Tournoi Julien Da Silva : 1/4 finaliste (18/06/2006)

Tournoi Julien Da Silva : 1/4 finaliste (18/06/2006)

18/06/2006 Tournoi Julien Da Silva : 1/4 finaliste sur 14

J1 : MB IDF 0 – 2 Metz Capitale
J2 : MB IDF 1 – 0 Club Brésil (kuyen)
J3 : MB IDF 4 – 2 Blue Boys Troyes (big, sayuri, big, dick_byrne)
J4 : MB IDF 0 – 5 Grand Sud Paris
J5 : MB IDF 2 – 1 JDS ASM (kuyen, big)
J6 : MB IDF 1 – 1 Infernis Monaco (big)
8eme finale : MB IDF 1 – 0 Rouge et Bleus Lyon (girondin92)
1/4 finale : MB IDF 0 – 2 Milan AC

Compte-rendu

7eme tournoi inter supporters Julien Da Silva, Montereau, stade Robert Chalmeau, dimanche 18 juin 2006

14 équipes présentes match de 12′ en poule puis 8′ en phase finale équipe de 7 joueurs

Groupe A : MB IDF, Blue Boys Troyes, Club Brasil, Infernis Monaco, Grand Sud Paris, Metz Capitale, JDS ASM

Groupe B : Rouge et Bleu Lyon, OM 93, Sang et Or Lens, Esprit Canari Nantes, Milan AC, Copains de Julien, FC Médiateur

13 personnes présentes : Jean Phlippe (Blacksheep) [gardien] / Pierre (Sayuri), Cyrille (Gibaldi), Florian (Barth), Stéphane (Girondingue) [défenseurs] / Loic (Maximus), Vincent (Kuyen, cap.), Vincent (Big) [milieu] / Cédric (Kikick), Thévy (Girondin92) [attaquant] / Nicolas (Nico.C) [arbitre] / Renaud (El cubi) [coach] / Laurent (Kasta) [supporter]

=> Sur les 10 joueurs sélectionnés, seulement 1 joueur présent l’an passé : Gibaldi. Tout ça pour dire qu’il y a du renouvellement dans les troupes.

Comment être sélectionné ?
Les mystères d’un sélectionneur sont toujours impénétrables (coucou Raymond !!!). On peut annoncer quelques critères : forme du moment, complémentarité entre les joueurs, potentiel, coucher avec le coach, …
Mais, il fallait au moins répondre à deux critères : être membre de l’association MB IDF et participer régulièrement aux entraînements de l’équipe.
Si tu n’es pas très bon footballeur ou si tu es vieux (Zidane’s style), tu as une dernière chance : être président de l’association mais il n’y a qu’une place et elle est prise.

IMPORTANT : La section football est ouverte à TOUS et à TOUTES. On fait souvent des matches d’entraînement. Seules quelques rencontres (Trophée Alliance Atlantique, Tournoi Da Silva) sont soumises à sélection. N’hésitez à venir sur le terrain courir avec nous.

1er match : 0 – 2 Metz Capital
Buts : Metz, Metz
On domine totalement la 1ere mi-temps. On se créé 3-4 occasions mais on ne marque pas.
En 2eme mi-temps, on se fait avoir en contre.
Une talonnade mal venue de Kikick, et le messin part au but. Gibaldi tacle dans le vide, Sayuri n’a pas le temps de revenir. C’est le but.
Au final, Metz gagne 2-0 en ayant été très efficace, 2 frappes 2 buts.
On est quelque peu assommé !!!

2eme match : 1 – 0 Club Brasil
But : Kuyen (passe de Big)
On retrouve une veille connaissance, ils nous ont déjà battus 3 fois dans ce tournoi. Ce sont les anciens vainqueurs du tournoi 2004.
On décide d’être plus compact avec Big bien positionné en 6 devant la défense.
On réalise un gros match et sur un des nombreux exploits de Big, Kuyen marque.
Ca y est notre tournoi est lancé.

3eme match : 4 – 2 Blue Boys Troyes
Buts : Big (passe de Gibaldi), Troyes, Sayuri (frappe repoussée de Big), Big (tout seul), Troyes, Nico.C (passe de Big)
C’est un match « champagne ». On réalise une grosse performance offensive.
Sur une montée à la Lizarazu, Gibaldi élimine 2 joueurs et centre en retrait magnifiquement pour Big qui ouvre le score. Ensuite, c’est un festival offensif.
A 3-1 à 4′ de la fin, le coach fait plaisir au président en le faisant rentrer. Immédiatement après on encaisse un 2eme but. Que va faire le coach ? Sortir le maillon faible ? Finalement il le laisse sur le terrain et bien lui en a pris.
Big réalise une performance de tout premier plan et offre le 4eme but à son président.
Pour les messins et nantais présents sur le bord de la touche, c’est un coup de chance !!!
Moi, je ne pense pas.
Le moral des troupes est au beau fixe.

4eme match : 0 – 5 Grand Sud Paris
Buts : Paris, Paris, Paris, Paris, Paris
Je ne préfère pas parler de ce que j’ai vu pendant 12′. Ce fut horrible. Etait-ce les MB IDF ?
Je ne pense pas.
Après 10 secondes de jeu, frappe d’un parisien, Blacksheep repousse. Personne chez nous pour dégager le ballon et 1-0. Ensuite, c’est une série de frappe splendide à 20 mètres.
Les parisiens qui étaient à 3 défaites se sont réveilles !!!
Est-ce du à la fronde des joueurs qui n’avaient toujours pas reçus leurs primes ?

5eme match : 2 – 1 JDS ASM
Buts : JDS, Kuyen (seul), Big (passe de Blacksheep)
On retrouve les champions en titre. On ne fait pas les fiers après notre déroute parisienne.
Malgré l’ouverture du score de JDS, on fait une bonne partie. On a retrouvé une solidité défensive. Et, une nouvelle fois, un gros match de Kuyen et Big nous offrent la victoire.
A noter un lob astucieux et splendide du pied gauche de Big sur le second but (avec une passe décisive de notre gardien).
Les autres équipes sont surprises de nous voir alterner les hauts et les bas.

