MB IDF 4 – 2 Occifans (21/03/2004)

N° 2 : 21/03/2004 Amical : MB IDF 4 – 2 Occifans (nono, nono, nono, drive151)

Compte-rendu

Nous voici donc à nouveau réunis, en ce dimanche 21 mars, pour un match contre les Occifans (assoc des supporters de Toulouse).
Après la déconvenue messine, le président s’étant auto-licencié du poste d’entraîneur, je reprends donc les rênes pour cette rencontre face à Toulouse.Le point de rendez-vous est le parc des sports de Choisy vers 14h45. Lors du dernier CR je sais que la description de l’arrivée des joueurs a suscité beaucoup d’engouement, mais pour des raisons techniques et surtout parce que je suis arrivé en dernier, je ne pourrai pas le refaire.

Je rejoins donc, le groupe bordelais composé de :

Jérôme (jéjé le nantais)
Eric (Marseillais)
Nico C.
David ((djikstra)
Philou (drive151) et un pote à lui
Bast notre italien, toujours avec ses lunettes de soleil.
Nono

A ceux-ci se sont rajoutées 2 de nos connaissances sur place, ce qui va nous permettre de faire un 8 contre 8. Le premier, neutre, est donné aux toulousains, le second, Claude, est un monsieur de 74 ans, supporter girondin, et pour lequel on a beaucoup d’admiration car il joue tous les dimanches avec nous.

Alors que le derby allait commencer, la tension était telle que le début du match fut repoussé par une averse de grêle . On se met à l’abri et une fois l’accalmie revenue, on commence le match.La compo de l’équipe : Jéjé dans les buts, Eric, Nono, et le pote de drive151 en défense, Claude, Bastien, David au milieu et Philou en attaque.

Dans les tribunes, enfin sur le bord du terrain, les supporters des MB-IDF sont venus en nombre, car on compte pas moins de deux supporters Marine et blanc (bah 2 c’est mieux que 0) : Carine (Salie33) et Cedric. P.

Les bordelais dominent ce début de match, se créant les meilleurs occas., mais on tombe sur un bon gardien, on pourrait même dire un très bon gardien, euh finalement un très très bon gardien.

Comme souvent dans ces cas là, sur sa première occas., les occifans ouvrent le score.
Mais les marines et blancs ne se découragent pas et repartent à l’attaque, mais le gardien il est toujours aussi fort.

A ce moment-là, arrive le premier tournant du match sur une frappe anodine, gêné par le soleil et une rafale de vent (ça c’est lui qui le dit) notre gardien se fait lober, façon Ramé en équipe de France, mais avec beaucoup moins de classe, en fait comme une grosse buse. Ce deuxième but nous coupe un peu les jambes, la fin de la mi-temps est plus délicate, on a du mal à garder le ballon, on n’a plus vraiment d’occasion. Les Occifans deviennent de plus en plus dangereux et ont les meilleures occas. (Faut dire aussi que le libero a tendance à trop monter, mettant en danger l’équipe). M’enfin il n’y aura qu’un avertissement, avec un poteau 0-2 à la mi-temps.

La seconde mi-temps débute, dans le même dispositif, mise à part l’inversion entre Philou et Nono. Toulouse nous propose alors une grosse défense et procède en contre, mais heureusement pour nous, ils s’emmêlent un peu dans les derniers mètres. De leur coté, les bordelais tentent d’enflammer le match, mais c’est pas très fluide. Bref, rien à signaler avant les dix dernières minutes, sauf que le gardien il est vraiment fort.

Donc arrivent les dix dernières minutes, où vont se dérouler le deuxième, troisième et quatrième tournant du match.
Il reste moins de 10 minutes, toujours 2-0 pour les occifans, quand tout à coup, Bast tente une énième frappe, alors que tout laisse à penser que le gardien toulousain va se saisir une nouvelle fois du ballon, coup de théâtre, il ne fait que le repousser dans la direction du Nono qui tel un renard des surfaces reprend victorieusement et surtout un peu comme il peut le ballon, pour ramener le score à 2-1. (et voilà comment transformer un but de raccroc, en un chef d’œuvre).Sur la touche Nico donne de la voix pour révolter les MB-IDF. Et ça marche, à moins de 5 minutes de la fin, nouvelle frappe de Bastien, le gardien repousse sur Nono qui reprend, un peu comme il peut (là je crois qu’on tient une combinaison avec Bast, on va la travailler à l’entraînement). C’est toujours pas beau comme but mais ça fait 2-2.Le temps continue de s’écouler, on lâche rien, l’équipe continue de se positionner haut sur le terrain, et à prendre des risques, jusqu’à la dernière minute. Justement, dans cette dernière minute, David déborde côté droit et adresse un centre en retrait, voyant le ballon arrivé, je tente ma chance, et ça fait 3-2, et comme dirait Lilian Thuram : « tout peut arriver dans le foot », même moi qui mets un triplé.

Enfin, dans les arrêts de jeu, Philou marque le plus beau but bordelais (il élimine le gardien et enroule sa frappe dans le but vide), clôturant la marque à 4-2, rendant la défaite un peu sévère pour les occifans, mais méritée.

Fin du match, serrage de mains, ça discute, puis pour les plus motivés, on se refait un petit match tranquille, en mélangeant les équipes.
Ce qui permet à Cédric, Nico et même Salie33 de jouer. A noter que la demoiselle s’est payé le luxe de faire une intervention défensive impeccable sur Philou, un passement de jambe au milieu, et une reprise en demi-volée, obligeant le gardien, vous savez celui que je dis qu’il est fort depuis le début, à la parade.

Merci NONO

Les deux équipes

Occifans

MB IDF

debout : ritalnicktout, nono, jeje le nantais, djikstra
assis : lionel, eric-marseillais, drive151, claude
absent sur la photo : dick byrne


Auxerre – Bordeaux (30/01/2004)

Auxerre – Bordeaux (30/01/04)

N° 6 : Auxerre 5 – 0 Bordeaux (30/01/04) / Stade Abbé Deschamps

Compte-rendu

Aujourdhui ce joue le second volet de la saison de mes déplacements …. je suis dans la zone rouge et compte bien me relever et ne plus avoir cette réputation qui me colle à la peau en 2004 ….

So in the morning …
******************************************

RDC pour partir en mini bus avé les Auxerrois de l’assoce des Ultras Auxerrois Sur Paris (l’UASP dit Ouuuuuuuaspé par leur TaraO a eux …) vers 12h30 près de Vincennes …

j’arrive au RDV assez gai et réjoui de cette première victoire en perspective … première mission trouver NicoC (“bah à la sortie du métro” … bon d’accord ya trois sorties mais bon il faut pas le dire hein ….)

mission réussie et retrouvage de NicoC qui se remplit la panse en compagnie des ses 3 groupies (et de mon bonnet que je retrouve avec joieeeeeee (et oui je fais des bisous à mon bonnet et alors …)

en attendant que le monde arrive je me motive pour tourner autour du parking (allez hop 3 tours de terrain et que ça chauffe)

… arrivée des Nono, Bastien (turinois de foi), jeff (bouh un parisien) et son pote (bouh un marseillais – ça ressemble plus à une association pour cas désespéré ce truc …), du BenBecker, de Drive151, Mario (roh putain qu’il est grand ce garçon) et enfin de Vince et Jérémy (nouveau membre) ….

bon on est au complet (peus’ notre porn * polonaise nous fait faux bon) et on peut attendre les UASP …

on apprend qu’en fait on a RDV avec eux pas trop loin à pied (“toh il est lourd mon sac … c quoi ? ah une glacière et ya quoi dedans ? yeeepeee du carburant !!!! ” donc on y go, une belle file indienne (et non pas une belle fille indienne ce qui aurait été agréable), on se perd pas trop on marche bien( on va à pied en bourgogne ou quoi ? ) et on arrive enfin au RDV des UASP et ils sont en nombre

bon en fait on apprend que les autres sont réccupérés juste avant le péage sur l’autouroute …

bon donc on attend quoi ?

le bus ? a oki oki … (qui est prévu arriver à 14h en fait ???? bon bé soit on attend alors)

et si on bachait dans la rue comme ça pour se marrer ?

ouhhh le vilain vent qui me décoiffe

on poirrote un peu, on fait connaissance avec les UASP présents puis gogogogoogog in the bus qui arrive finalement … direction l’autoroute !!!!!

