Kop Cup : 1er (07/07/2012)

07/07/2012 Kop Cup : 1er sur 16

Poule A:

1ère journée:
Liverpool Team 2 vs Solo Milan : 0-2
Manchester France vs Benfica : 3-0 (forfait)

2ème journée:
Liverpool Team 2 vs Benfica : 3-0 (forfait)
Solo Milan vs Manchester France : 0-0

3ème journée:
Liverpool Team 2 vs Manchester France : 0-1
Solo Milan vs Benfica : 3-0 (forfait)

Classement:
1- Solo Milan : 7pts (+5)
2- Manchester France : 7pts (+4)
3- Liverpool Team 2 : 3pts
4- Benfica : 0pt

Poule B:

1ère journée:
MB IDF vs Inter : 2-1
Real Madrid vs Barcelone : 3-0

2ème journée:
MB IDF vs Real Madrid : 0-0
Inter vs Barcelone : 1-0

3ème journée:
MB IDF vs Barcelone : 1-0
Inter vs Real Madrid : 0-3

Classement:
1- Real Madrid : 7pts (+6)
2- MB IDF : 7pts (+2)
3- Inter : 3pts
4- Barcelone 0pt

Poule C:

1ère journée:
Celtic vs Arsenal : 2-0
OL vs Liverpool Team 1 : 0-4

2ème journée:
Celtic vs OL : 1-0
Liverpool Team 1 vs Arsenal : 2-0

3ème journée:
Celtic vs Liverpool Team 1 : 3-0
Arsenal vs OL : 4-0

Classement:
1- Celtic : 9pts
2- Liverpool Team 1 : 6pts
3- Arsenal : 3pts
4- OL : 0pt

Poule D:

1ère journée:
Saint-Etienne vs Bayern : 3-0
OM vs Ajax : 2-0

2ème journée:
Saint-Etienne vs OM : 0-4
Bayern vs Ajax : 1-1

3ème journée:
Saint-Etienne vs Ajax : 2-1
Bayern vs OM : 0-2

Classement:
1- OM : 9pts
2- Saint-Etienne : 6pts
3- Ajax : 1pt (-3)
4- Bayern : 1pt (-5)

TABLEAU CONSOLANTE: (Benfica forfait, LFC 3 les remplace dans le tableau).

Quarts-de-finales:
Inter vs OL : 4-0
Arsenal vs Liverpool Team 3 : 2-0
Liverpool Team 2 vs Bayern : 0-3
Ajax vs Barcelone : 0-0 (3-4 TAB)

Demi-finales:
Inter vs Bayern : 2-1
Arsenal vs Barcelone : 1-1 (3-2 TAB)

Barrages classement:
OL vs Liverpool Team 2 : 2-0
Liverpool Team 3 vs Ajax : 3-0

Match pour la 15eme place :
Ajax vs LFC Team 2 : 2-1

Match pour la 13eme place :
OL vs Liverpool Team 3 : 1-1 (3-4 TAB)

Match pour la 11eme place :
Bayern vs Barcelone : 0-2

Finale:
Arsenal vs Inter : 4-1

TABLEAU VAINQUEURS:

Quarts-de-finales:
Real Madrid vs Saint-Etienne : 0-2
Solo Milan vs Liverpool Team 1 : 0-0 (3-2 TAB)
OM vs MB IDF : 1-1 (1-3 TAB)
Celtic vs Manchester France : 2-0

Demie-finales:
Saint-Etienne vs Bordeaux : 0-0 (5-6 TAB)
Solo Milan vs Celtic : 0-4

Barrages de Classement:
Real Madrid vs OM : 0-2
Liverpool Team 1 vs Manchester France : 1-0

Match pour la 7eme place:
Real Madrid vs Manchester France : 5-1

Match pour la 5eme place:
OM vs Liverpool Team 1 : 1-0

Match pour la 3eme place:
Saint-Etienne vs Solo Milan : 1-1 (3-1 TAB)

FINALE: MB IDF vs Celtic : 0-0 (3-2 TAB)

CLASSEMENT FINAL:

16eme: Liverpool Team 2
15eme: Ajax
14eme: OL / Hex@gones
13eme: Liverpool Team 3
12eme: Bayern
11eme: Barcelone / Bonito Team (3eme consolante)
10eme: Inter (Finaliste consolante)
9eme: Arsenal (Vainqueur consolante)
8eme: Manchester France
7eme: Real Madrid
6eme: Liverpool Team 1
5eme: OM
4eme: Solo Milan
3eme: Saint-Etienne
2eme: Celtic (Finaliste)
1er: MB IDF (Vainqueur)

Prix du Fair-Play : Saint-Etienne
Meilleur buteur : Eddy (Real Madrid), 7 buts
Meilleur joueur : Carlouch (Celtic)

PALMARES KOP CUP:
2008: Celtic Irish Club Marseille
2009: Celtic Irish Club Marseille
2010: Celtic Irish Club Marseille
2011: Celtic Irish Club Marseille
2012: MB IDF

————————————————-

1ere journée : MB IDF 2 – 1 Inter Milan France
buts : Kamel95 (1′), Inter (3′), Kamel95 (9′)

Pierofrey
L’alsacien – Fletcher
Hope Dreams – Prince – Kamel95 (Yohan)
Victor (Nono)

2eme journée : MB IDF 0 – 0 Réal Madrid France

Pierofrey
L’alsacien – Fletcher
Hope Dreams – Prince (Yohan) – Kamel95
Victor

3eme journée : MB IDF 1 – 0 Barcelone / Bonito Team
but : Kamel95 (15’+1′)

Pierofrey
L’alsacien – Fletcher
Hope Dreams (Victor) – Prince – Kamel95 (Nephatlie)
Victor (Yohan)

1/4 de finale : MB IDF 1 – 1 (tab 3-1) Marseille (Maxime’s Friends)
buts : Marseille (6′), Kamel95 (13′)
tab : Kamel95, Yohan, Hope Dreams

Pierofrey
L’alsacien – Fletcher
Hope Dreams (Kamel95) – Prince – Nono
Victor (Yohan)

1/2 finale : MB IDF 0 – 0 (tab 6-5) Associés Supporters ASSE
tab : Kamel95, Yohan, L’alsacien, Fletcher, Pierofrey, Kamel95

Pierofrey
L’alsacien – Fletcher
Hope Dreams (Kamel95) – Prince – Nephatlie (Yohan)
Victor

Finale : MB IDF 0 – 0 (tab 3-2) Celtic Irish Club Marseille
tab : Kamel95, Yohan, Hope Dreams

Pierofrey
L’alsacien – Fletcher
Hope Dreams (Victor) – Prince – Kamel95 (Nono)
Yohan

Compte-rendu

Samedi 7 juillet 2012 – Draveil (Port aux Cerises)
Kop cup / 5ème édition

Chronique de la victoire d’un groupe : les Marine et Blanc Ile-de-France (FC Girondins de Bordeaux) ont battu en finale de la Kop Cup 2012, le Celtic Irish Club Marseille, leur bête noire dans la compétition, depuis trois saisons.

Depuis cinq ans, des supporters de clubs français et européens s’affrontent une fois par an en région parisienne, à Draveil, pour un tournoi de football entre supporters. Ce tournoi organisé par la « French Branch » de Liverpool a rassemblé des joueurs amateurs venus participer, à cette sorte de Ligue des Champions des supporters, ce samedi 7 juillet 2012.

Le niveau est bon. Certains acteurs jouent également en clubs. Parfois, certains jouent en division honneur. Les amitiés entre associations sont réelles. En revanche, elles sont mises à l’épreuve par l’envie de gagner la coupe.

Seize équipes réparties en 4 poules de 4 se sont affrontées durant une journée pluvieuse mais riche en émotion. C’est l’occasion pour nous d’affronter de nouvelles équipes et surtout, de retrouver (peut-être en finale) notre bête noire, le Celtic Irish Club Marseille.

Se faire plaisir…

On peut (re)dire que c’est notre graal. Personne ne veut se l’avouer ! On sait que c’est une compétition très relevée et secrètement certains auraient bien aimé soulever cette coupe aux grandes oreilles. Au vu des résultats de la saison, le groupe est confiant malgré les absences de certains cadres pour diverses raisons.

Le discours est axé néanmoins sur la notion du plaisir de jouer ensemble, du fair-play, de faire preuve d’un état d’esprit de groupe irréprochable. Kasta, le sélectionneur, n’a pas évoqué d’objectif final, même si le but (secret) consiste à passer la phase de poule. Faire mieux que l’an passé (3ème) sera difficile au vu du niveau assez élevé de toutes les équipes présentes au tournoi. Notre poule B reste très relevée avec la présence de l’Inter de Milan, du Real Madrid et du FC Barcelone.

Le groupe chargé de représenter notre association…

Dix joueurs ont été sélectionnés par coach Kasta. Le rendez-vous est donné aux joueurs à 8h30 pétantes à Draveil. La sélection n’a pas été simple à réaliser d’autant plus qu’il y avait des blessés et un forfait longtemps annoncé de Paulette, notre capitaine et âme de notre section foot… en quelque sorte notre leader du vestiaire. Forcément, il est toujours bon de participer à ce genre de rencontre sportive où on a l’occasion de briller (ou pas), de se battre pour nos couleurs et de s’investir dans la vie d’un groupe. Mais avant toute chose, on ne doit pas occulter le fait que nous sommes d’abord une association. Nous nous devons de respecter et démontrer nos valeurs. Les sélectionnés ont la chance d’être les vecteurs de communication de notre association, et c’est bien là pour nous membres, l’essentiel.

Le coach le répète suffisamment lors de ses sélections : « ne soyez pas trop déçu, sélectionner c’est choisir et choisir c’est renoncer ». Pour ma part, en dépit des absences prévues, il était important que nous soyons solidaires (une de nos valeurs), très organisés (dans la logistique), tous téméraires et attentifs pour espérer créer un exploit. Pour aller loin dans une compétition, chaque détail est important (le choix du capitaine, les numéros portés par les joueurs, l’eau, la trousse à pharmacie, l’aiguille de la pompe, les boissons énergétiques et les fruit… sans oublier le lieu du campement et celui du choix du terrain au moment de l’engagement…) rien de doit être oublié. C’est ce que je me suis efforcé de préparer avec Kasta et Gibaldipontin pour mettre les joueurs dans les meilleurs conditions pour aborder cette journée de compétition. De plus, le message d’encouragement de Paulette sur le forum, nous a vraiment fait du bien : amour du maillot et de l’association, sincérité envers nos camarades, notion du plaisir partagé sans se prendre la tête… ont été reçus avec une grande humilité.

Une phase de poule difficile en raison de la qualité des adversaires.

1ère journée : MBIDF (FC Girondins de Bordeaux) – Inter de Milan 2 – 1
Buteur : Kamel (4ème et 12ème).

Le premier match d’une compétition donne des indications pour la suite des événements. Il n’est pas question de tergiverser et de passer à côté de notre rendez-vous. Le discours du coach est essentiel à ce moment. Il est bon de rappeler nos valeurs, de rappeler que nous sommes là avant tout pour nous amuser et prendre du plaisir ensemble.

Kasta décide de mettre en place son équipe type avec notre schéma tactique en 2 – 3 – 1 qui a déjà fait ses preuves, avec deux finales jouées, en l’espace de quinze jours. L’équipe s’est construite autour d’une bonne base défensive avec un milieu relayeur capable de bien défendre sur le milieu adverse et de bien utiliser la possession du ballon en phase offensive avec des joueurs de couloirs chargés d’alimenter l’attaquant.

Le début de match est intéressant. Kamel, Prince et Victor se montrent très mobiles et disponibles pour recevoir le ballon et l’utiliser dans les espaces. Les enchainements sont de qualité. C’est sur une action collective côté droit que Kamel ouvre le score sur une belle frappe tendue qui va se loger dans le soupirail du gardien intériste. Malheureusement, après ce but, on va relâcher le marquage sur le rapide attaquant de l’Inter Milan. Ses déplacements nous posent des problèmes sur notre côté gauche.

Sur un ballon aérien anodin, notre défense cafouille et sur une tête, les milanais égalisent à la cinquième minute. L’Inter joue bien au ballon et nous perturbe. Ils sont assez physiques et possèdent de bons joueurs dans toutes les lignes. Leur gardien sauve à deux ou trois reprises son équipe suite à des contres bien menés par Hope Dreams ou Victor. Yohan remplace Victor pour maintenir la pression chez l’adversaire et Nono rentre en jeu pour bloquer le couloir droit à la place de Kamel.

En toute fin de match, on a eu chaud sur deux actions lumineuses de nos adversaires. On a faillit se mordre les doigts. Ce serait fort dommage ! Premier match : 3 points. On est bien dans la compétition.

2ème journée : Real Madrid – MBIDF (FC Girondins de Bordeaux) 0 – 0

L’équipe-type est maintenue pour ce deuxième match. On affronte une équipe du Real Madrid qui fait bien circuler le ballon, assez solide défensivement avec une très bonne organisation d’ensemble. La présence en attaque d’Eddy (meilleur buteur du tournoi), un joueur haïtien très affûté et qui vient de terminer sa saison dans un club de division honneur de la région 95, montre bien l’importance que revêt ce tournoi pour les équipes engagées.

Le match est âpre, serré, tendu. Chaque équipe peut se faire prendre en contre. Les deux équipes sont d’un niveau assez proche avec un petit avantage physique pour les madrilènes. On ne recule pas. On est dans le match, on subit mais on tient. Pierofrey sauve la baraque sur deux frappes répétées des milieux adverses. L’attaquant du real a été bien muselé durant le match. A ce moment, on se dit qu’il serait bon de tenir le match nul au vu de la qualité de l’adversaire. Le coach décide de renforcer son milieu de terrain en positionnant Victor en milieu défensif. Choix payant, puisque nous tenons le score. L’arbitre siffle la fin du match (15ème + 6 minutes de temps additionnel) sur ce score vierge.

4 points au classement. C’est un très bon point face à une belle équipe. Sur la touche, on commence par se dire que le dernier match contre le FC Barcelone va être décisif. Nous avons intérêt à rester concentrés sur notre sujet car trop de laxisme ou un excès de confiance pourrait nous mettre en danger.

3ème journée : MBIDF (FC Girondins de Bordeaux) – FC Barcelone 1- 0
Buteur : Kamel (11ème).

