Kop Cup : 3eme (02/07/2011)

Kop Cup : 3eme (02/07/2011)

02/07/2011 Kop Cup : 3eme sur 16

Poule B

Associés Supporters ASSE 3 – 0 Bayern Munich France

MB IDF 1 – 1 Arsenal France
buts : dax946, arsenal

Bayern Munich France 1 – 0 Arsenal France

MB IDF 1 – 0 Associés Supporters ASSE
but : kamel95

MB IDF 1 – 1 Bayern Munich France
buts : pauleta22, munich

Associés Supporters ASSE 1 – 0 Arsenal France

Classement :

1. Associés Supporters ASSE 6 pts (4-1)
2. MB IDF 5 pts (3-2)
3. Bayern Munich France 4 pts (2-4)
4. Arsenal France 1 pt (1-3)

1/4 finale

MB IDF 1 – 1 (tab 3-2) Marseille (Maxime’s Friends)
buts : marseille, kamel95
tab : pauleta22, hope dreams, yohan (échec), kamel95

1/2 finale

MB IDF 0 – 3 Celtic Irish Club Marseille
buts : celtic, celtic, celtic

Match pour la 3eme place

MB IDF 6 – 0 Manchester Utd France
but : big, dax946, dam, yohan, yohan, pauleta22

Classement Final

Vainqueur : Celtic Irish Club Marseille
Finaliste : Associés Supporters St Etienne
3eme : MB IDF
4eme : Manchester Utd
5eme : Paris SG
6eme : Marseille
7eme : Milan Solo
8eme : Hexagones
9eme : Inter Milan
10eme : Liverpool France B
11eme : Liverpool France A
12eme : Barcelone (Bonito Team)
13eme : Bayern Munich France
14eme : FC Porto
15eme : Arsenal France
16eme : Ajax

Compte-rendu

Samedi 2 juillet – Draveil (Port aux Cerises) – Kop Cup / 4eme édition

La Kop Cup est en quelque sorte la Ligue des Champions des supporters.
C’est l’occasion pour nous d’affronter de nouvelles équipes et, surtout, de retrouver (peut-être) notre bête noire Celtic Irish Club Marseille.
On peut dire que c’est notre graal. Au vu des résultats de la saison, le groupe est confiant.
Le discours est axé néanmoins sur la notion de plaisir, fair-play, de montrer un esprit d’équipe, vaillant et solidaire … Pas de résultat évoqué même si le but (secret) est de passer la phase de groupe.
Faire mieux que l’an passé (5eme) sera difficile au vu du niveau assez élevé de toutes les équipes.

11 joueurs ont été sélectionnés par coach Kasta. Le rendez-vous est donné à 8h45′.
Forcément, il y a quelques déçus, quelques absents (font ch… ceux qui déménagent ou qui travaillent), … Comme dirait Kasta : ne soyez pas trop déçu, sélectionner c’est choisir et choisir c’est renoncer.

Le tirage au sort va débuter. Perso, je n’ai pas envie de retrouver ceux qu’on connaît bien comme Liverpool, Hexagones ou Bonito. Rencontrer le Celtic le plus loin possible serait également souhaitable.
Le sort nous donne Arsenal, St Etienne (les supporters associés) et Bayern Munich (tête de série).

1ere journée : MB IDF 1 – 1 Arsenal (dax)
Kasta met en place son équipe type : Piero dans les cages, Dax et Dam en latéral, Kuyen en libéro, Paulette (capitaine) et Hope au milieu, Kamel en attaque.
Le début de match est très bon. Dax se montre très disponible. Les enchainements sont de qualité. Logiquement, Dax ouvre le score sur une belle reprise. Malheureusement, après ce but, on va reculer, peut-être le contrecoup physique ? Arsenal joue bien au ballon et nous perturbe. Leur gardien sauve à plusieurs reprises son équipe suite à des contres bien menés.
En toute fin de match, Arsenal égalise. 2 points de perdus. On est un peu déçu.

2eme journée : MB IDF 1 – 0 St Etienne (kamel)
L’équipe type est maintenue. On affronte nos amis verts. Ceux-ci ont renforcé leur équipe par rapport à l’an passé. Quelques joueurs de niveau régional sont présents. A noter que l’un d’eux, qui joue en Promotion d’Honneur Haute Loire, connaît Pontgibaud (la classe). Leur attaquant finira meilleur buteur du tournoi.
Le match est âpre, serré, tendu. Les deux équipes sont d’un niveau assez proche. On ouvre le score sur un joli but de Kamel. Un peu comme face à Arsenal, on recule, on subit mais on tient. Piero sauve la baraque en fin de match d’une claquette sur sa ligne (je ne sais pas encore comment il a pu sortir le ballon).
4 pts après 2 matches, le bilan est plutôt bon même si la qualité de jeu est moyenne.

3eme journée : MB IDF 1 – 1 Bayern Munich (paulette)
Kasta fait tourner l’équipe avec les entrées de Nepthalie, Nono et Big. Yohan, diminué physiquement, est utilisé surtout en fin de match. On ne va pas réaliser un très bon match. Est-ce la modification de l’équipe ? Il n’est pas évident comme ça de rentrer dans le tournoi. On se doit de ne pas perdre pour se qualifier. On ne se créé pas beaucoup d’occasions mais on reste solide et on concède peu d’actions. Sur une faute (peu évidente diront les joueurs du Bayern) à l’entrée de la surface, on obtient un pénalty que transforme Paulette. Malheureusement sur l’action qui suit Piero se fait lober (une habitude ?). Ce qui est dommage est que Kuyen est sur la ligne et aurait pu la sortir ! Il y a probablement eu un manque de communication.

On termine la phase de groupe avec 1 victoire et 2 nuls. On se qualifie mais seulement 2eme. Du coup nos adversaires en 1/4 de finale seront plus difficiles. A choisir : Marseille, Celtic et Manchester. Kasta souhaite la revanche face au Celtic. Perso, je verrais plutôt Manchester voir Marseille.
La seule chose importante, si c’est Marseille alors interdiction de perdre.

Concours de tirs aux buts : Victoire (paulette)
Après s’être restauré (sandwich plus classique que ceux du tournoi MB IDF) et avant les quarts, le concours de tirs aux buts démarrent.
Paulette remet donc son titre en jeu. Dans les buts, les gardiens de Marseille (Max) et Arsenal se succèdent. Une nouvelle fois, Paulette est impressionnant, il ne laisse aucune chance aux gardiens. Les buts s’enchainent et, assez vite, Paulette et le buteur de l’Ajax se retrouvent en finale. Là, le responsable du concours décide que les tireurs doivent changer de pied. Ca nous a fait beaucoup rire quand on sait que Popo est ambidextre. Il marque sans problème. Par contre le joueur de l’Ajax n’a pas de pied gauche, son tir n’atteint même pas le gardien.
Nouvelle victoire des MB IDF, c’est la fête à Popo qui fait gagner 125 EUR à Spirit et Dreams.

1/4 de finale : MB IDF 1 – 1 Marseille (kamel) / tab 3-2
Le sort nous donne les supporters de l’OM (équipe mise en place par notre ami Max). Pas le droit de perdre. Notre honneur est en jeu.
L’équipe type est de nouveau mise en place. Mais, après moins de 30 secondes de jeu, Popo fait une erreur en ne dégageant pas un ballon en touche ou corner. Il se fait piquer le ballon, le marseillais centre et, au 6m, leur attaquant trompe Piero. On ne pouvait pas plus mal débuté.
Les actions et occasions s’enchainent pour Marseille. Piero sort deux arrêts magnifiques. Deux de leurs tirs frôlent nos poteaux. C’est chaud, c’est chaud. On n’y arrive pas. Mais on se bat, on essaye, on ne baisse pas les bras. Hope passe mais frappe à côté.
En fin de math, Kamel réussit son contrôle, élimine son défenseur et frappe (1ere frappe cadrée du match pour nous). Le gardien adverse est battu (pas impérial sur ce but !). C’est la délivrance, on égalise contre le cours du jeu.
Tirs aux buts : paulette (but, 1-0), marseille (échec, 1-0), hope dreams (but, 2-0), marseille (but, 2-1), yohan (échec, 2-1), marseille (but, 2-2), kamel (but, 3-2), marseille (échec, 3-2)
Yohan avait le tir pour nous qualifier mais son tir n’est pas cadré. Kamel, qui avait échoué l’an passé face au Celtic, marque. C’est Piero qui en sortant le 4eme tir de Marseille nous qualifie.
C’est la joie totale côté bordelais. La chance était pour nous. C’est l’inverse de l’an passé où on aurait du éliminer le Celtic. Quoiqu’il arrive maintenant, on fera mieux que l’an passé.