6eme match : 1 – 1 Infernis Monaco
Buts : Big (passe de Kikick), Barh (contre son camp)
C’est le dernier match de la poule. Le coach décide de faire tourner l’équipe. Je débute en libéro à la place de Sayuri. Ca va être dur de succéder à Sayuri qui enchaîne les grosses performances, il presse, il monte les ballons, il tacle (un peu comme Tarao mais sans blesser d’adversaire et jamais dans le vide), …
On fait une très bonne partie. Sur un exploit de Kikick (grand pont, centre parfait), Big ouvre le score d’une reprise de volée splendide.
Malheureusement en fin de match, sur un centre monégasque, superbe reprise de Barth qui trompe ……. notre gardien Blacksheep.

Classement du groupe A :
1. JDS ASM
2. Club Brasil
4. MB IDF 3V – 1N – 2D (comme l’an passé)

On termine 4eme de la poule. On est qualifié comme toutes les équipes (sauf les deux premiers de poule JDS ASM et Milan AC) pour les 8eme de finale.
On affronte le 5eme du Groupe B et, retrouvailles avec les rouges et bleus de Lyon (on les a déjà battu deux fois).

8eme de finale : 1 – 0 Rouge et Bleus Lyon
But : Thévy (frappe de Kuyen sur un centre de Girondingue)
On réalise un très gros match. On a dominé toute la rencontre. On gagne seulement 1-0 mais ce n’est pas cher payé pour nous.
A noter le match très bon de Girondingue sur son côté droit qui n’a pas arrêté d’apporter le surnombre. Sur un nouveau débordement, Kuyen reprend de volée, le ballon va rentrer mais Thévy le dévie. Donc c’est lui qui hérite du but. Ce sera le 1er et dernier but d’un attaquant bordelais.

1/4 de finale : 0 – 2 Milan AC
Buts : Milan, Girondingue (contre son camp)
L’équipe quasi-type est mise en place : Blacksheep – Girondingue, Sayuri, Gibaldi – Kuyen (Maximus), Big – Thévy (Kikick).
1/4 de finale contre Milan AC, cela rappelle de bons souvenirs. L’histoire va-t-elle se répétée ?
On fait une partie solide mais insuffisante pour espérer aller plus loin.
Le Milan AC costaud dans toutes ses lignes marque sur sa première occasion.
On essaye de réagir mais impossible de se créer des occasions.
Sur un centre, tête superbe de Girondingue qui trompe notre gardien. 2-0 Milan AC.
Ensuite ils ont géré.

On termine 1/4 finalistes (Rappel : 2eme en 2004, 8eme en 2005).

C’est l’équipe de Milan AC qui gagne le tournoi en battant en finale JDS ASM.
1/2 finalistes : Club Brasil, Blue Boys Troyes
A noter l’élimination en 8eme de finale de l’Esprit Canari Nantes et de Metz Capitale. Je crois qu’ils ont finis dans les derniers en poule.

Bilan : Très bonne ambiance. Bon coaching de Renaud qui a fait jouer tout le monde. Il a fait très chaud. On a pris des couleurs.
On a eu la malchance de tomber dans la partie de tableau du Milan AC qui était largement au dessus du lot.
Finalement le but encaissé en fin de match contre les infernis de Monaco coûtent chers. Avec une victoire, on aurait évité le Milan AC en quart. Et qui sait ?

A noter qu’on a battu en poule les 3 autres demi finalistes.
A noter également que 6 des 8 quarts de finalistes venaient de notre groupe qui était plus relevé que celui des nantais.
A noter que Big a été élu dans les 3 meilleurs joueurs du tournoi. Chapeau et amplement mérité.
A noter qu’une nouvelle fois l’Esprit canari a gagné le prix du fair play. Faute de mieux diront les mauvaises langues. Vu qu’une nouvelle fois on termine loin devant eux, je demande officiellement qu’ils nous rendent le trophée de l’Alliance Atlantique

A noter les gros lots remportés lors de la tombola par un bordelais : Yoann (Darcheville9) a gagné le maillot de l’ASSE et le polo de Levante (offert par Fabio Celestini).

Pour moi, le meilleur girondin fut sans aucun doute Big, meilleur buteur de l’équipe avec 4 buts (sur 9). Notre capitaine Kuyen a également été bon, il termine meilleur passeur de l’équipe avec 3 passes (sur 7). Sayuri a été notre plus grand combattant, quelle présence physique.
Tous les autres joueurs ont également été performants, on a tous bien mouillé le maillot.

Merci à tous les joueurs bordelais présents, j’ai passé une superbe journée.
Merci à notre unique supporter Kasta.
Merci à Sayuri, Kikick et Kuyen qui ont pris leurs voitures.
Merci aux Metz Capitale qui, une nouvelle fois, ont mis une belle ambiance

Merci GIBALDIPONTIN

MB IDF

debout : sayuri, kikick, el cubi, maximus, blacksheep, girondingue
assis : girondin92, dick byrne, big, kuyen, gibaldipontin, barth


Jouons Ensemble : 11eme (10/06/2006)

10/06/2006 Jouons Ensemble : 11eme (équipe 1) – 18eme (équipe 2) sur 20

J1 : MB IDF 0 – 1 USS Drancy RP ASSE 2
J2 : MB IDF 0 – 0 EMP Monaco Occifans
J3 : MB IDF 1 – 0 Esprit Canari
J4 : MB IDF 0 – 1 KLB99 Amiens 3
11eme place : MB IDF 1 – 0 KLB99 Amiens 2

J1 : MB IDF (2) 0 – 1 USS Drancy RP ASSE
J2 : MB IDF (2) 0 – 0 Metz Capitale
J3 : MB IDF (2) 0 – 0 Hexagones
J4 : MB IDF (2) 0 – 2 Lille Les Lamas
17eme place : MB IDF (2) 0 – 0 (tab 0-1) Esprit Canari

Compte-rendu

Pas de compte-rendu

MB IDF

équipe : blacksheep, enzooo, girondingue, marcus, sayuri, speci33


TAA : MB IDF 2 – 3 Esprit Canari (09/04/2006)

N° 18 : 09/04/2006 TAA : MB IDF 2 – 3 Esprit Canari (big, mattinho)

Compte-rendu

Dimanche 9 avril 2006
Marine et Blanc Ile de France vs Esprit Canari
2 – 3 (mi-temps 1-1)
Temps: frais, avec des nuages qui bougent, vent faible.
pelouse: synthétique