The Trip
******************************************

donc on arrive sur l’air d’autoroute (on a pssssssssssssschiter quelques binouzes pour faire passer le temps grâce au briquet de mathieu -tiens je l’avais oublié lui ….) et hop hop hop

bon le prez nous fait un “brruuuuuuuuuuuuuuuuno bastooooooooooo” de sa puissance … on accueille les nouveaux arrivés (“mais ya que des bordelais dans ce bus” souligne un auxerrois (bah ouais et alors ? ))
on commence à faire copains copains on prend des binouzes c la fête on se marre bien on se présente

“ouais moi c TaraO “. réponse “huhuhuuh”

bon apparement je suis connu chez la UASP aussi …

quand tout à coup … le drame …

The Drame
*************************************

en fait, les auxerrois commencent à être pris d’un mouvement de panique assez notoire …
un coup de téléphone sur le portable du prez’ … qui vient voir ses troupes :

le Prez:” et on aurait pas oublié qqchose … ? genre une bache ? “

ses troupes “non c bon c Trace qui l’a ” (notez que son surnom commence comme le mien comme le T de bouleT) ….

le Prez: ” ah ba c cool mais Trace ou est il ? “

les troupes: ” bah je l’ai vu dans sa voiture sur l’aire d’autoroute …”

lalalalalallalalalalalalaalallalalalala

(oooooooooh regardez … un ange passe)
(qu’on ferme la porte que je l’en***** (censuration))

donc hop pose à la première sortie pour attendre le Trace qui doit nous rejoindre grâce à sa Twingo mobile. Les petites vessies en profitent pour aller se soulager (et les toxicos, se toxiquer)

quelques un essaient de taper un foot puis le Trace arrive … je le vois et mon sang ne fait qu’un tour “tiens on dirait un boulet comme moi” !!!!

donc on refait connaissance, on boit, on rigole on fait passser le temps (oups je m’égare la …)

lalalalalallala on chante (enfin surtout eux parce que nous on est pas trop en chant), on découvre que le chauffeur du bus est supporter de l’OM et surtout qu’il conduit le bus des Parigoissiens …

*******************
Anecdote à une station service:

une voiture avec une famille marseillaise dedans …

aussitot la UASP et les MB IDF s’unissent pour un chti “La Cannebière, la Bonne Mère …. Marseille en feuuuuuuuuuuuuuu”
*************************

lalallalalalal

le temps passe et on arrive enfin en Bourgognie … bouchons et tout … quand on arrive en face du stade d’Auxerre … un chips’ vient nous voir “zetes qui ? … les bordelais ok suivez nous on va vous ouvrir la route”

les auxerrois descendent “ouais bon match” “pleurez pas trop” “cissé gros kéké” sont de mises … puis on part escortez par les Harleys de la police (ou alors les scooters allez savoir je connais pas trop en 2 roues moi (pas plus qu’au foot en tout cas))

hop hop on prend à gauche, à gauche, à gauche, à gauche, à gauche, à gauche (on fait quoi la on se perd ou quoi???)

bon ça y é, on yé, on descend et hop dans le parkage après fouille et salutation des stadiers qui nous annoncent la couleur (“avec vous, ça fait 200 supporters …” )

(dans l’ordre de droite à gauche les Charentes Maritimes, les MB IDF, les UB et DB)

on bache

et c bon le match peu démarrer

The Game
*****************************************

à noter 200 Bordelais tout au plus …on s’installe tranquillou … les jeunes en bas, les moins jeunes moins en bas, on reconnait des visages … le drapo géant des DB est splendide …
on apercoit nos copains de la UASP qui bachent eux aussi …

on commence, on se chauffe la voix et c partit pour 90 minutes de folie …

un fumi de cramé dès l’entame de match, les CRS de la division 33 se précipitent pour l’éteindre … bon bé ok, on fera pas de fumi ce soir ….

lalallalalalllal bordeaux

et la c le drame …

1 2 puis 3 0 au compteur … tout s’enchaine, on commence à mal sentir le truc … bon à la MT Mich’ va bouster tout le monde … pas de souci …

mais avant tout … oh une faute dans la surface

pénalty ….

et la bang Mitemps ….

La 2nde MT s’écoule de la même manière que la première à part que l’on a la joie de voir rentrer deux jeunes de CFA (je vous en dit pas plus sur le match vous connaissez je pense …)

niveau tribune, il faut souligner que malgré le score pas trop propice à la fête, nous continuons à porter nos petits gars (avec notamment un “allez bordo t supporters sont la” après chaque but encaissé) ….

vers 20 min avant la fin du match, nous stoppons les chants … le programme est simple

on continue à chanter mais moins souvent … donc on peut chanter plus fort

c partit pour des enchainements de “on veut une équipe”, “camporo démission”, “dirigeants incompétents”, “TaraO au poteau” et évidement de temps en temps “allez bordo t supporters sont la” …

mais rien n’y fait, rien de magique sur le terrain … la décéption est la …. le chat noir a encore frappé …. mon portable sonne …. tiens un texto de Partizan33

Citation : Pitié ne va plu voir un match d girondin stp. Je t en supli.

tout est dit ….

on fait une petite photo et on range

le Retour
*********************

on sort du parkage, on se dirige vers le µ bus de l’asso … on papote avec les gars de Charente’ qui veulent nous voler notre µ bus … on est cool on les préviens qu’va yavoir qqs agités Auxerrois à supporter au retour …

bon ils veulent plus de notre bus … sauvés

pour repartir, le chauffeur a une petite baisse de régime … n’écoutant que mon courage, je prends le volant pour ramener tout le monde à la maison …

on s’arrête au bout d’un moment (2 min en gros)
on attend les UASP … on voit un bus passer … tiens un bus avec des Flics devant et des stadiers orange fluo et des gars qui tirent la gueule dedans … mais c les Bordelais …

(moi qui croyait qu’ils se téléportaient pour rentrer à la maison …)
bon les UASP arrivent, chambrent, on se tappe dessus … puis on repart …

le retour pépère (les UASP ont encore pas mal de voix, alors de ma belle voie éraillée je leur signifie que c parce qu’ils ont pas assez chanté …)

on boit tranquillou, à la MT et fin de match un pote de Nico C nous donne les résultats des match en direct live ….

puis pause pipi

et la les auxerrois nous font … “bougez pas, on a de quoi mettre le daoua et tout éclairer”

Le reste du retour fut tranquille …

j’ai même essayer d’usiner un tas avec Trace puis avec d’autres UASP et que cété trop cool …
(la même mais sans la musique )

au Bilan sur le déplacement, on s’est bien marré, on a chanté, on a fait des bétises
certes on a pas de vu de match, cété pas glorieux mais bon ça valait le coup

du point de vue de l’ambiance, je pense que c’est le plus beau déplacement de la saison pour moi … en plus les petits gars de l’UASP sont trop cool …

en conclusion vivement le prochain !!!!

Nous Resterons toujours à vos côtés et Nous vous lacherons Jamais

Merci TARAO


MB IDF 1 – 9 Metz Capitale (21/12/2003)

N° 1 : 21/12/2003 Amical : MB IDF 1 – 9 Metz Capitale (vince-pote-1)

Compte-rendu

Dimanche 21 décembre 2003
Parc Interdépartemental des Sports . Plaine Nord
Match amical
Marine et Blanc IDF-Metz Capitale : 1-9
Terrain gras, temps pluvieux

Les girondins se retrouvent sur le parking. En pleine forme car tous se sont couchés à 20h30 sur les conseil de notre président qui pour l’occasion a revêtu sa facette de coach façon Guy Roux.