1/2 finale : MB IDF 0 – 3 Celtic
On retrouve notre bête noire le Celtic. 3 matches 3 défaites : en 2008 1-5 en poule, en 2009 0-1 en poule et en 2010 1-1 (tab 2-3) en 1/4 de finale.
Nouvelle tentative et nouvelle tactique. Kasta a réunit les cadres de l’équipe pour définir le plan de bataille. Ce sera donc un (surprenant) 3-3-0 avec Dax, Kuyen et Nephtalie en défense, Paulette, Dam et Kamel au milieu, pas d’attaquant.
Cette option va fonctionner pendant 5′ où on concède peu d’action même si on ne voit pas beaucoup le ballon. Offensivement on est inexistant. A la 5′, sur une superbe action le Celtic ouvre le score. Là ce fut terminé de nos espoirs. Deux mauvaises relances seront à l’origine de deux nouveaux buts du Celtic. Rien à dire sur ce match, les meilleurs ont logiquement gagné.
Il n’y a pas de honte à perdre contre meilleur que nous. On n’a pas su comme l’an passé les faire douter. On a désormais 1 an pour trouver la solution et, enfin, les battre.

Match pour la 3eme place : MB IDF 6 – 0 Manchester Utd (big, dax, dam, yohan, yohan, paulette)
Kasta remobilise les troupes. L’équipe de départ change. Big récupère le brassard pour son (dernier ?) match. L’objectif est de finir sur le podium donc sur une bonne note.
Ce fut un match à sens unique, le meilleur offensivement de la journée, probablement un peu aidé par les joueurs (démobilisés ?) de Manchester. Big ouvre le score. Yohan va participer grandement au festival offensif, du coup, un peu de regret de ne pas avoir eu un Yohan en pleine forme physique. Tout le monde se fait plaisir, les buts s’enchainent. La victoire est belle.

Bilan : 3eme sur 16 participants
Le résultat brut est excellent. On réalise notre meilleur résultat en 4 éditions. Au vu du niveau des adversaires c’est un beau tournoi. Pour les puristes, on peut regretter notre niveau de jeu qui fut moins bon que l’an passé (où on termine 5eme). Je ne sais pas pourquoi nous n’avons pas pu jouer mieux (l’adversaire doit être pour beaucoup).
Les gars ont mouillé le maillot, ils n’ont rien lâché, bravo à eux. Mention spéciale à celui qui a été selon moi le meilleur girondin Piero (encore impeccable dans les buts). Merci également à nos supporters (Koh, Axelle, Julie, Elise, ….).
Une pensée à Valito qui n’a pas pu se joindre à nous mais qui nous a suivi attentivement de loin (merci Facebook).

3eme mi-temps : Rush Bar
Quelques joueurs et supporters se sont donnés rendez-vous au Rush Bar pour la 3eme mi-temps de la Kop Cup.
Ce fut un moment convivial avec des supporters de Liverpool, Lyon, St Etienne, … Damien, responsable des Hexagones, n’a pas repris nos chants anti lyonnais, je ne comprends pas !!!
On a discuté avec un ancien girondin qui était au centre de formation avec Planus et Chalmé. Ce gars là a joué avec Liverpool.
Ce fut une belle soirée qui a clôturé une magnifique journée.
Un grand merci à Liverpool France et, surtout, Julien organisateur de la Kop Cup.
Vivement la prochaine édition, on sera de nouveau là, probablement tête de série, et, ce sera très difficile de faire mieux.

Merci GIBALDIPONTIN

MB IDF

debout : pierofrey, dam, nono, yohan, kamel95, kasta
assis : hope dreams, kuyen, nephtalie, big, pauleta22, dax946


Tournoi MB IDF : 1er (26/06/2011)

26/06/2011 Tournoi MB IDF : Vainqueur (équipe Président), Finaliste (équipe Coach), 7eme (équipe Third) sur 11

Groupe A

1ere journée

Metz Capitale 0 – 0 MB IDF Third

Les gras du bide 2 – 1 MB IDF Coach
Les gras du bide : Benoit, Geoffrey
MB IDF Coach : Phoenix93

Esprit Canari 0 – 0 EMP

2eme journée

Metz Capitale 1 – 4 Les gras du bide
Metz Capitale : Julien
Les gras du bide : Jo (2), Manu (2)

MB IDF Coach 1 – 0 EMP
MB IDF Coach : Phoenix93

MB IDF Third 0 – 0 Esprit Canari

3eme journée

Les gras du bide 1 – 0 Esprit Canari
Les gras du bide : Yannick

Metz Capitale 1 – 0 MB IDF Coach
Metz Capitale : Toni Truand

MB IDF Third 2 – 0 EMP
MB IDF Third : Thevy, Planus91

4eme journée

Metz Capitale 0 – 1 Esprit Canari
Esprit Canari : Rom

Les gras du bide 1 – 0 EMP
Les gras du bide : Manu

MB IDF Third 0 – 0 MB IDF Coach

5eme journée

Metz Capitale 3 – 0 EMP
Metz Capitale : Julien (3)

MB IDF Third 0 – 3 Les gras du bide
Les gras du bide : Manu, Jo, Stéphane

MB IDF Coach 4 – 0 Esprit Canari
MB IDF Coach : Phoenix93 (2), Clem78, Pauleta22

Classement

1. Les gras du bide 15 pts ( 5 G – 0 N – 0 P / 11 – 2 )
2. MB IDF Coach 7 pts ( 2 G – 1 N – 2 P / 6 – 3 )
3. Metz Capitale 7 pts ( 2 G – 1 N – 2 P / 5 – 5 )
4. MB IDF Third 6 pts ( 1 G – 3 N – 1 P / 2 – 3 )
5. Esprit Canari 5 pts ( 1 G – 2 N – 2 P / 1 – 5 )
6. EMP 1 pt ( 0 G – 1 N – 4 P / 0 – 7 )

————————————————————

Groupe B

1ere journée

Liverpool France 0 – 0 Hexagones

Urban Boys United 0 – 4 MB IDF Président
MB IDF Président : Victor (2), Dam, Kamle95

2eme journée

Hexagones 0 – 3 Bonito Team
Bonito Team : Dig (2), Florent

Liverpool France 0 – 0 Urban Boys United

3eme journée

Liverpool France 1 – 1 MB IDF Président
Liverpool France : Arnaud
MB IDF Président : Dam

Urban Boys United 0 – 0 Bonito Team

4eme journée

Liverpool France 2 – 0 Bonito Team
Liverpool France : Yohan (2)

Hexagones 1 – 2 MB IDF Président
Hexagones : Laurent
MB IDF Président : Victor, Dam

5eme journée

Hexagones 1 – 2 Urban Boys United
Hexagones : Laurent
Urban Boys United : Thomas, Marco

MB IDF Président 2 – 2 Bonito Team
MB IDF Président : Victor (2)
Bonito Team : Tiwwy (2)

Classement

1. MB IDF Président 8 pts ( 2 G – 2 N – 0 P / 9 – 4 )
2. Liverpool France 6 pts ( 1 G – 3 N – 0 P / 3 – 1 )
3. Bonito Team 5 pts ( 1 G – 2 N – 1 P / 5 – 4 )
4. Urban Boys United 5 pts ( 1 G – 2 N – 1 P / 2 – 5 )
5. Hexagones 1 pt ( 0 G – 1 N – 3 P / 2 – 7 )

————————————————————

Consolante

Esprit Canari 0 – 3 EMP
EMP : Maxime, Arnaud, Romain

EMP 0 – 0 Hexagones

Esprit Canari 1 – 4 Hexagones
Esprit Canari : Fred
Hexagones : Alexandre, Tiago, Matthias, Laurent

————————————————————

1/4 Finale

MB IDF Coach 1 – 0 Bonito Team
MB IDF Coach : Nono

Les gras du bide 1 – 0 Urban Boys United
Les gras du bide : Manu

Liverpool France 1 – 1 Metz Capitale ( tab 9 – 10 )
Liverpool France : Jeremie
Metz Capitale : Jeremie (csc)

MB IDF Président 4 – 1 MB IDF Third
MB IDF Président : Kamel95, Victor (2), Dam
MB IDF Third : Valito

————————————————————

1/2 Finale Perdant

Urban Boys United 0 – 4 Bonito Team
Bonito Team : Guillaume (2), Saint-Clair, Antonio

MB IDF Third 1 – 1 Liverpool France ( tab 5 – 6 )
MB IDF Third : Thevy
Liverpool France : Tristan

————————————————————

1/2 Finale

Metz Capitale 1 – 1 MB IDF Coach ( tab 5 – 6 )
Metz Capitale : Benoit
MB IDF Coach : Ben-Becker

Les gras du bide 0 – 0 MB IDF Président ( tab 2 – 3 )

————————————————————

Match pour la 7eme place

Urban Boys United 0 – 3 MB IDF Third
MB IDF Third : Planus91, Thevy, En rang dogon

