de la Garde. On nous conseil tout d’abord le bus mais après l’étude du plan de la ville on décide d’y aller à pied. Problème, on ne s’attendait pas a ce que ça soit aussi difficile. Une pente monstrueuse à monter (Vangogh il laissa un poumon ) mais ce n’était qu’un début. S’en suit d’une monter d’à peine 300 marches environs pour atteindre enfin le sommet. Heureusement la vue en valais le coup. On domine toute la ville. C’est magnifique. Y’a rien d’autre à dire. Par la suite on décide d’aller sur la plage du prado pour ensuite rattraper le stadio (tout ça à pied bien entendu).
On demande à des personnes âgées notre chemin, elles nous répondent bien gentiment avec une précision digne d’un GPS. On se balade tranquillement dans des quartiers bien sympathique et nettement mieux que dans le centre.
Avant de rejoindre le stade on se pose à un bar pour respirer un peu. Il se fait 19h je reçoit les premiers coup de fille des gens sur place (la caisse d’Andrew et kid). Prêt du stade on lâche Vangogh et Youpla qui iront voir le match en V.I.P. Avec ludo c’est partie pour rechercher notre entrée. C’est la première fois qu’autour du stade sa sent la mauvaise bouffe et le ricard.
On passe et repasse devant des bars. On fait le tour du stade et on fini par demander notre chemin à un stadier qui nous amène directement dans un hangar ou sont stockés tous les supporters bordelais. On voit Andrew et sa troupe. Je vais chercher nos places et c’est partie pour la distribution.

Après une fouille bien poussé tous les supporters bordelais rentrent en même temps dans la tribune sous les sifflets des locaux. Les marseillais ont préparés de très jolis tifo (notamment dans le virage sud ou les Winners feront une belle chorégraphie avec un beau voile). Le premier « Aux armes » nous donneras des frissons.
Pour la match, on fait un bon premier quart d’heure sans avoir des grosses occasions. Marseille ouvre le score sur un but casquette. Toute la mi-temps on se feras chambrer par le virage nord avec des chants à la gloire de Ramé. La deuxième mi-temps commence sur la blessure de notre gardien, on se dit alors que la soirée va mal finir. C’était sans compter sur un Wendel et un Ducasse qui nous marquerons des buts de malade. Grosse folie dans le parcage. On gagne sur un but venu d’ailleurs. C’est à notre tour de chambrer les olympiens. On peut fêter notre victoire comme il se doit. Malheureusement on attend plus d’une heure dans la tribune avant de pouvoir sortir du stadio.
On dit au revoir à Andrew et toute sa voiture en souhaitant un joyeux anniversaire au petit Alex qui souffle ses 14 bougies.

De notre côtés on rejoint Youpla et Vangogh qui ont interceptés un taxi qui nous ramèneras au vieux port. On parle discrètement du match, le chauffeur nous entend et fait la gueule. On va se poser dans une chambre, les deux V.I.P peuvent enfin laisser exploser leur joie et nous raconte leur soirée. On décide d’aller se nourrir au mac do qui ferme à 2h du mat’. On retourne manger dans l’hôtel avec comme discutions principal notre soirée, le match et surtout la victoire. On parle un peu fort et notre voisin le fat savoir en donnant des coups dans le mur. On se couche avec des souvenirs plein la tête.

Levé le lendemain à 9h pour aller à la boutique puis ensuite retour sur Paris. Le temps de prendre un café de faire nos sacs et nous sommes partie. Une petite visite au tour du stade des boutiques et à 11h30 nous sommes sur la route pour Paris. ça discute encore beaucoup. On décide de faire une pause après Lyon. Un type nous feras bien rire:
La serveuse: « Vous voulez un citron »
Le type: « Non merci…par contre je prendrai bien le petit truc jaune là s’il vous plait »
Le temps pour nous de chambrer un père de famille qui était la veille au stade puis on reprend la route jusqu’à Torcy ou nous arrivons à 19h30.

Le temps pour Youpla de nous saluer et c’est avec Vangogh Ludo et moi même qu’on reprend le RER A. Problème il y a un soucis de caténaire. On met plus de 20 minutes entre chaque station. Du coup on décide de prendre le RER E pour finir notre trajet. Je vais mettre 2h pour faire Torcy-Courbevoie (merci la RATP)

Un grand grand voyage, j’ai sans doute pas tout raconté mais l’essentiel est dit.

Merci à tous les trois pour ces grands moments.

Merci PROTUS

Tout commence le vendredi:

Je pars dormir chez notre anglais (andrew) national.Je mange un repas très copieux, après place a la détente et a la Wii ou je me fait défoncé la gueule au jeu de boxe et je défonce même la manette contre le plafond.
Je dors dans la chambre du petit anglais (alexdu77)mais par terre pas dans le même lit. La nuit passe et vers 2h du mat je me réveil et j’entends alex jouir comme une fille.