Le jour tant attendu pointa le bout de sa lorgnette. le 9 avril de l’an 2006 se devait d’être mémorable… Et il le fut. Au cours d’un match de grande intensité, marqué par un engagement viril mais correct, les joueurs nantais de l’Esprit Canari, association regroupant les supporters nantais d’Ile de France, ont battu la redoutable équipe des Marine et Blanc Ile de France, détentrice du trophée.
Les bordelais partaient favoris pour cette confrontation fratricide.
D’abord au vu du dernier trophée atlantique, qui les vit brandir le trophée au terme des tirs au but, mais après une prestation nettement au dessus de leurs homologues. Puis, au vu des récents résultats et d’un programme de préparation qui alla crescendo jusqu’au jour J… défaite 4-2 face à l’école de journalisme, victoire 1-0 face à metz-capitale, et l’anthologique 4-4 face aux kamoulox, redoutable équipe n’ayant pas d’égale parmi les associations en lice…

Les nantais ne furent d’ailleurs pas en reste pour recruter parmi les kamoulox, le dénommé Tyler, joueur de talent s’il en est, étant passé par le centre de formation du FC Nantes, et, nantais de surcroît… Ajoutez à cela, fred, Japhet et autres Doug, l’équipe avait fière allure… D’autant qu’un dernier renfort inopiné en la personne de Jean-marc venait sceller le sort du milieu de terrain adverse dés la compo du match…
Car l’adversaire, bien que favori, partait diminué dés le coup d’envoi… Au forfait de Kasta, ” Le Gatuso bordelais”, s’ajoutait celui, après dix minutes de jeu de Big, numéro 10, et auteur de 50% des buts girondins…

Après la présentation des équipes (v. photo) au nombreux public venu les applaudir (la plus belle représentation étant celle du Virage Sud bordelais, v. photo), l’arbitre officiel, prêté par la Ligue Ile de France pouvait lancer les hostilités, non sans passer par les photos collector d’avant match, présentant chaque équipe et témoignant d’une camaraderie franche quoique crispée par l’enjeu d’une joute imminente.

Les nantais évoluaient en 4-4-2 avec milieu en losange les bordelais dans leur traditionnel 4-5-1, s’apparentant à un 4-2-3-1, voire en fin de match, à un 4-0-6 (non c’est pas vrai)….Dès le coup d’envoi, les nantais montraient un visage conquérant, au contraire de bordelais parraissant fébriles et visiblement peu à l’aise dans le costume de favori… Après une vingtaine de minutes de jeu, les nantais ouvraient le score sur un ballon en profondeur, qui prit de vitesse la charnière centrale… Un lob astucieux effleuré par le portier girondin finissait sa course au fond des filets… 0-1.

Les bordelais ne se démontèrent pas et partirent à l’assaut des buts nantais, mais sans précipitation, veillant principalement à garder le ballon, faire tourner, jouer en passes… Enfin, tel est le jeu qu’ils auraient voulu déployer… Car les nantais ne subissaient pas vraiment et auraient pu tuer le match lorsque qu’un nouveau ballon en profondeur, vit leur attaquant vedette se présenter seul face au dernier rempart girondin… Au prix d’une sortie dont seul Christian Delachet avait le secret, le gardien bordelais chipait le ballon dans les pieds adverses, se permettant le luxe (contrairement à Delachet) de relancer proprement vers un coéquipier… Puis vinrent 10 minutes bordelaises où les joueurs au scapulaire se procurèrent 2 demi-occasions non conclues… jusqu’à ce débordement sur la droite, ce centre au cordeau longeant les 16 mètres, ce controle intérieur du pied et tir dans la foulée de Big, qui bien que diminué, s’offrait le luxe de nicher le ballon au ras du poteau ! 1-1. On jouait depuis 44 minutes en 1ère mi temps…

La 2ème mi-temps reprit sur le même rythme intensif et la même emprise bordelaise… mais l’emprise n’était que de façade, car jamais vraiment les marine et blanc ne surent se montrer dangereux, au contraire de nantais prompts à l’initiative, contrôlant parfaitement les secteurs essentiels du jeu : l’impact physique, le milieu de terrain, la transmission.
Logiquement, les jaunes canaris, plus incisifs, campaient dans le camp adverse tels des manifestants anti-CPE place de la Bastille, et après 2 belles occasions dont une vendange digne d’un Lussac-St Emilion, seul aux 6 mètres face au but, ils marquèrent ce 2ème but libérateur suite à un jeu collectif limpide au milieu de bordelais médusés… 1-2. Le jeu à la nantaise reprenait son droit sur la pelouse de Choisy le Roi, et fort d’un avantage psychologique indéniable, les canaris inscrivèrent un 3ème but dans la foulée… 1-3. Il restait une bonne dizaine de minutes.
Les girondins, coeurs vaillants, prêts à mouiller le scapulaire, se donnèrent corps et âme pour réaliser l’impossible… Ils crurent y parvenir lorsqu’un mauvais renvoi de la défense profita à l’avant-centre bordelais Mattinho, qui d’un plat du pied d’une lucidité indéniable, logea le ballon au fond des filets adverses…
2-3. il restait 6 minutes… 6 minutes d’un abordage marine en bonne et due forme mais maitrisé par les nantais, de surcroît toujours dangereux balle au pied… Sans jamais vraiment concéder d’occasions, les joueurs de l’Esprit Canari s’envolaient vers un succés mérité, et pouvaient alors toucher de près le Saint Graal… (v. photo).

Les bordelais, conscients d’être quelque peu passé à côté du match, pouvaient nourrir des regrets. Quant aux nantais, leur victoire méritée salue un collectif solidaire au football audacieux, lequel n’est pas sans rappeler ce football léché qui fit la joie des travées de Marcel Saupin à l’époque des moule-bites… Un petit baume au coeur de Jéjé le nantais.

Rendez-vous dans 6 mois…

Merci KASTA

Les deux équipes

Esprit Canari

MB IDF

debout : el cubi, kikick, maximus, drive151, pingu, mattinho, blacksheep, anubis, kasta
assis : darcheville9, big, gibaldipontin, tarao, kuyen, nono


MB IDF 4 – 4 Les Kamoulox du Foot (02/04/2006)

N° 17 : 02/04/2006 Amical : MB IDF 4 – 4 Les Kamoulox du Foot (big, kuyen, big, nono)

Compte-rendu

Match énorme oui! mais match rageant encore plus!

début du match, déjà, un peu de tension à cause de certains qui se croivent tout permi. Mais bon, on a attendu 15min qu’il termine leur petit match et bye bye!