————————————————————

Match pour la 5eme place

Bonito Team 2 – 0 Liverpool France
Bonito Team : Jo, Dyg

————————————————————

Match pour la 3eme place

Les gras du bide 2 – 0 Metz Capitale
Les gras du bide : Manu, Jo

————————————————————

Finale

MB IDF Président 3 – 2 MB IDF Coach
MB IDF Président : Victor, Kamel95, Dam
MB IDF Coach : Nono, Pauleta22

————————————————————

Vainqueur : MB IDF Président
16 BP / 7 BC
Victor 8, Dam 5, Kamel95 3

Finaliste : MB IDF Coach
10 BP / 7 BC
Phoenix93 4, Nono et Pauleta22 2, Ben-Becker et Clem78 1

3eme : Les gras du bide
14 BP / 2 BC
Manu 6, Jo 4, Benoit et Geoffrey et Stéphane et Yannick 1

4eme : Metz Capitale
7 BP / 9 BC
Julien 4, Benoit et Jeremie (csc) et Toni Truand 1

5eme : Bonito Team
11 BP / 5 BC
Dyg 3, Guillaume et Tiwwy 2, Antonio et Florent et Jo et Saint-Clair 1

6eme : Liverpool France
5 BP / 5 BC
Yohan 2, Arnaud et Jeremie et Tristan 1

7eme : MB IDF Third
7 BP / 8 BC
Thevy 3, Planus91 2, En rang dogon et Valito 1

8eme : Urban Boys United
2 BP / 13 BC
Marco et Thomas 1

9eme / Vainqueur Consolante : Hexagones
6 BP / 8 BC
Laurent 3, Alexandre et Matthias et Tiago 1

10eme : EMP
3 BP / 7 BC
Arnaud et Maxime et Romain 1

11eme : Esprit Canari
2 BP / 12 BC
Fred et Rom 1

Compte-rendu

On se marre bien sur le chemin. Il est question de Moselle, d’Allemagne, de juiverie et de p’tite moustache, le climat est sain. Le moindre rire m’arrache les côtes, encore contusionnées d’un séjour dans une rivière sauvage et hostile 4 jours plus tôt, mais qu’importe, il fait bon, il fait beau, et notre truculence matinale nous fait dire que la journée part sur de bonnes bases.

Arrivé au stade, c’est morne plaine (nord). Seuls quelques nantais, puis Ludo et Elise, tables et chaises sous le bras et Gibaldipontin, évidemment. Ah, et aussi la Bonito, déjà au complet et à l’échauffement ! Bonne surprise, aucune trace du fameux tournoi inter-entreprises réunissant 64 équipes et qui nous promettait d’évoluer sur le stabil raide et chaud (cmb). On me dit dans l’oreillette qu’il a eu lieu la veille. Ok, on prend donc le terrain n°3, synthétique et sympathique. L’heure de rv est dépassée et les joueurs manquent à l’appel. Mais peu à peu, la prairie s’embrase de rayons ravageurs et de dizaines de joueurs. La buvette s’installe, Julie, Axelle, Christelle et Dick sont à pied d’œuvre. Très vite, sandwichs, gâteaux, boissons garnissent l’étal, tandis que les joueurs s’affublent de leurs tenues respectives…

Pour ma part, je suis heureux de présenter à mes joueurs, au nom de l’asso, les nouveaux équipements co-financés par la participation massive des membres, et en particulier des footeux, réunis aujourd’hui. J’apprends pas sms la défection de Yohan, malade. C’est pas comme si c’était notre atout majeur… Mais ça ne fait rien, mon objectif premier est, comme toujours, de parvenir à fédérer l’équipe, à la rendre cohérente, à ce que les joueurs prennent plaisir à jouer ensemble… Les gaillards qui composeront l’équipe coach seront donc les suivants :
Pierofrey, Mehdi, Ben Becker, Clem, Darcheville, Nono, Maximus, Phoenix. Paulette nous rejoindra plus tard… Le tirage au sort nous place dans la poule de 6, comme dans les boites d’œufs. : Gras du Bide, EMP, Metz Capitale, MBIDF Third, et bien sûr, Esprit Canari (sans quoi le jeu de mots serait tombée à plat…	) . Du lourd en perspective, et c’est pas pour dire du mal de notre premier adversaire….

Premier match : MBIDF Coach 1-2 Gras du Bide

Ma première mise en place se pose ainsi : Piero dans les buts, darch en libéro, ben becker (puis clem) et nono sur un côté, maximus et mehdi au milieu, phoenix devant.
Les joueurs sont à l’écoute, disponibles, mais en toute logique, en manque de repères, et notre jeu est trop précipité. Au contraire, les gras du bide qui n’ont rien de trop gras dans la brioche, se trouvent bien et nous acculent (non, rien de sale) devant nos buts. Pressés, nous commettons une erreur qui ouvre le chemin du but à leur attaquant, 0-1. Nous réagissons bien, volontaires bien que brouillons. Pourtant, nous parvenons à former un très beau mouvement depuis l’arrière, concrétisé par un changement d’aile pour un phoenix esseulé, dont le plat du pied fait mouche. 1-1. Malheureusement, la dernière minute de jeu nous sera fatale, un ballon aérien et anodin surprend Piero qui voit le cuir chatouiller les filets. 1-2. Nous sommes défaits mais pas défaits.

Deuxième match : MBIDF Coach 1-0 EMP (Monaco)

Je repositionne Mehdi derrière, nono au milieu et demande aux joueurs d’améliorer l’utilisation du ballon, par un jeu moins précipité, de surveiller leur positionnement et d’être plus acharné au marquage adverse… Je commence en latéral. Cela me fait plaisir de toucher le ballon, mais après deux-trois passes bien dosées, je laisse rapidement ma place à Clem. On est mieux positionné, on se procure des occasions, mais l’EMP est à son tour dangereux, et alors que le match se dirige vers son terme, Maximus s’arrache sur un côté pour prendre le dessus sur son adversaire, sert nono en profondeur, qui fixe le gardien et transmet à Phoenix. Depuis la touche, le contrôle paraît durer trois plombes, le tir une éternité, mais le ballon passe bien entre les jambes du gardien pour nous offrir la victoire, puisque l’arbitre siffle dans la foulée. 1-0 Les trois points nous font du bien. Il nous faut confirmer.

Troisième match : MBIDF Coach 0-1 Metz Capitale

Darch reste libéro, entouré de Clem et Mehdi, Max et nono toujours derrière phoenix. On fait un bon match. On joue de mieux en mieux. Mais les messins ont des atouts. C’est serré comme dans un métro à l’heure de pointe. Et puis un long ballon marine se dirige vers le but messin, Phoenix arrive trop tard, le gardien va s’en saisir, et puis non ! Il trébuche, se ramasse la gueule, le ballon finit sa course au fond ! Les messins s’affairent auprès de leur partenaire, les bordelais sont perplexes, l’arbitre vient aux nouvelles. J’apporte la trousse sans grand secours. Le gars se relève, mais ça sent l’entorse. Bon, et le but alors ? Logiquement validé. Et là, je me dit que c’est le moment de montrer qui on est. Je propose donc à mes joueurs en même temps qu’aux messins et à l’arbitre, d’invalider le but, de repartir à 0-0. Ma proposition fait l’unanimité. Grand seigneur l’équipe MB ! Le match repart, nous poussons pour rattraper ce but que nous n’avons pas en retard mais qui nous nargue comme un dû non récolté, nous nous pressons, un peu trop, et le contre messin est assassin, Toni de truand donne le tournis à la défense et un tour de rein à Piero, ça fait but et ça fait mal. Toni ce truand ne reviendra pas sur ce but, naturellement, et nous perdons 0-1. Grand seigneur, vous dis-je ! Ou trop con, peut être…. L’avenir proche nous montrera que nous avions eu raison.

Quatrième match : MBIDF Coach 0-0 MBIDF Third

C’est bien beau d’avoir la classe, de perdre avec panache, mais avec 3 points en 3 matchs, notre classement fait tâche. Paulette est arrivé et va pouvoir nous épauler. Nous nous apprêtons à affronter la Third, aucun but encaissé et ses 5 points dans le panier. Je connais assez Valito pour savoir comment il va jouer. Et ça ne loupe pas. Défense acharnée, duels âpres, anti-jeu parfois. Mon sentiment est mitigé sur cette façon d’opérer : un peu comme ce tacle de Valito lui-même dès les premiers instants du match, viril mais correct. Un peu trop viril selon moi pour l’esprit de ce tournoi, mais voilà, cette équipe joue avec ses armes, joue avec du cœur, joue à la limite. Elle en vient à nous faire déjouer, à nono de s’énerver. Nous finissons à 0-0 malgré notre domination écrasante.