Réveil a 5h15 précis.
Direction la maison de marco(girondingue) puis celle de aurelien (planus91).
6h15 grand depart pour la jolie ville de Marseille.
les km défilent certain pique un sommeil d’autre non hein andrew…normal il conduit!!!
Nous passons par la ville de mr aulas.
On tape le foot sur les airs de repos, puis nous arrivons vers 14h30 a Marseille nous tombons dans les bouchons et Catherine(gps andrew) nous dit de tournez a plusieurs reprise mais je pense qu’elle a pas pensé qu’il ya des sens interdit ou des immeubles.
Nous trouvons l’hôtel andrew ce gare devant l’entrer du parking et la pas de bol une voiture derrière veux ce garer et demandé qui a le permis donc moi je me porte volontaire.je monte devant le mec ouvre la porte du parking mais la petit bémol j’arrive pas a démarrer la voiture c’est une automatique la honte !!!!!

Nous montons dans nos chambres 1 de deux personnes et 1 de trois personnes..

andrew dors avec alex
marco moi et planus dormons dans la même chambre un lit de deux place et un lit en hauteur.
Marco vénère dit on tire au sors. on le fait et la bingo je gagne le toast.
on décide de sortir pour allez quelque pars enfin la boutique pour m’achetez le maillot et la on arrive devant le célèbre vélodrome ou des gens nous demande vous avez des places etc…un mec nous intercepte pour nous prendre en photos et la un seul mec le suit et a failli ce faire niqué c’est marco.( depuis quand les photos sont gratuit même pour pissé il faut payé).
le temps passe et la on décide d’aller a la plage du prado.je décide d’aller me baigné mais la celle bémol l’eau et trop froide donc on décide de taper le ballon sur la plage.
le soir nous décidons d’allez au vieux port sur la canebière nous mangeons une pizza puis vers 1h on décide de rentré a l’hotel nous garons la voiture au parking et la nous sortons et bingo on tombe en plein quartier des putes marco se régale les yeux.
On allumons la tv et la sur canal + le film porno certain regarde et d’autre dorment.
Réveil vers 9h du matin petit déjeuner copieux. direction cassis pour la plage et les nanas…
nous trouvons une petit place dans un parking et la andrew et marco décident d’aller soulever la voiture d’à coté qui prenait toute la place (un touran)
aurelien et moi on se regarde dans les yeux et on se dit il sont pas sérieux..
nous passons l’aprèm sur la plage, aurelien qui crame vue qu’il a pas pris de short!!
Le grand choc et arrivé on décide d’allez au vélodrome.
On arrive dans le parkage avec prout et ludo et la place au match avec un parkage a moitié plein et un vélodrome a guichet fermé les marseilles qui chanterons suceur de stéphanois etc…
la fin du match et fini on repart donc direction paris alex qui pète encore et toujours.on décide de s’arrête pour acheté de la boisson et la premier station des marseilles deuxième pareil troisième pareil 4 eme pareil au bout de 200km on décide de s’arrêter quand même et la car de supporter marseille mais bon on s’en fou on a soif!!
vers 3 h du matin andrew étant fatigué il décide de s’arrête pour dormir 1h.

Nous arrivons vers10h sur paris et alex direction école et nous direction dodo..

merci a tous pour ce dép magnifique.
Grand grand merci a andrew a madame aussi.
dsl si j’ai oublier des choses mais y’aurai tellement de chose a dire et certaines choses qui doivent resté entre nous. seul les présents savent !!!
Dsl pour les fautes orthographe..

Rendez vous a lens pour le titre de champion de France !!!

Merci DARCHEVILLE9


Toulouse – Bordeaux (20/04/2008)

Toulouse – Bordeaux (20/04/08)

N°81 : Toulouse 0 – 1 Bordeaux (20/04/08) / Stadium

Compte-rendu

Le week-end débute à Orly à 10h25′ et le décollage de l’avion direction Toulouse.
Après 1h10′ de vol tranquille, j’arrive à l’aéroport de Toulouse-Blagnac.

Direction le Stadium de Toulouse pour le choc du Top 14 : Stade Toulousain – ASM Clermont Auvergne.

Certains diront que le match était sans enjeu. Mais la 1ère place du Top 14 était en jeu et la perspective d’éviter le Stade Français en 1/2 finale plus qu’intéressant.

Je découvre le dernier stade de la coupe du Monde en France que je ne connaissais pas.
Il fait un beau soleil. Tout est réuni pour voir un grand spectacle.
Le stade est plein. 600 supporters auvergnats sont regroupés à droite du virage ouest (en face de la tribune visiteur en foot).

Il y a également pleins d’autres clermontois répartis dans tout le stade.
Je suis au plein centre du virage ouest, assez proche de la pelouse.
Le Stadium est un stade jolie, il est implantée au bord de la Garonne, sur un site très beau. Dommage qu’il n’y ait pas plus d’espace entre les sièges.
L’ambiance sera excellente. Nous, supporters clermontois, on s’est fait attendre assez facilement.
Seuls quelques ‘tou-lou-sains’ repris par tout le stade seront assez impressionnants.

Le match sera un grand combat entre deux grandes équipes.
La qualité des remplaçants clermontois (Ledesma, Jacquet, Bai et Floch) fera la différence.
Et, Clermont empoche une belle et méritée victoire à Toulouse, la 1ère depuis 2001.

Seule fausse note du jour : la grave blessure du toulousain Vincent Clerc.