Le match commence, on sent toute suite que c’est du gros qui a devant nous. Sa joue avec les coudes, coup-d’épaules … ça surprend dès le début. On s’est dit, si ils jouent à ça, on va faire pareil!
On se procure pas tellement d’occasions, juste des accélérations mais pas de tire à la fin. Et petit pépin déjà, Kasta se blésse! ça commence bien! Et Parcontre eux, enchainement de passes, débordement en tout genre, action bien construite… on sent qu’il y a du métier. Mais on reste solidaire, jeu à la Bordelaise!

Et là! Un miracle c’est produit! 30ème minute, Big, grace une passe dans l’axe de Gibald, seul face au gardien, petit crochet et marque dans le but vide!!!!

Et kamoulox, sont pas abattu pour autant, repartent de plus belle, mais nous, toujours solide, on encaisse les occasions comme si un boxer se faisait enchainer de coup de poing!
On obtient un coup-franc tout de même. Assez loin, je dirai…heu.. 21.65m, Vincent s’élance, j’crois qu’il voulait centré quand même? mais la balle part en lobant le goal et attéri dans le petit filet opposé! Magnifique!! 42ème.

La fin de la mi-temps et proche, kamoulox en prend un sacré coup!
Fin de la 1er mi-temps. On rentre dans le vestiaire avec le grand sourire!

Début de la 2ème mi-temps, consigne du président: “Pourire le match!!! Je veux m’endormir comme à Lescure!!”

Mais nan président, on a continué à jouer notre jeu, même si on se fait dominer, on joue en contre. Avant l’heur de jeu, petit ballade dans leur camp, et big dans la surface, décoche une frape croisé et butttt..!!!!!! Incroyable!!! 3-0 contre Kamoulox! On voit sur leur visage, de la colère, frustration, ou rire? C’est trop beau!

Mais ils ont pas envi de se prendre une volé quand même, alor ils repartent avec toujours une envie de bien faire, jeu de passes, dribles … et obtiennent un péno ! 60ème. Beaucoup d’énervement des deux côtés et c’est à partir de là, où c’est vraiment parti en “live”! Bien sûr le peno il le marque tranquil.

A partir de là, pendant les 25 min c’était, fautes, échanges de p’tit mots… le jeu avait beaucoup baisser d’intensité. On arrive à la fin, on sent que le dernier quart d’heure va être long pour nous. Eux ils avait 18 joueurs!!! à faire tourner et nous 12 ! et cela se ressentait sur le terrain, on se jetait par terre pour récupéré la balle désespérément. Et à 4min de la fin, but de Kamoulox !! 3-2 ! Alors là j’ai commencer à flipper. Je me suis dis, ils vont mettre le paquet là !

Mais sur l’action suivante, Nono balle au pied, à le temps d’ajouster un centre, mais la balle part vers le but, lobe le gardien et petit filet opposé! Magnifique!! merci le vent aussi. smile/biggrin.gif Et à ce moment là, rien peut nous arriver!

Et bien nan! Dans une confusion la plus totale, avec la sorti de Gibald et la rentré de Nico, à peine rentré sur le terrain, Kamoulox continuer à jouer et marque. Peut être avant il y avait hors jeu? ça on le sait pas ? mais c’était limite! 4-3! 91ème!

On essaye de repartir avec nos jambes lourde et c’est très dur! Eux par contre, ils galopent toujours !
Et là! C’est le drame nationa l!!! Pénalty !!! 92ème! Plus que contestable, cela à fait gueuler tout l’monde ! L’arbitre a eu un temps d’hésitation, il a peut être entendu de la part..?? qu’il y avait peno en faite ? Mais ça… on peut rien faire, la voix de dieu est impénétrable… smile/zemin.gif Bien sûr le peno est transformé… 4-4 tout l’monde est dégouté… Une injustice s’est abattu sur nous, comme si, on nous a volé quelques chose de précieux… Y a pas de mots….

Dernier ballon, côté droit, je demande à big de me la envoyer vers l’avant, il exécute parfaitement, je cours comme je peux, ma tête veut que j’aille plus vite mais, mes jambes ne suivent plus! Je me fait reprendre à la fin de la cour devant le but. Une accélération comme celle-çi, j’aurai pu la faire à la 1er mi-temps. Dommage…

Voilà, match finit, 4-4, beaucoup de regret, mais super match tout de même !

Homme du match, BIG !!

Et pour moi, je vais travailler mon endurance !

Et coach! Alors j’étais moins offensif là ?

Merci ANUBIS

Les deux équipes

Les Kamoulox du Foot

MB IDF

debout : kasta, barth, blacksheep, none, gibaldipontin, nono, el cubi
assis : tarao, anubis, mattinho, darcheville9, big
absent sur la photo : kuyen, dick byrne, passou


MB IDF 1 – 0 Metz Capitale (19/03/2006)

N° 16 : 19/03/2006 Amical : MB IDF 1 – 0 Metz Capitale (anubis)

Compte-rendu

Alors début du match, 1er accélération, je prend de vitesse le défenseur et me sers de trop prêt, me déséquilibre, j’essaye de résister mais impossible. Je peu pas éviter la chute, et je traîne sur 2 mètres sur les gravillons.
Une rentrée assez dur pour moi. Je me prend un bon ballon en pleine g…. et je me retrouve encore au seul…
Début du match de l’équipe correct, la défense tiens le choc, grosse activité de big au milieu.
Les messins, on voit toute suite qu’il y a 2-3 éléments qui ressort du lot, plus technique que nous il faut avouer.

Il se sont procuré de belle occas’, souvent très mal à droit devant le but, (temps mieux pour nous!). Côtés Girondins, des moments d’enchainements de passes et déviation à une touche de balle. le goal toujours présent. Pour moi, je me suis trouver 2 fois devant le but avec la balle qui arrivait sur moi mais toujours un défenseur qui me serrait de très prêt alors pas pu tirer…

Vers la fin de 1er mi-temps, cela se jouer en contre, (c’est là qu’on eut chaud) mais on arrivait à répliquer dont big côté droit s’infiltre dans la surface, centre pour moi mais un retour d’un défenseur… Et sur une autre action, seul au centre, la balle passe devant les but et je ne peu la toucher. Voilà fin de mi-temps.