Au rendez vous, Nico, Peusnoo, Nono et notre recrue nantaise le Bu.
Avec les boissons , les oranges et les tartes
parce que Nico il a oublié le flan du Bu chez lui, mais il y une rumeur qui dit qu’il l’aurait mangé.
Puis arrive Cédric, l’allure sportive, survet girondins, sac girondins, par contre ferme vite ta portière parce que les 20 paquets de clopes dans le vide poche ça casse l’image.
Vince et ses 3 potes, on fait les présentations.
Puis notre star italienne Bast dans sa 306 16s, lunette de soleil, tenue sport et la petite touche finale le menu best of à la main. Ah quelle classe c’est italiens.

En face 1 messin. Heureusement pour lui les autres sont arrivées et malheureusement pour nous, peut-être qu’a 7 contre 1 on aurait pu jouer le nul.

Une fois le terrain choisi (tiens sur celui la il y a une flaque de moins !), les deux équipes s’échauffent quelques peu. Et notre coach nous tiens son discours d’avant match ainsi que la tactique employé.
Des volontaires pour aller dans les buts….. parlez plus fort on entend rien…. bon personne c’est Nono qui s’y colle.
Des défenseurs….. ouais c’est pas mal mais ça va faire un peu juste. Bon au final une défense à trois avec le Bu, Peusnoo et un des potes à Vince.
Au milieu Bast et l’autre pote de Vince (scusez j’ai oublié les prénoms) et en pointe Vince fera office de Darcheville.
Sur le banc Cedric, Nico et Greg-Martin qui arrive un peu plus tard.

Bon la première mi-temps fut un désastre. On n’arrive pas à se trouver, on va pas sur le ballon, le gardien il arrête rien, et Metz joue bien.
A 4-0 le coach change de tactique, il prend les buts permettant au Nono d’aller sur le terrain. Bon ça donne deux timides occasions, mais un super arrêt du gardien de Metz.
6-0 à la mi-temps comme le dit s’y bien le prez c’est un échec.

Mais la seconde mi-temps sera d’une toute autre qualité.
Les marines et Blanc prennent le jeu à leur compte, on voit de la construction, des occaz mais pas de buts. En face Metz gère parfaitement son avance procédant par contre.
Le Bu s’avère bien meilleur dans les buts et nous sort quelques parades, en défense Nico et Cédric aidé alternativement par Peusnoo ou un des pote à Vince font un bon travail.
Le trio offensif composé de Bast, Vince et moi même devient dangereux mais pas du tout efficace, mais alors pas du tout. Notre but en est l’image parfaite, l’action est belle : passe à raz de terre dans la largeur du terrain, le premier attaquant (c’est moi) laisse filé pour le second qui reprend comme elle vient (Vince nous donnera le nom du buteur). Bon ensuite le ballon est contré, le gardien en voulant la sortir la met dans le but …

Bon après il y a pas mal d’occaz, une pour illustrer l’impuissance bordelaise, un ballon en retrait à deux mètres des buts qui ne demandait qu’à rentrer fut finalement satelliser par Nono
Voilà pour le grand moment de solitude, où tu scrute le sol désespérément cherchant un élément extérieur pouvant expliquer cet échec…

Voilà fin du match, on se serre la main, quelques photos souvenir, puis on va se restaurer, discuter des expériences de déplacements, de pourquoi pas créer un championnat des groupes de supporters de IDF….

En conclusion, on a rencontré une nouvelle association bien sympathique, avec qui espérons le on fera des déplacements.

Merci à eux de s’être déplacé et puis à la prochaine…..promis on va s’entraîner.

Merci NONO

Les deux équipes

Metz Capitale

MB IDF

debout : vince-pote-1, peusnoo, nono, jeje le nantais, vince-pote-2
assis : vince, cedlaf, dick byrne, ritalnicktout


Paris SG – Bordeaux (13/12/2003)

Paris SG – Bordeaux (13/12/03)

N°5 : Paris SG 2 – 1 Bordeaux (13/12/03) / Parc des Princes

Compte-rendu

Pas de compte-rendu


Bordeaux – Marseille (01/11/2003)

Bordeaux – Marseille (01/11/03)

N°4 : Bordeaux 1 – 0 Marseille (01/11/03) / Stade Jacques Chaban Delmas

Compte-rendu

Ca y est, enfin, pour la première fois de ma vie, après des années d’attente, à dire j’irai un jour, de plan qui tombe à l’eau au dernier moment, de déménagement qui s’arrête à 82 Km du but ultime, c’est fois ci je vais jusqu’au bout : avec l’assoc JE VAIS A BORDEAUX.

Le RDV est pris, Samedi 1/11 à 8h, porte d’Orléans devant la statue du Général Leclerc. J’arrive au lieu de rencontre où je retrouve Nico et Vincent, puis on attend, on attend, on attend, on attend, on attend, on attend, on attend, on attend, on attend, on attend, on attend, Bruno et son pote Mathieu.
Les présentations faite, on s’installe et c’est parti, dans la joie et la bonne humeur, légèrement calmé par le premier panneau kilométriques annonçant Bordeaux à 572 Km.

Les discussions s’enchaînent dans la voiture, on fait connaissance avec Mathieu : pote à BB, aime bien les girondins, on essai de trouver une radio qui contente tous le monde, et là énorme effort de Nico qui écoute (enfin qui subit) la musique choisit par le trio arrière de la voiture (bravo les gars moi j’y suis jamais arrivé). Bon au bout de 15min Nico craque et on met Europe 2, sorte de radio intermédiaire.

Ca continu de discuter, ouais j’aime pas les journalistes ni Halloween, tiens moi aussi […] on va essayer faire un match avec les messins ou organiser un tournoi. Puis la jeunesse s’endort, jusqu’au premier arrêt à Tours.
Approvisionnement : chips, saucisson, Mister Munch ou Vin’s trouve un jouet et organise un concours avec BB et Mathieu. Un peu de lecture avec FranceFoot, Vin’s et Nico font un tour de parking en voiture et puis on repart.

Le président rejoint les petits dans les bras de morphée, et moi je me retrouve tout seul, face à la route, mais j’ai même pas peur, aujourd’hui rien ne m’arretra.

Ca se réveille enfin, quelques chants bordelais partent du fond de la voiture et son reprit devant.
Les KM passent, plus que 2h, plus qu’une heure, l’excitation monte. On arrive enfin au fameux panneau 82Km (bon je me serai bien arrété pour l’abattre mais bon pas que ça à faire).
Deuxième pause à 50 bornes de Bordeaux. Puis on aborde la dernière ligne droite, on arrive sur le péri…………euh la rocade et on commence à déposer les jeunes. On commence par Vin’s, on sort à la porte ……….euh barrière de Toulouse et on prend la direction de St Médart de je sais plus quoi : c’est long, très long, très très très très très très très très très très très très très très très long. Mais on y arrive. Puis on dépose les deux autres au stade en se donnant rdv à 19h devant le virage nord.

Donc il ne reste plus que Nico et moi, on gare la voiture dans une rue à coté du stade, et je m’apprête à faire mes premiers pas dans la ville. Comme l’a dis un gars un jour « c’est un petit pas pour l’homme mais un grand pas pour l’hum…….euh ! pour le nono »

La ballade aux pays des merveilles commence, premières photos devant le stade, (vivement qu’on soit dedans). Puis on retrouve Florent et Laëtitia (nos membres bordelais) chez une copine qui habite en face du stade, et à laquelle je suis prêt à racheter son balcon.