Maintenant, le plus dur reste à faire : ramener le bouclier de Brennus place de Jaude à Clermont.

Je repars chez mon pote dans la région toulousaine, très heureux. Je ne serai pas fanni ce week-end. Mais, attention, le match le plus important est celui de dimanche.

La pluie et le très mauvais temps ont fait leurs apparitions ce dimanche.
Il pleut (comme vache qui pisse) depuis 13h.
On arrive 1h avant au Stadium.
Cette fois-ci, en tant que supporters visiteurs, il est plus facile de se garer.
On se dirige logiquement dans le parking visiteur.
Les cars bordelais sont déjà là ainsi que Cyril, le 2ème membre MB IDF présent aujourd’hui.

Surprise, je m’attendais à une fouille digne des cow-boys de Lyon. Là, rien du tout, presque pas fouillé.
Le stadier me demande juste d’ouvrir le sac de la bâche.
Grande question : est-ce que la bâche allait rentrer dans le stade ?
En ce moment, les bâches sont au centre d’un gros débat médiatique.

On arrive dans la tribune et seconde surprise : pas de grillages, entre nous et les toulousains.
Juste une rangée de stadiers bordelais, 4 rangées de sièges vides et 1 rangée de stadiers toulousain.
Côté gauche, présence d’une vingtaine (ultras ?) de membre des Sharks.
En face, les Indians fêtent leur 15 ans. Pour l’occasion, ils ont fait un jolie tifo.

Côté bordelais, la tribune visiteur est pleine, plus de 1100 supporters.
A l’entrée des joueurs, un tifo avec quelques torches et petits papiers lancés en l’air.

J’aperçois nos amis UB IDF : Tibo, Youyou, Gillou.

Il y aura une très bonne ambiance.
Quelques chants vont être impressionnants, ils seront repris par une grande majorité de la tribune.
Des ‘Aux armes nous sommes les bordelais’ vont bien résonner dans le stade.
On n’a presque pas entendu les toulousains. Juste quelques ‘Tou-lou-sains’, pas entendu les Sharks et les Indians.
Côté terrain, beaucoup d’eau, dur de jouer dans ces conditions.
Ramé a été une nouvelle fois excellent, il a sauvé l’équipe en 1ère mi-temps.
Obertan a fait une belle passe sur le but. Je sais pourquoi : il est rentré sur la pelouse avec des chaussures noires, exit les chaussures rouges.
Jolie petit hold-up des bordelais, merci Micoud.

Bien évidemment, c’est l’explosion de joie en fin de match.

Bilan : 2 matches au Stadium, 2 victoires. Je ne regrette pas du tout mon investissement sur le billet d’avion.

Je profite du lundi pour visiter rapidement la ville rose : Place du Capitole, Eglise St Cernin, Couvent des Jacobins, …
Dommage que le temps soit une nouvelle fois couvert.

18h20′, me voilà de retour à Orly.
Ce fut un week-end splendide.
Merci Clermont, merci Bordeaux.

Merci GIBALDIPONTIN


Rennes – Bordeaux (05/04/2008)

Rennes – Bordeaux (05/04/08)

N°80 : Rennes 0 – 2 Bordeaux (05/04/08) / Stade de la route de Lorient

Compte-rendu

un bon dep qui avait mal commencé, car la section 28 a été zapper. En voyant l’heure tournée on s’est dis que la prochaine fois on emmènerait un ballon lol. Fredo28 nous rejoint quelques minutes après. Et après avoir eu le prez o tel en disant qu’ils étaient déjà passé On était donc obliger de prendre la voiture à Fredo28 (encore un grand merci) pour rattraper le bus 30km après Chartres.
Dans le bus (assez jeune), plusieurs gros pogo avec des gens qui se retrouve au plafond, chaussure, chaussette (à dels) qui feront le tour du bus et un saignement de nez au fond du bus.

La séance buissonnage a été dur physiquement avec un kodjo28 très coriace à emmener dans le buisson (qui piquer bien en +) c’est dans des moments comme cela que l’absence d’un mario se fait ressentir.
Le tecthonikman a pris chère aussi! avec plusieurs griffures sur les côtés.

Sinon sur le match pauvre en occasion, on s’en sort bien. Niveau ambiance, bon petit parcage, sur le premier but grosse explosion de joie de kodjo boby romain… la miss anubis s’est pris un drapeau dans l’oeil, plusieur minutes lui à fallu pour retrouver une bonne vue. la p’tite boud’chou… Et côtés rennais c’était pas la joie. Avec des ‘aux armes’ pas suivit et puis trop répéter.

avant de partir une petite galette saucisse pour pas mal d’entre nous.
Le retour, un peu calme au début et puis enfin d’compte ça bougait, gueuler etc avec les présentations des nouveaux.

Retour au péage pour la section 28 tranquillou, à 5 dans la VISA! et je dépose tout l’monde sans problème…

Merci encore au bureau pour la réduc VA-Rennes et de la p’tite réduc pour la section28.

Merci ANUBIS


Valenciennes – Bordeaux (22/03/2008)

Valenciennes – Bordeaux (22/03/08)

N°79 : Valenciennes 3 – 1 Bordeaux (22/03/08) / Stade Nungesser

Compte-rendu

Nous étions 43 dans le bus.