Je commence à ressentir une douleur au p’tit doigt, je vois qu’il commence à gonfler mais du moment c’est chaud ça va donc je dis rien. Le coach me fait les reproches justifier (trop offensif) et me fait sortir pour faire tourner.

Début de la 2ème mi-temps, un peu brouillon mais beaucoup d’engagement. La tension continue de grimper, beaucoup de sorti de terrain, peur de prendre des risques des deux côtés mais 2-3 accélérations des 2 côtés dangereuse.

Je rentre à la 75ème côté droit cette fois çi, avec une envie de bien faire. J’ai retiré mes protège tibia (risqué pour un match comme ça je sais) mais cela m’a permis de mieux me déplacer et avoir les jambes moin lourde. les 3 première minutes on étais dur pour reprendre le match, et là, les messins commence à chanter en jouant! Incroyable, encore une provok’ de plus, mais nous, on commence à pousser pour les dernières minutes et à donner nos dernières forces en jouant sur les ailles et centré après. Sur un centre, Matt place une belle tête, mais arrêt réflexe de leur goal! dommage…

Et là! contre! Nono sur la gauche rentre dans la surface, il a un contre favorable qui permet de se démarquer un peu, je me met en retrait, je gueule son nom! Me vois, passe, et un joueur continu sa course et laisse le ballon, je contrôle et tire du pied gauche avec un ptit brossage latéral Nord-ouest avant que deux défenseurs viennent sur moi, le goal je crois qu’il touche un peu la ballon mais cela n’a pas sufit qu’elle rentre dans leur but!

Les messins, tombe de haut, mais repart avec une bonne envie de marquer, surtout qu’ils ont eu une bonne occas’ en fin de match. Mais solide comme on était, solide on y resterait! En plus on a enchaîné pas mal de contre en fin match dominer par nous mais le score reste à 1-0!

Voilà, bon match! super match de Arnaud! très solide en défense. Et un bon défenseur, c’est celui qui se jéte pas par terre! On s’est fait peur mais on leur a fait peur aussi.

Merci ANUBIS

Les deux équipes

MB IDF

debout : barth, kasta, none, maximus, nono, el cubi, pingu, blacksheep, big
assis : darcheville9, kuyen, anubis, gibaldipontin, mattinho


MB IDF 2 – 4 Ecole de journalisme de Paris (12/03/2006)

N° 15 : 12/03/2006 Amical : MB IDF 2 – 4 Ecole de journalisme de Paris (csc, big)

Compte-rendu

MBIdF – Journalistes 2-4 (mi-temps 0-3)
Terrain : euh… comme d’hab. Pas de boue, mais pléthore de faux rebonds.
climat : un peu froid, pas mal de vent, mais quelques rayons de soleil qui font bien plaisir
Spectateurs : 2 pour les locaux, 2 pour les visiteurs. Les supporters adverses remportent le match en chantant pendant une bonne partie du match. En même temps, fallait voir les chants

Compo de départ :
BlackSheep
Goleador – Vincent – Passou – Gibaldi
Drive – Kasta
Kikick – Big – Nono
Mattinho

Remplaçant : Darche9
Coach : Cub

Il me semble que c’était ça la compo de départ. Pour ma part j’étais venu dans l’intention de faire valoir mes talents d’arbitre. Manque de bol, impossible de remettre la main sur mon sifflet… Du coup je me dévoue pour compléter l’équipe adverse a qui il manquait un joueur.
Je joue la première mi-temps en défense centrale, la deuxième latéral gauche.
Autant dire que j’étais donc loin des actions qui se sont principalement déroulé dans le camp bordelais. Surtout en 1ère mi-temps.

Le match est équilibré en début de partie, Kicick se met en action côté droit et se procure la première occasion me semble-t-il.
La relation milieu-attaque a du mal a se mettre en place et Mattinho court (trottine en fait) dans le vide. Les journalistes se trouvent mieux en combinant bien sur les côtés et se créent quelques occasions.
Ils ouvrent le score sur un ballon venant de la droite me semble-t-il (a confirmer, j’étais a 60m de l’action).
2 autre buts seront marqués par les journalistes dans cette mi-temps dans laquelle les marine et blanc auront du mal a gérer leurs actions offensives.
Du mieux cependant en fin de mi-temps ou les milieux offensifs trouveront deux fois coup sur coup Mattinho en profondeur. 1 bonne frappe croisée qui ne suprend pas le gardien, puis une action avortée par un bon retour défensif
En cours de mi-temps Darche remplacera Kikick au poste de milieu offensif droit.

mi-temps 3-0. Score un peu dur au vu de la physionomie du match.

La 2ème mi-temps reprend, le jeu se débride peu a peu, des espaces se créent, dont bénéficie Nono et Big les techniciens bordelais.
Les actions se multiplie sur le but bordelais mais BlaskSheep enchaine les exploits.
Les bordelais se montrent aussi dangereux et sur un centre venant de la gauche un défenseur journaliste sous la pression de Mattinho expédie le ballon dans son propre but. 3-1
Les bordelais se mettent a y croire mais quelques minutes plus tard les journalistes obtiennent un penalty sur une faute de Passou. BlackSheep part du bon coté, mais le ballon rentre 4-1

Il me semble que c’est a ce moment la qu’intervient l’incident du match. Un contact anodin entre Kikick et un défenseur journaliste. Les 2 hommes tombent a terre et Kikick met un coup de boule a la chaussure du journaliste (ou l’inverse c’est selon).
Le résultat vous le connaissez.

En toute fin de match Big réduira le score sur un beau raid solitaire débuté le long de la ligne de touche. Les 5 défenseurs mis dans le vent il place tranquillement le ballon au fond des filets. Trop facile.

Mattinho aura une dernière occasion après une belle course de 40m mais sa frappe mi pointu mi exterieur (geste technique dont lui seul a le secret) ne trouvera bizzarement pas le cadre.

Fin du match 4-2, les bordelais se satisferont d’un beau retour lors de la 2nde mi-temps.

Les journalistes et les marine et blanc avaient “sur le papier” un niveau relativement similaire. La différence s’est faite sur la rigueur et le collecitf a mon avis.