On commence par aider un gars à attacher son compresseur à sa voiture,

bon ça s’est pas fait tout seul, mais sympa il nous fait rentrer chez lui pour qu’on se lave les mains et là je découvre une des particularités de Bordeaux : les plafonds sont hauts (bon c’est pas très intéressant mais plus tard ça devient drôle). Après on court après un bus (bon ça c’est comme à Paris).
On passe devant la patinoire de Meriadeck (un peu multifonction comme Bercy : concerts, matchs sur écran géant, et des fois patinoire.). On descend à République, on passe devant le palais de justice nouvelle et ancienne version, puis le quartier historique célèbre pour avoir tourné Vidocq et héberger notre président pendant un an.
On arrive au pont de pierre et devant l’arcade construite pour que Napoléon aille conquérir l’Espagne. La suite de la visite, met de coté les Quinconces, les quais et la place de la victoire pour se diriger vers la rue Ste Cartherine (traduisez par Champs-Elysées) avec un arrêt pour photo devant la grosse cloche. Enfin, on arrive en bas de la rue Ste Catherine que l’on remonte en direction du Saint Grall : la boutique des Girondins.
La boutique, lieu de bonheur et de tentations, Nico et Nono sont lachés CB et chéquier à la main. Nico ne trouve pas sa chemisette, et moi mon tee-shirt, mais on se rabat sur plusieurs autres solutions. Grâce à nos achats Florent et Laëticia ont deux places pour Bordeaux-Bastia.

Un ptit Mc Do pour reprendre des forces, et puis on prend la direction du stade, non sans s’arrêter pour acheter des cannelets.
Bon le bus 9, 12, 93 … bon finalement on y va à pied., Flo et Laëticia nous quitte pour aller chercher Céline (qui habite en face du stade rappelons-le).
Au point de rdv on retrouve BB et Matthieu qui rentre pour bâcher en bas à droite du virage NORD. Puis on attend un peu Vin’s qui rentre à son tour, par contre on attend un peu plus nos amis bordelais qui n’avaient qu’à traverser la rue et qui on été se perdre je sais pas où ?

Bon, enfin on rentre dans le stade, je le trouve original architecturalement parlant, puis on monte les escaliers, le stade se découvre à mes yeux, les arcades, le virage sud, la pelouse, puis mes yeux partent dans tous les sens avec un énorme sourire qui me donne un air un peu…………idiot.

On retrouve les autres, le match peut commencer. A l’entrée des joueurs, le virage sud se couvre d’un gigantesque drap et rappelé à nos amis marseillais qu’avec Bordeaux et Porto, l’abus d’alcool risque d’être dangereux. Quant à nous, on fait un tifo de papier vert.

Quelques supporters tentent d’animer le virage nord mais les chants finissent bien vite. Sur le terrain les Girondins font une grosse première demi-heure, avec de la combativité et quelques jolis mouvements. Puis quand l’OM semblait revenir dans le match, Darcheville fait exploser le stade de bonheur.
Mi-temps on retrouve Nico M. et son pote Jérome des bituriges.
En seconde mi-temps, sur le terrain Bordeaux gère son match, dans la tribune les jeunes font la tête parce qu’il y a moins d’ambiance que dans le virage sud. Moi je trouve ça sympa même si les Marseillais font beaucoup de bruit. Il faut dire qu’ils ont remplit leur tribune.
Petit bémol par contre pour ceux qui prennent les papiers du tifo et les jettent sur les remplaçants marseillais et ceux qui ont sifflé Meriem.

Bon au final que du bonheur, premier Lescure, premier but et première victoire. Je regarde le stade se vider essayant de ramener le plus d’image possible d’en ma tête.

On quitte Vin’s, BB et Matthieu, on récupère la 205 et on file au Formule 1. Sur la route Flo me fait découvrir le château du Haillan by night.
Ah Bon où ça
Là-bas, regarde on voit une lumière

On arrive au F1, juste pour jour de foot et Bordeaux -OM, ça c’est du timing
Je rédige un peu le CR, puis en allant au dodo, je me cogne la tête. Voilà c’est là que l’histoire des plafonds devient drôle
bon d’accord c’est pas drôle, allez dodo jusqu’à 8h30 et demain Haillan.

8h30 pétante, on se lève, douche + ptit dej. On croise un cycliste qui nous parle du tour 2004 qui ne passe pas à Bordeaux, puis il se moque de ma plaque d’immatriculation et me dit qu’il y a un radar sur le pont d’Aquitaine, enfin je crois parce qu’il lui manquait quelques dents, alors j’ai pas tout compris.

Flo est venu nous chercher à 9h15, on rassemble nos affaires et c’est parti, direction le centre d’entraînement, pour le décrassage et tentative d’opération parrain. J’hallucine sur la qualité de la pelouse, ensuite photo devant le château du Haillan, puis on apprend par des supportrices qui ont l’air d’apprécier beaucoup Riera qu’il n’y a pas décrassage et que seuls les joueurs aux soins sont là. Il y la BMW de Ramé
on voit celades passer dans son Audi TT

puis plus tard Caneira (Mercedes).

Un petit tour dans la boutique devient bien tentant pour Nico et moi, mais on a beaucoup dépensé hier. Mais on a trouvé la solution, il m’offre un truc et moi je lui offre sa chemisette, comme ça on dépense rien pour nous, c’est génial. Maintenant, j’ai un joli pull, merci Nico.
Hélas pendant que l’on faisait nos emplettes, Ramé sort du nouveau centre d’entraînement, lâche un bonjour et s’engouffre dans sa voiture, bon c’est raté pour l’opération parrain, c’est pas grave on reviendra. Voilà, on quitte Le Haillan, un petit au revoir à Laëticia et Flo, on voit un chien qui semble perdu, Nico essaie de lui parler, en vain. Bon, direction le stade, où on doit retrouver les autres à midi.
Arriver au stade, on retrouve BB et Matthieu sur un banc, ils ont passé la nuit à errer dans Bordeaux pour finir par s ‘endormir dans un bus. Nico file au McDo, où Vin’s nous retrouve.
Voilà, c’est le moment de partir, marche arrière pour se mettre sur la route, première, deuxième……euh ! je vais pas faire les 572 km.
On se retrouve sur l’autoroute, derrière ça dort jusqu’à Paris, devant, il y en a qui s’endort de temps en temps. La pluie nous accompagne, un peu comme si le temps pleurait mon départ de Bordeaux (oui, en plus de pas être drôle, je me drogue aussi). Vers Poitiers, on entend qu’un chien aurait été aperçu sur les voies de l’autoroute, je rassure Nico en lui disant qu’il y a très peu de chance que le chien du Haillan arrive avant nous à Poitiers, mais il est comme inquiet.
On roule, on fait une petite pause, on sort à Etampes pour éviter un embouteillage, puis on arrive, moment choisi par Matthieu pour se réveiller……..Tient salut c’est sympa d’être rentré avec nous.
On lâche les jeunes à Arceuil, puis direction le parc des princes pour retrouver les ch’tis gavroches. Hélas, il y a plus de places, ils ont rempli le bas et le haut de la tribune F. Ils sont fous ses Lensois
Bon avec Nico on rentre chez lui, un ptit Quick, pour changer du McDo, on regarde le match, pas terrible à part un truc vers la 80ème. Puis je rentre chez moi.