Kasta a décidé de garder la même ossature pour ce dernier match de poule. Victor a laissé sa place en attaque à un Yohan quelque peu diminué physiquement. Toutefois, la gestion des hommes était aussi un de nos atouts pour espérer aller le plus loin possible dans la compétition. On ne va pas réaliser un très bon match à mon avis. Au fur et à mesure le temps passe, il a fallu encourager les camarades, les mettre en confiance et leur prodiguer les conseils nécessaires pour aller chercher une victoire qui pourrait sceller notre qualification pour les quarts de finale dans l’après-midi. On n’avait pas l’intention de passer à côté de ce match.

Il n’est pas évident de jouer contre des adversaires qu’on connaît et qui avaient déjà perdu leur deux premiers matchs. Imaginez leur concentration sur ce dernier match de poule… une question d’honneur et d’orgueil sans doute. On se doit au moins de ne pas perdre pour se qualifier. Il pleut une troisième fois durant la journée. Est-ce un signe ? En tout cas, Kamel est heureux et en sait quelque chose… c’est sans doute sa journée. Un secret qui ne sera pas dévoilé (rires). Il marque, en fin de match, le but libérateur des MBIDF. On a raté des occasions franches. On est resté solide et appliqué à la relance et on a concédé très peu d’actions.

On termine la première phase de poule avec 2 victoires et 1 match nul (3 buts marqués et 1 seul but encaissé). On reste sur nos performances habituelles. On termine premier à égalité de points avec le Real de Madrid (7 points) qui nous devance à la différence de but (+6 contre +2). Du coup nos adversaires en 1/4 de finale seront plus difficiles. On commence à faire des commentaires sur la possibilité d’éviter, en début d’après-midi notre bête noire. Si on pouvait choisir, ce serait l’idéal. Mais nous savons tous, que dans une compétition, tout est possible et quand on veut aller au bout “;” on doit se donner les moyens de réussir. A choisir entre : le Celtic Irish Club de Marseille, Solo Milan ou Marseille… peu m’importe ! Si on doit la gagner, on prendra les matchs les uns après les autres. De son côté Gibaldipontin assure la très bonne coordination de l’intendance. Il est présent et ne cesse d’encourager le groupe, en sa qualité de représentant de la section foot. Paulette est régulièrement en contact avec lui et stresse (j’imagine) tout autant que nous (j’ai connu ceci l’an dernier devant mon ordinateur, car je ne pouvais pas être présent pour la Kop Cup 2011). Signalons aussi, le passage très apprécié de nos supporters durant la matinée : Mafalda, Cubi et Koh.

Les résultats et classement

1ère journée :
MBIDF (FC Girondins de Bordeaux) – Inter Milan 2-1
FC Barcelone – Real Madrid 0-3

2ème journée :
Real Madrid – MBIDF (FC Girondins de Bordeaux) 0-0
Inter Milan – FC Barcelone 1-0

3ème journée :
MBIDF (FC Girondins de Bordeaux) – Barcelone : 1-0
Inter Milan – Real Madrid : 0-3

Classement :

1- Real Madrid : 7pts (+6)
2- MBIDF (FC Girondins de Bordeaux) : 7pts (+2)

3- Inter Milan : 3pts
4- FC Barcelone 0pt

Histoire d’un concours de tirs aux buts après la pause déjeuner.

La pause déjeuner verra l’ambiance monter d’un cran avec le traditionnel concours de pénaltys. Chaque équipe est représentée par un joueur, le vainqueur remporte un chèque qu’il reversera à l’association caritative de son choix. C’est l’occasion de rassembler tous les joueurs autour du but, laissant la place à des « chambrages » de bonne guerre. Le tireur mancunien fait face aux sifflets des joueurs du Bayern de Munich. Il est soutenu par les joueurs du Solo Milan… bizarre ces milanais !

Les tireurs marseillais et lyonnais ne sont absolument pas soutenus par les supporters bordelais et stéphanois. Kamel a bien représenté notre association. Il doit être félicité pour son courage et son envie de bien faire. Il a réussi ses deux premiers tirs. Dommage, sa troisième tentative a fort malheureusement été repoussée par le gardien. Les chants qui sortent habituellement des tribunes se succèdent au rythme des frappes cadrés. Un jeune tireur madrilène fait trembler les gardiens. Chaque tir au but du garçon est réalisé avec maestria. Il fait preuve d’une très grande sérénité. Le tireur de l’ASSE (bon gardien) remporte le concours sous les hourras des bordelais et les rires jaunes des lyonnais encadrés par un ancien de notre association, en la personne de Anis.

La phase finale de la compétition : instant de vérité… ce n’est vraiment pas le moment de tout gâcher.

1/4 de finale : Marseille – MBIDF (FC Girondins de Bordeaux) 1 – 1
Buteur : Kamel (égalisation à la 13ème minute)
Victoire des MBIDF.
TAB : Kamel – Yohan et Hope Dreams

Une fois de plus, il pleut et c’est bon signe. C’est un paramètre qu’il fallait prendre en compte pour aller au bout. Des miracles, ça existe ! Le sort nous propose une affiche alléchante et difficile. Les supporters de Marseille sont revanchards. Ils ont réalisé une excellente phase de poule durant la matinée et sont favoris au vu de leurs récentes prestations : 9 buts marqués et aucun encaissé ! C’est du solide, il va falloir se surpasser et élever notre niveau de jeu.

Les résultats et classement

1ère journée :
FC Bayern Munich – AS Saint-Etienne 0-3
Olympique de Marseille – Ajax d’Amsterdam 2-0

2ème journée :
Ajax d’Amsterdam – FC Bayern Munich 1-1
AS Saint-Etienne – Olympique de Marseille 0-4

3ème journée :
FC Bayern Munich – Olympique de Marseille 0-2
Ajax d’Amsterdam – AS Saint-Etienne : 1-2

Classement :

1- Olympique de Marseille : 9pts (+9)
2- AS Saint-Etienne : 6pts (0)

3- Ajax : 1pt (-3)
4- Bayern : 1pt (-5)

Pas le droit de perdre. Notre honneur est en jeu. On n’a pas peur, on est prêt pour aller au charbon. C’est le message du coach avant le début de la phase finale. Ca y est, nous y sommes. Il nous faudra de la réussite, de la solidarité, du réalisme ponctuée d’une part de chance. Match physique et très engagé, avec une grosse intensité malgré la pluie qui vient une nouvelle fois nous aider. Une vraie bénédiction (ou pas). Tout de suite dans le match, l’équipe bien regroupée autour de son capitaine, Julien l’alsacien, met une grosse pression sur les marseillais. On les presse très haut et on essaye de créer du jeu. Nono, homme d’expérience et respecté par ses pairs est titularisé par coach Kasta pour bloquer le couloir gauche. C’est ce qu’il réalise avec brio. On se dit que nous pouvons tenir ce match et espérer un déclic d’un de nos buteurs (Victor ou Yohan), restés muets jusqu’à ce moment de la compétition.

Malheureusement pour les MBIDF, l’arbitre siffle un coup-franc litigieux à la limite de la surface de réparation. Sixième minute de jeu, on est en danger. Trois hommes dans le mur, par conséquent, un marseillais se retrouve libre de tout marquage au second poteau. Ce n’est pas faute d’avoir demandé de la concentration dans le marquage. Kasta avait pourtant prévenu. Ca fait 1 – 0 pour l’Olympique de Marseille. Sur la touche, le travail réalisé par notre Nono national fait plaisir. Le coach décide de le laisser en place. A la 9ème minute, il pleut, il mouille… et Kamel se prépare à remplacer Hope Dreams sur le côté droit du milieu à trois têtes. Sur une action lumineuse et bien construite avec Prince (excellent dans son rôle de milieu défensif et relayeur) Nono et Victor “;” Kamel nous fait rêver. On égalise 1 – 1 à la 13ème minute. Premier but encaissé par les marseillais dans la compétition. Le staff exulte. Il reste deux minutes à jouer.
Coach Kasta demande de la concentration et un marquage serré jusqu’au coup de sifflet final. C’est chose faite. On va aux tirs au but. On est crispé, mais on y croit ! On se rassemble, tous unis pour réussir notre devoir : bien représenter notre association.

Histoire de pénos (acte I)

Les trois tireurs sont motivés. Kamel, s’annonce le premier. Yohan en n°2. Hope Dreams en n°3. Une part de chance nous habite. Il pleut, on réussit nos trois tirs. On marque en premier. Marseille égalise. On marque notre deuxième tir au but. Le marseillais rate le sien. Si Hope Dreams marque, on est en demie ! Dame coupe est avec nous. Il ne tremble pas, et on l’a fait. Battre les marseillais en quart. Premier objectif atteint.

1/2 finale : MBIDF (FC Girondins de Bordeaux) – AS Saint-Etienne 0-0
Victoire des MBIDF aux TAB (6-5).

Nono qui avait jusque là réussit une très belle prestation en quart de finale ressentait une douleur à la hanche. C’est bien de l’avoir signalé. C’est un détail qui a toute son importance. On l’a dit au début, pour réussir, tout doit être millimétré. Ce détail montre la solidarité dans le groupe et l’esprit d’équipe. Naturellement, cela mérite d’être souligné. C’est aussi ça notre force. Kasta décide de faire jouer sur le côté gauche, Nephtalie. On attend qu’il défende bien avant de se porter vers l’avant. Les stéphanois font bien circuler le ballon. Ils sont rapides et très solides défensivement.

Les actions et occasions s’enchainent pour les stéphanois. Nos deux défenseurs Julien l’alsacien et Fletcher tiennent bien la baraque. Pierofrey nous sort deux arrêts magnifiques sur corner. Deux ou trois de leurs tirs frôlent nos poteaux. C’est chaud, ça brule et puis c’est tout ! Chaud, mais il pleut encore. On n’y arrive pas. Yohan a une occasion. Sa frappe passe au dessus. Prince et Kamel ont essayé en fin de match de scorer. Trop difficile, la défense adverse est bien regroupée et très organisée. Le match se termine 0 – 0. On va aux tirs au but.

Histoire de pénos (acte II)

Les trois tireurs ne changent pas et sont très motivés. L’ordre des tireurs est le même. La séance est longue. Deux séries sont nécessaires pour départager les deux équipes. Le suspens est intense. On reste ensemble, soudés et on attend le verdict. Notre capitaine s’élance et marque. C’est bon ça ! L’ASSE marque ensuite. Fletcher a la pression. Le gardien cherche à le déconcentrer : « Tu veux que je plonge à gauche ou à droite, à toi de voir ? (quelque chose du genre.)». Fletcher prend de l’élan. On croit en lui. Badam, sous la barre en plein milieu. Va le chercher au fond petit canaillou ! C’est ça, ça t’apprendra à le narguer. Tu as de la chance de ne pas avoir osé mettre ton poignet en opposition (rires). Tu n’as qu’à demander à Kuyen. Il est en arrêt de travail (désolé de le rappeler, hein !). Bref, je ne sais pas comment ça se termine mais on est qualifié. C’est bien là encore l’essentiel.

On l’a fait… on est fou de joie. Dick Byrne, le fondateur de l’association est venu nous encourager toute l’après midi avec Choupikoi. Loulou également, était présent jusqu’à la fin du tournoi. Axelle est passée nous soutenir en quart contre les marseillais. Ca fait plaisir de voir les membres de l’association avec nous, sous la pluie. Des photos pleuvent… des chants résonnent aux abords du terrain. Quelle ambiance, je ne la connaissais vraiment pas. C’est ça la Kop cup ! On est en finale contre le Celtic Irish Club Marseille. C’est la finale rêvée secrètement. On ne peut plus se cacher. La fête va être belle. Il faut qu’il pleuve lors de cette finale (c’est ce que je souhaite profondément, je l’avais annoncé à Gibal la veille et Kamel n’en pense pas moins… lui aussi). C’est la joie totale côté bordelais. La chance était pour nous. Quoiqu’il arrive maintenant, on fera mieux que l’an passé et la coupe se rapproche.

Préparation de la finale.

On va se retrouver tous dans les vestiaires : on discute, on s’encourage. On peut lire la concentration sur les regards. Coach Kasta sait que le changement, c’est maintenant ! Tenants du titre, et surtout quadruple vainqueur du tournoi, le « Celtic Irish club de Marseille » fait figure d’épouvantail et compte bien empocher sa cinquième « étoile ». Douze buts marqués durant la journée. Aucun but encaissé.

Ca va être énorme ! On insiste sur le marquage, sur le travail de l’attaquant et des hommes du milieu. La rage de vaincre s’installe. Chaque joueur avait reçu des consignes particulières le matin. Un petit rappel était nécessaire avant la finale. Le Celtic a éliminé à trois reprises les MBIDF lors des trois précédentes éditions. On a un système de jeu, des principes de base du football… faut pas déconner, on est un groupe, on vit bien, on se chambre : (Fletcher, tu as le corps en « arrière » (((( )))) . Avec l’accent des îles, c’est bien mieux Kasta) ! Intérieurement, je suis déjà dans le match… contre le Celtic, depuis la matinée.

Finale: Celtic Irish Club Marseille-MBIDF (FC Girondins de Bordeaux) 0-0
Victoire des MBIDF aux TAB (2-3).
Tirs aux buts : Kamel (but, 1-0) ; Celtic Irish Club Marseille (but, 1-1) ; yohan (but, 2-1) ; Celtic Irish Club Marseille (but, 2-2) ; Hope Dreams (but, 3-2) ; Celtic Irish Club Marseille (arrêt de Pierofrey, 3-2).

Comme d’habitude, le Celtic a fait son petit bonhomme de chemin, battant Manchester United 2-0 en quart de finale puis corrigeant Solo Milan en demi-finale (4-0), atteignant ainsi leur cinquième finale consécutive.
18h20 : Je demande à notre capitaine de choisir la partie gauche du terrain si on gagne « le toast ». L’arbitre nous annonce que la finale débutera à 18h30. Il n’est plus possible de se poser des questions inutiles. Gibaldipontin attend ce moment avec impatience. Une finale se gagne sur des détails. C’est une habitude, une certaine expérience, un certain vécu dans la vie d’un groupe qui me fait le dire. J’avais des certitudes avec une grande confiance en la méthode.