Cinquième match : MBIDF Coach 4-0 Esprit Canari

Jusqu’ici, nous n’avons jamais été en situation comptable de nous qualifier. Les gras du bide caracolent, la third assure, mais nous ne sommes pas décrochés, et avec les messins et nantais, nous avons notre destin entre les mains. Justement, nous affrontons les canaris pour nous qualifier. La victoire est impérative. Je décide de placer Maximus en latéral, de faire débuter Ben Becker avant centre. C’est le moment que choisit Darch’ pour avoir envie de chier. Il saura résister, mais l’épisode 2 est à venir…. Notre jeu est vraiment bien en place, nous jouons court, nous nous trouvons vraiment bien, les nantais, diminués, sont logiquement débordés. Les buts s’enchainent et cette victoire nous offre la porte des quarts…. Le score fleuve de ce dernier match nous propulse à une inespérée deuxième place. Mais le tirage nous sert la Bonito Team, et m’est avis que le catenaccio des années passées va ressurgir…

¼ de finale : MBIDF Coach 1-0 Bonito Team

L’équipe a trouvé son organisation, sa cohérence, nous montons en puissance. La consigne est donc d’être rigoureux tactiquement, acharnés défensivement, et de profiter des contres qui ne manqueront pas de se présenter. Au début du match, la Bonito fait tourner, nous attend patiemment, mais elle peut toujours attendre… Alors elle sort, un peu, mais nous veillons au grain, et peu à peu, la possession s’inverse, et nous dominons territorialement. Ce sont eux qui jouent donc en contre, nous qui poussons, et nono nous envoie en demie 1-0.

½ finale : MBIDF Coach 1-1 Metz Capitale (tab 6-5)

Le hasard, le fatum, les atermoiements du destin, la larme brillante du malin, dresse sur notre chemin nos amis messins. Yohan, venu nous rendre visite, ne pourra malheureusement pas participer. Nous sommes supérieurs sur ce match, et logiquement, nous ouvrons la marque par Ben Becker, dont le repositionnement avant centre doublé de celui de Maximus en latéral depuis le match face à Nantes, se révèlent des choix judicieux. Malheureusement, nono crochète Toni au coin près de la ligne de touche, nous sommes bel et bien dans la surface, et le penalty indiscutable est transformé, non sans que Piero n’ait effleuré le cuir. La séance des tirs au buts sera donc déterminante. Aucun des 4 premiers tireurs ne transforme l’exercice, mais au bout de l’épreuve, après que Piero eût sorti trois ballons, Mehdi transforme le dernier essai qui nous envoie en finale !

Finale : MBIDF Coach 2-3 MBIDF old Président

Mon libéro fait faux bond pour de bon, ses instestins l’appelant à d’autres missions…. C’est le cacathon de darch’, épisode 2 et je me dis qu’on avait pas besoin de cela pour cette finale… Je replace donc Maximus dans l’axe, clem sur un côté tandis que de l’autre, Mehdi, conformément aux consignes, s’emploie à museler son frère. En effet, l’adversaire avance avec des atouts offensifs supérieurs aux nôtres. Mais nous faisons jeu égal, mieux, j’ai le sentiment que nous sommes meilleurs dans la construction. Mais ils vont vite, sont adroits, et tandis que nous manquons de peu l’ouverture du score par Ben Becker, eux se montrent intraitables pour distiller trois banderilles coup sur coup… 0-3. Je hurle aux joueurs de garder la tête haute, de repartir de l’avant … Un penalty généreux nous remet vite dans le match. S’ensuit une domination sans partage de mon équipe, vaillante, solidaire, fière, volontaire, l’adversaire est acculé (mais là encore rien de sale) et Paulette nous ramène à 2-3 d’un maître coup franc dans la lunette. La dynamique est inversée, les blancs sont désorganisés, ils ont peur, mais ils tiennent bons, Goalie repoussant du bout du pied une ultime tentative… C’est fini, nous avons perdu la finale.

Je réunis mes joueurs. Leurs visages sont marqués par l’effort, la chaleur, la fatigue, la douleur. Je leur dis d’être fiers d’eux-mêmes, d’être fiers de notre équipe, qui a – une nouvelle fois- montré des valeurs collectives majeures, tout au long du tournoi, la finale en étant l’illustration ultime. Nous avons bien joué, pour l’autre, pour l’équipe, pour nous-mêmes, nous avons fait un beau parcours, mais ça tient pas à grand-chose, et je me souviens du but à la dernière seconde face à l’EMP, sans lequel nous n’aurions sans doute pas pu sortir de notre poule (et ça, c’est franchement dégueulasse).
Merci à toute mon équipe pour le bonheur d’avoir été leur coach, merci à Yohan d’être passé nous voir en dépit de sa petite forme, merci à tous ceux qui ont œuvré pour que ce tournoi soit une si belle réussite, aux Dick’s girls de la buvette, à Réjane et Naty lézardanr à la table des scores, à Aneh pour sa présence discrète et objective, à Valito, à toutes les équipes, à tous ceux que j’oublie malgré moi, mais je n’oublierai sûrement pas qu’en cette belle journée, rieuse et chaleureuse, a percé le premier cri de Titouan, le second fils de Big.

Bienvenue à lui, vive Titouan, vive les MBIDF ! ! !

:mbidf:

Merci KASTA

) qui entreprends alors que moins d’un quart des participants sont présent un échauffement impressionnant. Les mauvaises nouvelles sont tombés sur le chemin, Blacksheep et Yohan sont malade et envoie des textos aux similitudes frappantes ( jour de paye ? ) quand à Big il attends encore à ce moment là son second enfant dont ni le sexe ni le nom ne sont connu. Chaque équipe devra donc se passer d’un atout de poids et par ricochet la sélection third va se voir ponctionner de ses meilleurs éléments. Cela ne suffit pas à baisser le moral de qui que ce soit et au fur et à mesure des arrivées les équipes se forment, les MB se séparent, on se revoit ce soir pour la fête et on se souhaite bonne chance.

Victor se voit immédiatement confier le brassard par un Gibal qui veut le responsabiliser, Goalie débarque et le groupe prend forme, les compos envoyé par mail par le coach 2.0 qu’est Gibal sont dans toutes les têtes et chacun connait ses partenaires. On sait à quoi s’attendre, chacun dispense ses conseils et ses remarques, concentrés. On sait que la qualification est à portée de main et que l’obtenir rapidement nous permettra d’économiser des forces en vu du tableau final auquel nous comptons bien figurer.

Le tirage de poule parait plutôt favorable outre le commando Bonito :D , nous évitons les gras du bide (que nous ne savons pas encore si redoutables et surtout Canaris et Messins toujours redoutables dans le jeu à 7.

Sans faire un joueur par joueur au sens propre je tiens à remercier Koh et Gibal pour le sérieux et la générosité dans l’effort, Dam pour sa disponibilité à toute épreuve, Victor pour le brassard qu’il a porté autant physiquement que moralement et la technique aussi précise que juste de Konio et Kamel ainsi que le remplaçant de luxe que fut Julien et son sens de l’anticipation kuyenesque. L’état d’esprit de chacun fut impeccable et l’esprit d’équipe n’était pas qu’un mot dimanche mais une réalité palpable.

Merci à tous.

Big était un peu avec nous et la générosité qu’il incarne en AMF comme en match nous a plus que certainement inspiré et puisque je ne pourrais dire mieux que Kasta je me contenterais de dire :

Bienvenue à toi Titouan. :cotillons: :cotillons: :cotillons: :cotillons: :cotillons:

Merci NEPHTALIE

Toutes les équipes

MB IDF Président

debout : victor, dam, julien, kamel95, goalie33
assis : konio, nephtalie, gibaldipontin, koh9133

MB IDF Coach

debout : kasta, pauleta22, mehdi93, ben-becker, clem78, phoenix93
assis : maximus, pierofrey, nono, darcheville9

Les gras du bide

MB IDF Third

debout : planus91, en rang dogon, pato, duga78, y0f
assis : fabien, valito, thevy, ludo92250, mikou972


Jouons Ensemble : Pas de classement (18/06/2011)

18/06/2011 Jouons Ensemble : Pas de classement

Compte-rendu

Pas de compte-rendu

Toutes les équipes

MB IDF

équipe : dels, dick byrne, enzooo, gibaldipontin, koh9133, ludo92250, nono


Bambu Cup : MB IDF 2 – 1 Metz Capitale (15/05/2011)

N° 72 : 15/05/2011 Bambu Cup : MB IDF 2 – 1 Metz Capitale (hope dreams, victor)

Compte-rendu

Dimanche 15 Mai 2011 – Parc interdépartemental des sports de Choisy-le-Roi

MBIDF 2 – 1 Metz Capitale
Buts : Metz Capitale (X) à la 1ère minute
Marine et blanc IDF (Girondins de Bordeaux) : Hope dreams à la 56ème et Victor à la 89ème
Pelouse : stabilisé sec et poussiéreux
Arbitres : Metz Capitale en première mi-temps – Phoenix puis Dax946 en deuxième mi-temps côté MBIDF.