Voilà, fin du week-end de rêve. C’etait génial. Merci Nico

Merci NONO


Le Mans – Bordeaux (04/10/2003)

Le Mans – Bordeaux (04/10/03)

N°3 : Le Mans 0 – 0 Bordeaux (04/10/03) / Stade Léon Bollée

Compte-rendu

A priori le plus court déplacement de la saison en perspective .. comme diré les charlos de TF1 ‘à 1h seulement de TGV de Paris’ ‘oououuouo oui mais moins en voiture’ (ce qui est pas vraiment vrai)

donc normalement le déplacement avec le plus de monde que l’on puisse faire: pas cher, court, efficace bref ze best

mais en fait non …

donc au programme de ce déplacement 5 MB motivés: les fameux BB, Vinc’ et TaraQ auxquels viennent se greffer deux nouveaux : la Galet(te)°et Drive151 (dit Phillou)

donc RDV fut fixé porte d’orléans pour une téléportation immédiate au pays des merveilles grâce à ma 307SW de mes parents … bon pour ceux qui habitent loin de Paris, la municipalité de Paris a du apprécier le bordel ambiant de Bordeùs et a décidé de nous faire des zolis travaux pour tramway aussi ce qui fait que c le bordel monstre chez nous aussi

donc retard de moi même, de Galet (euh j’arrive pas à me garrer ) … donc embarquement prévu pour 16h retardé vers 16h20 .. que cela ne tienne, je rattraperai le temps perdu …

bon hop on embarque je drive easyly my car (je connais un peu bcp parce que c la route vers ma ville d’angers )
on fait les échanges de présentation … (galet 29 journaleux chez LCI, Philoo 32 CPE – grande peur des deux ‘gamins’- BB 16 ans branleur en seconde, Vinc’ 17 ans depuis aujourdhui en classe de première, TaraQ 23 ingé en sécurité – et ouais ça fait peur)) …

la route se passe tranquillou on critique le préz de l’assoce (ouuuuuuuuuuu même pas capable de faire un déplacement avec nous bouuuuuuuuuu la honte)

NOTA Nico93 devait viendre mais s’est dévoué car sinon cela eut été (tété)°reloo parce qu’on eut été 6 et donc il eut falut prendre deux tutures donc voila n’est ce pas …

bon on papote, on critique l’Equipe (P9 en couvrante … ) on parle de la situation de Bordeùs … on aborde des sujets épineux (genre le cas mel ) ce qui nous fait sourire le Galet et le moi, on enchaîne donc sur une explication DU forum MB de réference avec des anecdotes / (on crache sur tout le monde d’ailleurs ) … je crois qu’on leur a filé le virus et qu’ils devraient venir faire un tout ici bas d’ici peu (pour philoo c même déja fait )

le chemin se poursuit doucement, on fait une pause dans une station service pour cause de pas d’appareil photo donc on achète un jettable et les en profitent, on passe un coup de fil au boss ( Nico) on maudit le temps (snourf il pleut ) et hop on y retourne

on avale les qqes km nous séparant du Mans et hop c bon on arrive en vue du Mans …

il reste plus qu’à trouvé le stade … bon c coolos dans ce pays de (bouseux)°le stade Léon Bollet est indiqué partout (même Morticia eut été capable de pas se perdre )
et donchop on tourne pas trop en rond on voit un monsieur qui referme des panneaux de sens interdit provisoire (euh non il avait pas encore fermé quand je passâs )

bon on se gare pas trop loin (on voit même pas le stade … ) on demande à un péon de la sécurité qui garde une barrière ‘bah vous voyez le panneau à gauche au bout de la rue ? ébé vous prendez à droite et après à gauche et c bon vous y êtes ‘ on fait confiance au local et hop on tombe sur un parckage tout discret pour des bordelais en folie (certains que nous croisons sont déja bien … comment dire sans être méchant ….entamés, eméchés ayé trouvé EMUS ) voyant ces gens saouls… Galet qui décide que si il nous fait pas visiter le coin(²)°ça sera pas drôle décide d’aller en retirer (des soux – il faut suivre un peu !!! )

donc la troupe part à la recherche de la tirette magique …

en chemin, elle rencontre (larirette )²
en chemin, elle rencontre
que des locaux qui nous crient allez Bordo ou que des supporters bordelais …
ainsi que des bars

Le premier, un peu bondé d’ultra,
nous nous n’y arretons pas

Le deuxième, un peu bondé de locaux,
renseigne mon Galet (humour à 2€ quand tu me tiens) sur une destination possible

(j’arrête la la chanson)
hop hop tirette de soux
hop hop chui pété de soux je m’appelle Galet et je retire un billet de 50€

(pdt ce temps deux locales de l’age de nos gamins de poches nous passent devant et émues de voir des compatriotes nous font un discret ‘bonzour’ toutes … en effet les locales portaient sous leur première couche un maillot au scapulaire (ça depassé, j’ai pas été voir je vous rassure )

nous décidons alors de retourner vers le premier bar bondé d’ultras … hop hop on s’installe le patron vient commander
on veut
un diabolo menthe (sacré vinc’), un 1/2, un 1/2 pèche, une d’spé, un jus d’orange
‘ouais donc un diablolo, deux 1/2, un 1/2 pèche et quoi deja’

euh Galet se motive alors (‘lachez l’affaire je viens avec vous au bar pour vous aider’ )
l’occasion pour lui d’admirer les spécimens acoudés au bar

ceux ci décident de montrer qu’ils sont de bonne humeur et lance qqes chants (Brigitttttttttttttte Bardooooooooooooooooot )
pov’ barwoman …

sur ce nous décidont après avoir éclusé nos godets de retourner vers l’enceinte du stade (petit coucou à un chien dans le bar portant l’écharpe MB autour du cou )

on passe devant un energumène qui a l’air bien attaqué (nous le nommerons monsieur Q, monsieur Q a son importance plus tard alors n’oubliez pas son nom )
qui nous chante qqes chants et pour faire bonne figure nos gamins chantent 2-3 mots avé lui …

on arrive pour acheter les places (sans aucun souci grâce à la réservation du nico ) et hop on peut rentrer dans ce suppppppperbe stade
(à noter que certains locaux ont comme vu du jardin des gradins vus de cul – pas le monsieur mais le coté du stade – ce qui doit être zénial quand même )

hop hop hop on rentre dans le parkage bordelais
on est pas nombreux à être dedans (les sections sont encore sur le parking) nous posons notre bache de compèt bien en vue …

bon la bache été pas si grosse mais le placement est bon et si vous voyez le match regardez bien à la TV ça fait un carré blanc tout zoli tout plein donc on se place juste derrière notre bahce … la musique du stade nous passe les tubes des années 90 ce qui rappelle à Philoo et à Galet leur jeunesse (Corona and c.o.)

puis le gonze du micro commence ses pubs et ses déclarations d’avant match … ‘on salue les supporters Bordelais qui sont là ‘ alors que les sections ne se sont pas encore installés … essaie de motiver ses troupes (‘tout le monde à son ballon ???’ morticia tu aurais adoré de voir le ‘kop’ Manceau brandir leur balloon )

Ramé arrive sur le terrain sous les applause du petit groupe des gens déja dans le stade puis tout à coup l’invasion commence …

ça s’accroche aux grillages
ça bache (ultras, devils, charente maritime, cher )
ça déplie les drapos (p33, toujours-partout-devils, jeune-garde, …)
on branche les mégaphones
et c parti pour le daoua !!!!

Anecdote qui a surpris les voisins de notre tribune ainsi que Galet-l’innocent, le ‘virage’ bordelais connaissait toute la compo’ du Mans et en plus que même qui sont tous frères dans cette équipe (si vous voyez ce que je veux dire )

et donc on continue on chante c’est la fête yeaaaaaaaaaaaaaa

le match … vous connaissez déja je v pas faire un CR de match (ce sujet n’existe que pour se détendre et non pas se prendre la tête, si vous voyez ce que je veux dire )

pdt le match on u le droit à un pogo de finesse, des fumis ( c pas bien ), des chants, le drapo ‘contre le racisme’ qui a fait toute la tribune porté par 2 valeureux , des sièges pas top rassurant (ah ouais la tribune faisait assez furianesque ) …

à la MT pause (glou)² (ouaisssss de la bireè sans alcool quelle joie ) et (miam)² (yenna plus zai faim moi)

on repart sur la seconde MT sur les memes bases de chant et de gestuels et de bref …. de la balle !!!!!
(moi j’adore ce coté )

bon fin du match, les joueurs viennent saluer … ils sont pas top bien reçus et ne traînent pas trop …

puis arrive LE moment de monsieur Q (je vous avais préviendu)

le voila torse nu accroché aux grillages en train d’essayer de parler avec un stadier qué sur la pelouse … en meme temps un de ces amis lui inscrit ‘j’aime la Raie’ dans le dos avec une flèche vers le bas ((finesse)²)°puis ‘j’aime la vie sur le poitrail’ … puis monsieur Q se dit que c pas assez et donc …

il se décide à, accroché comme il peut au grillage, montrer son fessier au stadier …

toute la tribune ainsi que le stadier
(surtout qu’il insiste bien pour être sùr que le stadier voit bien le spectacle )

puis monsieur Q va se retourner essayer de chanter, se mettre un string au dessus de son pa’talon, tirer dessus en même temps qu’il baisse la pa’talon puis la limite de rupture étant atteinte le déchirement du string ….