Parfois, il faut savoir imposer ses idées, faire sortir les joueurs de leur réserve pour tirer le maximum de leur potentiel. Cela peut faire des déçus, mais c’est comme ça. Certains peuvent ne pas comprendre les choix du coach mais c’est toujours pour l’intérêt du groupe. On se dit qu’aucun écart ne sera toléré car on est en finale. Une finale, ça se gagne. Tout est prêt, tout se passe comme prévu.

Coach Kasta me dit : « Je suis épuisé… ». Ce n’est pas le moment de trembler. Je sais qu’on va le faire. Il est rassuré (ou pas) à ce moment. Tout est anticipé, vous n’allez pas me croire mais le scénario avait un air du déjà vu. Après, certains diront qu’on a eu de la chance. Oui, mais pour avoir de la chance, il faut oser et croire en nous “;” c’est ce que nous coachs avons essayé de faire passer comme message aux joueurs.

18h25 : Kamel vient me voir. On a notre secret. On sait qu’il va se passer quelque chose de grandiose. On attend un signe du destin. A côté, j’observe Kasta qui compte ses pas. Il s’arrête un instant et va parler à Mafalda. C’est sans doute notre mascotte. Elle a bravé la pluie toute la journée. Elle est mouillée, mais elle tient à nous encourager jusqu’au bout. C’est ça une supportrice. Au passage, merci madame pour ta très grande implication personnelle.

18h30 :

Il pleut. Finale pluvieuse, victoire heureuse … (ou pas). En tout cas, le match va commencer. Kasta met son équipe type avec Yohan en attaque à la place de Victor. Les deux équipes sont au centre du terrain. Les capitaines font le « tosse » pour choisir le terrain. Ca y est ! Tout est bon pour nous. On a un avantage psychologique : un petit clin d’œil à Kasta pour lui dire c’est bon, ça va le faire. 15 minutes à jouer. Instant de vérité. Cette finale rêvée, on va la jouer pour la gagner. Le Celtic, habitué à dérouler face à ses adversaires, se heurte à une défense solide et très bien regroupée autour de Pierofrey. Quel match ! Prince, moteur du milieu de terrain des MBIDF a privé de ballons le meilleur joueur du tournoi.

Le match s’emballe, l’opposition est belle. L’assistance est partagée, certains Reds de Liverpool encouragent le Celtic Irish Club Marseille, alors que d’autres encouragent les bordelais. Les Stéphanois se mettent en mode « Ultras », et tapent sur les poubelles. Ils soutiennent les MBIDF avec qui l’entente semble beaucoup plus que cordiale qu’avec les autres associations. C’est la folie, coach Kasta encourage ses hommes. Le système est verrouillé. Impossible pour le Celtic de développer son jeu à une touche de balle. On se dit qu’on va finir par marquer le but qui va nous libérer. Yohan a une occasion d’ouvrir son compteur après 7 minutes de jeu. Il élimine sur un crochet extérieur le défenseur irlandais et voit sa frappe frôler le poteau du gardien. My godness !

Il nous manquait un peu de punch. Victor effectue son entrée à la place de Hope Dreams. L’équipe est un peu plus équilibrée car le Celtic attaquait essentiellement sur notre côté gauche. On assiste à une belle combinaison partie de notre base défensive puis passant par notre milieu. Prince décale sur la gauche Victor qui joue sur Yohan. Un contrôle, une feinte et un tir au dessus. Ca c’est beau ! On joue au football et on reste concentrés sur notre sujet. La fin du match approche. Une autre contre attaque voit une frappe de Prince passée juste à côté des buts. Kamel a piégé le milieu de terrain adverse qui évoluait aussi en 2 – 3 – 1. Le Celtic a essayé de faire déjouer les MBIDF en passant en 2 – 1 – 3. Ceci a obligé nos ailiers à revenir défendre. Cependant, notre marquage en zone a été trop bien huilé pour faillir à ce moment de la journée. L’arbitre sifflera la fin du match sur le score de 0-0. C’est le seul match durant lequel le Celtic n’a pas marqué. C’est déjà une très belle performance. On termine le tournoi avec seulement deux buts encaissés.

Histoire de pénos (acte III)

Le match se conclut aux tirs au but. Tout le monde se rassemble autour des buts pour connaître l’issue de ce tournoi. Nos responsables se prennent à rêver. C’est possible. On reste unis. C’était le mot d’ordre. Ensemble, jusqu’au bout pour réussir. Le changement, c’est maintenant ! Annonce t-il, notre ami Loulou972 aux abords du terrain. Les encouragements redoublent. Le Celtic Irish Club, avec ses quatre titres consécutifs reste grand favori, grâce à ses quatre derniers tournois remportés. Les tireurs marquent.

Dans l’ordre : Kamel, Yohan et Hope Dreams ne tremblent pas. C’est au tour du Celtic de jouer sa finale. On se prépare à bondir en cas d’échec du marseillo-écossais. Il va rater son tir. C’est chose faite. Notre héros Pierofrey, parti du bon côté, nous fait chavirer de bonheur. C’est une joie immense. On l’a fait. Elle est à nous. Les MBIDF remportent le tournoi, contre tous les pronostics, et serrent les mains de leurs adversaires, déçus mais très fair-play.

L’état d’esprit en grand vainqueur

Dernier évènement de la journée, la remise des trophées s’effectue devant toutes les équipes, par respect pour l’organisation, et pour faire perdurer la bonne ambiance. Julien distribue les coupes et autres récompenses. L’ambiance est bonne et sympathique sous les applaudissements et les chants des différentes équipes. C’est beau, c’est génial. Ceux qui ne sont pas venus ont matière à regretter de ne pas être venus. L’organisateur a été félicité pour son dévouement. Il a ensuite invité l’ensemble des participants à se retrouver dans un bar du onzième arrondissement de Paris samedi soir pour conclure cette agréable journée dans la convivialité. Cet état d’esprit n’a pas été perdu de vue de la journée. En dépit de l’envie de performance, tout ce beau monde prouve que supporter son club peut rimer avec convivialité et respect mutuel.

Toutes ces équipes développent un autre football : un football de masse qui est peu connu, mais qui démontre une autre facette du « supportérisme ». C’est également, le paradoxe du meilleur état d’esprit que l’on puisse trouver dans le sport de manière générale.

La Kop Cup connaîtra certainement une sixième édition. Nul doute que le Celtic Irish de Marseille reviendra plus fort et aura à coeur de défendre ses chances, montant à la capitale depuis la cité phocéenne. Quant à nous, il ne faut pas se croire beau. Si nous sommes là, c’est par ce que les anciens ont tracé le chemin. Nous sommes en train d’écrire une belle page de notre histoire, une page de l’histoire de notre association. Faisons preuve d’humilité. On sera très attendu l’année prochaine sur tous les terrains que cela soit dans le championnat des supporters ou dans les autres compétitions. Félicitations à tous les joueurs, c’est votre victoire. C’est aussi celle de l’association et de vos responsables. La route est encore longue. Gardez cet état d’esprit irréprochable. Restons les pieds sur terre.

A titre personnel, je tiens à remercier Kasta, Gibaldipontin et Paulette qui m’ont bien accueilli au sein de la section foot. Je n’oublie pas Mikou972 qui m’a permis de vous rencontrer. Cette victoire est pour vous. Elle était envisagée (en toute modestie) le 12 juillet 2010. Je le répétais quelques fois en réunion ou en aparté, arguant le fait que les MBIDF gagneraient la Kop Cup dans les deux ou trois ans à venir. Au vu des performances du Celtic et des autres équipes on savait que ce serait difficile. Mais on l’a fait ! Vous ne rêvez pas les amis.

Pour réussir, il fallait une osmose, une complicité et une bonne dose de complémentarité avec Kasta et cela a donné des résultats. Les joueurs ont adhéré au schéma de jeu proposé par le sélectionneur en 2 – 3 – 1. Là encore, il fallait que chacun s’adapte et fasse les efforts nécessaires pour maintenir le bon climat dans la vie du groupe. Pour l’association, pour son père fondateur Dick Byrne, pour le président et tous les membres MBIDF, sans oublier nos blessés et ceux qui n’ont pas eu la chance d’être sélectionnés… un grand bravo et merci pour le travail réalisé. Après cette mémorable saison 2012 : reposez-vous, vous le valez bien. A la saison prochaine sans doute pour de nouvelles aventures… au galop, comme dirait notre Nono national.

Man té sèten dépi dé-zan kè lé MBIDF téké champion la Kop Cup !
Nou fey ba zot zanmi sipotè an manniè ki obidjoul !

(Depuis deux ans, j’avais la certitude que les MBIDF seraient vainqueurs de la Kop cup. On l’a fait, pour vous amis supporters, proprement !).

Merci VALITO

MB IDF

debout : loulou972, valito, pierofrey, prince, yohan, hope dreams, fletcher, kasta, gibaldipontin
assis : kamel95, l’alsacien, victor, nono, nephtalie


Come Together : 2eme (01/07/2012)

01/07/2012 Come Together : Finaliste (équipe A), 1/4 finaliste (équipe B) sur 10

Poule 2

MB IDF A 1 – 0 FC Wood
but : csc (frappe de kamel)

MB IDF B 2 – 0 ASC Ministère de la Justice
buts : Robby (passe de paulette), Robby (passe de koh)

MB IDF A 0 – 0 Team Futsal

MB IDF B 2 – 1 FC Wood
buts : Paulette (passe de robby), Wood, Paulette (passe de Kyfran)

MB IDF A 2 – 0 MB IDF B
buts : Kamel (passe de yohan), Yohan (passe de kamel)

MB IDF B 0 – 3 Team Futsal
buts : Futsal, Futsal, Futsal

MB IDF A 0 – 0 ASC Ministère de la Justice

Classement

1. MB IDF A 8 pts ( 2 G – 2 N – 0 P / 3 BP – 0 BC )
2. Team Futsal
3. MB IDF B 6 pts ( 2 G – 0 N – 2 P / 4 BP – 6 BC )
4. FC Wood
5. ASC Ministère de la Justice

1/4 finale

MB IDF B 0 – 2 All Stars
buts : All Stars, All Stars

MB IDF A 1 – 0 Hex@gones
but : L’alsacien (sur coup franc)

1/2 finale des perdants

MB IDF B 1 – 1 (tab 2-3) Team Futsal
buts : Futsal, Paulette (passe de robby)
tab : gibal, paulette

Match pour la 7eme place

Non joué

1/2 finale

MB IDF A 1 – 0 FC Wood
buts : Kamel (passe de piero)

Finale

MB IDF A 1 – 1 (tab 3-4) Les Spartiates
buts : Spartiates, Paulette (passe de kamel)
tab : paulette, kamel, hope dreams

Compte-rendu

Pas de compte-rendu

MB IDF A

debout : yohan, valito, pierofrey, fletcher
assis : kasta, kamel95, l’alsacien, hope dreams
absent sur la photo : dam

MB IDF B

debout : mikou972, pauleta22, robby, kyfran
assis : koh, nephtalie, gibaldipontin


Tournoi MB IDF : 1er (24/06/2012)

24/06/2012 Tournoi MB IDF : Vainqueur (équipe Coach), 1/4 finaliste (équipe Gibaldipontine), 1/2 finaliste consolante (équipe Président) sur 12

Groupe A

1ere journée

Esprit Monégasque de Paris 1 – 1 Dogues de Paris
Esprit Monégasque de Paris : Patrick
Dogues de Paris : Hamed

Esprit Canari 1 – 0 Bonito Team
Esprit Canari : Bruno

MB IDF Coach 0 – 0 Metz Capitale

2eme journée

Dogues de Paris 2 – 2 Bonito Team
Dogues de Paris : Omar x2
Bonito Team : Roy x2

Esprit Monégasque de Paris 0 – 2 MB IDF Coach
MB IDF Coach : Victor x2

Esprit Canari 1 – 2 Metz Capitale
Esprit Canari : Bruno
Metz Capitale : Mix-Curt, Gaulois

3eme journée

Dogues de Paris 0 – 0 MB IDF Coach

Esprit Monégasque de Paris 7 – 1 Esprit Canari
Esprit Monégasque de Paris : Steven x5, Patrick x2
Esprit Canari : Bruno

Bonito Team 0 – 1 Metz Capitale
Metz Capitale : Philippe

4eme journée

Esprit Canari 0 – 4 MB IDF Coach
MB IDF Coach : Kamel x3, Victor

Dogues de Paris 0 – 0 Metz Capitale

Esprit Monégasque de Paris 2 – 1 Bonito Team
Esprit Monégasque de Paris : Patrick x2
Bonito Team : Vincent

5eme journée

Dogues de Paris 1 – 1 Esprit Canari
Dogues de Paris : x
Esprit Canari : Bruno

Bonito Team 0 – 0 MB IDF Coach

Esprit Monégasque de Paris 1 – 1 Metz Capitale
Esprit Monégasque de Paris : Patrick
Metz Capitale : Mix-Curt

Classement

1. MB IDF Coach 9 pts ( 2 G – 3 N – 0 P / 6 – 0 )
2. Metz Capirale 9 pts ( 2 G – 3 N – 0 P / 4 – 2 )
3. Esprit Monégasque de Paris 8 pts ( 2 G – 2 N – 2 P / 11 – 6 )
4. Dogues de Paris 5 pts ( 0 G – 5 N – 0 P / 4 – 4 )
5. Esprit Canari 4 pts ( 1 G – 1 N – 3 P / 4 – 14 )
6. Bonito Team 2 pts ( 0 G – 2 N – 4 P / 3 – 6 )

————————————————————

Groupe B

1ere journée

MB IDF Président 0 – 4 Les Gras du Bide
Les Gras du Bide : Alban, Manu x2, Mike

Liverpool France 1 – 1 MB IDF Gibaldipontine
Liverpool France : Alexandre
MB IDF Gibaldipontine : Goa24

ASC Ministère de la Justice 1 – 1 Hex@gones
ASC Ministère de la Justice : Mike
Hex@gones : Dorian

2eme journée

Les Gras du Bide 0 – 2 MB IDF Gibaldipontine
MB IDF Gibaldipontine : Pauleta22 x2

MB IDF Président 1 – 2 ASC Ministère de la Justice
MB IDF Président : Ludo92250
ASC Ministère de la Justice : Cyril x2

Liverpool France 2 – 0 Hex@gones
Liverpool France : Julien, Ronan

3eme journée

Les Gras du Bide 1 – 1 ASC Ministère de la Justice
Les Gras du Bide : Dominique
ASC Ministère de la Justice : Marc

