Bambu Cup : MB IDF 9 – 1 Metz Capitale (11/03/2007)

N° 25 : 11/03/2007 Bambu Cup : MB IDF 9 – 1 Metz Capitale (kuyen, bordelais17, big, kuyen, bordelais17, big, el cubi, el cubi, kasta)

Compte-rendu

Dimanche 11 mars 2007 BAMBU CUP
Parc Interdépartemental de Choisy
MB IDF 9 – 1 Metz Capitale (4-0)
Temps: magnifique
Pelouse: superbe
Spectateurs : 3 mais sympas
Arbitre: formidable
Chien : fidèle
Femmes : lascives
Bernard : Menez

La 1ère édition de la BAMBU CUP réunissant bordelais et messins avait donc lieu ce dimanche, sous un ciel bleu éclatant, une température idéale (comme un cul bienheureux) et 22 acteurs déterminés à en découdre. Sauf que les messins n’ont pas réussis à se mobiliser, entre les vacances au ski, les déjeuners en famille, les blessés de longue date, les blessés inopinés, et les férus de grasse matinée, seuls 8 maillots grenats pointent à l’horizon. Deux bordelais garniront donc leur effectif, Darch9 et Karkos.
Côté bordelais, on réduit donc les munitions mais pas les ambitions. Le coach insiste sur le sérieux et la simplicité du jeu à mettre en place, rappelant qu’il y a un trophée au bout, et qu’il n’est pas question de ne pas le ramener.

L’équipe part donc ainsi:

———-Blacksheep———–
Gibaldi—TaraO—None—-Marcus
————Kasta—————-
HopeDreams—Big—Paulete22—-
——Kuyen(cap.)—Bordelais93

Une nouvelle fois après le match face à Niort, le coach reconduit un 4-1-3-2 ambitieux.

Les Girondins entament le match tambour-battant. Un jeu plutôt fluide, du mouvement, des décrochages, des décalages, peu de déchêt technique, et logiquement, une ouverture du score après 6mn. 1-0 Kuyen. La suite de la première mi-temps est conforme à ce début de match. Les messins, à 10, ont du mal à sortir, et courent après le ballon. Les velléités de leur milieu de terrain, les tentatives de Mix et Adebayor étant contrariées par la défense bordelaise, sereine avec un none régulant à merveille.
Logiquement, les buts viennent récompenser le bon football pratiqué cet après midi par les joueurs au scap. Big, kuyen et Nico (bordelais93) étant les buteurs de cette première période dominée par les bordelais. Le score acquis, Gibaldi sent que son petit moment de gloire va arriver, lorsque l’arbitre jéjé le nantais sanctionne une main peu évidente dans la surface. Il demande à Kuyen de le tirer. Ce qu’il fait plutôt bien, mais malheureusement, à côté. Mi-temps: 4-0
La deuxième commence dans le même easy-tempo, à la différence près que Jéjé le nantais est venu renforcer les messins. Nono, passant au sifflet. Et comme None doit nous quitter prématurément pour cause d’impératifs dominicaux, paulette passe arrière droit, gibaldi en défense centrale, nico milieu gauche et cubi à l’avant, faisant son entrée sous les vivas et bravos d’une foule sur le point de s’évanouir. Or, ces petits points de détails vont quelque peu dérégler la machine bordelaise les messins, bien décidés à ne pas servir de farce à canelés, en profitent, se rebiffent, et passent bien 15 mn dans le camp bordelais, multipliant les corners et les situations. Logiquement, ils sont récompensés. A l’origine de l’action, un cafouillage dans les 5m50 de Black sheep, et un véhément jeu à terre non sanctionné au grand dam de kasta qui se piqua d’une petite colère sur le coup. Après quoi, Mix curt se retrouve en face à face avec le portier bordelais, lequel étant resté sur ses appuis, déjoue le tir messin.
Il me semble que le cinquième but bordelais arriva avant la réduction du score. Quoi qu’il en soit, on retrouve notre ordre de marche et le dernier quart d’heure se fera avec une relative désorganisation tactique de bon aloi en ces temps prolifiques, puisque pas moins de neuf buts au total entreront dans l’escarcelle marine. Je ne me souviens pas de tous les buts, notons tout de même le doublé de Cubi dont un beau but de la tête sur un centre de rémi, les deux buts de kuyen dont un à l’arrivée d’un centre de christophe (paulette22)sur une merveille de contre (en 1ère mi-temps), les deux buts de nico dont un après un coup du sombrero pas piqué des vers, les deux buts de Big dont l’un sur une course de 40 mètres, un messin collé au cul (mais rapidement décroché quand même) et enfin, clôturant le spectacle, la frappe de Kastouille de près de 25 mètres, suite à un mauvais renvoi adverse, se logeant dans le petit filet en une semi-lucarne pas piquée des hannetons.