Tout le monde est arrivé a l’heure.

Il est 16h15 et nous partons conduit par José.

Le déplacement ce passe très bien, mais arrivé a la frontiere avec le pôle Nord (de la France) : Neige a gogo !
Puis pause pipi sur une banquise (aire d’autoroute) avec photos.

A noter que le Povre lyonnais qui était avec nous n’as pas supporter quelque mélange.

Il y a eu 4 nouveaux membre, on est donc 108 membres. (record 2006-2007 : 114 membres):

Fernando s’occupe des pronostics. 84 € € vont être joués (avec la cagnote de Lyon) Mais malheureusement personne ne gagnera malgrès que quelques personnes ont pronostiqués: 2.1 pour Valenciennes (moi je l’avoue).

La section Mickey Mouse, la section Alex ainsi que la session Tecktonik s’agrandisse

Dans le bus : batailles de claques, pogos,un tres beau mouninge a la Jolie blonde, qui dailleurs a eu peur et c’est caché en faisant croire qu’elle n’avait rien vu.

Nous sommes arriver a Valenciennes dans les alentours de 19h30, le passage au milieu de tout ces ch’tis était assez amusant (souvenir d’un vieu a sa porte levant le doit -_-‘ )

Gibal est appelé par je ne sais trop qui, mais je pense que c’était pour nous faire entrer dans l’enceinte du stade.
Nous commencons donc a rentrer dans le stade.
A noter que ce n’était pas les CRS qui nous faisaient la fouille mais des gentils monsieur habiller en Orange, et sa n’as pas durer lomptemps contrairement a Lyon.

Ce parkage était bien simpa, je trouvai qu’on était mieu placé que lors du déplacement a Lyon.
Un grand merci a un des UB87 idf qui as mis un drapeau du pays Basque au seul endroit ou l’on pouvais voir le match (c’est dailleurs lui que j’ai ramené)

J’ai été super déçu de l’ambiance des supporters de VA ! L’année derniere j’ai vu le match a la télé, ce n’était pas la même chose
Par contre de notre coté tres tres bonne ambiance avec un jolie crakage qui m’as literalement cramé les yeux. ben oui il l’as allumé en dessou de ma tête -_-‘
Le match ennuiyant manque incroyable d’efficacité devant le but.Par contre pour Valenciennes c’est l’inverse : 1 tir et but avec une gourde de Ramé (mais bon sa n’arrive que très rarement)

Quelques minutes apres leur but, coup franc tiré de Wendel. détournée légerement par le gardien et la balle se loge dans la lucarne
Et la ?! tac je ne sais pas trop pour quoi mais j’ai vu tout le monde courir vers le grillage (où j’ai dailleur faillit tombé ^^ )

A noté : Les supporters de Valenciennes pour chambrés ont lancés : ‘Mais ils sont où ? Mais ils sont où les bordelais ? lalala ‘ et une très jolie réponse de notre part qui les as fais taire quelques temps.

Au final, Valenciennes a comme même mieux jouer que nous.

Il est 22h15 et nous rejoingnons le bus! Courage au bordelais venu et Bordeaux en voiture.

Le trajet était encore moin calme qu’as l’aller avec un beau combat de claques !

Une tres jolie chansons monte petit a petit dans le bus : ‘Petit poney ! Petit Poney ! Tu es tout gris et tout petit, petit poney’
La chanson a duré une bonne partie du trajet.

Il est 1h30 lorsque nous arrivons a l’arrivée (a bon ?)

Derniere photos de la soirée avec crakage devant la statue

Le retour de chaque pélos ce fera en voiture racompagné par d’autres Pelos.

C’étais mon 2im déplacement avec vous et 2im défaite ( The black cat)

Rendez-vous le samedi 5 avril pour aller pour aller a Rennes.

Merci CHIKY


Lyon – Bordeaux (09/03/2008)

Lyon – Bordeaux (09/03/08)

N°78 : Lyon 4 – 2 Bordeaux (09/03/08) / Stade Gerland

Compte-rendu

Malheureusement pour nous, tous les chocs du championnat sont diffusés sur C+ le dimanche à 21h.
Lors de la préparation du déplacement, on est donc parti sur un déplacement en voiture.
C’est Barth le 19 février qui a dit : ‘pas mal de motivés apparement pour ce deplacement sur le sujet … et si on tentait un car ?’.

On a un peu stressé en voyant les réservations arrivées.
Entre 20 et 25, c’est le bordel car trop juste pour faire le car mais difficile de partir en voiture.

Par chance, la belle victoire de Bordeaux sur le PSG a terminé de convaincre les indécis.
Du coup, le lendemain de la victoire j’ai du traité une dizaine de mails.
Au final, on a réussi à remplir quasiment le car.

Rendez-vous est donné aux portes de Paris à 12h30′ pour partir chez les gones.
Surprise quand je vois arriver Mario 15′ avant le départ. Merci à Ludo et Zarco qui ont du permettre ce petit miracle.

Retardataire du jour : François A. qui, malheureusement pour nous, nous attendez à une autre porte depuis 11h30′.