MB IDF Président 0 – 3 Liverpool France
Liverpool France : Julien x2, Alexandre

MB IDF Gibaldipontine 3 – 1 Hex@gones
MB IDF Gibaldipontine : Pauleta22 x2, Loic
Hex@gones : Anis

4eme journée

Liverpool France 3 – 0 ASC Ministère de la Justice
Liverpool France : Julien, Gian, Jérôme

Les Gras du Bide 2 – 2 Hex@gones
Les Gras du Bide : Alban, Jo
Hex@gones : Djibril x2

MB IDF Président 0 – 2 MB IDF Gibaldipontine
MB IDF Gibaldipontine : Kyfran, Goa24

5eme journée

Les Gras du Bide O – 1 Liverpool France
Liverpool France : Julien

MB IDF Gibaldipontine 1 – 0 ASC Ministère de la Justice
MB IDF Gibaldipontine : Pauleta22

MB IDF Président 1 – 4 Hex@gones
MB IDF Président : Robby
Hex@gones : csc, Thomas, Abdel, Dorian

Classement

1. Liverpool France 13 pts ( 4 G – 1 N – 0 P / 10 – 1 )
2. MB IDF Gibaldipontine 13 pts ( 4 G – 1 N – 0 P / 9 – 2 )
3. Les Gras du Bide 5 pts ( 1 G – 2 N – 2 P / 7 – 6 )
4. Hex@gones 5 pts ( 1 G – 2 N – 2 P / 8 – 9 )
5. ASC Ministère de la Justice 5 pts ( 1 G – 2 N – 2 P / 4 – 7 )
6. MB IDF Président 0 pt ( 0 G – 0 N – 5 P / 2 – 15 )

————————————————————

Consolante – 1/2 Finale

Esprit Canari 2 – 1 MB IDF Président
Esprit Canari : Bruno, Nico
MB IDF Président : Y0f

Bonito Team 1 – 0 ASC Ministère de la Justice
Bonito Team : Roy

Consolante – Finale

Esprit Canari 0 – 4 Bonito Team
Bonito Team : Pedro, Roy x2, Ramine

————————————————————

1/4 Finale

Dogues de Paris 0 – 0 Liverpool France ( tab 1 – 2 )

Metz Capitale 0 – 0 Les gras du Bide ( tab 2 – 3 )

Esprit Monégasque de Paris 2 – 0 MB IDF Gibaldipontine
Esprit Monégasque de Paris : Patrick x2

MB IDF Coach 3 – 0 Hex@gones
MB IDF Coach : Kamel x2, Kasta

————————————————————

1/2 Finale

Liverpool France 1 – 1 Les Gras du Bide ( tab 3 – 4 )
Liverpool France : Ronan
Les Gras du Bide : x

Esprit Monégasque de Paris 2 – 5 MB IDF Coach
Esprit Monégasque de Paris : Patrick x2
MB IDF Coach : Victor x5

————————————————————

Finale

Les gras du bide 0 – 2 MB IDF Coach
MB IDF Coach : Victor x2

————————————————————

Vainqueur : MB IDF Coach
16 BP – 2 BC
Victor 10, Kamel 5, Kasta 1

Finaliste : Les Gras du Bide
8 BP – 9 BC
Alban et Manu 2, Dominique et Jo et Manu et ? 1

1/2 Finaliste : Esprit Monégasque de Paris
15 BP – 11 BC
Patrick 10, Steven 5

1/2 Finaliste : Liverpool France
11 BP – 2 BC
Julien 5, Alexandre et Ronan 2, Jérôme et Gian 1

1/4 Finaliste : Metz Capitale
4 BP – 2 BC
Mix-Curt 2, Gaulois et Philippe 1

1/4 Finaliste : MB IDF Gibaldipontine
9 BP – 4 BC
Pauleta22 5, Goa 2, Kyfran et Loic 1

1/4 Finaliste : Dogues de Paris
4 BP – 4 BC
Omar 2, Hamed et ? 1

1/4 Finaliste : Hex@Gones
8 BP – 12 BC
Djibril et Dotian 2, Abdel et Anis et Csc et Thomas 1

Vainqueur Consolante : Bonito Team
8 BP – 6 BC
Roy 5, Pedro et Ramine et Vincent 1

Finaliste Consolante : Esprit Canari
6 BP – 19 BC
Bruno 5, Nico 1

1/2 Finaliste Consolante : ASC Ministère de la Justice
4 BP – 8 BC
Cyril 2, Marc et Mike 1

1/2 Finaliste Consolante : MB IDF Président
3 BP – 17 BC
Ludo92250 et Robby et Y0f 1

Compte-rendu

TOURNOI MBIDF VI
Dimanche 24 juin 2012
Parc interdépartemental de Choisy-le-Roi
Temps très pluvieux

La 6ème édition du tournoi MBIDF est le second tournoi à 7 de l’année, après celui de la semaine dernière, où deux équipes ont défendu nos couleurs lors du tournoi vintage so foot.
Notre équipe, emmenée par Valito et moi-même, a pour objectif d’afficher un état d’esprit exemplaire, tant dans la solidarité, la générosité (mais pas envers l’adversaire hein, faut pas déconner), que le fair play. Au niveau du jeu, le dispositif mis en place est un 2-3-1, lequel ne sera substitué à aucun autre pendant tout le tournoi, les consignes étant de développer un jeu au sol rapide allié à un replacement défensif intransigeant.

L’équipe-type :

Babou
Julien – Fletcher
Kamel – Prince – Nono
Victor

Victor et Kamel ont de nombreuses fois permuté, Nono s’est parfois positionné avant-centre.

Les remplaçants :
Valito, entré en cours de jeu au poste d’avant centre, est le plus souvent resté en bord de touche pour diriger l’équipe.
Koh : Entré régulièrement au poste de milieu droit. Titulaire lors du second match.
Kasta : Entré en milieu axial à plusieurs reprises, excepté face à Bonito et en finale.

1er match :
MBIDF Coach 0 – 0 Metz Capitale

Première rencontre face à nos amis bien connus des MC. Très vite, Victor se signale par une frappe croisée qui rase le montant droit du portier grenat, excellent par ailleurs tout au long du tournoi. Ce sera notre plus franche occasion même si globalement, nous dominons la rencontre et nous procurons les situations les plus dangereuses. MC est une bonne équipe, et notre vigilance est mise à l’épreuve. Néanmoins, c’est une bonne entrée en matière et le système audacieux, mis à l’épreuve sur ce premier match, a plutôt bien fonctionné, notamment défensivement. A confirmer lors du second match.

2ème match :
MBIDF Coach 2 – 0 EMP

Nous gagnons logiquement cette rencontre grâce à deux buts de Victor, plein d’opportunisme, qui aura profité des hésitations de la défense monégasque. Au final, le bilan du match est mitigé : nous avons bien résisté aux fulgurances des rouge et blanc, la défense a tenu bon, le système a confirmé sa solidité, mais la circulation de balle a été laborieuse et nous devons progresser dans ce domaine, à l’approche de notre troisième rencontre.

3ème match :
MBIDF Coach 0 – 0 Dogues de Paris
Les lillois s’avancent sur le pré humide avec une bien belle équipe, même si deux matchs nuls ont sanctionné leurs premiers matchs. Ils nous imposent un rythme et une intensité auxquels nous répondons fièrement. Les contacts sont parfois rudes mais corrects. Le match est indécis. Nous ne subissons pas, notre défense n’est pas vraiment mise en danger, la leur non plus. Score logique pour ce deuxième 0-0 de la matinée. Il va falloir marquer des points.

4ème match :
MBIDF Coach 4 – 0 Esprit Canari

L’EC a débuté le tournoi par une prometteuse victoire face à la Bonito. Depuis, ils ont perdu un joueur sur blessure et viennent d’essuyer un cuisant 7-1 face à Monaco. Nous envisageons de débuter la partie en imposant le même rythme qu’au match précédent. Ce match sonnera le réveil de Kamel, qui inscrira trois buts. Victor y allant de sa réalisation. Nous remportons le match logiquement, avec sérieux. Certaines bonnes situations auraient pu trouver meilleur écho, mais l’essentiel est d’avoir gagné par une nette différence de buts et d’avoir préservé notre invincibilité. Nous sommes qualifiés. Reste à gagner la première place.

5ème match :
MBIDF Coach 0-0 Bonito Team

La bonito est une bonne équipe, forte de plusieurs très bonnes individualités. Mais une nouvelle fois, les résultats ne parlent pas pour eux. 1 pt seulement à l’issue des 4 premiers matchs, ils sont éliminés. Nous avons besoin d’une victoire pour assurer la tête de la poule. Elle n’arrivera pas, malgré nos efforts et une fin de match haletante. Victor s’est vu refusé un but, nos occasions sont légion mais de la précipitation, de la maladresse ou un manque de lucidité ont eu raison de nos nombreuses tentatives. Malgré tout, le nul entre EMP et MC fait nos affaires, et c’est à la différence de buts que nous terminons premier de la poule.

Le classement :

1. MB IDF Coach 9 pts ( 2 G – 3 N – 0 P / 6 – 0 )
2. Metz Capirale 9 pts ( 2 G – 3 N – 0 P / 4 – 2 )
3. EMP 8 pts ( 2 G – 2 N – 2 P / 11 – 6 )
4. Dogues de Paris 5 pts ( 0 G – 5 N – 0 P / 4 – 4 )
5. Esprit Canari 4 pts ( 1 G – 1 N – 3 P / 4 – 14 )
6. Bonito Team 2 pts ( 0 G – 2 N – 4 P / 3 – 6 )

Bilan très positif, malgré trois 0-0. Le système fait ses preuves, les joueurs répondent présents, et ont encore des ressources. Nous montons en puissance au fil des matchs. A nous de poursuivre sur notre lancée en ¼ de finale.

¼ de finale :
MBIDF Coach 3 – 0 Hex@gones

Il y aura peu de suspense. Très vite, nous marquons un but heureux suite à un débordement de Kamel, son centre fort finissant au fond des filets après avoir ricoché sur le gardien. Puis, un slalom du même Kamel, un très bon appel croisé de Victor libérant l’espace, et la frappe croisée de Kamel du gauche finissant petit filet. Magnifique. Ce même petit filet bienveillant accueillera, la frappe du gauche de Kasta suite à un service de Kamel, encore lui. Le n°7 adverse, Djibril, nous en fera voir par sa puissance et ses chevauchées rageuses, mais notre but restera une nouvelle fois inviolé, pour ce 6ème match de la journée. Nous atteignons donc les demies sans avoir pris de buts, ce qui est déjà une performance.

½ finale
MBIDF Coach 5 -2 EMP

Nous retrouvons l’EMP sur notre chemin après notre victoire 2-0 en poule. Ce qui semblait être une victoire logique, s’est avéré une belle performance tant l’EMP a posé des problèmes à toutes les équipes. Au point qu’ils aient éliminé nos frères de la MBIDF Gibaldipontine au tour précédent. Le match est un peu décousu, nous menons rapidement au score avec Victor, en état de grâce, qui inscrira les 5 buts pour ce qui restera comme notre match le plus offensif. A contrario, nous encaissons deux buts dont un vraisemblablement hors jeu mais que nous ne contesterons pas. De l’autre côté, il semble qu’un de nos buts ne soit pas valable suite à un corner ayant dépassé les limites du terrain. Qu’importe, si l’EMP pousse et nous impose un rythme échevelé pour revenir au score sous une pluie diluvienne, nous tenons bons et notre victoire est méritée.

Finale
MBIDF Coach 2-0 Gras du Bide

Une finale est toujours à craindre. Mais notre équipe a démontré ses valeurs et sa détermination, pour ne pas laisser les gras du bide emporter la mise. Au final, un match que nous remportons sans vraiment trembler au terme d’un match très correct de part et d’autre. Victor marque les deux buts, dont le dernier après un crochet dont le défenseur se souviendra longtemps, et un plat du pied lucide dans le petit filet. La victoire est belle, malgré la pluie qui nous contraint d’écourter sa célébration.

Les boys :

Babou : Très sûr et efficace. Il a longtemps préservé notre cage. Un exploit qui revient à l’équipe toute entière, mais bien sûr à la défense, et évidemment à lui. Il a notamment détourné une frappe sur la barre, est sorti plusieurs fois au devant des adversaires. Peut être un peu trop de relances au pied.

L’alsacien : Son entente avec Fletcher en défense a été remarquable. Toujours bien placé, ses interventions ont toujours été tranchantes, ses relances souvent justes. Une ouverture lumineuse en demie pour Victor. Un tournoi plein.

Fletcher : A l’instar de Julien, il a lui aussi gagné pratiquement gagné tous ses duels. Très précieux sur les ballons aériens et pour couper les trajectoires. Déplacement latéral efficace et intelligent. A alterné le bon et le moins bon dans ses transmissions au sol, mais on retiendra tour de même une passe décisive lumineuse en phase de poule.

Nono : Promu capitaine, nono s’est évertué à montrer l’exemple, par sa vaillance, son travail incessant et sa disponibilité. Peu en vue offensivement, sans doute à cause de da débauche d’énergie défensive. Pour cette raison, il a parfois été ménagé par le coaching. Au final, il a été solide sur la durée.

Prince : Arrivé en retard, a eu du mal à entrer dans le tournoi. S’est bonifié au fil des matchs. Placé au cœur du jeu dans un rôle difficile de n°6, avait pour consigne de poser et d’orienter le jeu. Il a plus été à l’aise dans un rôle de perforation où sa conduite de balle et sa vitesse font souvent mal à l’adversaire. S’est bien battu sur les tâches défensives en finale.

Kamel : La mise en route a été un peu retardée. Mais lorsque Kamel est entré dans le tournoi, il n’en est plus sorti. Ses chevauchées ont donné le tournis aux défenses adverses, il a été à l’origine ou à la finition de nombreux buts. Sans pour autant négliger son travail défensif et son replacement. Parfois un peu de précipitation ou un manque de lucidité pour exécuter le bon geste ou le bon choix en phase terminale des actions.

Victor : Le joueur du tournoi. A beaucoup tenté, et beaucoup réussi, en dépit d’une gêne au genou. Sa technique et sa puissance en font un poison pour les défenses. Ses déplacements sont justes, ses prises de balles impressionnantes. Très utile devant bien sûr mais également sur un côté où ses accélérations sont tranchantes. Est capable également d’orienter le jeu au milieu si nécessaire. Du grand Victor.