LE GROUPE MBIDF : Pierofrey, Nephtalie, Gibaldipontin, Kuyen, Fletcher, Babou, Dam, Goa24, Nono, Pauleta22, Hope Dreams, Phoenix93, Victor, Dax946

Absents : Yohan (raisons médicales), Kamel95 et Medhi93 (blessés), Big et coach Kasta (raisons familiales).

Equipe : choix tactique 4 – 3 – 3

Pierofrey

Nephtalie (Gibaldipontin 45ème) – Kuyen – Fletcher – Babou (Nephtalie 65ème)

Dam (c)

Goa24 – Nono (Pauleta22 à la 45ème)

Hope dreams – Phoenix93 (Dax946 à la 45ème puis Nono à la 75ème)

Victor (Phoenix93 à la 75ème puis Victor à la 86ème)

Remplaçants :

– Gibaldipontin
– Pauleta22
– Dax946

Entre ombre et lumière, les Marine et Blanc IDF (Girondins de Bordeaux) parviennent à conserver la Bambu Cup lors de sa 8ème édition.

Dans la peau du coach Kasta pour un intérim qui se termine par une victoire méritée des MBIDF.

Dimanche 15 Mai, 11h09. Je me prépare à partir et je me dis que ça va être bon ! Je n’avais qu’une idée en tête, celle de ne pas perdre ce match. Je savais qu’une victoire nous permettrait de réaliser le Grand Chelem des trophées pour la saison 2010-2011. Je ne voulais surtout pas désorganiser l’ossature déjà bien rôdée par coach Kasta dans son 4-3-3 habituel. Auparavant, j’avais déjà bien analysé les consignes qui m’avaient été communiquées notre coach en début de semaine. Je peux vous assurer que tous les soirs, je rêvais de cette coupe, la Bambu. Je ne voulais absolument pas faire chuter l’équipe si proche du but. « Celui du dernier virage, à hauteur de la dernière marche de notre saison “à 11”, qui nous avait jusque là déjà procuré de belles joies » dixit Kasta. Mais, la prise de connaissance de la non participation de Big (pour des raisons justifiées) avant de rejoindre le stade par m’a conforté dans l’idée que cela serait très dur d’atteindre l’objectif face à des messins qui prévoyaient 18 joueurs extrêmement motivés pat Toni de Truand.

11h54 : Je retrouve à Gare de Lyon Fletcher accroché à la barbe de Nephtalie :lol_: pour quelques commérages sur la compo de départ en dépit des absences du jour. Piero « le chat » est arrivé. Nous avons pris le RER de 12h01, direction le stade.

12h20 : Arrivé au stade. Gibaldipontin, Nono, Babou et son petit frère nous accueillent avec de grands sourires. L’ambiance est détendue. Victor déjà arrivé, mains dans la poche, visage souriant devait se dire que ce serait sans doute son jour de gloire. J’avais ma petite idée. Les messins arrivent en masse et je marmonne : « Oh my God, it will be hard »! D’autant plus, que nous ne voyons pas arriver Pauleta22. Bon… et bien, il fallait revoir la composition de départ concoctée par coach Kasta.

13h15 : Avant de commencer, un petit coup de téléphone pour mettre en place la machine. Choix technique : Nono, en milieu gauche à la place de Pauleta22 qui rentrerait en deuxième mi-temps. Phoenix93 en ailier gauche et Hope dreams en ailier droit. Dam pour l’occasion était désigné capitaine pour cette 8ème édition de la Bambu Cup.

13h30 (Première mi-temps) : C’est parti pour 90 minutes et plus si affinités… même pas le temps de prendre mon tableau blanc, qu’au bout de la 1ère minute de jeu, les messins exultent. 0-1. Une belle frappe des 25 mètres à l’issue d’une belle combinaison. Nous attendions Pauleta22. Je me dis que ce n’est pas possible. A côté de moi, Gibaldipontin le président. Portable en main, je le vois esquisser un grand sourire après ce but. Je me dis : « tu fais quoi ? Tu démissionnes ? Heureusement, j’avais demandé à la famille de ne pas venir en tribune pour éviter les : « coach démission, démission, démission » !

13h45 : Arrivé de Pauleta22. Pendant ce temps, j’insiste sur le replacement défensif des ailiers ainsi que sur le positionnement de Nono peu habitué à jouer dans ce rôle de milieu gauche au côté de Dam en milieu défensif et de Goa24 en milieu droit. Les lignes étaient resserrées. L’équipe, secouée durant les 5 premières minutes a montré des signes encourageants dans le jeu au sol malgré l’état du terrain.

Les MBIDF reviennent dans le jeu en jouant vite par un jeu au sol. Quelques belles occasions de revenir à la marque, notamment à la 6ème minute par Victor sur une frappe trop écrasée pour battre Loustic le portier messin. Les MBIDF se sont améliorés dans la transmission du ballon. Hope dreams a été le détonateur de la révolte des MBIDF. Excellente combinaison : Dam-Victor qui s’est terminée par une frappe de mule de Hope dreams, légèrement à côté des buts à la 15ème puis sur des éclairs de Phoenix93 et de Goa24 à la 24ème et 25ème minutes. A ce moment là, le président me dit : « On est mieux là » ! Je lui réponds oui. Mais, au fond de moi je me dis que si l’objectif n’est pas atteint, ma démission serait scellée. D’un autre côté, je pense à Kasta et à ses encouragements. Je donne de la voix (trop parfois, mais c’est comme ça, je vis le match intensément).

Les messins continuaient à être dangereux et avaient deux occasions franches d’enfoncer le clou. L’équipe bien organisée autour de Kuyen est restée en place. L’apport des latéraux pour la relance laissait penser que si la mi-temps se terminait sur ce score, le second temps pourrait être tout autre chose. C’est à ce moment que Nous voyons arriver Dax946. Pas prévu sur la feuille de match mais au regard de sa grande disponibilité dans le jeu d’équipe et au regard de notre effectif restreint en nombre le président Gibal m’a autorisé à le faire jouer. Mi-temps 0-1. Bilan à mi-parcours plutôt mitigé les efforts de toute l’équipe.

14h30 (Deuxième mi-temps) : Changement de joueurs mais pas de l’organisation : Gibaldipontin remplace Nephtalie à droite de la défense, Nono cède sa place à Pauleta22 en milieu gauche et Dax946 à la place de Phoenix93 en ailier gauche. L’idée recherchée était d’apporter plus de vitesse sur les ailes avec Dax946 et Hope dreams pour servir Victor dans les espaces. L’équipe est rentrée dans de très bonnes dispositions en étouffant les messins d’entrée de jeu. Des actions lumineuses de Hope dreams décidément intenable aujourd’hui. Sa technique, sa vitesse et sa volonté d’aller vers l’avant tout en combinant avec ses coéquipiers laissaient des motifs d’espoir pour cette deuxième mi-temps. D’ailleurs, c’est sur l’une de ses actions qu’il égalise pour les MBIDF suite à une action d’école. Relance de Kuyen dans l’axe de la défense pour Gibaldipontin côté droit, qui monte jusqu’à la ligne médiane et qui donne un astucieux ballon entre deux défenseurs à Hope dreams qui longe la ligne de touche avant de repiquer dans la surface de vérité pour glisser le cuir entre le gardien messin (venu à sa rencontre) et le poteau. 1-1 à la 55ème . Les MB sont aux anges. Pour autant, il ne fallait pas se relâcher. L’objectif en tête, gagner cette 8ème édition de la Bambu Cup. J’annonce à Kasta l’égalisation et les changements opérés et prévus pour la deuxième mi-temps.

Entre ombre et lumière. C’est le cas de le dire. Si la première mi-temps était mitigée, la deuxième et plus particulièrement les 30 dernières minutes ont été énormes de la part des MB. Jeu au sol, renversement du jeu suite à des combinaisons de hautes volées, des attaques placées ou des joueurs lancés en profondeur comme Dax946, Victor ou Phoenix93 faisaient plaisir à voir. A la 75ème minute, des changements étaient nécessaires pour faire souffler nos joueurs. Les rentrées conjuguées de Nono (pour bloquer le côté droit messin) et de Phoenix93 en attaquant de pointe (pour utiliser les espaces) étaient un moyen de débloquer la situation. Les MBIDF se sont faits peur à la 81ème minute. Sur une attaque messine, Dam essaie de se protéger sur une frappe mais touche le ballon. Pénalty. Je croise les doigts en me disant que Pierofrey nous la sortira. Mais, le tireur messin vise la lucarne et le cuir s’envole dans les arbres.

Je me dis à ce moment : « Ca va le faire » ! Phoenix93 a une occasion en or de marquer à la 86ème minute. Mais il rate sa cible. Les occasions se multipliaient, et c’est là que la vitesse de Victor me semblait intéressante. A 4 minutes de la fin, Victor remplace Phoenix93 (qui mérite d’être félicité pour son excellent état d’esprit pour le bien du collectif). Sur son premier ballon, Victor hérite d’un ballon mal renvoyé par la défense adverse et va crucifier le gardien sur une frappe précise à la sortie d’un dribble sur le dernier défenseur. 2-1 à la 89ème. Toute l’équipe saute de joie. Je pense à coach Kasta et je me dis que là la victoire est en poche et le Grand Chelem des trophées de la saison est réalisé. 3 minutes de temps additionnel. Les MBIDF tiennent la Bambu Cup. L’arbitre siffle la fin du match. Victor, un nom prédestiné sans doute, nous donne la Victoire ! Comme un film déjà vu. C’était son jour de gloire.