Il est 13h et le car démarre avec 2 nouveaux chauffeurs, José étant en vacances. Au passage, merci à ces 2 chauffeurs, bien sympathiques même si l’un d’eux est supporter de l’OM.

Après un bref message au micro pour annoncer la bienvenue à tous les nouveaux et remercier les ub idf de leurs présences, le trajet se déroule tranquillement.

A noter que 100% du pôle déplacement (Barth, Protus et Pam) étaient absents.

Il faut donc s’organiser pour récupérer les sous.
Cricky et Mario vont m’aider dans cette tâche. Merci à eux.
On profite de l’occasion pour en savoir un peu plus sur tous les nouveaux : Comment nous ont-ils connus ? Sont-ils inscrits sur le forum ? etc …

5 nouveaux vont décider de devenir membre en payant leur cotisation de 10 €.
A noter que Chiky78 est le 100ème membre de l’année. Augusto F., Antoine N., Boulbizard et Riera95 deviennent également membre.

Bilout offre du punch (surement pour fêter son anniversaire même s’il n’a pas voulu que je fasse une annonce dans le car).
C’est surtout la bière qui coule à flot à l’arrière du bus.
5′ après le départ du car, quelqu’un vient me voir pour me dire qu’une personne est déjà malade. Il n’aurait pas supporté ? Son prénom commencerait par un T et une chanson aurait été faite sur lui.
Y’a également Youpla (à qui j’avais demandé de nous aider pour surveiller le bus au cas où) qui n’a vraiment pas supporté mais alors pas du tout.

Pitipapanoel s’occupe des pronostics. 37 € vont être joués. A noter qu’il n’y a pas eu de vainqueur. Cette somme sera remis en jeu pour le déplacement à Valenciennes. Merci Arnaud pour ton aide

Fumiboy s’occupe de la présentation des nouveaux. Un grand merci à lui pour la convivialité, l’humour, la bonne humeur, … qu’il a fait partagé à tout le car.
C’était vraiment très sympa et très drôle.

On apprend entre autre que :

– Sofia, la copine de Belomax, est en 1ere et elle est supportrice de l’OM (ouuuuuuuuh)
– Boulbizard aime bien les pikachu
– Antoine N. est de la région de Charente Maritime (comme Mafalda)
– Youyoulehibou est étudiant en droit, eh oui il ne fait pas rien !!!
– etc …

A noter qu’à chaque présentation d’une personne de la section mickey-mouse (et plus particulièrement de la gente féminine) Anubis s’approche et sort son appareil photo.

Du classique dans le bus : pogos, chants à la gloire des lyonnais (il faut avouer que le niveau des chants est resté à un niveau assez faible !!!), mouning, …

On profite de la pause pour faire la traditionnelle photo de groupe.
Il y a eu un seul buissonage : Rémi le pote d’Alex qui ne sait pas laisser faire. C’est quand même bien plus intéressant quand il y a de la résistance.

Il est 18h30′ et nous arrivons au rendez-vous avec la police.
On est pris en charge par une voiture banalisée qui nous amène jusqu’à Gerland. A noter qu’on n’a pas vu un seul supporter lyonnais, belle organisation.

La rentrée au stade Gerland va être plus difficile.
On est tombé sur des cowboys pour la fouille. Ils n’étaient que 3 pour la fouille, aucun respect, toucher de couilles, détecteur de métaux, très lent, …
Certains supporters de Bordeaux ont du rater le début du match.
Honteux quand on pense que l’on paye 15 € la place. Merci Aulas

Le parcage est plein à craquer. C’est quand même bien plus sympathique un parcage plein.
J’ai trouvé l’ambiance très bonne côté girondin.
Par contre côté lyonnais, c’était triste. Le stade est plein, ils jouent un grand match, ils gagnent 4-2 mais on ne les entend que très rarement.

Le match fut sympathique même si je trouve qu’on leur a donné le 2eme et 3eme but.
Contrairement au match aller, on a mieux résisté.
J’ai deux gros regrets : la tête de Diarra à 2-3 et l’agression sur Wendel où Reveillère ne prend pas de carton rouge.

Au final, il faut reconnaitre que les lyonnais sont plus forts que nous. Je ne regrette pas d’être venu au stade pour voir tout ça en live.

Je trouve dommage qu’aucun joueur (à part peut-être Chalmé ?) n’est venu saluer ses supporters à la fin du match.

Il est 23h30′ et on retrouve le car. On récupère les gars qu’on doit ramener sur Paris.

Le trajet retour sera calme.

Au début du trajet, tout le monde refait le match. Certains se plaignent de l’arbitrage.

Ensuite la plupart des gens ont essayé de dormir.
Mais, c’est difficile avec Tibô qui parle fort, Gillou qui aime beaucoup la soeur à Tibô. Pitipapanoel qui s’extériorise et prend le micro en nous faisant écouter différentes chansons.
Tout ça aurait bien plu à Vangogh, la chanson d’Olive et Tom ça claque.
Mafalda hallucine lorsqu’elle attend nos amis ub idf chanter le petit bonhomme en mousse.

Il est 5h du matin lorsque nous arrivons à Paris.