Koh : Entré milieu droit, avait pour consignes des tâches défensives, ce dont il s’est très bien acquitté. Très pugnace au duel, n’a jamais lâché. Une énergie à canaliser pour ne pas sortir du match lorsque les décisions sont contre lui.

Valito : Peu entré en jeu, a eu du mal avec le rythme de jeu pratiqué. Mais l’essentiel est ailleurs pour sa première en tant que co-coach d’une équipe MBIDF prétendante au titre. A développé les consignes de jeu et encouragé vaillamment l’équipe. Son énergie sur le bord de touche, et sa satisfaction après la victoire, ont fait plaisir à voir.

Kasta : Plusieurs fois entré en jeu eu milieu axial, s’est appliqué balle au pied à jouer juste par du jeu à une touche, à occuper l’axe et à bien défendre. Parfois dépassé par le rythme, son manque de puissance et de vitesse a parfois fait défaut. A marqué un but qui vient récompenser un bon tournoi en tant que joueur. En tant que coach, Kasta s’est concentré sur les causeries d’avant match, les principes directeurs de jeu et l’état d’esprit, laissant la partie technique à Valito, avec qui il a formé un duo complémentaire.

Bilan : Un tournoi très réussi à tous points de vue. Les gars ont fait honneur au maillot tant au niveau des résultats que sur leur état d’esprit. L’ambiance a été excellente tout au long de la journée. C’est un plaisir d’avoir partagé cela avec vous et je vous redis ma fierté de ce que nous avons démontré.

Un remerciement spécial à tous nos amis et supporters d’être venus nous voir et nous aider, notamment au stand buvette, à Réjane pour son arithmétique légendaire, au kop mbidf venu nous encourager en demie et en finale, aux excellents photographes, à tous les généreux pâtissiers et cuisiniers, aux équipes, à la section foot et à tout le bureau pour notre heureuse collaboration pour cet évènement, ainsi qu’à tous ceux qui ont fait de ce tournoi une réussite. Merci !

Un très bon rétablissement et une bise à Loic.

Merci KASTA

Dimanche 24 juin / Parc Interdépartemental des Sports de Choisy le Roi
Temps : Pluvieux
Tournoi : 12 équipes (2 poules de 6 équipes)
Les deux premiers sont qualifiés pour les 1/4 de finale.
Match de 15′ sur un 1/2 terrain synthétique
Arbitre : non officiel
Tacles autorisés / Hors-jeu dans la surface à l’appréciation de l’arbitre / Passe en retrait du pied au gardien : celui-ci ne peut pas prendre le ballon à la main / Touche à la main / Carton jaune : 3′ d’expulsion temporaire

Le coaching de l’équipe MB IDF “Gibaldipontine” est assuré par Nephtalie et moi. On s’appuiera sur quelques cadres de l’équipe (Paulette et Goa) pour définir la tactique de jeu.
On décide de commencer le tournoi en 2-3-1 mais très vite on est repassé au traditionnel et plus sécurisant 3-2-1.
Sans surprise, le brassard de capitaine est donné à Paulette.

Poule B

MB IDF “Gibaldipontine” 1 – 1 Liverpool France (goa, liverpool)

Equipe :

El Pedriito
Loïc – Maximus
Loulou (Gibal) – Goa – Nephtalie (Kyfran)
Paulette

A noter que le changement de joueur se fera à chaque match vers la 7’30” de jeu.

1er match de la journée face à Liverpool.
On décide de démarrer le tournoi en 2-3-1 avec “Lo” et “Ic” en défense. En effet nos défenseurs s’appellent tous les deux Loïc (le frangin de Gibal et Maximus).
Goa doit être le patron du milieu en position de 6. Loulou (puis Gibal) occupe le milieu droit et Nephtalie (puis Kyfran) le milieu gauche.
Paulette fait son grand retour à la pointe de l’attaque.
Sur une passe en profondeur de Paulette, Goa trompe le gardien et ouvre le score (1-0).
Le match est équilibré. On n’est pas assez présent sur les côtés. On laisse un peu trop facilement Liverpool développer son jeu.
En fin de match, Liverpool égalise sur une action bien construite (1-1). Le match nul est plutôt logique.

MB IDF “Gibaldipontine” 2 – 0 Les Gras du Bide (paulette, paulette)

Equipe :

El Pedriito
Gibal (Loulou) – Maximus – Kyfran (Nephtalie)
Goa – Loïc
Paulette

2eme match de la journée face au Gras du Bide (1/2 finaliste l’an passé et futur finaliste).
Ayant laissé trop d’espace lors du 1er match, n’ayant pas assez de volume de jeu sur les côtés, on décide de revenir à un dispositif plus sécurisant (3-2-1).
Maximus est désigné patron du secteur défensif. Goa et Loïc sont chargés d’animer le milieu de terrain. Paulette reste en pointe.
Gibal (puis Loulou) et Kyfran (puis Nephtalie) descendent d’un cran.
Tout de suite, on est mieux en place. On joue bien. On construit, on développe du jeu. Nos adversaires ne se créent pratiquement pas d’occasions.
Paulette ouvre le score sur une frappe enroulée (avec un peu d’effet). Le gardien adverse va nous gratifier d’une splendide Arconada (1-0).
En fin de match, Paulette doublera le score sur une frappe dans un angle fermé (2-0).

MB IDF “Gibaldipontine” 3 – 1 Hex@gones (paulette, loïc, paulette, hex@gones)

3eme match de la journée face aux Hex@gones. Damien le responsable des Hex@gones me proposent un chèque pour laisser gagner son équipe (Aulas sort de se corps).
Pas de changement dans le dispositif tactique.
On fait de nouveau un excellent match. Paulette ouvre le score rapidement (1-0).
Loïc double la mise sur une reprise de volée au raz du poteau. Quelle frappe, probablement un des plus beaux buts du tournoi (2-0).
Paulette inscrit le 3eme but également d’une belle reprise de volée (3-0).
En fin de match, on se laisse un peu aller. Les lyonnais en profitent pour réduire le score par Anis (3-1).

Avec 2 victoires et 1 nul on est (presque) qualifié. On décide pour les 2 prochains matchs de faire reposer les joueurs offensifs de l’équipe (Goa, Loïc et Paulette).
Tout se passe bien. Notre but est d’arriver frais pour les 1/4 de finales.

MB IDF “Gibaldipontine” 2 – 0 MB IDF “Président” (kyfran, goa)

4eme match de la journée face à nos amis de MB Prez. C’est un derby qui n’est pas toujours simple à jouer.
On domine le match. On se créé beaucoup d’occasions, peut-être parfois on se précipite un peu trop.
Sur une belle action construite, on ouvre le score par Kyfran (1-0).
Goa double la mise d’une frappe lointaine (2-0).
A noter le très bon état d’esprit de tous les joueurs. ce fut un match plaisant à jouer.

MB IDF “Gibaldipontine” 1 – 0 ASC Ministère de la Justice (paulette)

5eme match de la journée face au Ministère de la Justice. A noter que n’étant que 5 joueurs, ils sont renforcés par Mathilde au poste de gardien et un joueur des Gras du Bide dans le champ.
On continue sur notre lancée en produisant du jeu. On domine. Personnellement, j’ai 2-3 occasions d’ouvrir le score mais Mathilde réalise de beaux arrêts.
Elle ne pourra rien sur une reprise à bout portant de Paulette (1-0). Celui-ci avait repris une passe “caviar” de Loïc.

Notre de phase de poule allait être (quasi) parfaite quand la tuile nous tombe dessus.
Maximus se blesse à la cheville sur un contact avec un joueur adverse. Son tournoi est terminé. On apprendra plus tard qu’il souffre d’une “belle” entorse à la cheville qui nécessite 15 jours d’arrêt.
C’est un VRAI coup dur. Tout d’abords pour lui et sa santé, et, ensuite pour nous car il était la poutre de notre défense.
C’est le 2eme tournoi en 1 semaine où on perd sur blessure le défenseur central. Grrrrrr

On termine 2eme de la poule devancé uniquement à la différence de but par Liverpool.

Classement

1. Liverpool France 13 pts ( 4 G – 1 N – 0 P / 10 – 1 )
2. MB IDF Gibaldipontine 13 pts ( 4 G – 1 N – 0 P / 9 – 2 )
3. Les Gras du Bide 5 pts ( 1 G – 2 N – 2 P / 7 – 6 )
4. Hex@gones 5 pts ( 1 G – 2 N – 2 P / 8 – 9 )
5. ASC Ministère de la Justice 5 pts ( 1 G – 2 N – 2 P / 4 – 7 )
6. MB IDF Président 0 pt ( 0 G – 0 N – 5 P / 2 – 15 )

1/4 de finale

MB IDF “Gibaldipontine” 0 – 2 Esprit Monégasque de Paris (patrick, patrick)

Equipe :

El Pedriito
Loulou (Gibal) – Goa (Loulou) – Nephtalie
Loïc – Kyfran (Goa)
Paulette

6eme match de la journée face à l’Esprit Monégasque de Paris.
Nos amis des MB Coach nous ont prévenus du danger que représentait Patrick l’attaquant monégasque (qui finira avec 10 buts co meilleur buteur du tournoi avec Victor).
Pour remplacer Maximus, on décide de positionner Goa en défense central et Kyfran au milieu. Paulette reste à la pointe de l’attaque.
Malheureusement on va louper quelque peu notre match.
Très vite, sur une erreur défensive, Patrick ouvre le score (1-0).
C’est la 1ere fois du tournoi qu’on se retrouve mené au score. On se précipite.
Pour tenter de revenir, nous décidons de faire monter Goa au milieu, Loulou prenant sa place en défense. Malgré cela, on est poussif.
On se créé quelques occasions mais on ne cadre pas.
On encaisse un 2eme but signé Patrick sur la 2eme occasion de l’EMP (2-0). A noter une faute de Monaco au départ de l’action (que l’arbitre reconnaitra mais malheureusement trop tard pour nous).
A la fin, on obtient un pénalty sur une faute sur Loïc (il est poussé dans le dos). Monaco râle et crie à l’injustice. Paulette décide (à tord ou à raison ?) de tirer à côté.
Au final on ne pourra pas nous dire : “alors on n’attend pas Patrick ?”. Il a fait la différence à lui tout seul. Bravo à lui.
Conclusion : c’est rageant de sortir comme ça. On réalise notre moins bon match au plus mauvais moment.
Avec Maximus, je pense qu’on passait. Après contre l’équipe des MB IDF “Coach”, ça aurait été dur (cmb) car Victor était magique.

Bilan des joueurs

El Pedriito : Bon tournoi. Il ne peut rien sur les buts encaissés. Après il n’a pas fait l’arrêt décisif qui aurait pu nous sauver. Il relance souvent à la main et c’est vraiment top.

Maximus : Enorme, dure sur l’homme, grosse présence athlétique. c’était la pierre angulaire de notre système défensif.

Goa : Du talent, facilité à rendre les ballons propres, 2 buts. Dommage qu’il bosse les samedis (grrrrrr).

Loïc : Grosse perf au milieu. Il a beaucoup apporté, 1 but splendide, quelques passes décisives. Il aurait peut-être pu (du ?) apporter plus offensivement. Il m’a fait plaisir le frangin.

Paulette : 5 buts, 2 passes décisives, de belles stats pour son retour en pointe. Un bon capitaine. A manqué parfois un peu de vitesse et n’a pas été décisif en 1/4 de finale.

Kyfran et Loulou et Nephtalie : De bons soldats, appliqués, courageux, excellent état d’esprit. Idem pour moi. Après c’est certain qu’aucun d’entre nous a su hausser son niveau de jeu en 1/4 finale pour combler l’absence de Maximus.

Conclusion : Je suis fier du groupe. On s’est fait plaisir. Je pense que les joueurs doivent être contents.
J’ai beaucoup apprécié que tout le monde viennent encourager en 1/2 finale et en finale l’équipe MB IDF “Coach”. Cela montre la valeur de la section foot.

Merci GIBALDIPONTIN

Toutes les équipes

MB IDF Coach

debout : kasta, nono, kamel95, babou, valito
assis : prince, victor, koh, l’alsacien, fletcher

Les gras du bide

MB IDF Gibaldipontine

debout : goa24, loic, el pedriito, kyfran
assis : loulou972, gibaldipontin, pauleta22
absent sur la photo : maximus, nephtalie

MB IDF Président

debout : mathilde-lfc-fcgb, y0f, x, pato, thevy, en rang dogon, bennydu91, duga78
assis : vangogh_33, ludo92250, planus91, robby


Tournoi Retro-Vintage : Poule (3eme sur 8) (17/06/2012)

17/06/2012 Tournoi Retro-Vintage : éliminé en poule (équipe A), éliminé en poule (équipe B) sur 64

MB IDF A 1 – 0 Aztecs 70 (victor)
MB IDF A 0 – 0 Juventus 84
MB IDF A 1 – 0 Red Star 70 (victor)
MB IDF A 0 – 1 Pays-Bas 74 (pays-bas)
MB IDF A 0 – 0 Pérou 70
MB IDF A 0 – 1 Maroc 70 (maroc)
MB IDF A 1 – 1 Paris SG 81 (paris, victor)

4. MB IDF A 9 pts (2 G – 3 N – 2 P / 3 bp – 3 bc)

MB IDF B 1 – 0 Lille 75 (dam)
MB IDF B 1 – 1 Milan 60 (kamel95, milan)
MB IDF B 1 – 2 Saint Etienne 80 (st etienne, pauleta22 sp, st etienne)
MB IDF B 1 – 0 Nantes 79 (yohan)
MB IDF B 1 – 0 Palerme 70 (yohan)
MB IDF B 0 – 1 Espagne 80 (espagne)
MB IDF B 3 – 2 Paris SG 83 (paris, gibaldipontin, kamel95, gibaldipontin, paris)

1. Espagne 80 19 pts (6 G – 1 N – O P)
2. Saint Etienne 80 16 pts (5 G – 1 N – 1 P)
3. MB IDF B 13 pts (4 G – 1 N – 2 P / 8 bp – 6 bc)

Compte-rendu

Dimanche matin 7h15, je quitte la douceur de mon logement pour me diriger vers le point de rendez-vous avec Koh et Yof (surtout Koh vu que Yof a eu quelques mailles à partir avec le RER). Qu’est-ce qu’il faut être con pour se lever si tôt un dimanche matin. Même pour aller gambarder au Parc du Tremblay et aller voir les copaings des MB.