heureusement les stadiers nous libèrent avant que toute la tribune ne se pisse dessus … et hop direction la tuture pour repartir … vers Paris, qqs longs bouchons pour quitter la place de parking puis une autoroute déserte … heureusement mon bon Galet me taille la bavette

on papotte de tout de rien de la vie en 3D du temps que prend ce / de forum dans notre vie au quotidien de futurs déplacements des gens du forum …

puis moins de 2h plus tard c enfin la maison après avoir déposé les uns et les autres où qu’ils voulaient
——————————————————————————–

En conclusion, un bon déplacement de bons chants, pas très bon spectacle sur le terrain mais une bonne rage de chanter

vivement le prochain match que l’on gueule bien encore …

Merci TARAO


Lens – Bordeaux (20/09/2003)

Lens – Bordeaux (20/09/03)

N°2 : Lens 1 – 0 Bordeaux (20/09/03) / Stade Félix Bollaert

Compte-rendu

Bon bé ce soir c Lens – Bordeùs

on est au taquet, les MB d’IDF partent en car dès 15h30 direction le pays du ch’ti … on part avec 47 Lensois en furie … heureusement, nous amenons des femmes en échange de nos vies

Donc première étape RDV 14h30 pour cours de choral (s’il pleut ce soir sur Paris faut pas chercher plus loin )

la liste des suicidaires:

Nico. C (dit la Corpulence)
Nico. M (dit le BenBek’)
TaraO (dit le Q)
Laure (dit Lore – original non ?)
L’nono (dit Nono parce que plus court ça donnerait No ou Non et c pas top)
Christelle H (dit Kitoo)
Peusnoo (dit Hoooligan Polonais)
Vincent V. (dit t’as pas 18 ans tu r’gardes pas les pompomgirls)
Pam (dit chui un fossile mais ch’fait jeune)
Bruno (Basto)°(dit BB)

Résultat me voila parqué dans la caisse avec les parents, le temps de se perdre 2-3 fois dans Rueil Malmaison et hop me v’la devant la gare…

personne

14h30

un RER arrive et v’la le BenBek et le Polak, on se fait des bisous des accolades issont pas la ouquisont ??? … Peusnoo se décide à sortir les armes:
‘ouais c ma chérie qui me l’a offerte pour nos 15 jours le jour de la St Valentin …’

Résultat le chtit vincent qui passe tout de blanc vétu (tel un ange mineur) ne nous reconnait pas (et préfère filez doux devant tant de PSG de Peus’)

Bon on se décide après qqes temps de bouger vers la ou le petit vincent s’est enfui (le pleutre !)… Peus’ qui n’en est pas à sa première connerie manque de se faire écraser par deux cars succesifs et on tombe nez à nez (ça fait peur promis) avec ‘La Corpulence’ et en fait on se rend compte qu’on été pas à la bonne sortie (ouais c bon, ça peut arriver à tout le monde)

bon ya des gars qu’on connait pas … oula ils sont en jaunes et rouges … oula ils sont plus que nous déja … c mal barré pour pouvoir chanter ….

allza hop pour la peine tournée de bises et de poignées de main…

nivo Bordelures en vadrouille nous sommes presk’au complet (il manque que le Pam des bois) et donc on discute (‘ouah TaraO t’as plus de cheveux’ … ‘je c je c coquine’) on fait les anes (très légèrement) on se fait racketter par Nico93 (c ou qu’on tire des (soux)² ???) je fais l’ane (en fait le on de la phrase d’avant cété déja moi) et là c le drame ….

‘euh pipi !!! ‘ dit le Peusnoo

ya pas de toillettes donc le monsieur qui n’est pas à son premier coup dans la nature avise les buissons juste à coté et se décide pour un superbe arbustre
‘raaaaaaa ça va mieux !!!’ (photo à suivre)

15h15 bon on a pas le temps de réviser …
15h30 pas de bus
15h40 pas de bus – mot d’exQse du 2nd préz de l’assoce des Chtits Gavroches (les torsionnaires) ‘euh dsl c la première fois que le bus et à la bourre’

bon 15h45 il arrive le bô et superbe car !!! (avec tous les ‘grabataires’ dedans)

tous les lensois montent dans le car et nous reserve une place stratégique entre les djeuns cons et les vieux cons (dixit l’autre part à chaque fois)
bon ça yé on peut monter dans le bus hop hop on envoie le Peusn’ en éclaireur (gogogoogogo) galant je laisse passer les dames puis j’essaie de monter …
tiens ya nico qui bloque
tiens je rebondis
bah je v attendre aors chui pas (trop)°chiant ‘épis surtout je fais pas trop le poids)

bon ça yé les lensois chantent déja, peus’ et moi prennont subtillement place à devant une jeune fille et son chtit frère (16 et11,5 ans … )

devant nous les Mioches (BB et Vincent qui veulent changer de place on c pas trop pourkoi … allez hop une fessée et couchés les nains … – on a pas changé parce que derrière les enfants yavé deux soeurs et peus’ voulait pouvoir gérer la situation en cas qu’elles soient en crise et que le bouche à bouche – et plus si affinité – s’imposait)… snif c bô de se sacrifier comme ça !!!

(cliquez pas sur la photo surtout (!)(!) )

bon ça yé on part, les lensois sont 47 comme prévus ya les vieux devant (qui carburent au ‘sky) et les jeunes derrières (qui carburent au jus d’orange et au lait fraise) les jeuns chantent et puis le prèz’ demande la parole et c partit pour les discours (d’usage )°….

‘voila voila les MB IDD’
‘voila voila un auxerrois, un nantais, un portugais, un arbitre, un parisein …’
‘bla bla vous etes forts bla bla vous etes alleé soutenir les lensois à 5 donc je vous paye votre zlip’
‘blabla calendrier’
‘bla bla je suis fier de vous’

puis le 2nd préz (c’ui des jeunes prend la parole)
‘bla bla déplacement loin blabla quête blabla fier blabla amour blabla anal blabla Fraternité blablablabla allez lens’

(j’abrège g pas tout écouté )

sur ce le voyage se passe, les Lensois chantent (‘ouaichti ouachti passe moi moi ton ouaichti c pas grand chose’ ou autre Marseillaise revue)

apprentissage rapide des chants beuglage de Nico93 ‘Bruuuuuuuuuuno Basto’ autres chants lalalaallalala la bière lalalallalal le chant lalalallala la bière (BB t’a pas l’âge !!!! )

allez hop hop arrivée Station service et hop hop photo dans station service et tout bonheur joie fraternité

Bon bé hop hop on arrive à Lens …

il é 19h20 Nico flippe sa race (yo) que l’on est pas les places heureusement pas de souci
parquage comme à Nantes: hyper grand pleins de places pour les caisses des Bordelais, plein de place pour faire une chtite commission sur les murs
on a les places nico est détentu du slip (ça pue tout à coup la non ?)