Merci à Kasta et à Gibal pour la confiance témoignée. Tous les joueurs ont été respectueux, attentifs et coopératifs pour le bien du collectif. Tous les joueurs ont été au service du groupe, de l’équipe, et c’est cet état d’esprit altruiste et solidaire qui nous a permis de gagner aujourd’hui. Bravo à tous les joueurs.

Merci VALITO

Les deux équipes

Metz Capitale

MB IDF

debout : x, valito, victor, babou, dam, nono, fletcher
assis : goa24, pierofrey, hope dreams, gibaldipontin, kuyen, nephtalie, phoenix93
absents sur la photo : dax946, pauleta22


MB IDF 3 – 2 Hex@gones (01/05/2011)

N° 71 : 01/05/2011 Amical : MB IDF 3 – 2 Hex@gones (cubi, valito, dam)

Compte-rendu

C’est sous un beau soleil que je rejoint les MBs en train d’échanger quelques passes sur l’asphalte avec un de nos adversaire, un certain Fletcher. Nous sommes vite rejoint par les premiers Lyonnais ainsi qu’un Anis bien satisfait de pouvoir enfin sortir dans son plus beau ( :berk_: ) maillot gone. Darch quand à lui frappe fort avec son maillot du real sous un survet du Barça, décidément ce match sera placé sous le signe de la mode et les MB ne seront pas en reste, l’absence des maillots officiels permettant à chacun de sortir son maillot personnel donnant à l’ensemble un aspect charmant.

La causerie du présicoach et sa petite fiche est rapide et claire : il faudra aujourd’hui adjoindre au valeur de solidarité et de travail propre à notre section foot une volonté de construire, de jouer qui nous fait parfois défaut. Le système nous y contraindra en partie car dans un losange, le salut passe par une circulation du ballon importante et fluide. Après un échauffement mené par Dam, capitaine du jour, il mène avec les piliers de la section, Kuyen Cubi et Paulette, une causerie efficace n’oubliant pas de rappeler chacun à leur tour que ce ne sera pas facile et qu’il faudra jouer au ballon. Sur ce et d’un accord tacite nous nous séparons sans cri de guerre après les récent échec de Paupau :D .

Le début de première mi temps sans être folichon est plutôt favorable à nos couleurs et est rapidement concrétisé par un débordement de Victor qui après s’être défait de son vis à vis lève bien la tête et ajuste un beau centre en retrait pour Cubi qui n’en demande pas plus et crucifie le gardien Lyonnais (qui toujours dans le thème de la journée a revêtu une magnifique tunique orange rayée noire en lieu et place de son maillot de Campos). La dynamique reste la même jusqu’à un corner qui aurait put semblé anodin si ce dernier, frappé par Valito n’avait pas vu un défenseur Lyonnais lancé un retentissant “Laisse” laissant la frappe cadré de Valito faire trembler les filets devant 22 joueurs médusés. Suite à ce coup du sort, les Gones vont reprendre du poil de la bête et sautant leur milieu de terrain, envoyé des ballons très dangereux vers leur quatuor d’attaquants clairement monté d’un cran depuis le corner fatal. Dam a beau être partout tentant d’offrir des solutions aux porteurs, nous avons de plus en plus de mal à mettre le pieds sur le ballon et les combinaisons dans notre défense se suivent. Un centre tir Chalmeque d’Anis lobera Blacksheep pour récompenser cette phase Rhodanienne bientôt suivi par un autre centre que Blacsheep ratera au pied. le dynamique est clairement inverse mais a force de volonté et de communication, la fin de mi-temps est encourageante notamment avec une des plus belles actions du match, Victor décale à gauche ou j’ai pris le couloir, je transmet à Dam, celui ci lance un de nos milieux dans la surface où les passes se multiplie, malheureusement une frappe ne sera pas déclenché, mais ce genre d’action fait du bien après ces deux buts Lyonnais.

Chacun amène sa pierre à l’édifice dans le bilan de la mi-temps et tout le monde est paré au coup d’envoi pour montré du positif. cette deuxième mi-temps sera plus maitrisé, même si elle n’est pas marqué par une augmentation faramineuse niveau jeu. Le ballon reste plus en note possession,s actions se déroulent de façon plus fluide. Kamel et Gibal propose quelques centres et frappes, mais c’est sur un autre corner tiré par Kamel que le score s’aggravera, en effet après avoir été dévié dans la surface, le ballon est catapulté par Dam au fond des filets au deuxième poteau. La blessure de Medhi et la montée de Kuyen entraineront un remaniement important qui me verra faire la paire avec dam en défense centrale alors que Paulette tiendra la place de 6. Cependant cela ne se verra que peu, et Paulette se montrera hyperactif à la récupération et à la relance et dam assurera son rôle de Libero tranquillement.

Le match se finit sur un bilan mitigé, plusieurs joueurs( dont moi :D ) émettant des réserve sur la qualité du jeu tout en étant d’accord sur la main mise des Mb sur la deuxième mi-temps. Une chose est sûre cependant, les Lyonnais ont sacrément progressé et il sera intéressant de les revoir sous peu, au tournoi MBIDF.

Voilà.

Merci NEPHTALIE

MBIDF – HEXAGONES : 3 – 2
Dimanche 1er mai 2011

Pour ce match, l’idée était de garder l’état d’esprit affiché tout au long de la saison à savoir l’application, la détermination et le plaisir, tout en essayant de produire du beau jeu. L’alternative de l’aspect tactique 4-4-2 en losange, au détriment du 4 – 3 – 3 habituel a laissé entrevoir quelques espoirs dans le jeu. Toutefois, l’exercice s’est avéré trop souvent séquencé. Il est certain que le groupe est mieux organisé dans ce dernier système.

Voici les éléments d’appréciations relevés lors de ce match :

Points positifs :

Durant les 20 premières minutes nous y étions dans le match. Très vite, nous sommes rassurés sur notre capacité à nous trouver dans les espaces, dans l’utilisation du ballon pour organiser les relances depuis la base arrière. J’ai trouvé l’axe central solide et complice lors des couvertures. L’alternance m’a semblé intéressante. Quelques belles séquences durant ces 20 minutes bien maîtrisées ont été remarquées par un jeu au sol avec la participation des latéraux, et une très bonne présence des joueurs qui composaient le losange. Le système en losange laisse augurer de bons espoirs, même si le groupe est plus habitué à jouer en 4 – 3 – 3. Tous les joueurs ont réalisé un match sérieux, appliqué et ont fait honneur au maillot.

Points négatifs :

Après 20 minutes, nous nous sommes relâchés et étions moins cohérents dans notre organisation. Il faut aussi dire qu’en face, il y avait une équipe qui faisait tourner les joueurs toutes les 10 minutes et que leur état de fraîcheur pouvait expliquer notre manquement dans le jeu en première mi-temps (mais j’y vois du positif car cela nous a permis de faire davantage d’efforts physiques à répétition, d’être dans une bonne dynamique et de pouvoir mieux gérer la 2ème mi-temps). Nous aurions pu marquer 4 ou 5 buts supplémentaires. Physiquement, nous avons eu du mal après le second but des gones. On s’est désorganisé et on a commencé à balancer de longs ballons. Enfin, nous restons encore trop statiques sur coup de pieds arrêtés offensifs, on se contente d’attendre dans la surface adverse. C’est à mon sens, un point sur lequel nous pourrions nous améliorer dans l’optique de nos échéances à venir.