PS pour Alex du 77 : Une nouvelle fois, le bureau mb idf a respecté l’horaire annoncé de retour.

Un grand merci à Cricky et Réjane qui m’ont ramené chez moi.

La plupart des autres participants ont attendu tranquillement l’ouverture du métro.

Malgré la défaite, ce fut une nouvelle fois un excellent déplacement.

Rendez-vous le samedi 22 mars pour aller voir le parcage le plus honteux de France : Valenciennes et le stade Nungesser.

Je tiens à remercier particulièrement le pôle déplacement (Barth, Protus et Pam) qui œuvre avec mon aide (et l’ensemble du bureau) pour organiser tous les déplacements.

Merci GIBALDIPONTIN


Monaco – Bordeaux (17/02/2008)

Monaco – Bordeaux (17/02/08)

N°77 : Monaco 0 – 6 Bordeaux (17/02/08) / Stade Louis II

Compte-rendu

Pas de compte-rendu


Anderlecht – Bordeaux (13/02/2008)

Anderlecht – Bordeaux (13/02/08)

N°76 : Anderlecht 2 – 1 Bordeaux (13/02/08) / Stade Constant Vanden Stock

Compte-rendu

Rendez-vous pour les MB IDF et SRP (bon ok il n’y a que ART) à Paris à 15h sous un beau soleil et la chaleur de la pollution. Nico a la gentillesse de venir nous voir avant le départ pour la Belgique.
Tout le monde arrive à peu près a l’heure sauf bien évidemment la section courbevoie emmené par Mario. Mais heureusement pour eux le plus en retard sera Sweet je crois.
Nous montons dans le bus qui est tout nouveau rien que pour nos beaux yeux.
Chacun s’installe et en route pour la Belgique.
Andrew nous sort une grosse cannette de 5litres de Desperado, mais le soucis est de savoir comment faire sortir de la bière de cette ‘engin’. Andrew commence à lire les instructions niveau bac. Enlever la pression, tirer le bouchon pour faire une fontaine. Vraiment compliqué ce truc. Après tant d’efforts il arrive donc à verser quelques verres de mousse de Desperado. Après plusieurs verres, c’est enfin le liquide tant convoité qui va désaltérer nos passagers. Après quelques minutes dans les bouchons nous sommes sur l’autoroute qui roule plutôt bien. Le fond du bus boit du Kiskool, notamment Darch’ qui va avoir du mal à s’en remettre. Bon c’est vrai qu’il n’a pas bu que cela mais bon.
Les responsables ‘déplacement’ ramassent l’argent avant que je ne vienne m’occuper des pronostics. Petits joueurs hier avec seulement 43€ dans la ‘gagnotte’.
Quelques pogo et claques s’imposent avant que le jeu ‘gagné le cd MB IDF soit proposé’. Le jeu consiste à tous ceux qui veulent, de pousser la chansonnette dans le micro du car pour pouvoir avoir l’honneur de gagner cet exemplaire de cd.
Après les passages remarqués de Vangogh, English, Darch’, ART, moi (après un pari hein ptiteLilou).
C’est finalement ART le Rennais que le jury a voté pour remporter le cd.
Nous continuons la route mais Darch’ et Sweet avait encore envie de chanter, Parle à ma main était leur tube. Après une petite démonstration de tektonik de Sweet, avant que certains et certaines ne se demandent si c’était vraiment de la danse.
Nous passons la frontière Belge pour aller manger des frites et voir le match bien sur.
Nous nous arrétons sur une aire d’autoroute pour se dégourdir les jambes et se vider la vessie, malheureusement les toilettes sont payantes, on aura tout vu !!! Certains decident donc d’aller dehors malgré un froid glacial par rapport à la France.
Nous faisons la photo de groupe avec les deux hooligans et leur fumigènes avant de repartir.
C’est reparti pour la dernière ligne droite.
Mario se désigne capo pendant plusieurs minutes pour nous échauffer, seulement le fond du bus ne suit pas trop au grand désespoir de Mario. Barth conseille alors à Mario de chanter plutôt dans le stade que dans le car.
Nous arrivons vers la banlieue de Bruxelles vers 19h30. Escorté par un motard nous arrivons sans soucis sur le parking du stade.
Mais à notre grande surprise, Monsieur Jean-Louis Triaud, président du FC Girondins de Bordeaux est venu nous dire quelques mots, je cite : ‘chantez pour encourager les Bordelais car il fait froid et ils en ont besoin, merci d’être venu jusqu’ici, à bientôt ‘. C’était moi le plus content de l’avoir vu mais pas le temps de prendre de photos avec lui puisqu’il est déjà parti.
Nous nous dirigeons vers l’entrée du stade et nous faisons une pause juste avant pour manger sandwichs et frites … mais a notre grande surprise, il n’y avait PAS DE FRITES … c’est la 1ére mauvaise blague Belges du jour.
Nous entrons dans le parcage visiteur à 40€ la place pour découvrir un petit parcage où les toilettes sont petites et sales.
Bref la musique du stade est très bizarre, Belge quoi ! (vidéo où on peut écouter tout cela juste après le CR).
Le match commence et on se fait presque chier à regarder le match. L’ambiance dans notre tribune est bof car le capo faisait tout le temps les mêmes chants, et oui Mario chantait, encouragé par une partie de nous. Le match passe et entrée de Cavenaghi et son superbe chant retentit … j’adore !!! Première action de l’argentin et penalty transformé par Jussié (vidéo pour ça aussi).
Quelques minutes après coup de massue avec la magnifique égalisation de Polak (‘culé). Et à la 90+5éme minutes un but non valable car faute sur Ducasse. Mais bon, défaite quand même 2-1 (2éme blague Belge du jour) et on attend le match retour messieurs les Belges, qui fêtaient leurs victoires comme une qualification. Plus de voix pour moi après ce match.
Ramé est le seul Bordelais a envoyé son maillot que plusieurs personnes rattrapent, mais malheureusement pour Réjane, elle, s’est un coup de coude dans le nez qu’elle reçoit. Après l’intervention de médecin pour arrêter le saignement, Réjane a la bonne surprise d’avoir le maillot du capitaine Girondins en guise de pardon.
Nous repartons vers le car pour rentrer chez nous.
Nous sommes plusieurs à toucher le maillot de Ramé et Darch’ nous a confié qu’il adorait l’odeur du maillot SNIF SNIF…
Nous repartons tranquillement vers Paris.
Dernière pause avant Paris, le temps pour moi de manger des bonbons, et boire un chocolat chaud offert par Stephane en échange de mon sandwich. Vangogh et Protus seront jaloux se rappelant que depuis longtemps ils attendent leurs sandwichs voila alors le résultat des pronos, Darch’ est la salope du jour car il est le seul à avoir pronostiqué le 2-1 pour Anderlecht, 43€ qui vont servir à payer le resto pour sa copine et lui surement pour la ST Valentin, et si il n’avait pas eu les pronos, c’était MCDO.
Une cassette de Bordeaux, saison 1999-2000 occupe le bus au retour mais quand celle-ci se termine c’est tout le bus qui s’endort paisiblement car demain boulot !!
Nous sommes sur Paris vers 2h30/3h00 du matin (et oui Alex, à l’heure!)
Tout c’est très bien passé sauf le match.
Un bon dép encore une fois.
Merci le bureau et tout le monde d’être venu.
Prochains matchs pour moi Bordeaux-Lille (on se voit là bas Vangogh.)et Bordeaux-Paris avec Girondin92.
à bientôt.