(fouille des fesses de Nico au passage …)

et hop on y go et la c le chemin de randonnée avec pentes à 20% et tout pour aller dans nos tribunes (cf plan ci dessous)

et hop on débarque on est dans les premiers (Ultras et Devils pas encore là)
on attend qu’ils arrivent pour pouvoir bacher à notre tour, pam mitraille les Bordelais à l’échauffement (et autre à la grande joie de Vincent)

Morticia arrive (elle est viendue en tuture avec un pote Yvon le Terrible roi des Vikings je crois)

bon les U et D arrivent et prennent les premières places pour bacher … snourf ya plus rien et la le jeunot Vincent et No’ (je vous disais que cété pas très bô) on l’idée du siècle: ‘on va bacher la ou ya les CRS et ça sera très bien !!!!’ et hop ils sont partis en missions et hop c bon (après une ou deux gatteries aux CRS dont Non à le secret !!)

notre bache est vite rejointe par celle des Charentois Maritimiens

et on commence à chanter
et on prépare le tifo (bache géante avec un vieux logo je crois dessus)
et on beugle et voila les joueurs entrent sur le terrain (superbre tifo des lensures)

et c partit pour le match

Oh Mama Mama Mama
Oh Mama Mama Mama
Sait-tu Pourquoi Mon Cœur Est Bleu Et Blanc
J’ai Vu Jouer Les Girondins
J’ai Vu Jouer Les Girondins
Hé Maman Je Suis Tombé Amoureux

Marine Et Blanc Allez Allez Allez
Marine Et Blanc Allez Allez Allez
Marine Et Blanc Allez Allez Allez
Marine Et Blanc Allez Allez Allez
Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh
Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh
Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh

Allez Allez Allez Bordelais
Pour Vous Tous Ensemble On Va Chanter
Et Nous Chanterons Sans Fin
Pour La Gloire Des Girondins
écoutez Ce Chant Qui Vient Du Cœur
Nous Sommes Amoureux De Nos Couleurs
Le Maillot Marine Et Blanc
Nous L’avons Tous Dans Le Sang

Du Virage Sud On Entendait
Les Ultras Bordelais Qui Chantaient
Qui Chantaient Marine Et Blanc Allez
Marine Et Blanc Allez Allez Allez Allez
Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh
Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh
Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh

Ultras Devils Tous Ensemble
Unis Par La Même Passion
Celle Du Maillot Marine Et Blanc
Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh
Et Quand Bordeaux Marquera
Le Stade Explosera De Joie
Le Virage Deviendra Maracana
Et Tous Le Stade Reprendra
Marine Et Blanc Allez
Marine Et Blanc Allez
Marine Et Blanc Allez
Marine Et Blanc Allez
Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh
Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh
Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh
Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh

et donc nous chantames, notre k’po nous ouspilla, les torches (3 pas plus brulèrent)… notre compo fut simple:

BenBek en agent libre un peu feu follet partout en même temps
en pointe en 1ère MT BB la folle
en soutien Vinc’, le Q-votre-serviteur et le Pam
derrière nous la ligne de finesses (Laure, Kitoo sur les Ailes, Nico au centre en quaterback et Nono en stoppeur)
en soutien tactique Yvon le viking et Morticia en poistion de pillonnage de masse
et enfin (et non pas le moins important) peusnoo circulant entre les tous les lignes

le dispositif fut changer (les femmes s’étant extasié devant mon corps musclé en première MT)

de même BB ne trouvait qu’il avait pas assez de ballons tout seul dans l’axe et donc a décroché un peu en seconde MT…

pour le match à proprement parlé je ne dirais rien de spécial chui un peu deg’ on a bien joué mais ça a pas suffit, on a chanté 90 min + 4 (pam c broken the voice)

bon voila

match plié
les joueurs viennent faire coucou (sur l’initiative de mister Celades) Planus restera le plus longtemps et se permettra de venir nous voir de ‘près’ (10m quoi)

bon bé ya plus qu’à attendre la sortie de la tribune

j’en profit pour vous dire que je trouve le stade de Lens moche (dsl amis lensois) mais bon mine de rien on été un peu mis dans le coin bien cachés et cété pas tip top) en plus il est carré le stade (hein kitoo)

pour finir, on a pu enfin sortir de l’enclos … et la nous nous étions préparés au pire (3h de bus à faire encore avec les Lensois) …

nous fumes donc accueillis par une haie d’honneur….

(il aprait que c de bonne guerre et que l’on a aurait fait pareil)

le retour fut épique …
en fait, je viens d’une école de bargeots avec grosses Traditions (les Arts et Métiers) et donc je fus sur le Q en voyant que l’un des lensois était de mon école…

donc le retour fut fêté de chants, de champagne, de gateaux (merci les madames lensoises) d’interventions au micro (g même poussé le vice jusqu’à chanter au micro avec un lensois nommé le Squale ‘salade de fruitttttttt’)

J’irai plongerai tout nu dans l’océan
Pour te ramener des poissons d’argent
Avec des coquillages lumineux
Oui mais en revanche tu sais ce que je veux

puis nous avons chanté et bu et chanté et bu et cété trop cool et vous imaginez pas ce que ca fait de rencontrer un gars de son école qui connait tous ses chants et qui chante et tout

(ah oui pour le détail la gars en question Gilles – Gaston 43 – est rentré aux Arts en 77 donc 22 ans avant moi et malgré tout on a chanté et nos grands yeux bêtes tout plein d’humidité se sont remplis) ….

bref que du bonheur … (je pense que c indescriptible – en plus j’étais au feu de l’action donc je ne peux pas assez bien raconter)
(si un pam veut se mouiller ….)

et donc au final arrivée sur Rueil à 2h30 du mat, et hop dans la voiture pour rentrer … on prend la direction de paris

oki
bon on suit la déviation on sort de Rueil
bon on fait demi tour ou c moi ???

pas grave on suit versailles alors puisqu’y pas marqué paris … tiens Rueil …
tiens un panneau Paris on sort de Rueil
oki on prend à droite
ha il faut tourner à gauche (mais on fait encore demi tour !!!!)
tiens Rueil

tiens un panneau paris
on le suit
on sort de Rueil
et la enfin on est sur la bone route

(ça vous fait pê rire mais mine de rien sur le moment cété un peu le bordel)

bref
3h dodo

(je c g loopé plein de trucs ou les gavroches vieux et jeunes se fightaient par chants interposé – popopopopopopopolooooo – ou le 2nd prez parlait de lui en premier puis Peusnoo et comme quoi peus’ serait monté comme un polak … -pas tout compris là et puis que les soeurs lensoise étaient bien mignonnes et puis Vinc’ aussi c cassé la voix et puis on a fait un pogo dans la tribune et puis Morticia et puis on a vu des Ultras qu’étaient pas d’accord avec notre amitié avec les Lensures)

en tout cas

du bonheur
du bonheur
et encore du bonheur

ne loupez pas le prochain voyage au pays du MUC 72 le 04 octobre …

ça sera bon !!!!

Merci TARAO


Nantes – Bordeaux (30/08/2003)

Nantes – Bordeaux (30/08/03)

N°1 : Nantes 0 – 0 Bordeaux (30/08/03) / Stade de La Beaujoire

Compte-rendu

Ayé le Nico a dit: on part samedi à 12h, donc RDV chez lui à 11h30 pour partager la pizza de la Fraternité d’avant match …
Donc pour moi, je prépare mon petit sac la veille (les écharpes, les maillots, le zlip de rechange, les feuilles de routes – pour ce qu’elles ont servies )
hop hop levé 9h (et gnia tête dans les fesses), arrivé 11h chez le nico (et merde chui à l’avance, il va falloir que je les aide … heureusement, je suis tombé sur les des Nico (ouais je gère les miaous, vous gerez les ‘dwichs)
Nico et Chris’ préparent les sandwichs et pizza (plus le plat de tomate pour monsieur ‘jmangepo de viande’) … bon il est 11h30 … toujours personne …
(‘quelqu’un sait faire la vinaigrette ???’ — réponse du nico ‘ouais mon colloc je v le réveiller c pas grave …’)
11h35 arrivée du nantais de mes 2 ‘euh g dormi 1h mais g fait des flans ‘ (prochain déplacement c une forêt noire)
bon… on commence par être à la bourre mais c pas grave …
12h30 … ayé vla le hooilgan et la dragon’s (Morticia-mon-coeur qui avait mis un vieux sweat shirt de Paris) … les chats ont gagné le droit de se faire papouiller par morticia et peusnoo… on attend toujours le nono … la tension monte … christelle enchaîne (enchaine moi au bout de la terre … euh non c pas ça les paroles) les cigarettes (c po bien) …
12h45 le nono arrive (il est passé chez sa soeur chercher l’appareil photo et c dit que juste le prendre et se barrer ça le faisait pas … il est gentil d fois le nono )
ayé on peut décoller, il faut encore qu’on aille chercher le Bruno à Vélizy …
décollage des deux voitures (NicoChrisStef – NonoJeromePeusnooTaraO) … on arrive à Vélizy, ayé on a le bruno, on a sa bache peinte par lui et un pote … magnifiquement belle pour une première …
ayé on partttttttttttttt (ouais cool)
ah non peusnoo et stef ont été acheté à manger … on atttttttttttend
ayé les voila !!! yeaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
gogogogoogogogogogo