Une fois que Yof daigna nous rejoindre, nous voilà en route pour le lieu de démonstration du jour. Beaucoup de monde, des têtes connues (Liverpool France) et d’autres. A l’arrivée sur place, bonne surprise, les terrains sont bons (Synthétique récents) et le temps est au rendez-vous. Une bien belle journée s’annonce. Ah oui et puis Vikash Dhorasoo et une bande de techniciens de surface du dimanche (ce qui tombe finalement bien..) sont également présents, et en short pour étaler leur technique de haut vol.

Les effectifs ayant été préalablement établis par Coach Kasta, nous nous dirigeons vers nos appartements pour prendre possession de nos maillots, et faire corps avec la nature (le terrain en tout cas). Nous découvrons au passage nos adversaires du jour, de la Juventus, au Psg, en passant au Pays bas, les Los Angeles Aztecs, le Red Star, le Pérou, et le Maroc. Du Vintage donc, puisque c’est l’idée du jour.

Match 1:
LA Aztecs – MBIDF : 0-1 (Victor, passe décisive de Piero)
Début de la compétition donc face aux Aztèques californiens. Etant dans l’inconnu total quant à la qualité de nos adversaires, l’équipe aborde la partie prudemment mais avec sérénité. Quelques occasions bien maîtrisées par le gardien donnent le sentiment que l’on ne marquera pas, et puis 12 minutes, en fait c’est très court. Un coup franc adverse tout mou, permet une relance à la main de Pierofrey qui lance Victor, qui élimine le défenseur d’un magnifique coup du sombrero (Chapeau ?) et trompe le gardien du frappe quelque peu topée. 1-0. Et ce sera le score final. Bonne entrée en matière.

Match 2:
JUVENTUS – MBIDF 0-0
Une équipe de la Juve se présente donc au menu du 2nd match. Un match où il ne se passera pas grand-chose, les 2 équipes étant assez proches, et les occasions n’étant pas franchement légions. Un bon 0-0 des familles, au niveau comptable, c’est pas folichon, mais toujours invaincus et n’ayant pas pris de buts, les troupes sont toujours motivées et installent une dynamique.

Match 3:
Red Star – MBIDF 0-1 (Victor, passe décisive de Piero)
Après les indiens, les italiens, voici Saint Ouen. Tous de vert vêtus, le Red Star se présente à nous. Début de match calme, avant qu’une connection Pierofrey – Victor fasse de nouveau mouche. Suite à un dégagement au pied millimétré (et ouiiiii papaaaaa, Hum pardon..) arrivant dans les pieds de Victor, qui tel un Fernando Torres cheveux au vent décocha une frappe soudaine sous la barre du gardien médusé et battu. 1-0, même configuration que lors du 1er match. Le score en restera là, la défense MB tenant bon face aux assauts désordonnés des cocos du 9.3.

Orée Olé d’une matinée fructueuse, les MB s’en vont se restaurer en compagnie de ses acolytes de l’autre équipe

Match 4:
Le début d’après-midi s’annonce rude. La chaleur, les jambes lourdes, et l’adversaire qui se présente, annonce une tâche difficile. Les Pays-Bas, plutôt dans le coup le matin, s’amène sur le pré et marque dès leur 1ère tentative en contre sur une jolie frappe en angle pourtant fermé. Pris de court, les MB réagissent et assiègent le but batave sans pour autant réussir à marquer. Quelques escarmouches plus tard, les « orange » remportent la partie et les MB perdent leur 1er match en encaissant leur 1er but de la journée.

Match 5:
Conscients des manquements offensifs du match précédent, la bande à Pierophtalie se presse donc pour forcer le verrou péruvien. Une victoire relancerait la machine. Un autre résultat pourrait avoir l’effet inverse. Et les problèmes en attaque continueront. Un match sérieux, où la défense a été impeccable, mais où les occasions ne furent que trop rares pour permettre autre chose qu’un nouveau nul 0-0.

Match 6:
Voyant les poursuivants repasser devant au classement, nous prenons conscience de l’urgence de marquer et de gagner. Le Maroc se présente donc, et la partie débute comme à l’habitude. La domination MB est pleine, sans pour autant multiplier les occasions, mais les marocains (enfin les joueurs portant le maillot du Maroc) restent dangereux en profondeur. Quelques interventions loin de ses bases permettent à Pierofrey de rester dans le match. Malheureusement sur un énième ballon dans le trou (Pas celui de Piero bien entendu), l’attaquant devance Piero venu à sa rencontre, et dirige le ballon vers le cadre, ballon qui finira par rentrer malgré les efforts de Nepthalie pour l’empêcher. Une grosse frappe de Prince passera juste à côté du but dans les dernières secondes, et c’est une nouvelle défaite au compteur des MB. La qualif se complique, et les calculettes prennent du service.

Match 7:
Pour finir une journée plutôt complète et aussi usante, le PSG sera le dernier adversaire de la poule. Seule une victoire, et si possible large, pourrait qualifier les MB pour la suite. Compte tenu de l’incapacité à marquer plus d’un but par match, la tâche s’annonce rude. Le match débute par un slalom d’un attaquant adverse plutôt virevoltant, qui ne peut conclure. Cela ne sera que partie remise, car quelques secondes plus tard, il décoche une frappe lointaine qui se loge en pleine lucarne. Un but superbe, qui sera quasiment la dernière occasion des parisiens. La domination des MB reprendra sans marquer dans un 1er temps. Puis sur un contre, Nono vient conclure une belle action malgré un contrôle américain. 1-1. La fin du match sera enlevée, Pierofrey sortira une occasion parisienne, avant que Steeve ne se joue du gardien en contre, et considérant que le travail était trop simple et peu glorifiant, il décida d’expédier le ballon…à côté … Dommage, mais la victoire n’aurait pas permis la qualification au vu du classement. Pas de regrets donc pour le jeune Padawan qui aura été très remuant toute la journée.
Une belle journée donc, dans de bonnes conditions de jeu, sur un terrain super. Une défense imperméable malgré un système en 2-3-1. Le manque offensif aura donc eu raison de la qualif, mais le niveau était sérieux. Les couleurs auront tout de même été fièrement portées, et montrées. Bravo à toute l’équipe, et à chacun des joueurs qui auront tous été très bons toute la journée. Les prochains objectifs peuvent être abordés avec sérénité, à commencer par le tournoi organisé par la maison le week end prochain.
Merci aux organisateurs pour l’évènement. A refaire pour sûr. Au passage, on souhaite un prompt rétablissement à notre Captain Dam.

Ici Nogent, à vous les studios.

Merci PIEROFREY

Dimanche 17 juin / Parc des Sports du Tremblay-en-France
Temps : Chaud et ensoleillé
Tournoi : 68 équipes (8 poules de 8 équipes)
Les deux premiers sont qualifiés pour les 8eme de finale.
Match de 12′ sur un 1/2 terrain synthétique
Arbitre : officiel
Tacles interdits / Pas de hors-jeu / Passe en retrait du pied au gardien : celui-ci ne peut pas prendre le ballon à la main / Touche à la main / Carton jaune : 3′ d’expulsion temporaire

Au vu des deux groupes constitués par coach Kasta, je me dis que nos deux équipes sont équilibrées. Les MB IDF A paraissent très solide, mode bucheron. Je ne les vois pas prendre beaucoup de buts. Par contre je me demande qui va marquer des buts à part Victor.
Pour nous, on a du talent offensif, il faudra être costaud derrière.
Le coaching est assuré par Dam et moi. On s’appuiera sur quelques cadres de l’équipe (Paulette et Yohan) pour définir la tactique de jeu.
On décide de commencer le tournoi en 3-2-1. On pense que le 2-3-1 (en vogue en ce moment) n’est pas trop adapté aux joueurs à notre disposition. Ce choix sera qualifié de « p’tite bite » par nos amis MB IDF A.
Sans surprise, le brassard de capitaine est donné à Dam. Celui-ci passera aux bras de Paulette suite au départ de Dam pour blessure.

On se retrouve dans la poule KRANKL.

Acte I : Les vendanges

MB IDF B 1 – 0 Lille 75 (dam)

Equipe :

El Pedriito
Y0f (Gibal) – Dam – Mehdi
Paulette – Kyfran (Kamel)
Yohan

A noter que le changement de joueur se fera à chaque match vers la 6′ de jeu.

1er match de la journée face à Lille et leur maillot blanc sponsor Peaudouce.
On entre bien dans le tournoi malgré l’heure matinale. On domine les débats, on se créé beaucoup d’occasions mais nos attaquants manquent de réussite.
Plus le match avance plus on se dit qu’on est en train de perdre 2 pts. L’énervement se fait sentir devant l’incapacité à convertir nos occasions.
Finalement, à quelques minutes de la fin du match, Dam récupère le ballon en position de libéro, accélère, dribble deux joueurs et arrivent dans la surface adverse. Il trompe le gardien (1-0). Il a été le sauveur de l’équipe. Victoire plus que méritée. 3 pts dans la musette, on ne sera donc pas fanny.

MB IDF B 1 – 1 Milan 60 (kamel95, milan)

Equipe :

El Pedriito
Gibal – Dam – Y0f (Mehdi)
Paulette – Kyfran (Yohan)
Kamel

2eme match de la journée face à Milan et leur maillot rayé rouge et noir sans sponsor.
D’entrée de jeu, un défenseur milanais perd le ballon suite au pressing de Kamel. Celui-ci récupère le ballon et trompe le gardien (1-0). Dés lors le match sera à sens unique pour nous. Les occasions s’enchainent mais la malchance, le manque de lucidité, les poteaux, je ne sais quoi nous poursuivent. On ne marque pas ce 2eme but. Et dans ce cas là que se passe-t-il ? En fin de match, attaque adverse, passe en profondeur, je ne monte pas sur l’adversaire. L’attaquant milanais loupe un peu son contrôle et du coup trompe Pedriito venu à sa rencontre (1-1).
Terrible frustration dans les rangs, on a perdu 2 pts. L’analyse est toujours un peu la même : erreur de la défense mais si le secteur offensif avait concrétisé ses occasions le match on le gagnait.

Acte II : La blessure

MB IDF B 1 – 2 Saint Etienne 80 (st etienne, pauleta22 sp, st etienne)

Equipe :

El Pedriito
Y0f (Gibal) – Dam (Mehdi) – Mehdi (Kyfran)
Paulette – Kamel
Yohan

3eme match de la journée face à St Etienne et leur maillot vert sponsor KB Jardin.
Les stéphanois avaient été bons lors de leurs deux premiers matches. On s’attend donc à souffrir.
Le match sera âpre et disputé. Les contacts sont rudes. St Etienne ouvre le score sur un coup franc à 20 mètres. Pedriito gêné par un joueur adverse positionné devant lui ne voit pas le ballon et se fait tromper (0-1). Malgré ce contre temps on joue plutôt bien et on se créé quelques occasions. Sur un bon une-deux entre Kamel et moi, Kamel se fait crocheter dans la surface. L’arbitre siffle pénalty. Paulette ne tremble pas (comme d’hab) et égalise (1-1).
Sur l’engagement, l’attaquant stéphanois frappe immédiatement et son tir termine sous la barre (1-2). Pedriito n’a pas entendu l’arbitre sifflé et il est mal placé (ou pas ?) en étant au point de pénalty. On n’a pas le droit de prendre un but comme ça.
On perd ce match, un peu de nos espoirs car on se dit qu’un match nul aurait été plus logique.
Nos adversaires nous ont indiqué avoir été chanceux de prendre les 3 pts de la victoire.
Malheureusement, la défaite n’est rien à côté de la blessure de Dam. Celui-ci se fait prendre le genou sur un contact involontaire. Il est dommage que l’adversaire n’ait à aucun moment pris de ses nouvelles.
Dam a donc quitté le tournoi, il est directement rentré chez lui se reposer. On lui souhaite un prompt rétablissement. C’est Mehdi qui a pris sa place dans l’axe de la défense.

Pause repas : à qui va profiter les 45′ de la pause déjeuner ?

Acte III : Le réveil de Yohan

MB IDF B 1 – 0 Nantes 79 (yohan)

Equipe :

El Pedriito
Gibal (Y0f) – Mehdi – Kyfran
Paulette – Kamel
Yohan

4eme match de la journée face à Nantes et leur maillot jaune sponsor Europe 1.
Le départ de Dam ne change pas notre plan de jeu.
Ce fut un bon match entre deux belles équipes. Il y a du jeu, des occasions des deux côtés.
Mehdi en début de match sauve la patrie en déviant un tir nantais alors que Pedriito était battu.
Yohan ouvre le score d’une frappe sèche à l’entre de la surface (1-0).
Kamel loupe l’immanquable à 2 mètres du but vide après une splendide action collective. Il dira que son ballon est rentré mais l’arbitre ne pouvait pas le voir.
On gagne le match logiquement selon moi car on s’est créé plus d’occasions que les canaris.
Ce fut un vrai bon match, solide de notre part. Cette victoire nous remet sur de bons rails.
A noter que cette équipe n’avait rien à voir avec l’Esprit Canari (ils étaient bien plus forts :hehe_: ).

MB IDF B 1 – 0 Palerme 70 (yohan)

Equipe :

El Pedriito
Y0f (Kyfran) – Mehdi – Gibal
Paulette – Kamel
Yohan

5eme match de la journée face à Palerme et leur maillot rose sans sponsor.
De nouveau c’est Yohan qui ouvre le score sur une frappe contrée dans la surface (1-0).
On se créé moins d’occasions que les matches précédents. Palerme joue bien en contre, ils sont souvent dangereux avec la vitesse de leur milieu.
Néanmoins, on avait mis les barbelés, Pedriito sort les 1 ou 2 ballons chauds à négocier.
C’est une victoire de plus, acquise aux forceps. On est toujours dans la course à la qualif.

Acte IV : La fin des illusions

MB IDF B 0 – 1 Espagne 80 (espagne)

Equipe :

El Pedriito
Y0f (Gibal) – Mehdi – Kyfran
Paulette – Kamel
Yohan

6eme match de la journée face à l’Espagne et leur maillot rouge sans sponsor.
C’est le choc contre les leaders de la poule (et futur finaliste du tournoi) qui ont tout gagné jusqu’à présent.
Je peux vous dire qu’on a souffert. On s’est battu mais on a manqué de fraicheur physique.
Sur une action splendide côté gauche, l’attaquant espagnol ouvre le score de la tête (0-1).
On aura une ou deux occasions par Yohan. Ce fut difficile. A noter que Kamel a plongé physiquement. On aurait probablement du le reposer un peu avant. Paulette également a souffert physiquement, il n’avait plus les forces pour gêner les espagnols.
A noter que Yohan revenait bas en fin de match pour récupérer les ballons.
C’est une défaite logique (même si on perd de peu) qui nous élimine quasiment.