Mention spéciale au gardien girondin BlackSheep qui avec ses très nombreux arrêts a permis aux bordelais de rester dans le match.

Merci PINGU

Les deux équipes

MB IDF

debout : drive151, nono, blacksheep, passou, darcheville9, kasta
assis : goaléador nono, big, mattinho, gibaldipontin, kuyen
absent sur la photo : el cubi, kikick


TAA : MB IDF 1 – 1 (tab 2-1) Esprit Canari (30/10/2005)

N° 14 : 30/10/2005 TAA : MB IDF 1 – 1 (tab 2-1) Esprit Canari (maximus – tab : nono, mattinho)

Compte-rendu

Nous sommes le dimanche 30 octobre 2005, il est 10 h est je lève pour préparer le grand match du jour david est déjà chez moi et je peaufine ma tactique en attendant vincent qui doit nous emmener au match, une première bonne nouvelle il fait super beau!!!! vince arrive a l heure comme d hab et moi je suis a la bourre, comme d hab!!! on regarde rapidement les buts de darch et tt la petit troupe part pour creteil

12 h : L heure du rdv ts monde est la sauf matt, cyrille et vince, nico prend des infos et très rapidement les deux premiers arrivent ouf une bonne nouvelles pour moi qd mm!!! par contre pas de nouvelle de vince coup dur pour l’équipe et l ayant eu plusieurs fois au tel dans la semaine j ai encore un peu les boulles enfin

12 h15 Prise des vestiaire, distribution de l’équipement et premier breaf de ma part: rappel de l enjeu du match (mais vu leur tête pas trop besoin de trop pousser ts le monde a l air surmotiver!!!) et de mon choix tactique en effet par « prudence » j ai pris la décision de commencer le match en 4-5-1 pour voir dans un premier temps

12h 20 Debut de l’échauffement fait par notre capitaine nono la tension monte on sent le grand match et une enfin une grosse cohésion dans notre équipe

12h 45 Ont rentrent au vestiaire pour mon dernier breaf ts le monde est super chaud cela promet un grand match, et après un petit présidentiel on part au combat, pardon au match

13 h Après les photos de courtoisie (même si on ressent une petite tension) l’arbitre réuni les capitaines pour commencer le match

compo de MB IDF

David
Cyrille-Tarao-Vincent R-Darch
Loic-Laurent-Vincent P-Benjamin-Nono
Cedric

Et c parti le match commence et les MB mouille le maillot tt de suite grace a notre systeme de jeu nous dominons les nantais au milieu de terrain et on domine territorialement sans vraiment se procurer de grosse occaz, mais plus le match avance plus on se rapproche du but les antais arrivant a peine a s avancer ds notre surface de reparation et ce qui devait arriver arriva en effet sur un contre loic arriva au abord de la surface et apres un crocher énorme frappa et la intervient un malheureux defenseur nantais qui prolongea la balle dans son but (38eme)

Mb 1-0 EC la domination est logiquement récompenser

la mi tps arrive tranquillement est les nantais essayent de réagir leur plus grosse occaz fut sur un coup franc qui passa a coté

13 h 45 mi tps

Les MB se retrouvèrent sous des arbres a l ombre car avec un soleil pareil la fatigue commence a vite arriver, petit mot de ma part pour les féliciter du jeu produit car on voit vraiment du beau football mais il reste qd mm encore 45 min
Pas de changement tactique mais rentrer de matt a la place du pingu benjamin

14 h debut de deuxieme mi tps et la on a eu un eu de mal rentrer dans le match et sur un coup franc tres bien tirer le roi jéjé plaça sa tête et égalisa clairement contre le cour du match mais chapeau pour le realisme!!! le match est relancer

MB 1-1 EC

Mais ce but ne découragea nos gars ils repartirent de l avant et se procurèrent de super occaz mais a chaque fois soit une tête, un pied,une main (sans coment a la 85eme avec en prime un jolie carton rouge), une petite faute, une couille, un gardien arrêta le ballon ou l action, rien ne voulait rentrer et plus le temps passe plus et lus les péno se rapproches j ai peur du vieux hold up de merde mais la défense fut un roc, 90eme min dernière occaz je fais rentrer pour la première fois barth pour le dernière corner hélas sans suite!!!

score final : MB 1-1 EC

je réunis les gars au milieu du terrain et les félicite encore pour le match mais je leur rappel que ss la victoire cela n aura servi a rien, je fais un point et je propose au gars de tirer ou pas les pénos

voici nos cinq tireurs : nono, matt, vincnet P, Darch et vincent R

dernier mot a notre dernier rempart david et c parti

Les nantais commence la séance et ARRET de David énorme parade a droite 0-0
Nono s’élance et BUT 1-0
deuxième tir nantais et BUT 1-1
Matt tir a droite le gardien la dévie dans ces but ouf!!! la balle rentre 2-1
Troisième tireur nantais, tir au centre des but et david s arrache malgré son anticipation, il est énorme dans cette séance il permet de garder un avantage conséquent 2-1
Vincent peu donner un belle avantage au Mb mais son tir est dévier par le gardien la tension est a son comble tjr 2-1
quatrième tireur nantais et Lapin en effet la balle s’envole ds le ciel de creteil 2-1
Darch peut donner la victoire a nos couleur bcp de pression sur ces épaules il tire, et la balle passe au dessus de la transversalle!!!!! tjr 2-1
Dernier tir nantais le stade retient son souffle cette séance de tir au but et anthologique le joueurs s’elance, frappe et la barre part ou ?? non pas ds ton cul mais dans les nuages!!!!

NOUS AVONS GAGNE !!!!!!!!!!!!!!!!!

ils sont ou les nantais????

Ts le monde se jette sur notre goal david en chantais ELLE EST CHEZ NOUS ELLE EST CHEZ NOUS!!!!!! nico et moi même s embrassons en effet notre but est atteint!

15 h 05 la coupe est remise a notre capitaine courage nono et après une douche au champagne nous faisons la photos des vainqueurs!!!!!!!!!!!!!!

15 h 15 rentrer ds les vestiaires pour le traditionnel cris de guerres puis une bonne petite douche

15 h30 ts le monde se reunis pour le verre de l amitiés et les petits comiques nantais en profite pour nous piquer la coupe (no comment c qd mm moyen a mon goût)

16 h30 rentrer a la maison avec la grande joie du travail accomplie
Un grand merci a tous pour votre investissement,je suis très fier de « travailler » avec vous!!!!