Merci VALITO

Les deux équipes

Hex@gones

MB IDF

debout : blacksheep, pauleta22, cubi, nephtalie, victor, dam, koh9133
assis : nono, kamel95, valito, gibaldipontin, kuyen, mehdi93


TAA : MB IDF 0 – 0 (tab 5-4) Esprit Canari (10/04/2011)

N° 70 : 10/04/2011 TAA : MB IDF 0 – 0 (tab 5-4) Esprit Canari (tab : yohan, goa24, pauleta22, mehdi93, gibaldipontin)

Compte-rendu

MBIDF 0 – 0 Esprit canari (tab 5-4)
Terrain : herbe, sec et bosselé
Temps : ensoleillé
Arbitre : Valito (mbidf) puis EC

La 14ème édition du fameux Trophée Alliance Atlantique, réunissant les associations de supporters bordelais et nantais d’Ile de France, promettait une franche explication. Comme l’on se souvient du dernier opus, qui vît les MBIDF l’emporter 3-1 après un match serré comme la ficelle d’un string tendu et indécis, n’osant choisir son camp au milieu de deux fesses aussi méritantes l’une que l’autre. cf TAA 13 Comme l’on se souvient de joutes plus anciennes, où les mbidf souvent, l’esprit canari parfois, faisait passer l’envie à l’adversaire de se montrer, et assénait une véritable fessée à celui qui osait s’avancer sur le pré en armes dispersées.
Que nenni aujourd’hui. S’il y eut correction, elle le fût dans le comportement des 22 et quelques acteurs à l’état d’esprit remarquable, preuve s’il en fallait que des supporters supposés adversaires peuvent se livrer à une rencontre acharnée sans s’étriper, et refaire le match à la sortie des vestiaires autour d’une bière…

Je croise Pierofrey dans un wagon de la ligne 14 qui file vers la gare St Lazare, lieu de rendez-vous pour un bon nombre de joueurs. Nous discutons de choses et d’autres et de l’éventuelle possibilité d’en découdre aux tirs-aux-buts. C’est que le Piero, s’il fût un cador dans le temps, craint de son propre aveu ne plus être à la hauteur dans cet exercice. Le travail psychologique du coach commence dès lors, même si en mon for intérieur, j’espère que nous n’aurons pas à en arriver là. Non pas que je n’aie pas toute confiance en mon gardien, mais les tirs-aux-buts… C’est vraiment trop aléatoire.
Arrivés sur le quai, on trouve Nephtalie, la gueule enfarinée, accompagnée de sa dulcinée. Le gars a mal dormi, entre migraine et insomnie. Cernes au menton, la tête d’un gusse sorti tout droit d’un établissement de luxe. Il demande s’il fait beau. Evidemment qu’il fait beau, un soleil ardent depuis une semaine, mais lui n’a pas dû voir le jour, empêtré dans sa boîte à pensées du match à venir, ou occupé à digérer une limonade avariée.
Puis nous retrouvons le reste de la troupe sur le quai de gare, soit une dizaine de joueurs.
On discute un peu du match, de la piteuse prestation des girondins la veille.
On arrive au Stade de la marche, à Marnes-la-Coquette. Joli nom que cet endroit à l’ouest de Paris, entre Versailles et Garches. Les terrains jouxtent un étang où barbotent canards et canetons, ambiance de campagne, une aire de jeux, le sourire d’un enfant descendant du toboggan, la vie simple et paisible d’un dimanche printanier… Et des mbidf motivés comme jamais. Je discute avec Valito. Son premier TAA. Le couronnement de sa carrière. Il a déjà bien dépassé la trentaine. Un peu de crainte dans ses yeux. Je lui dit mon souhait de le voir débuter, afin de garder Rémi en deuxième période, pour gagner en profondeur et en vitesse. Je m’attends à une première période acharnée au milieu, une bataille d’occupation sans beaucoup d’espaces. Finalement, on décide ensemble qu’il entrera à la mi-temps.

Le vestiaire. Les rires fusent de ci de là, puis peu à peu, le silence se fait. Le président introduit :jourdepaye : puis me laisse la parole. Comme d’hab’, j’affiche le plan de jeu à la patafix. Le 4-3-3 habituel s’impose donc comme suit :

Pierofrey
Nephtalie – Mehdi – Kuyen – Babou
Fletcher
Dam – Goa
Hope———Paulette (c)
Yohan

Sur le banc, Gibaldi, Big et Valito (qui arbitrera la première période). Kamel, tout juste rétabli de sa blessure au pied, sera le joker de luxe.
Je dis aux gars ma façon de penser : On va gagner ce match. Nous connaissons les qualités adverses, le jeu en mouvement. Nous comptons y répondre par un impact estimé supérieur, un milieu physique et technique, une solidarité exemplaire et reconnue (1 seule défaite cette saison), la vitesse et le talent de nos attaquants. Et par une attitude positive à chaque instant, quels que soient les heurts et les imprécisions, les erreurs et les contestations.

Le match : On débute bien. On a le ballon et cela m’inquiète un peu car les nantais jouent en contre, ce qui est d’ordinaire notre façon de faire. Mais déjà, les duels sont disputés, le jeu se passe au milieu, chacun défend son territoire et ne lâche rien, sur aucun ballon. Forcément, cela va se décanter avec le temps… Les nantais sont prudents, ils se méfient. Ils musellent bien notre avant centre. Peu d’espaces, comme prévu. La possession s’équilibre au quart d’heure de jeu. Le jeu en mouvement nantais essaie de se mettre en place, mais nous sommes sur tous les ballons. De notre côté, nous trouvons trop rarement Goa, qui joue ses ballons dos au but. Le terrain est bosselé, les contrôles approximatifs, le marquage serré, les efforts élevés. Il n’en faut pas plus pour que les occasions de but soient rares, d’un côté comme de l’autre. Après une demie-heure, Nephtalie, auteur d’un bon début de match, sérieux et appliqué, doit quitter ses partenaires. Les efforts et sa nuit hasardeuse lui commandent de laisser sa place. Gibaldi le remplace.
Piero intervient sur quelques CPA bien tirés. Puis un frisson parcourt l’échine du camp mbidf, lorsque qu’après une confusion dans nos 16 mètres, un coup de tête canari atterrit sur la barre.
Seule occasion notable, parmi quelques tentatives des deux côtés qui voient les tirs contrés ou les cadres de dérober.

A la mi-temps, je demande aux gars de presser la défense adverse qui a tendance à relancer court, de mieux conserver le ballon, à Goa de camper dans l’axe pour offrir des solutions de déploiement. Et de continuer dans l’engagement, ne rien lâcher, tête haute et cœur vaillant, positif jusqu’au bout. Big en 8 aux côtés de Goa. Valito à la place de Hope.

Les nantais haussent le ton. Ils se trouvent mieux, obtiennent les contres. Nous reculons, mais nous faisons front. Yohan, esseulé devant, n’obtient que des miettes. Nous dégageons à l’emporte-pièces, le milieu voit passer le ballon dans les airs. Il fait chaud, il fait soif. Nous sommes dominés mais sans concéder d’action dangereuse, jusqu’à ce qu’une passe nantaise, détournée par l’un des nôtres, n’atterrisse mollement sur la base du poteau de Piero, pris à contre-pied. Toujours 0-0 et les minutes s’égrènent. Il reste un ¼ d’heure. Les nantais de baissent pas pied physiquement…Je choisis de lancer Kamel sur le pré, à la place de Valito, quelque peu gêné aux entournures par le rythme de ce match intense qui peine à trouver son vainqueur. Puis hope à la place de Paulette, valeureux capitaine mais dont l’impact offensif, comme ses camarades, a été mis à mal par ces diables de nantais. L’entrée de Kamel fait du bien. Il se signale par une belle frappe aux 18, légèrement au dessus. On commence enfin à poser la semelle sur le cuir, à se trouver, et on finit par déborder l’arrière garde nantaise, mais leur gardien et leur charnière centrale veillent au grain. Un centre au second poteau, Kamel récupère, voir Yohan esseulé aux 6 mètres, mais la transmission est interceptée, le cuir atterrit aux seize mètres dans les pieds de Goa, il se déjoue du marquage et frappe à l’angle de la surface, sur l’arête externe du poteau gauche du portier nantais alors aux fraises… Il reste 2 mn de temps additionnel, une dernière incursion chez eux, mais le gardien intercepte. Les nantais lancent leur dernière banderille mais il ne se passera rien dans ces dernières secondes. C’est fini. Nous souhaitons prolonger les débats, mais les nantais veulent en décider aux tirs aux buts, comme c’est de coutume habituellement, car un des leurs ne peut rester…
Ils ont peur.