Acte V : La folie gibaldipontine

MB IDF B 3 – 2 Paris SG 83 (paris, gibaldipontin, kamel95, gibaldipontin, paris)

Equipe :

El Pedriito
Y0f (Gibal) – Mehdi
Gibal (Kamel) – Paulette – Kyfran
Yohan

7eme match de la journée face au Paris SG et leur maillot blanc sponsor RTL.
Pour ce dernier match, on décide de tenter le 2-3-1. Kamel est mis au repos en début de match.
Ce fut un match très ouvert face à une bonne équipe mais qui a défendu de façon assez laxiste.
A noter que le PSG avait probablement le meilleur gardien de la poule. Il a fait un arrêt de dingue sur une tentative de lob de Yohan. Je ne sais pas comment il a pu faire pour l’arrêter ?
Paris ouvre le score sur un débordement / centre bien réalisé (0-1).
Malgré ce contre temps on continue à produire du jeu. Paulette déborde côté gauche, centre fort. J’arrive côté droit et je marque de la tête (1-1). A noter que celle-ci n’était pas évidente à reprendre (dixit Paulette). J’exulte, nos adversaires et l’arbitre ont du me prendre pour un fou. Il faut dire que c’est mon 1er but officiel de la tête. Ca se fête. :guiness:
Kamel rentre à la place de Y0f. Je passe en défense avec Mehdi.
A peine entrée en jeu, sur une action collective de classe, Kamel marque d’une frappe superbe sous la barre (1-2).
Quand l’irréel devient réel ! Sur une contre attaque, Kamel remonte le ballon. Je sprinte côté droit et j’appelle le ballon. Kamel me donne un caviar. Je rentre dans la surface, crochet sur le défenseur et frappe sèche de l’extérieur du pied. Le ballon termine dans le petit filet (3-1). Avec ce doublé je termine co meilleur buteur de l’équipe avec Kamel et Yohan. C’est dingue. :heink_:
J’ai peut-être gagné ma place à la Kop Cup en tant qu’attaquant. Qui sait ? :lol_:
En fin de match, un relâchement défensif permet à Paris de réduire le score (3-2).

Classement final

1. Espagne 80 19 pts (6 G – 1 N – O P)
2. Saint Etienne 80 16 pts (5 G – 1 N – 1 P)
3. MB IDF B 13 pts (4 G – 1 N – 2 P / 8 bp – 6 bc)

Bilan

On a réalisé un bon tournoi. L’ambiance dans notre équipe était excellente.
Malgré la blessure de Dam on n’a rien lâché.
On peut regretter notre manque de réussite devant le but. On prend des buts bêtes.
Il n’a pas manqué grand-chose pour se qualifier.

El Pedriito a fait un tournoi solide et réalisé de belles parades sur des frappes peu évidentes. Il relance toujours à la main, c’est très appréciable. Seul bémol, il se fait lober (ce doit être un toc chez les gardiens MB IDF). Anecdote : Sur un dégagement au pied de Pedriito, on perd le ballon. Je dis à Paulette « Tu es trop haut !!! ». Lui me répond « je pensais que le ballon irait plus loin ». Tout le monde n’a pas la puissance de frappe de Paulette. :siffle_:
Dam s’est blessé trop rapidement. Il avait fait un bon début de tournoi.
Mention à Mehdi qui a bien tenu la baraque derrière lorsqu’il a fallu palier l’absence de Dam.
Y0f, notre Petr Cech girondin, s’est battu avec courage.
Kyfran a été solide tout au long de la journée, un peu de difficulté à revenir derrière lorsqu’il attaquait.
Paulette, endormi toute la matinée (il n’a pas du se coucher très tôt), s’est réveillé l’après midi au moment où il a récupéré le brassard (hasard ou coïncidence ?). Ca n’a rien à voir mais je vous annonce que Paulette a un scooter (qui n’a pas l’air d’aller très vite, hein le scooter :D ).
Kamel et Yohan, nos deux joyaux offensifs, ont beaucoup donné, ils se sont créés de belles occasions. Vu qu’ils ne pouvaient pas trop se reposer, ils ont du manquer un peu de fraicheur physique pour être plus lucide devant le but.

:mbidf:

Merci GIBALDIPONTIN

MB IDF A

debout : kuyen, fletcher, riera95, koh, victor, nephtalie, pierofrey, prince, nono

MB IDF B

debout : kyfran, yohan, y0f, pauleta22
assis : mehdi93, gibaldipontin, kamel95, el pedriito
absent sur la photo : dam


Jouons Ensemble : Pas de classement (16/06/2012)

16/06/2012 Jouons Ensemble : Pas de classement

Compte-rendu

Pas de compte-rendu

Toutes les équipes

MB IDF

équipe : el pedriito, fletcher, gibaldipontin, keopar, ludo92250, mikou972, nono, robby, y0f


Championnat des supporters / 6eme journée : MB IDF 3 – 2 Liverpool France (27/05/2012)

N° 90 : 27/05/2012 Championnat des supporters / 6eme journée : MB IDF 3 – 2 Liverpool France (csc, dam, yohan)

Compte-rendu

En ce bel après-midi ensoleillé de la plaine des sports de Choisy-le-Roi, les tribulations des MBIDF, encore invaincus à 11 contre 11 cette saison, continuaient leurs pérégrinations face à des Reds de Liverpool remontés comme des pendules. Vainqueurs du match aller 3-2 dans une partie haletante, où les rebondissements furent légion, ce match retour sentait le souffre (et la sueur). Le Coach Kasta avait concocté une équipe quasi « type » à quelques absences près, pour tenter de conserver une invincibilité durement acquise mais en danger face à des « scousers » frétillant à l’idée de faire tomber les arrogants bordelais.

Le onze et ses remplaçants

Piero
Gibal Kuyen Fletcher Nephtalie
Riera
Dam Paulette
Steve Yohan Nono

RONAN LE BARBARE

La partie débutait sous un soleil de plomb (non pas le ballon, Moussa Maazou n’étant pas officiellement présent), et les Reds donnaient le coup d’envoi. Après un round d’observation plutôt équilibré, le 1er fait de jeu intervint à la 18e minute où Nephtalie, pourtant jusque-là impeccable tergiversa sur le côté gauche de la défense MB, se faisant subtiliser le ballon par le trublion rouge Nono qui le déposa, déborda et centra superbement en retrait pour Ronan dans l’axe au point de pénalty qui ne trouva rien de mieux à faire que de catapulter le ballon dans la lucarne bordelaise sous les yeux éberlués d’une défense MB en retard. 1-0 pour les Reds, qui malgré le peu d’occasions franches, ne volent pas cette ouverture du score.
Le 2nd fait du match fut le 1er changement. Encore sous le coup d’une nuit précédente agitée (sous une fontaine de chocolat paraît-il), Paulette sort et laisse place à Kamel arrivé un peu en retard suite à …on ne sait pas d’ailleurs. La partie se poursuit et les Reds sont virevoltants devant, faisant plusieurs fois le siège du but de Piero jusque-là peu mis à contribution malgré le score.
Après une belle occase par Dam dont la superbe frappe des 20 mètres échoue sur la transversale, Ronan, puis d’autres de ses congénères auront plusieurs fois l’occasion de frapper au but sans pour autant le faire non plus. Un hors-jeu limite de ce même Ronan, omniprésent, annihilera d’ailleurs une belle action en profondeur de Liverpool, juste avant qu’un coup franc lointain de Fletcher soit dévié par la défense liverpuldienne…dans leur propre but.
Avec plus de réussite que dans ses pénos notre ami chevelu égalise donc avec l’aide malheureux des adversaires. 38e, 1-1. La ligue déterminera dans la semaine si le but est accordé à Fletcher ou au défenseur. Juste avant la mi-temps, les Reds auront l’occasion de reprendre l’avantage mais 2 sauvetages sur la ligne de Kuyen et Gibal plus le poteau droit, empêchera les « scouse » de marquer une seconde fois.
Le coup de sifflet retentit, et Coach Kasta en profite pour remettre quelques choses en place durant la pause, demandant à ses joueurs de ne pas contester l’arbitrage, de poser le ballon, et de faire courir les adversaires. Il change au passage 1 joueur, en la personne de Loulou pour Gibal auteur d’une très bonne 1ère période.

SAY CAPTAIN SAY GOAL

Retour sur le pré pour la 2nde mi-temps, et pas grand-chose à signaler mise à part la chaleur étouffante. Le match reprendra vie à l’heure de jeu, quand Paulette remplace Riera, et Gibal Nephtalie sur le côté gauche de la défense. Quelques tentatives de se rapprocher des buts adverses plus tard, les MB obtiennent un corner, que Captain Dam convertit en but après que le gardien de Liverpool ait décidé de s’aventurer un peu loin de ses bases. Une superbe tête piquée plus tard, les MB mènent donc 2-1, et nous jouons la 65e minute.
Si ce 2nd but intervient dans une bonne période MB, les Reds réagissent et décident de pousser pour égaliser. A la suite d’une belle action et de quelques passes redoublées, une double occasion leur donnera l’opportunité de marquer, mais un double arrêt à bout portant de Piero les en empêche et c’est en contre que les MB portent le danger sur le but adverse. Kamel en face à face, puis Hope Dreams ou encore Yohan de loin, les tentatives restent vaines, jusqu’à la 78e minute, où Yohan décoche une frappe des 25 mètres, trompant le gardien adverse. 3-1 et les MB ( et leurs supporters, si si leurs supporters… ) respirent.
Les Reds ne s’avouent pas vaincus et continuent d’attaquer, frappent la barre d’une tête de près, et multiplient les corners. Ils finiront par tromper Piero à la 90e minute après une infiltration dans la surface et une frappe du gauche dans le petit filet. Ce sera malheureusement trop tard pour eux et les MBIDF remportent la partie 3-2 au terme d’un match engagé et très serré.
Merci aux supporters, WAGS et leurs petits bouts, d’avoir passé ce moment avec nous, aux bénévoles qui font cette asso, et à Valito pour le coup de main au coaching ainsi qu’à Monsieur l’arbitre qui, malgré les contestations diverses et variées a tenu les troupes. Merci à tous pour cette belle saison, et aussi à Liverpool pour ces 2 supers matchs.

Merci PIEROFREY

Les deux équipes

Liverpool France

MB IDF

debout : hope dreams, fletcher, bennydu91, kyfran, yohan, riera95, dam, pauleta22, nephtalie, pierofrey, y0f
assis : valito, kasta, loulou972, kuyen, gibaldipontin, nono, prince
couché : guy
absent sur la photo : kamel95


MB IDF 4 – 1 Associés Supporters ASSE (20/05/2012)

N° 89 : 20/05/2012 Amical : MB IDF 4 – 1 Associés Supporters ASSE (mathieu, pauleta22, pauleta22, mathieu)

Compte-rendu

Dimanche 20 mai / Parc des sports de L’Etivalliere (St Etienne)
Terrain : Synthétique (1ere génération, bof bof)
Match : 11 vs 11 / 2×30′
Arbitre : ASSE (arbitrage dit “à la maison”)
Temps : Sec

MB IDF 4 – 1 Associés Supporters ASSE (mi-temps 1-1)

Buts : Mathieu (16′) – ASSE (29′) – Paulette (31′) – Paulette (50′) – Mathieu (58′)

Equipe :

El pedriito
Gibal (Koh) – Loulou – L’alsacien – Nephtalie
Loic – Riera – Paulette (cap)
Nono (Kasta) – Mathieu – Kyfran

Coach : Kasta

En route pour St Etienne et le 2eme match officiel de l’histoire de l’association à l’extérieur après le TAA disputé à La Jonelière.

Rendez-vous est donné avec nos amis stéphanois à 9h30′ au Parc des Sports de l’Etivalliere.
C’est un complexe sportif situé à 100m du stade Geoffroy Guichard.
Arrivée sur place, pas de stéphanois, on se demande si on ne va pas être obligé de jouer un match entre nous.
Finalement, les stéphanois arrivent, le match initialement prévu à 10h va débuter à 10h30′.
A leurs demandes le match sera uniquement 2 périodes de 30′ (peut-être ont-ils eu peur en nous voyant affûtés, sveltes, jeunes, … :lol_: ).

Coach Kasta fait son discours d’avant match en insistant sur les mêmes thèmes que d’habitude : plaisir, fair-play, engagement, solidarité, jeu à une touche de balle (contrôle + passe).
Ils souhaitent la bienvenue aux 4 nouveaux joueurs qui font fêter leur 1ere sélection : Loic (frère de Gibal, milieu défensif dans un club du Puy de Dôme), El Pedriito (gardien dans un club de l’Eure et Loir), Mathieu (attaquant dans un club de l’Eure) et Kyfran. :lu_

Pas de changement dans la tactique de départ, le non moins célèbre 4-3-3.

El pedriito
Gibal – Loulou – L’alsacien – Nephtalie
Loic – Riera – Paulette (cap)
Nono – Mathieu – Kyfran

1ere surprise au vu de l’état du terrain. C’est un synthétique 1ere génération pas de très bonne qualité. J’avoue que j’espérais mieux. Roland Romeyer (président de l’ASSE) qui est venu nous voir jouer m’a dit : Pas génial le terrain.
Je lui ai répondu que j’aurais bien aimé jouer à Geoffroy Guichard. Il a rigolé. :lol_:

Ce sont les stéphanois qui arbitrent le match. J’ai cru reconnaître Gérard Janvion au sifflet mais en fait non. L’arbitrage fut relativement partisan, il peut être qualifié de « à la maison ».
Je pense qu’il n’a pas voulu que le score du match soit trop lourd.