——————————————————————————–

LES NOTES

David (8) : pas grand chose a faire pendant le match mais il fut sur dans le jeu et énorme dans la séance de tir au but

Cyrille (8) : de plus en plus solide il arrêta presque tout et se donna jusqu au bout

Tarao (9): Toujours le même, ultra solide il fit un gros travail durant ts le match

Vince (9): Il coura encore partout très solide fait une très bonne pair avec tarao, a noter son superbe retourner arrêter par le gardien en première mi temps

Darch (7) : bon match a l image de tt la défense, doit jouer un peu moins offensif, hélas rata son peno

Matt (8) toujours présent fit un excellent travail au milieu, pris sa chance et marqua son peno

Pingu (8) très bon match de ben qui fit un gros travail défensif et se donna jusqu a l’épuisement

Kasta (9) de plus en plus énorme c pour moi la révélation de ce début de saison il a su monter en volume pour être présent le jour J, merci laurent!

Vincent P (9,5) le roi du milieu de terrain il fut partout, il fut malheureux dans son péno ce n était pas mériter

Loic (8) le buteur heureux du jour, il fit un match sérieux, du loic quoi!

Nono (9,5) Enorme première mi tps il pesa énormément sur la défense nantaise, il fut partout et les crampes l’obligeant a sortir après 80min gigantesque

Cedric (7,5) match pas facile pour lui en effet ts seul a la pointe de l attaque il se déchira sur ts les ballons

Barth (non noter) rentrer a la 90eme pour ce joueur qui mérita largement cette sélection pour sa présence et son amour du maillot scapulaire

voila encore un grand merci et bientôt pour de nouvelles aventures

Merci EL CUBI

Les deux équipes

Esprit Canari

MB IDF

debout : el cubi, maximus, nono, pingu, mattinho, gibaldipontin, barth
assis : big, kikick, tarao, kasta, darcheville9, kuyen, david-goal


MB IDF 2 – 1 Hex@gones (23/10/2005)

N° 13 : 23/10/2005 Amical : MB IDF 2 – 1 Hex@gones (kikick, nono)

Compte-rendu

Stade : Créteil (Parc Interdépartemental des Sports)
Terrain : stabilisé
Pelouse : absente
Temps : beau
Spectateurs : petite chambrée
Arbitre : aucun

MARINE et BLANC IDF 2 – 1 HEXAGONES

1ere mi-temps : Equipe de départ
Jean Philippe
Darcheville, Tarao, Vincent, Gibaldi
Loic, Kasta, Vincent P., Nono
Pingu, Cédric

Les lyonnais arrivent à 7. On leur prête 2 joueurs : Drive et Xavier. Ils sont renforcés également par Bastien, Jéjé le nantais et un messin.

On débute bien le match, on essaye de jouer haut et compact. On forme un bloc et on domine les lyonnais.

Mais, contre le cours du jeu, ils ouvrent le score : Remise en jeu de Vincent qui atterrit sur leur 9 qui reprend de volée. La frappe est exceptionnelle, Jean-Philippe ne peut rien. Lyon (1-0).

Malgré ce contretemps, on ne baisse pas les bras. On continue en essayant de construire et de jouer en passe courte. Il nous manque juste la dernière passe et un peu de réussite.
Sur une belle ouverture en profondeur, Cédric trompe le gardien lyonnais. Bordeaux (1-1).

A noter que, cette fois-ci, en l’absence d’arbitre, on ne se fait pas voler sur un but hors jeu du n°9 lyonnais. Ouf !!! Mais que faisait Aulas ?

Mi-temps : 1-1

2eme mi-temps : Equipe de départ
Jean Philippe
Barth, Tarao, Vincent, Gibaldi
Loic, Kasta, Vincent P., Darcheville
Nono, Cédric

Le coach procède à quelques ajustements avec le repositionnement « gagnant » de Nono en pointe.

On fait une grosse entame de mi-temps. Je tiens à souligner le gros travail de nos milieux défensifs : Kasta et Vincent P. Les lyonnais ne viennent plus dans notre camp. Mais il reste dangereux par leur n°9 et sa vitesse de course voir Bastien capable de faire de belles ouvertures.

Logiquement, sur une nouvelle belle ouverture en profondeur, Nono trompe le gardien lyonnais d’un lob astucieux. Bordeaux (2-1).

La fin de match est malheureusement ternie par deux actions involontaires de notre défense centrale (Vincent et Tarao, spécialistes en boucherie, ils ont du prendre des cours chez Zouzou ?).
Sur une action involontaire de Vincent, Bastien se fait casser le nez. Je souhaite un prompt rétablissement à Bastien.
Ensuite, sur un tacle de Tarao, c’est leur 9 qui doit sortir du terrain. Le match se termine à 10 contre 10. Les canaris sont prévenus, on ne leur fera pas de cadeau !!!

Globalement, on n’est plus trop inquiété. La malchance et le manque de réussite permettent aux lyonnais de ne pas prendre de 3eme but.

Score final : Victoire de Bordeaux 2-1.

Bilan : victoire logique, bon match des MB IDF qui avaient oublié le goût de la victoire.

Bravo à tous les joueurs, belle ambiance !!!

PS : A noter lors de la photo traditionnelle devant les bâches, le cri de guerre des MB IDF en l’hommage d’Aulas et de Derrien.

Aulas enc…
Derrien enc …

Merci GIBALDIPONTIN

Les deux équipes

debout : el cubi, gibaldipontin, kasta, kikick, pingu, maximus
assis : tarao, blacksheep, darcheville9, big, kuyen
absent sur la photo : barth, nono


MB IDF 0 – 2 Les Kamoulox du Foot (16/10/2005)

N° 12 : 16/10/2005 Amical : MB IDF 0 – 2 Les Kamoulox du Foot

Compte-rendu

Lieu: Créteil, parc des Sports
Terrain: pelouse difforme
Temps: variable

MB : Nico (puis Jean-Phil) – Gibal – Vincent – Passou – Barth – Kasta – Nono – Pingu – Vincent – Kikick – Bruno Lopes – Tias

Arbitre: Jéjé le nantais

Quand on voit arriver les kamoulox, pack de bière en main, on se dit qu’on va passer un bon moment… après le match. Parce qu’à débouler à quasi 20 joueurs, on se dit avant tout qu’ils vont largement faire tourner l’effectif, pendant le match, et ça, c’est pas bon pour notre condition physique encore perfectible… Qu’à cela ne tienne, nous répondrons présent ! On s’interroge un peu quand le prez, bravement, annonce aux adversaires que nous jouerons sur le terrain en pelouse (enfin, pelouse c’est vite dit, c’est plutôt un champ en jachère miné par les taupes, idéal pour les chevilles et pour un football léché comme dirait l’autre) mais bon, ça n’a pas l’air de déranger plus que ça, et puis au moins, on sera pas interrompu par un match officiel, prétendument plus important que le nôtre….