Nono renvoie tout ce petit monde au bord de la touche pour la photo, la remise de la coupe toussa toussa. La joie déborde du vestiaire bordelais (sans que quiconque n’ait pourtant payé son cul) et s’ensuit une 3ème mi-temps à laquelle je n’ai pu participé…

Bravo à tous, merci aux messins pour leur bonne humeur malgré la défaite, merci à jéjé le nantais, à nono, aux trois spectateurs, à karkos et Darch d’avoir comblé les trous

Les joueurs bordelais:

Blacksheep: Peu sollicité en 1ère mi-temps, voire quasiment pas, il fut autoritaire dans les sorties, et remporta son duel face à Mix Curt en deuxième. Ne peut rien sur le but, sur lequel une faute aurait pu être sifflée.

Gibaldi: Une hésitation ou deux lorsqu’il fut en défense centrale, mais un bon match et un bon apport offensif, ce dont il est friand. Parfois un peu gourmand comme sur ce pénalty manqué, mais une volonté et un dévouement exemplaire.

TaraO : Du grand TaraO cet après midi. Des interventions dont il garde le secret, et quelques montées offensives saignantes. Un déchet minimum. Et comme d’hab, des conseils judicieux envers ses partenaires.

None: Globalement peu inquiété comme ses coéquipiers de la défense, il dégagea une assurance technique et tactique remarquables. Pour preuve, son départ coincida avec la période difficile que connurent les bordelais en 2ème.

Marcus: Mis à part quelques erreurs en fin de match, le marcus fut impérial cet après midi. Son impact fait de lui un des meilleurs latéraux du moment en tâche défensive. Un apport offensif moins éclatant, mais un jeu de passes sans beaucoup de déchets. Bravo Marcus.

Kasta: Début de rencontre timide. A pris la mesure du match après 10 mn. A joué son rôle. Un beau but en fin de match qui récompense les efforts.

Rémi: A très bien combiné sur son côté droit, a créé le danger à moult reprises comme ses compères de l’attaque. Un match sérieux et efficace.

Big: Il fut partout, notamment en 1ère, se rendant disponible et bonifiant tous les ballons. Activité énorme, autant offensive que défensive, son entente avec kasta n’est plus à démontrer dans ce secteur. Offensivement, il a bien trouvé également ses milieux latéraux et les attaquants. Deux beaux buts en prime. Du big dans le texte.

Paulette22: Celui-là, il est précieux. Une technique qui lui permet de toujours faire le geste juste, une vision du jeu intelligente, une frappe de balle surpuisssante et précise, du grand paulette. D’autant qu’il est altruiste et sobre. Dommage qu’il fut arrière en deuxième, son apport ayant été du coup moins significatif.

Nico: Plus en réussite que lors de sa première sortie (deux buts), Nico fut précieux dans sa couverture de balle, son impact physique sur la défense, et intelligent dans ses courses. Du bon boulot.

Kuyen: La capitaine montra l’exemple en se démenant comme un beau diable sur le front de l’attaque, participant de bon aloi au jeu en triangle, sans pour autant négliger son rôle du buteur, qu’il remplit parfaitement (deux réalisations). Quelques gris-gris techniques insupportables cependant

Cubi: Point d’appui d’attaque, Cubi est toujours précieux par son jeu de déviation et précis de la tête, à l’instar de son deuxième but. Une entrée efficace.

Côté messin, on vit beaucoup Mix Curt sans vraiment de succés cependant, Adebayor tenta lui aussi beaucoup, et Toni monta d’un cran en deuxième pour sonner la révolte. En vain. A noter le bon match de karkos bien qu’esseulé devant et le courage de Darch9, pompier de service dans les buts messins.

Bravo à tous et à bientôt pour la 2ème BAMBU CUP

Merci KASTA

Les deux équipes

Metz Capitale

MB IDF

debout : el cubi, tarao, bordelais17, pauleta22, hope dreams, blacksheeep
assis : gibaldipontin, marcus, kasta, kuyen, none, big