La 1ere mi-temps fut une domination totale des MB IDF pour finalement arriver au score de 1-1. On domine mais on manque de justesse dans la dernière passe, dans la construction. On tombe dans nos travers habituels en jouant un peu trop long au lieu de construire par passe courte.
Personnellement, j’ai du passer 25′ sur 30′ dans les 40m adverses.
Sur une frappe repoussée de Loïc, Mathieu ouvre le score ( 1-0, 19′ ). J’aurais envie de dire enfin. On sentait que le but allait arriver.
Mais à 1′ de la fin de la mi-temps, un coupable relâchement défensif a permis aux stéphanois d’égaliser ( 1-1, 29′ ). Sur un corner puis deux changements d’aile, l’attaquant stéphanois se trouve seul dans la surface et d’une frappe bien placée au second poteau trompe El Pedriito.
La défense a jugé El Pedriito un peu « mou » sur l’action. Au contraire le gardien a regretté l’absence de marquage sur l’action. :siffle_:
A noter que c’était quasiment la seule occasion stéphanoise.

Discours musclé du coach à la mi-temps pour remobiliser les troupes.
Il n’est pas très content de la production fournie, il est vrai qu’on aurait pu (du ?) mener 2-0 ou 3-0.

Koh remplace Gibal au poste d’arrière droit. Pas de changement dans l’organisation.

La 2eme mi-temps fut différente de la 1ere.
J’ai trouvé qu’on s’est créé moins d’occasions mais on marque plus.
Dans le jeu, on a mieux fait tourner le ballon.
Il est possible que les stéphanois (dont certains un peu âgés) ont baissé de pied physiquement.
31′ : corner tiré par Loïc, Paulette reprend eu 2eme poteau et marque (2-1).
50′ : superbe action bien construite, Kyfran centre pour Paulette qui marque de la tête, but splendide (3-1).
58′ : passe en profondeur de Loïc pour Mathieu qui élimine 1 ou 2 adversaires et trompe le gardien (4-1).
Kasta a remplacé en fin de match Nono. Loïc est passé à droite et Kasta dans l’axe.
A noter un penalty oublié sur Kyfran sur une faute évidente dans la surface.
Les stéphanois n’auront qu’une seule occasion dangereuse sur une frappe lointaine bien captée par El Pedriito.

L’ange vert (Dominique Rocheteau) est venu voir une partie du match.
Son commentaire en passant près de moi : ça ne joue pas très vite. :clap_:
Je me suis mis à imaginer qu’il rentrait pour jouer et je voyais un duel dans le couloir entre Nephtalie et l’Ange Vert : gore. :mat_

Fin du match : victoire logique 4-1. :tendu:

Ce match s’est déroulé dans un excellent état d’esprit.
On a été accueilli de façon remarquable par nos hôtes stéphanois.
On peut être fier de nous, on a ajouté un match de plus à notre série d’invincibilité (depuis le 03/10/10).
Malgré une équipe remaniée (avec 4 nouveaux), on a bien géré le match.
Bravo aux nouveaux qui ont tous réalisé un bon match.
Menton spéciale à Mathieu qui a marqué deux buts (il a palié efficacement l’absence de dernière minute de Yohan). On a la chance d’avoir de bons attaquants de pointe ( Yohan, Victor, … ).
Petit accessit personnel à mon frère (supporter des sardines) qui a défendu fièrement les couleurs de notre asso : 2 passes décisives et à l’origine d’un but. Beau travail bien fait.

Un grand merci à nos supporters Choupikoi, Dick Byrne, Youpla et mon pote Sman. :top_:
Merci aux joueurs et au coach, un nouveau match agréable à jouer, bon état d’esprit, du bonheur.

Promis juré Nono, la prochaine fois je te ferais plus de passes. 	):

:mbidf: :mbidf: :mbidf:

Merci GIBALDIPONTIN

Les deux équipes

MB IDF

debout : nephtalie, nono, koh9133, riera95, mathieu, youpla77, l’alsacien, kasta
assis : loïc, kyfran, gibaldipontin, pauleta22, el pedriito, loulou972


MB IDF 1 – 2 ASC Ministère de la Justice (10/05/2012)

N° 88 : 10/05/2012 : MB IDF 1 – 2 ASC Ministère de la Justice (l’alsacien)

Compte-rendu

Valito
Gibal – L’alsacien (cap)
Koh – Fletcher – Nono – Nephtalie
Prince (Benny / Kamel)

Il y a beaucoup de changement, toutes les 5-10′ il y avait un remplacement.
Le but du jour était de faire jouer tout le monde même si cela n’a pas favorisé la continuité du jeu.
A noter que Valito (un peu malade) n’avait plus de voix donc il a délégué un peu le coaching (Paulette pour le discours et moi pour les changements). De plus il est arrivé juste pour le coup d’envoi du match.

Un grand merci à Paulette pour sa présence malgré son handicap.

1ere mi-temps : 0-0

Match serré, équilibré.
Une grosse occase pour nous avec benny qui loupe son face à face avec le gardien.
A la mi-temps, Paulette, spectateur avisé, a essayé de remobiliser les troupes.
Il trouvait à juste titre qu’on n’était pas trop dans le match, un peu mou style flamby.

2eme mi-temps : 1-2

Malgré le discours volontaire, pas de changement dans le jeu.
Je crois que c’est même moins bien.
Sur deux guéguettes, plutôt mésententes entre Valito et moi on encaisse deux buts.
Le 1er : Valito me dit j’ai, je m’écarte pas trop donc peut-être que je gène le gardien. Valito repousse la frappe, le ballon revient sur moi, rebondit sur mon genou et file dans les pieds de l’attaquant adverse. Il n’a plus qu’à marquer.
Le 2eme : C’est dommage. J’ai le ballon et je le passe en retrait à Valito qui est seul. je pense qu’il va prendre le ballon à la main. Malheureusement lui pensait qu’il n’avait pas le droit. Il loupe sa relance et l’attaquant adverse marque le 2eme but.
Ensuite, on a été brouillon, on a essayé de pousser.
Sur une frappe repoussée de Kamel, L’alsacien suit et réduit le score (1-2).
A la fin on tente, on s’expose au contre. Valito sort 2 beaux arrêts.
Au final on aura eu peu d’occasions.
Fin du match lorsque les projecteurs sont éteints.

Bravo à nos adversaires qui ont été solides, bien en place, bien organisés.
Ils méritent leur victoire.

Merci à tous les joueurs présents, merci Paulette.

Désolé pour les deux buts que je prend en partie pour moi.
Valito, excuse moi pour le petit emportement sur le 2eme but, j’étais un peu énervé de prendre un but comme ça. Trop c… vraiment trop c…
Pour clôturer la soirée, sur un contact, j’ai pris un coup (involontaire) dans la gueule.
Mon nez a pris cher. J’ai mal au nez.

Merci GIBALDIPONTIN

Les deux équipes

équipe : bennydu91, fletcher, gibaldipontin, kamel95, koh, l’alsacien, nephtalie, nono, prince, valito


MB IDF 4 – 4 (tab 4-1) Dogues de Paris (29/04/2012)

N° 87 : 29/04/2012 Amical : MB IDF 4 – 4 (tab 4-1) Dogues de Paris (bennydu91, dam, prince, prince – tab : pauleta22, kuyen, gibaldipontin, mehdi93)

Compte-rendu

Dimanche 29 avril – 11h
Parc Interdépartemental des Sports de Choisy le Roi
Terrain : Synthétique
Arbitre : Loulou972 (1ere mi-temps) – Lille (2eme mi-temps)

MB IDF 4 – 4 (tab 4-1) Dogues de Paris (mi-temps 3-3)

Buts : lille, lille, bennydu91, dam, prince, lille, prince, lille
Tab : pauleta22, lille (échec), kuyen, lille, gibaldipontin, lille (échec), mehdi93

Equipe 1ere mi-temps

Paulette
Gibal – Mehdi – L’alsacien – Nephtalie
Kuyen (Hope) – Riera – Dam
Nono – Cubi (Benny) – Prince

Equipe 2eme mi-temps

Paulette
Loulou – Kuyen – L’alsacien – Nephtalie
Prince – Riera (Mehdi) – Dam
Hope – Cubi (Gibal) – Nono (Benny)

Coach : Valito

On a disputé un match très difficile contre une belle équipe des Dogues de Paris.
Il y avait dans l’équipe adverse quelques têtes nouvelles dont 2-3 joueurs qui nous ont posé beaucoup de problème.

De notre côté il fallait composer avec l’absence du coach principal, de 50% de nos buts de la saison (Victor et Yohan), de nos deux gardiens (Blacksheep et Piero), de notre goaleadaor préféré (Fletcher), …
Et j’en oublie probablement pleins d’autres.

Pas de changement dans la tactique de départ, toujours le 4-3-3 mais avec quelques nouveautés style Kuyen en milieu droit.

Le début de match fut très mou (cvb). C’est bizarre. De mon côté le milieu gauche lillois joue très bas. Toutes les actions lilloises arrivent côté Nephtalie. A croire qu’ils avaient peur de moi. :lol_:
On est endormi, on attaque mais pas trop en bloc, il y a souvent de gros espace entre nos lignes. On n’est pas coordonné dans notre pressing.
On se fait contrer deux fois. Les lillois jouent très bien le coup. Les deux premiers tirs sur Paulette font mouches, deux tirs deux buts (0-2).
La rentrée de Benny va nous faire un peu de bien. Il permet à l’équipe de réduire le score sur un enchainement contrôle-dribble-frappe de toute beauté (1-2). :8-):
Sur un coup franc devant nos buts tiré par Paulette, Dam part dans le dos des défenseurs et trompe le gardien (2-2).
Le moral est revenu dans nos rangs. On continue notre pressing.
Paulette se met enfin en évidence en contrant la 3eme occasion lilloise.
Sur une de mes rares incursions dans le camp adverse, je profite d’une belle remise de Kuyen, je frappe aux buts. Le ballon est contré et revient à l’entrée de la surface. Prince le récupère et marque d’une belle frappe au ras du poteau (3-2).
Là, trou noir, inadmissible, incompréhensible, honteux, … Je ne comprends toujours pas. Les deux attaquants lillois engagent, partent tout droit, 2-3 passes entre eux. On les regarde, on les laisse passer tranquille (cadeau bonux, c’était Noël). Ils arrivent devant Paulette et but (3-3). :'(:
Il est certain que si Fletcher avait été là, jamais ils seraient arrivés au but. Y’aurait eu un bon tacle avant. :mat_
Fin de la 1ere mi-temps : 3-3, score logique selon moi.
On s’est créé le plus d’occasions, pas très efficace, un excellent gardien lillois, une efficacité redoutable de Lille, des adversaires qui nous posent beaucoup de problème notamment celui avec le maillot du Portugal floqué Ronaldo.
A noter que coach Valito n’est pas très content de notre prestation. Il essaye de remobiliser les troupes.

Plusieurs changements à la mi-temps mais la tactique reste la même.
On fait un bon début de 2eme mi-temps. On domine. Sur un centre de Hope, Prince marque (4-3).
Au moment où je poste un message sur Facebook pour annoncer le score, les lillois égalisent.
Je n’ai pas vu le but mais dixit certains il n’est pas très flatteur pour la défense. Touche, le gars part seul, dribble et ajuste Paulette (4-4).
Malgré cette égalisation, on domine les débats. Il ne manque pas grand-chose pour reprendre une nouvelle fois l’avantage.

Le match devient dur, les contacts sont rudes. L’arbitre lillois (qui officiait pour la 1ere fois de sa vie) a eu du mal à tenir le match. Il faut reconnaître que c’est tendu (comme un string).

Les lillois inscrivent un 5eme but. Côté bordelais on indique un hors jeu. Quelques paroles s’élèvent. Finalement Arnaud le responsable des dogues reconnaît le hors jeu.

Durant le match, on a fait quelques fautes (limite carton bien orange) sur des actions où on est en retard. Certains lillois doivent avoir mal aux chevilles.

Valito me fait rentrer en fin de match à la place de Cubi en pointe. A noter que j’avais le maillot n°9 dans le dos. On n’est pas loin de marquer mais les lillois et notamment leur gardien restent solides.

Fin du match 4-4, score logique.
On s’est créé le plus d’occasions. Paulette a 5-6 arrêts à faire sur tout le match, il encaisse 4 buts.
On marque 4 buts sans nos buteurs habituels. On est dans la moyenne des derniers matchs. C’est plutôt positif.
Le point négatif fut l’axe défensif qui s’est un peu troué aujourd’hui.
De plus on n’a pas été formidable dans le jeu, un peu trop individuel, on aurait pu (du) profiter d’un bon terrain pour poser le ballon (principale consigne du coach avant le match qui avait interdit les ballons en l’air).
J’espère que ce match va nous remobiliser avant le dernier match de championnat face à Liverpool.
Les Dogues mettent fin à 15 victoires de suite. On peut féliciter cette jeune équipe qui progresse de match en match. Ils ont employé une bonne tactique. Ils ont joué très bas, défensif. Ils nous ont attendus et contrés avec 2-3 excellents joueurs, rapides, techniques. Bravo à eux.

Le vainqueur de ce match amical va donc être désigné aux tirs aux buts.
Paulette inscrit le 1er but (1-0).
Paulette arrête le tir du lillois (1-0).
Kuyen inscrit le 2eme tir au but, splendide frappe petit filet, heureusement qu’elle est bien placée car le gardien était parti du bon côté (2-0).
Lille réduit le score (2-1).
Je marque mon tir au but, plat du pied = efficacité (3-1).
Le lillois Hazard tire à côté (3-1).
Mehdi donne la victoire (4-1).

Bravo à tous les joueurs et au coach.
Faute de grandes envolées, on s’est battu, on a mouillé le maillot.
A très vite pour de nouvelles aventures.

:mbidf: :mbidf: :mbidf:

Merci GIBALDIPONTIN

Les deux équipes

Dogues de Paris

MB IDF

debout : valito, riera95, cubi, mehdi93, nono, pauleta22, loulou972, bennydu91
assis : gibaldipontin, kuyen, dam, prince, nephtalie, l’alsacien, hope dreams


Championnat des supporters / 5eme journée : MB IDF 3 – 0 Hex@gones (15/04/2012)

N° 86 : 15/04/2012 Championnat des supporters / 2eme journée : MB IDF 3 – 0 Hex@gones (yohan, pauleta22, riera95)

Compte-rendu

Pas de compte-rendu

Les deux équipes

Hex@gones

MB IDF

debout : kamel95, mehdi93, pauleta22, yohan, pierofrey, kasta, riera95, prince, cubi
assis : fletcher, nephtalie, gibaldipontin, loulou972, l’alsacien
couché : koh9133
absent sur la photo : valito