L’échauffement collectif est digne des plus grands compétiteurs, mené par un nono capitaine, qui n’a pas négligé les bons vieux exercices appris en poussins : footing sur la largeur, talons-fesses, genoux levés, travail sur l’adducteur droit, gauche, au top on va chercher la tête, au top on accélère, et puis, la grande classe, on va chercher le brin de pelouse (un peu jauni) un coup à droite, un coup à gauche… Et pour finir, la ration d’étirements, allez allez, on va chercher loin derrière, loin devant, voilààààà, c’est bon les gars…. Pendant ce temps, nico peste contre lui parce que son échauffement de goal, (mené par jéjé le nantais, sympathiquement venu une nouvelle fois arbitrer le match), n’est pas à la hauteur de ses illustres exploits, du temps où on l’appelait Dino…. Ça remonte un peu quand même…. Il veut tellement bien faire le prez… Et puis sur le bord de la touche, y’a p’tite gégé, portable collé à l’oreille, et salie, l’appareil photo plaqué contre l’œil… Et le coach, qui doit se poser quelques questions d’ordre tactique, et qui nous appelle: Après les recommandations d’usage sur la nécessité de mouiller le maillot, un bref tour d’horizon de l’adversaire (et le renfort d’un des leurs en arrière droit), la composition se présente comme suit (de mémoire, pardonnez les erreurs):

nico
un des leurs – vincent – passou – gibal
barth – kasta
Nono
vincent
kikick – pingu

Des réajustements ont lieu en cours de jeu, pingu descendant d’un cran il me semble, mais tout ceci n’est pas clair car, il faut le dire, nous sommes à la rue dans cette première mi-temps… Nous veillons à garder une organisation cohérente, mais toute idée tactique semble bien dérisoire lorsque le match n’est que succession de duels, de contacts, d’efforts pour récupérer un ballon qui semble désespérément nous fuir, acharnement de tous les instants, nombre de courses inutiles, nombre de courses utiles, nombre de forces laissées dans une bataille que nous perdons à mesure que le match avance…. Les occasions adverses se succèdent, deviennent de plus en plus dangereuses, malgré une défense solide de notre part…. Et puis, ce qui nous pendait au nez, a fini par couler : sur un tir repoussé du pied par nico (lequel se blesse sur l’action), l’avant-centre à l’affût, en renard des surfaces, pousse le ballon au fion (euh, au fond) 0-1…

Jean-phil, alors sur le banc, passe au goal, tandis que passou, doit quitter le terrain, mal remis de ses problèmes d’adducteurs… Nous tentons de réagir, mais l’adversaire exerce une pression nous empêchant de développer notre jeu de passes, et c’est avec difficulté que nous approchons des buts adverses…. Pourtant, à l’approche de la mi-temps, une occasion en or aurait pu nous remettre à égalité au repos, ce qui aurait été usurpé mais bon… Sur un coup franc de Gibal dévié, le ballon me parvient sur le côté gauche, frappe instantanée du gauche direction lucarne opposée.. Jéjé le nantais, le sifflet aux lèvres, s’apprête à annoncer le but, mais malheureusement, le tir s’écrase sur le poteau…

Mi-temps sur le score de 0-1.

Le coach nous demande de ne pas baisser les bras. Une réorganisation tactique nous fait évoluer avec deux milieux de couloirs et deux milieux défensifs axiaux… Bruno Lopes occupe le flanc droit, pingu le gauche, tias fait son entrée en cours de 2ème… Le début de 2ème mi-temps est prometteur. Nous nous créons deux belles occases par kikick puis vincent qui voit son lob astucieux suite au replacement incertain du gardien, finir de peu à côté…. Et puis… Une regrettable erreur défensive nous coûte le 2ème but, à l’heure de jeu… Une mésentente côté gauche, mauvaise relance dans les pieds adverses, centre parfait, et tête rageuse devançant la sortie de notre gardien jean-phil, dit “bourvil” (parce que le short lui remonte sous les aisselles). Ce but nous met un coup au moral et dés lors, nous ne parvenons plus trop à nous montrer dangereux, nous luttons toujours vaillamment, la défense étant héroïque (gros match de vincent notamment) mais nous en resterons là… Dommage.

Les efforts consentis ont eu pour effet un certain manque de lucidité qui ne nous a pas permis de “jouer au ballon”… mais je crois que l’état d’esprit fut au rendez-vous…

Après quoi, kamoulox et MB sortent l’artillerie: binouzes et vin mousseux (ou champagne ???!!!). Kikick y va de son gâteau au chocolat (fameux!!!) et on refait le match ensemble… Le prez est en forme et tout ce petit monde content de l’après-midi… Les uns partent peu à peu tandis que d’autres, en majorité kamoulox, en ont encore sous la semelle pour un p’tit foot de fin d’aprèm… Le prochain rendez-vous, la semaine prochaine face à Lyon, décidera de notre état de forme avant le grand match face aux canaris…

Merci KASTA

Les deux équipes

debout : gibaldipontin, barth, blacksheep, ?, kikick, el cubi, tias
assis : nono, x-lopez-bruno, pingu, kasta, big, kuyen
absent sur la photo : passou


MB IDF 1 – 6 Metz Capitale (02/10/2005)

N° 11 : 02/10/2005 Amical : MB IDF 1 – 6 Metz Capitale (mattinho)

Compte-rendu

Pas de compte-rendu

Les deux équipes

debout : barth, laurent33gi, blacksheep, mattinho, el cubi, nono, maximus, xavier, kikick
assis : tarao, dick byrne, kasta, kuyen