Merci FERNANDO


Lorient – Bordeaux (27/01/2008)

Lorient – Bordeaux (27/01/08)

N°75 : Lorient 1 – 0 Bordeaux (27/01/08) / Stade du Moustoir

Compte-rendu

Pas de compte-rendu


Le Mans – Bordeaux (19/01/2008)

Le Mans – Bordeaux (19/01/08)

N°74 : Le Mans 1 – 2 Bordeaux (19/01/08) / Stade Léon Bollée

Compte-rendu

6ème car de la saison des MBIDF

Rendez-vous est donné aux portes de Paris à 16h.
15h45′ la section Courbevoie arrive, Mario est pour une fois en avance. Je pense qu’on peut remercier Ludo et Zarco.
Puis, c’est pratique d’avoir la liste des participants un peu avant le départ.

Cette fois-ci c’est PAM qui arrive avec quelques minutes de retard.
Mais il avait bien fait son travail, il avait prévenu de son retard.

Tout le monde monte dans le bus.
On briffe les nouveaux en leur expliquant l’organisation dans le car :
– devant : tranquille, on peut se reposer
– milieu : fou rires garantis avec la présence de Vangogh, discussion tactico-technique avec Zarco, Ludo ou Speci
– fond du bus : agité, pogo et séances de claques garanties, bois-peu interdit, …

Le trajet se déroule tranquillement. On récupère Cédric au péage de St Arnoult puis la section 28 vers Chartres. Malheureusement pour ces derniers, plus de places dans le fond du bus. Il faudra rester bien sage devant.

Les membres du pôle déplacement (Protus, Barth et Pam) récupère les sous. Mario essaye de vendre ses produits, il me semble, avec un certain succès.
C’est Djikstra qui s’occupe des pronostics. 43 € dans la cagnotte.

Je profite de la présence de Dels pour qu’il nous présente l’association Marine et Blanc Pôle Nord.
Il arrive près du micro quelque peu fatigué par une séance de pogo, claques reçus par Tarao, Youpla, Barth, …
On peut dire qu’il a pris cher mais le nordiste est solide.
On apprend que les MB Pôle Nord sont divisés en 3 avec chacun un responsable. Dels est responsable de la section Nord, Pas de Calais et Aisne. Il y a une section Belgique et une section Manouches (étrange cette section !!!).

Malgré l’absence de Nico (le maître de l’interview), et devant l’insistance de Vangogh, je décide de présenter quelques nouveaux.

1er à venir : Pierre-Emmanuel (alias Montauban sur le forum)
Il est statisticien. Enfin Ptitelilou ne sera plus seule dans la section Statistique (mais à quoi cela peut-il servir ?).
Il nous apprend qu’il nous suivait depuis longtemps via le site et le forum. Il s’est décidé à venir et, à priori, il a bien apprécié l’ambiance du déplacement. En espérant le revoir …
C’est un amoureux du jour de paye, le 1er de chaque mois.

