MB IDF 8 – 1 Chamois Niortais (14/01/2007)

N° 22 : 14/01/2007 Amical : MB IDF 8 – 1 Chamois Niortais (kuyen, kuyen, kasta, big, kuyen, gibaldipontin, big, darcheville9)

Compte-rendu

C’est donc en ce baud et cheau dimanche de janvier qu’était donné le coup d’envoi de l’année 2007 des matchs MB IdF, ce qui devait à la base simplement consister en renforcer nos amis des Metz Capitale pour un match contre les Chamois Niortais mais néanmoins de Paris s’est transformé en rencontre Chamois Niortais renforcés de quelques messins (deux, Toni Bambu et Mix Curt, qu’ils en soient loués) contre nous, les plus beau les plus gentils les plus fort, nous.

Comme convenu j’arrive à la pleine des sports du Haillan de Créteil vers les 13h29 13h33 ou je me fais gentiment chambrer pour être, pour une fois, arrivé à l’heure. Ambiance heureuse et joueurs impatients de retater du ballon ensemble, Nono les maillots et les gourdes arrivent, direction les vestiaires, matérialisés pour cette fois par une touffe d’herbe et deux lignes de terrains stabi. Echauffement mené tambour battant par Cap’tain Kuyen, le temps de découvrir et de chambrer (un peu) la jeune pousse issue du centre de formation (Fernando) et le coach prend la parole, il avait prévenu que pour ce match de reprise il s’agissait de reprendre contact et de faire, comme on dit dans le magnifique jargon footballistique, une large revue d’effectif. Première surprise, elle est belle et méritée, Kuyen ne sera pas capitaine (ce gros con n’a pas voulu sucer le Prez’ pour Noël, enfin c’est ce qui se dit dans les milieux autorisés), et le brassard revient donc à Kasta à peine remis de son double jour de l’an Russe fêté parait-il dignement (et en effet la suite montrera que pour une fois il avait du carburant), mais que faut pas déconner quand même, capitaine mais défenseur !!! Après quelques échanges amicaux, il était donc décidé qu’on était venu pour casser des p’tites pattes arrières de Chamois, l’année est lancée. Cub’ annonce donc qu’il a de la suite dans les idées et reconduit donc son 442 vainqueur au trophée atlantique, sous cette forme :
Gardien : Blacksheep, à gauche fernando tarao gibal et donc kasta, à la récupération, le monsieur trois poumons des girondins aujourd’hui sera Darche, deux milieux offensifs mais pas trop quand même les gars solidaires hein seront Nono et Max, un créateur ce sera Big et deux attaquants… enfin… ouais on va dire ca, Bart et moi-même (Mattinho donc). Le tout dirigé de main de maitre au sifflet par l’excellent Pingouin malgré sa calvitude naissante.

Sur le match en fait j’ai rien à dire, c’était nul………….

Non j’déconne, bon c’était une reprise et c’est la qu’on s’aperçoit que les automatismes courent plus vite que les joueurs, il faudra donc voir a les rattraper d’ici le prochain Trophée. Les joueurs ont beaucoup tenté mais manquant un peu de jambes et de rigueur on a joué sur un espacement beaucoup trop grand face à des chamois au niveau hétérogène mais calme et appliqués. Peu de tentative (une frappe en pivot qui passera a un mètre du but au bout de quelques minutes de moi puis beaucoup de ratés et d’imprécision), mais une défense solide ferons que le premier but ne sera marqué qu’en toute fin de mi temps, sur une belle ouverture de Kasta sur moi, je déboule coté droit et adresse un centre en retrait à Vince (Kuyen) qui était rentré quelques minutes avant à la place de Vince (Big) et qui conclura d’un plat du pied décroisé au second poteau sous la pression de son défenseur.

Tout le monde au vestiaire et on reprend la seconde mi-temps avec une équipe remaniée mais heureuse d’être là. Cub rentre donc devant (ah ouais non mais ceux qui ont raté ca tant pis pour vous parce que la faudra attendre l’an prochain pour la revoir celle la), pingouin passe arrière gauche (à la place de Fernando), Darche passe en 2 et Kasta en 6, et Big complète le onze, Bart et moi-même laissant nos places en attendant de remplacer les milieux offensifs qui devraient fatiguer les premiers si ils courent ces faignants. Girondingue prenant le sifflet.
Notons que Monsieur le papa de Fernando est arrivé à la mi-temps nous passer le bonjour et voir son fils qui venait d’être remplacé.

Reprise du match et ce qui devait arriver arriva. Rien.
Si.
Les chamois, moins habitués et entrainés ont rapidement craqué physiquement, aidé probablement en cela par une petite baisse morale je suppose due au deuxième but de Kuyen sur une percussion plein axe puis une magnifique volée à 20 mètres de Big qui vient se ficher sous la barre. 3-0, le reste du match sera anecdotique et proche du hourra football.
A cette instant de ce CR plus proche du portenawak qu’autre chose, je tiens tout de même à ouvrir une parenthèse sérieuse pour faire remarquer que Mr Big, fin technicien à la frappe de mouche ne se permet jamais de mettre un but pourri, faut toujours que ce soit un beau geste, une reprise un lob une série de dribble suivi d’une frappe enroulée… Quelques fatigues et blessures coté Niortais permettront à Fernando et le Prez (puis plus tard Nono et d’autre peut être… de porter les couleurs adverses.
Vinrent ensuite une reprise de 20 mètres toujours, puissante et contrée par un défenseur qui trompera le gardien, puis (ah tiens la je suis re rentré en jeu) sur une passe de moi un joli contrôle (faut dire que la passe c’était un peu n’importe quoi) puis le troisième but de Kuyen. A ce moment la les défenseurs se disent pourquoi pas moi et on assistera donc à un concours de dribble (au ralenti) de Gibal et de Darche pour aller marquer en solitaire, Gibal touchant au but le premier suite à trois contre du menton et deux dribbles du genou concluant par un poteau rentrant. Entre temps il fallait se rappeler que nous étions censé jouer au foot et non pas aux quilles (à savoir que j’ai mis le Prez KO d’une balle dans la poitrine suite à une action improbable et incompréhensible), Big y allant donc de son petit lob (passe de Kasta), 7-0, mais un Chamois blessé étant un Chamois dangereux, Le Prez sous ses nouvelles couleurs y alla de son débordement centre conclu d’une frappe sous la barre, ramenant le score à 7-1. Le match se finira sur une belle percée de Darche qui de quelques dribbles chaloupés s’en alla tromper une huitième et dernière fois le portier Niortais.

Un grand merci aux Niortais (et aux messins les accompagnants) pour nous avoir permis cette opposition bien sympathique et en leur souhaitant bonne chance pour la suite.

Coté Girondins chacun a été fidèle à son niveau, bien sur il nous reste du travail pour retrouver un niveau de jeu que l’on a connu en octobre, mais l’esprit et l’envie sont là. Je voudrais juste remercier et féliciter Fernando pour sa belle prestation… t’enflammes pas quand meme hein, quand tu sauras courir avec une bière à la main on en reparlera. Reprise officielle de la section foot prévue le dimanche 4 février.

Merci MATTINHO

Les deux équipes

Chamois Niortais

MB IDF

debout : blacksheep, pingu, nono, big, kasta, max, tarao, el cubi
assis : barth, fernando, gibaldipontin, kuyen, mattinho, darcheville9