Les volontaires ne manquent pas pour offrir le 10ème TAA aux mbidf. Nous sommes en rang d’oignon, dans la partie du terrain ombragée, nous tenant fermement pour conjurer le sort…
Yohan s’élance le premier, à la suite du tireur nantais qui a fait mouche. Le cuir va se loger petit filet. Imparable. Le second tir nantais trouve le cadre sans que Piero ne puisse s’y opposer. Goa s’élance et son tir précis se loge au même endroit que celui de Yohan, côté droit du gardien. 3-2 pour Nantes après leur troisième tireur, dont le ballon puissant heurte la barre avant d’entrer, puis Paulette place sa mine habituelle sous la barre. 3-3. Le 4e tireur nantais, s’élance tandis que Piero tente une déstabilisation en laissant ouvert son côté droit, et le tir se dirige droit au dessus de la barre transversale… L’arbitre décide de refaire tirer, n’ayant pas siffler avant la course d’élan… Nous gardons notre calme, et Piero revient sur la ligne. Cette fois, le tireur ne tremble pas et le ballon finit au fond. 4-3. Mehdi égalise, sans trembler lui non plus, et non sans un petit coup d’œil vers le ciel avant de s’élancer…. 4-4. C’est chaud.
Le dernier tireur nantais s’avance, s’élance, tire et là encore, le cadre se dérobe… Hope a la balle de match. C’est pas son genre de flancher. Il frappe mais le ballon s’envole…. Pas nos espoirs, puisque le 6e tireur canari chie sa frappe à 1,50 m du poteau gauche. Gibaldi, le président, 37 années au compteur, se désigne 6e tireur. Il s’élance. Il frappe. Il sait que c’est bien parti. Ça finit au fond et nous remportons ce 14ème trophée Alliance Atlantique. Joie, liesse, cris fervents et amusants. La remise du trophée. Photos de famille, la douche bien méritée, les premiers commentaires. Pas sur la taille de nos bites, mais sur le match, la qualité de jeu… On se retrouve avec les nantais autour d’une bière, de chips et de TUC ©. Ils essaient de connaître la recette de nos succès. Qu’ils commencent par avoir un coach… :D Puis la plupart des mbidf va fêter ça dans une pizzeria. Un moment fort sympathique au cours duquel nous apprendrons que la coiffure de Nephtalie n’est pas une erreur de jeunesse, que Yohan et Dam n’écartent pas l’hypothèse d’une relation, que la sonnerie du portable de Paulette est horrible, et que le coach travaille les penaltys avec sa fille de 3 ans. Ou pas, bien entendu.

Bravo à tous pour votre générosité et votre solidarité. Au delà du résultat, je suis fier de ce groupe, de son état d’esprit et de ce que nous partageons tout ensemble tout au long de la saison. :clause:
J’en profite pour saluer une figure emblématique de la section, qui a joué là son dernier TAA : Big.
Merci à toi, pour tout.

Merci KASTA

Les deux équipes

Esprit Canari

MB IDF

debout : kasta, fletcher, big, babou, mehdi93, goa24, hope dreams, pauleta22, pierofrey, dam
assis : yohan, nephtalie, kuyen, gibaldipontin, kamel95, valito


MB IDF 4 – 1 Bonito Team (27/03/2011)

N° 69 : 27/03/2011 Amical : MB IDF 4 – 1 Bonito Team (yohan, yohan, yohan, big)

Compte-rendu

Pas de compte-rendu

Les deux équipes

Bonito Team

MB IDF

debout : victor, fletcher, babou, dam, yohan, konio, mehdi93
assis : big, pierofrey, gibaldipontin, kuyen, pauleta22, nephtalie
absent sur la photo : kasta


MB IDF 6 – 3 Team Education Nationale (13/03/2011)

N° 68 : 13/03/2011 Amical : MB IDF 6 – 3 Team Education Nationale (victor, goa24, darcheville9, hope dreams, valito, victor)

Compte-rendu

Pas de compte-rendu

Les deux équipes

Team Education Nationale

debout : dam, x, x, aaron lennon, x, l’alsacien, x
assis : nono, yohan, big, trotxki, x

MB IDF

debout : riera95, mehdi93, goa24, victor, fletcher, blacksheep, hope dreams
assis : pauleta22, kuyen, gibaldipontin, valito, kasta, darcheville9


Tournoi Esprit Canari : 4eme (01/03/2011)

01/03/2011 Tournoi Esprit Canari : 4eme (équipe A), 5eme (équipe B) sur 5

1ere journée
MB A 1 – 2 EC C (darcheville9)

2eme journée
MB B 1 – 3 EC A (phoenix93)

3eme journée
MB A 1 – 0 EC A (pauleta22)
MB B 0 – 3 EC B

4eme journée
MB A 2 – 1 MB B (gibaldipontin, pauleta22, pauleta22)

5eme journée
MB A 0 – 2 EC B
MB B 1 – 4 EC C (ben-becker)

Classement de la poule
1. EC C
2. EC A
3. EC B
4. MB A
5. MB B

1/2 finale
EC C 2 – 1 MB A (pierofrey)
EC A 2 – 0 EC B

Finale
EC A 1 – 0 EC C

Match pour le 3eme place
EC B 3 – 2 MB A (pierofrey, darcheville9)

Compte-rendu

Vers 18h30 sous la statue du Marechal FOCHE JOFFRE, dans un froid glaciale et sur un terrain digne des plus grandes favelas du Brésil , et après avoir monté des cages “ikea” par les nantais (eh oui c’est pas évident la ligue2), le tournoi peut commencer.

En l’absence de Metz CAPITALE, Jéjé propose au coach Kasta de former une 2ème équipe MB IDF.

L’équipe MB IDF A est composée de DARCHE, FLETCHER, NEPHTALIE, PAULETTE, PIEROFREY.
L’équipe MB IDF B est composée de BEN-BECK, MEHDI, PHOENIX, GIBAL, et un en plus (EC).

Equipes Esprit canari (dixit la description sur leur forum)
EC A : Arthur et les Martiniquais boys
EC B : Greg et les EC qui sont tous sauf des supporters du FC Nantes
EC C : Nico et les défenseurs des valeurs historiques de l’EC, parce que celui qui se refuse à devenir meilleur cesse déjà d’être bon

Finalement, vers 19h30 et sous 3 néons et la tour Eiffel éclairée les matches peuvent débuter (2 mi-temps de 6mn pour les phases de poules, les 1/2 finales et la finale).

Le 1er match peut débuter. MB IDF A contre EC C. 1er but de ce tournoi pour Darcheville à la 3eme minute, égalisation de l’EC C 2 min plus tard, et en 2eme mi-temps, l’EC C marque un autre but victorieux, 1ère défaite 2-1.

Le 2eme match, entrée en lice de la MB IDF B contre EC A, à la mi temps 0-0, discours du coach Kasta. Et c’est Phoenix qui se réveille pour marquer un super but 1-0 qui fait réagir l’EC A qui en marque 3. Score finale : défaite 1-3.

OU LA LA se disent tout les MB ca va être dur (CMB), Gibal “je suis pas technique”, Phoenix “il fait vraiment froid”, Ben-Beck “on a du mal à voir le ballon”, Darche “on a du mal à bouger”, et tous à moi “t’es courageux d’être venu (c’est mon quart d’heure de gloire :D “.

Le 3eme match débute sous un froid des plus glaciales et des joggeurs qui passent sur le terrain “normale”.

Les MB A contre EC A pour la revanche des MB B, un tir de Paulette de plus de 90M (bon ok j’exagère) calme les ardeurs de l’EC A et c’est grâce à ce but que les MB A gagnent la partie 1-0.

En même temps les MB B perdent contre l’ EC B sur un score identique du Brésil face a la France de 98 (faut connaitre un peu le foot aussi). Défaite 0-3.

Un des matchs des plus passionnants pour moi le derby MB A vs MB B et sur l’autre terrain EC vs EC (les derbys quoi).

Et dès la 1ere mi-temps on sent de l’envie de gagner de chaque coté (je sais pas pourquoi), l’envie de Gibal de marquer. C’est ce qu’il fai, comme d’hab, il est très heureux (c’est le prez aussi des deux équipes m…de), le capitaine Paulette lui répond d’un but à non pardon de deux buts oui c’est Paulette aussi.
Les MB A gagnent contre les MB B 2-1 mais un super match (je me répète la non ?).

Match suivant de plus en plus sombre et froid MB B contre EC C bon ben score finale défaite 1-4 à noter le but de Ben-Beck.

Dans le même temps MB A contre EC B score finale défaite 0-2.

Malgré ce score les MB IDF A se hissent jusqu’en 1/2 finale. Ils terminent 4ème sur 5 équipes. L’équipe MB IDF B termine dernier de la poule, elle est donc éliminée.

Avec de la fatigue et un manque de réussite certain les MB A sauvent l’honneur par une passe de Paulette et un but de Pierofrey (même les gardiens peuvent marquer) score finale 2-1 pour l’EC C.

La FINALE a été donc EC (je sais pas quoi) contre EC (je sais pas non plus).
Enfin je suis parti avant la finale mais je présume que c’est l’Esprit canari qui a gagné.

Voila merci au supporter présent (c’est à dire moi).
Et à tous les joueurs et au coach car ce n’est pas simple de jouer au ballon sous la Tour Eiffel.

Merci VANGOGH_33

Toutes les équipes

MB IDF A

debout : fletcher, pauleta22, vangogh_33, darcheville9, nephtalie, pierofrey, kasta

MB IDF B

debout : phoenix93, gibaldipontin, mehdi93, ben-becker


MB IDF 5 – 0 Team Showbizz (27/02/2011)

N° 67 : 27/02/2011 Amical : MB IDF 5 – 0 Team Showbizz (yohan, pauleta22, yohan, yohan, phoenix93)

Compte-rendu

Pas de compte-rendu

Les deux équipes

Team Showbizz

MB IDF

debout : big, kasta, nephtalie, koh9133, pierofrey, yohan, kamel95, konio, babou
assis : dam, mehdi93, pauleta22, nono, gibaldipontin, kuyen, phoenix93