Ensuite, rébellion d’un jeune nommé Vincent qui demande a être présenté.
En résumé, c’est un jeune qui ne fait rien, n’a pas trop envie de faire quelque chose, peu motivé, qui n’a pas de jour de paye (sic !!!), qui a un pull qualifié de ‘spécial’ par Vangogh.
C’est le copain (:jour de paye: ?) de Youyou.
Je fais venir également Youyou qui a les mêmes caractéristiques que Vincent.
Ah c’est jeune, quand on pense que c’est eux qui doivent nous financer nos retraites, on est mal barré !!!

Pour terminer je vais venir le fils d’Alain T.
Souvenez vous, c’est celui qui avait amené sa fille pour la marier.
Cela n’avait pas marché. Donc, il a tenté une 2ème fois pour ce déplacement de lui trouver un mari. Pour ne pas se tromper il a également fait venir son fils qu’on appellera ‘Jean-Claude’.
Je lui proposé spontanément un salarié de la RATP, mais, cela n’a pas fait l’affaire.
Il faudra qu’il revienne une 3ème fois.
Pour info, Jean-Claude travaille dans le bâtiment et souvent le week-end, c’est pour cela qu’il n’est jamais venu avec nous.

Et, il n’y a pas que Dels qui va prendre cher.
On aperçoit notre Darch (Yoann B.) avec le maillot de Matsui, pas celui du Japon mais bien celui du Mans.
A quand le maillot orange de l’OM avec Cissé dans le dos ?
C’est quoi ce bordel.
Pour la peine il aura le droit à toutes les attentions du fond du bus.

On profite de la pause pour faire la photo de groupe, du classique tout le monde devant le bus.
Le buissonage aura bien lieu, ce fut bref mais très intense avec, une nouvelle fois, notre ami Dels qui va prendre cher.
A noter que la buisson team et son responsable Mario a oublié certains nouveaux. Ca manque de rigueur.

On arrive au Mans vers 19h20′.
Discussion rapide avec les responsables des Ultramarines Bordeaux.
On apprend qu’on a financé 1/3 du tifo réalisé lors de la finale au Stade de France. On peut profiter de l’occasion pour remercier une nouvelle fois tous les donneurs.

La seule mauvaise nouvelle du jour tombe, la place au stade à Anderlecht sera à 40 €. Ils font ch… ces belges, pour qui se prennent-ils ?

Le match est très intéressant pendant 30′ et les 2 buts superbes des bordelais. Cavenaghi quel buteur !!!
Après une nouvelle réaction débile de Jurietti, on termine le match à 10. L’équipe va rester solide et conserver la victoire.
La question est posée : Peut-on faire tomber les gones ?
A noter qu’on était 370 bordelais dans le parcage dont 16 % de MB IDF.

Le retour sera tranquille et studieux pour les membres du bureau.
On fait une réunion rapide pour discuter du déplacement à Anderlecht.

PAM annonce les 9 vainqueurs des pronos. Beaucoup de monde avait joué 2-1 avec but de Cavenaghi.
Les vainqueurs : darch (doublé après sa victoire lors du déplacement à Quevilly), jazzy, ptitelilou, nono, pierre-emmanuel, romain, sofia, gibaldipontin et swe3et.
A noter la générosité de l’association qui a rajouté 2 € pour permettre de distribuer 5 € à chaque vainqueur.
C’est une grande et belle performance des femmes. Qui a dit qu’elles ne connaissent rien au foot ?

Et vu que les femmes sont à l’honneur, c’est Mafalda (Réjane) qui est tiré au sort et gagne le prochain déplacement français en car. Surement Valenciennes le 22 mars.
En espérant qu’elle puisse se libérer.

Je termine le déplacement avec le milieu du bus.
Speci nous explique les obligations d’un marié : st valentin, anniversaire de mariage, câlins uniquement les jours fériés (ah moins que je n’ai pas tout compris ?), etc …
Vangogh et Ludo sont étonnés d’apprendre que Speci répond toujours aux mails des déplacements même quand il ne vient pas.
Personnellement, quand je répondais au mail, je trouvai sympa d’avoir une réponse.

Pour terminer, un énorme (cmb) problème se pose dans l’association.
Dites Alexandre et vous avez pleins de gens qui se retournent.
Ce n’est pas possible, on ne peut pas fonctionner avec tous ces Alexandre. Aidez le bureau à trouver une solution.
On a Alexandre Youpla, Alexandre Youyou, Alexandre Kid, Alexandre du 77.

Il est 1h du matin, on est de retour sur Paris (ps pour Alex du 77 : on avait indiqué retour vers 1h du matin, on a respecté notre engagement).
PAM et Protus s’occupent du nettoyage du bus.

Merci aux 43 personnes présentes dans le bus pour, une nouvelle fois, un excellent déplacement.

Un grand merci à Nono qui m’a ramené chez moi.

A bientôt pour un déplacement européen à Anderlecht le 13 février.

Merci GIBALDIPONTIN