donc les voitures se recomposent :
Peusnoo – Stef/Morticia – Nico – Christelle
Nono, BB, Jerome, l’auteur de cette prose
donc on passe en tête, on sème morticia (yavé un camion)
donc on bourre sur l’autoroute (au moins 140 avec la R5 de nono !!!), on fait connaissance (salut BB, 16 ans gymnaste -tagguer /// Jérome 30 ans aime nantes –bouhhhhhhhhhhhhhhhhh– patissier — ouaissssssssssssssssssssss — et pas dormi, …) on chante( (nantais)² on te fait des trucs dans les fesses !!!)
bref la joie d’avant match (ouais on va vous buter la tête 5-0, tarif habituel, ouais super on est les champions et t’as vu (poc)² est pas là, on lie le Parisien )
BB écrase dans son coin.
on file tel (bip)² le coyote …
Angers (snif, je tiens la jambe à la voiture sur cette ville pdt 30 min — nan chui pas lourd)
pause on change de conducteur (me voila aux commandes de la tuture) et la tout à coup … paf comme ça, ça nous tombe sur la tête :

ya plus qu’a suivre les panneaux … donc hop on regarde les plans, oki on prend la rocade sud, oh un panneau la beaujoire !!! et paf 17h30 nous voils garé ( 10 ème caisse sur le parking qui sera plus tard rempli à ras bord)
et la paf on l’apperçoit :

bon a du temps à tuer avant que la seconde voiture arrive, on se promène, pause bouffe avec Bruno (‘ah bon t sur on mange après le match … masi g faim moi)
heureusement, devant la beaujoire ya un vrai camp de restaurations qué installé donc on trouve notre bonheur

(hop)² estomace colmaté …
Jérome retrouve ses amis de la soirée (Esprit Canaris) on discute un peu avec eux (pas trop après ils vont déteindre sur nous !!!) on va acheter les places auprès du stadiers gironflons dans la zone de parkage des nous (gros périmètre avec tout fourni, les CRS, la poussière, les grillages … une vraie petite enceinte de sécurité !)

on attend …
19h toujours pas vue de la twingo … (news du telephone … ils sont perdus dans Nantes …)
bon ….
BB se met en tenue (Force Bleue marine) avec son drapo sur les fesses, l’écharppe au tour du cou, l’autre au poignet, le maillot bien en vue … pendant ce temps, nono fait la girouette sur un plot (‘anne ma soeur anne, ne vois tu rien venir ???’) … on se décide pour rentrer et aller bacher quand enfin la deuxième voiture arrive enfin à se sortir du merdier (pardon) de la circulation nantaise… direction le parkage
tentative de photo avec un nantais devant le stade avec la bache et une moumoiutte jaune fluo pour Nico (mais bon un nantais ça reste un nantais donc il a pas pris la photo qui a dit (neu)² ???) ….
on rentre… tournage en rond pour essayer de bacher qqpart ??? euh bah ya pa de place pour … bon bé tant pis elle sera pas visible depuis les caméras tant pis …
bon on la met, on s’échauffe la voix et c partit pour 90 min de bonheur avec dans un TaraO torse nu, un nain de 10 ans supporter qui chante avec nous, un non hyper calme … chacun son match comme il le sent ……

bon ébé on a chanté on a beuglé, on aimé on a ralé contre l’arbitre, contre les joueurs contre les nantais de .erde de la tribune erdre (ou je cpas quoi comme nom) qui passent le match assis …
le must restera quand même à mon sens l’hymne à la Beaujoire, hymne de soutien (??? on peut se demander quand même) que les Nantais reprennent grâce au texte qui défile sur l’écran géant … fantastique ce public … (au moins il sait lire et c’est déja ça !!!!)…
pour le match a proprement parlé … je dirais que peusnoo a ralé (‘poutain de gros drapo : on voit rien’), on a cramé d fumis (pas moi mais des zens devant nous), Nico a fait un concours de je gueule le plus fort avé le gamin de 10 ans (quété habillé de la casquette aux chausettes en MB) et bizarrement c lui qui a gagné ….

(d’ailleurs le père du gamin été juste devant nous et avait un superbe maillot de joueurs floqués Ramé ….)
passons… on a pu faire tous les chants habituels ou presque … on a pas u au traditionnel ‘oooo mamamamama sais tu pourquoi etc …’ (chui triste j’adore ce chant) mais bon on a pu faire (à la joie de stef) le fameux ‘et à gauche héhé, é à droite héhé, en avant éhéh, ….’ fabuleux (à vous de dire si je suis ironik ou pas)
nivo foot (ah ouais on é quand meme la pour voir le match) bordeùs souffre, fein’ en dessous du match précédent, deivid pas bon, jurietti pas fameux, costa efficace masi encore une fois il prend un carton de merde TRES bétement, Celades moins en vue mais encore bien efficace, Planus costo, BB efficace (bon il a fait une super feinte de tombage mais il est trop bon en fait ) et Ramé royal nous rassurant quand ça allait pas et tout !!!
bon apres ce fut la MT avec annonce des scores … (bon psg perd tout le monde crie sa joie à part peusnoo et moi …. et stef) TFC perd (me vla en pleure presk …)
pendant ce temps Nico apprend à compter … ‘euh BB t soux ‘ ‘euh ils sont dans la caisse … la sono nous pète les oreilles … les Bordelures reviennent sur le terrain … tous seuls …. (‘tiens t’as vu Deïvid il a pas d’ami’) … on recommence à chanter pour les motiver
2nde MT – chants -torches (au même moment le speaker ‘les torches c vilains’) – et tout le bordel (et puis j’avais chaud donc g essayé de faire craquer Stef en me mettant torse nu (mais bon c plus peusnoo qui a été séduit — loopé))
voila
sino le geste que je retiens
fin du match BB se dirige direct vers nous avec ze large sourire et nous applaudissant … ce gars a un coeur énorme ….

bon bé le match est fini, on fait les photos de la bache avec nous, stef se fait brancher par un magic fan de saint été et un autre de bordeaux (faut dire à la mT elle a craqué et virer le maillot marine et blanc pour se retrouver en sweat shirt PSG)
on débache, on plie et on attend ….
ayé on peut sortir direction les caisses pour le
on retrouve Jerome (qua honte de ses couleurs et enlevé son maillot)
hop hop on s’installe sur l’herbe, les sandwichs amoureusement fait par christelle (plus la salade pour (hooooo)²ligan)
(miam)²
on mange c bon
et la plus personne a faim et la surprise du chef : le flan de Jérome …. toh et voila on é sur la tranche !!
bon é on doit reprendre les caisses on se fait des bisous des embrassades et c partit: stef et moi prenons les commandes de nos Torpedos direction Paris !!!
dans la caisse du nono tout le monde (même moi – c bo le pilote automatique) je teste la caisse (140 chui pied au planchet, chouette une descente, 150 ya qqes choses qui se dévisse 160 g l’impression que je v perdre le capot …. j’arrete la l’expérience)
donc voila retour tranquille (nono m’a remplacé vers le km 100 de l’autoroute) et a ramené BB puis moi (3h à la montre) et enfin le Jerome (normalement)
voila c tout pour moi
en bref ce fut bon mais fatiguant mais très bon … à suivre un jour les photos !!!!
tout le monde est ok ??

Merci TARAO